Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 00:10

Assassins Creed

2500 ans d'histoire

Aymar Azaïzia et Victor Battaggion (Dir.)

Chacun connaît, ou à au moins entendu parler, du jeu vidéo Assassins Creed qui, depuis 2007, offre une vision parfois erronée mais ludique et très largement partagée de l'histoire.

Rédigé par une équipe d'historiens proche du magazine Historia, le volume reprend six thèmes / six périodes du jeu : "Sparte contre Athènes 431-404 av. J.-C.", "Les mystères du royaume de Cléopâtre 69-30 av. J.-C.", "L'Italie des Borgia 1492-1507", "Pirates, la terreur des Caraïbes 1700-1725", "La France en révolution 1789-1799" et "Londres capitale du monde 1837-1901". Pour chaque thème/période, les auteurs reprennent point par point les éléments historiques avérés et replacent les éléments et personnages du jeu dans leur contexte réel. Le tout est accompagné de cartes très lisibles, d'encarts qui détaillent tel ou tel point particulier (équipement, vie courante, armes, etc.). L'ensemble s'appuie sur une iconographie extrêmement bien adaptée et constitue un très bon volume, aussi bien esthétiquement qu'intellectuellement, et se termine par la présentation des héros (imaginaires) du jeu.

Un très bel ouvrage qui permettra de passer facilement de l'engouement pour le jeu au plaisir de l'histoire !

Cadeau ! (2)

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 00:05

100 trésors des bibliothèques militaires

Collectif

En cette période de fêtes, commençons pour quelques jours la présentation de quelques beaux livres grand format, susceptibles de constituer de très beaux cadeaux de fin d'année.

Aujourd'hui, une plongée dans l'histoire et la culture avec ce bel ouvrage qui rend hommage aux plus belles bibliothèques du ministère des Armées.

Il vous sera ainsi possible de découvrir les richesses de la bibliothèque patrimoniale de l'Ecole militaire, de Polytechnique, des écoles de Coëtquidan, du Service de santé des armées et bien sûr du Service historique de la Défense. Ces volumes sont classés par grands thèmes ("L'art de la guerre", "A la découverte du monde", Sciences et techniques", "La vie militaire" et "Surprises et curiosités") et chacun est présenté en deux à quatre pages avec des magnifiques illustrations. Vous y trouverez de rarissimes incunables, des livres rédigés pour l'éducation des princes de la maison de France, mais aussi d'anciennes revues très peu connues. Rappelons d'ailleurs ici que ces bibliothèques conservent également des milliers de titres de journaux et périodiques (français et étrangers) aujourd'hui disparus qui constituent de véritables mines d'information pour les chercheurs et sont trop souvent négligés.

Une superbe réalisation sur la forme et sur le fond, pour de riches bibliothèques, qui sont autant de fleurons du patrimoine national.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2019, 380 pages, 34,- euros.

ISBN : 978-2-36445-150-6.

Cadeau ! (1)

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 00:10

La fin du monde viking

Stéphane Coviaux

Dans une littérature consacrée aux Vikings relativement abondante ces dernières années (ici, ici et ici par exemple), ce livre se distingue car il aborde l'histoire de ces peuples par un angle à la fois particulier et cohérent, celui de leur christianisation.

En sept grands chapitres, Stéphane Coviaux nous conte l'histoire des premières traces chrétiennes au sein de ces tribus, le rôle des missionnaires et celui des marchands, puis la conversion des chefs vikings. Dans un passionnant quatrième chapitre, il narre par le détail les différences entre la conversion de la majorité des populations dans les différents Etats (actuels) : Danemark, Norvège ("à coups de hache ?"), Suède ("difficile"), Islande. Il revient ensuite sur le rôle des rois vikings, mais aussi ceux des premiers évêques, sans oublier toutefois certaines résistances ("Dans certaines régions, la défense du paganisme fut en effet une manière de s'opposer aux ambitions des rois évangélisateurs, qui souhaitaient étendre leur autorité en mettant à profit les vertus unificatrices du christianisme"). Il étudie enfin les profondes conséquences politiques, sociales et culturelles de cette évangélisation, ce qui n'interdit pas de considérer que dans certains domaines la culture viking a pu s'adapter et survivre.

Un approche tout à fait originale de ces peuples, entre le IXe et le XIe siècle globalement. Un livre qui s'appuie sur de nombreuses citations des vieilles sagas nordiques et qui puise en particulier ses références aux dernières découvertes de l'archéologie. Un ouvrage très intéressant.

Editions Passés/Composés, Paris, 2019, 366 pages. 23,50 euros.

ISBN :  978-2-3793-3250-0.

Christianisation

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 00:05

As

Dérives et victoires

Avions  -  hors-série n° 50

Deuxième volume de cette étude extrêmement complète des As de la chasse allemande pendant la Seconde guerre mondiale. Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, le numéro va bien plus loin que la simple recension ou illustration des marques caractéristiques des victoires de tel ou tel. Il s'agit en fait d'une véritable reconstitution des parcours de ces pilotes (16 pour la chasse de jour et 3 pour la chasse de nuit) avec une biographie résumée et le récapitulatif détaillé de leurs victoire aériennes. Des synthèses souvent impressionnantes, comme pour le major Ubben et ses 111 victoires (en grande partie sur le front de l'est), ou les 59 du lieutenant Stahlschmidt (en grande partie en Afrique du Nord).

Très largement illustré comme toujours et avec de très beaux profils des appareils.

Un volume rédigé par Philippe Saintes et publié par Lela Presse, qu'il est possible de commander ici

As

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 00:05

1870

Entre mémoires régionales et oubli national

P. Allorant, W. Badier et J. Garrigues (Dir.)

Alors qu'un nombre croissant de publications traite de la guerre de 1870-1871 (tout en commençant par dire qu'elle est oubliée, ce qui est de moins en moins vrai), ce volume mérite absolument d'être connu.

La vingtaine de contributions (rassemblées en quatre grandes parties : "Empreintes régionales", "Le Souvenir Français", "Mémoire d'en bas, mémoires d'en haut : traces privées et témoignages politiques", et "Regards mémoriels croisés et rejeux du souvenir") permet de réaliser un tour d'horizon extrêmement large du sujet, avec un certain nombre de thèmes inattendus. Dans cet ensemble, nous relèverons par exemple dans la première partie "La mémoire normande de la guerre de 1870-1871" (par Jean-Pierre Chaline), ou la surprenante "La mémoire réunionnaise de la guerre de 1870" (par Pierre-Eric Fageol) ; pour la seconde "Entre les victoires de l'Empire et le choc des deux guerres mondiales : quelles représentations pour la guerre de 1870-1871 au musée de l'Armée ?" (par Mathilde Boisnestel et Christophe Pommier). Dans la troisième partie, Thimothée Muller revient sur le bien oublié siège de Strasbourg, tandis que Jérôme Grévy traite de "Loigny, lieu de mémoire légitimiste de la guerre franco-prusienne", et qu'Eric Anceau s'attache à "Histoire et mémoire de la guerre de 1870 chez Emile Ollivier". Enfin, dans la dernière partie, notons les originales "Une guerre (pas) si lointaine. La guerre franco-prussienne en Amérique latine" (par Daniel Emilio Rojas) et "1870-1871, l'oubli national danois ? Tendances et dynamiques de la mémoire de la guerre franco-allemande au Danemark" (par Gilles Vogt).

L'ouvrage se termine sur un texte posthume du regretté François Roth, grand spécialiste de ce conflit, qui évoque les commémorations de ce conflit vingt-cinq ans plus tard, aussi bien en Allemagne qu'en France. Un excellent volume collectif qui doit être connu des amateurs à la veille des commémorations du 150e anniversaire.

Presses universitaires de Rennes, 2019, 297 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-7535-7768-8.

1870

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 00:05

BD

Bienvenue au Kosovo

Mogavino, Mirkovic, Quattrocchi

Le retour au pays pour l'enterrement de son père d'un jeune Serbe originaire de l'actuel Kosovo et exilé en Italie.

Nous suivons son parcours, accompagné de nombreux retour en arrière sur son enfance avec ses joies et ses douleurs, et nous assistons à ses rencontres, en particulier un vieux Serbe dans un train, qui fait remonter les souvenirs mais aussi raconte son histoire. Par coups de projecteur successifs, nous survolons les drames de l'ex-Yougoslavie depuis les années 1990. Le dessin est souvent sombre, teinté de rouge, et nous place dans une ambiance qui manque singulièrement de gaité, comme l'histoire récente de ces territoires, sur fond de chasse aux Serbes.

Une BD qui s'efforce, avec réalisme, de décrire un quotidien difficile et dur, avec pourtant une pointe d'espoir, peut-être un peu naïf : "Je suis Serbe et fier de l'être. Je me battrai pour ma patrie et ma foi chrétienne jusqu'à la mort, mais je me battrai aussi pour qu'il n'y ait plus de guerres dans les Balkans"

Editions du Rocher, Monaco, 2019, 58 pages. 14,90 euros.

ISBN : 978-2-268-10264-1.

BD

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 00:05

L'Histoire

Pourquoi elle nous concerne

Lynn Hunt

Question(s) fondamentale(s) : qu'est-ce que la vérité historique ?, comment l'historien doit-il travailler ?, comment éviter les pièges de la politique (mémorielle) et des manipulations diverses ? Telles sont quelques unes des interrogations auxquelles Lynn Hunt s'efforce de répondre dans ce petit volume.

L'auteure part d'un constat que tout un chacun pourra partager : "L'histoire se trouve aujourd'hui au centre de toutes les questions. Nos hommes politiques travestissent, des groupes s'affrontent au sujet de nos monuments historiques, l'Etat surveille de près le contenu de nos manuels d'histoire tandis que les commissions chargées de déterminer la vérité historique prolifèrent aux quatre coins du monde". A partir de là, pourquoi et comment étudier l'histoire ? Multipliant les exemples de polémiques (grossies par les réseaux sociaux), elle s'efforce de définir ce que peut être la vérité historique (des faits établis, sur la base de documents qu'il faut savoir critiquer et confronter) et s'interroge sur l'importance et la validité des "interprétations" (avec ce bémol : "la fadeur n'a rien à voir avec la vérité"...). Se pose dès lors la question de la "politique de l'histoire", discipline élitiste (à partir d'exemples essentiellement américains), jusqu'à l'émergence de l'histoire sociale et surtout de l'histoire culturelle et aujourd'hui de la déclinaison de toutes les branches du domaine Histoire jusqu'aux plus marginales : histoire environnementale, raciale, du genre, etc. : la discipline n'est plus celle qui forme les élites. Quel peut être son avenir ? Dans le cadre d'une mondialisation généralisée (alors que chacun s'appuie sur un socle constitué de son histoire familiale et/ou de groupe), Lynn Hunt cherche des réponses, sans être toutefois toujours pour cette partie absolument convaincante (tant mieux, vive le débat !). Elle termine par une citation de Cicéron sur laquelle nous tomberont tous d'accord : "Ignorer ce qui s'est passé avant qu'on soit né, c'est être toujours enfant".

Un livre vivifiant, qui multiplie les exemples (avec lesquels vous ne serez pas toujours d'accord) et qui se lit extrêmement facilement.

Editions Markus Haller, Genève, 2019, 171 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-940427-39-0.

Importance (et difficultés) de l'histoire

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2019 6 14 /12 /décembre /2019 00:05

Les services secrets israéliens

D'Eichmann à la guerre de Syrie

Jacques Borde

Leur simple évocation donne généralement naissance à de nombreux phantasmes, et le premier mérite de ce livre est sans doute d'expliquer ce qu'ont été et ce que sont les différents services concernés dans l'histoire de l'Etat hébreu et de donner quelques exemples d'opérations complexes et dans la durée.

Le livre est ainsi divisé en 8 grands chapitres qui présentent dans un premier temps les "maîtres-espions" d'Israël (avec ce rappel que "pour tous les SR du monde, l'Elint ou le Sigint n'effaceront jamais l'Humint"), avec pour exemples la capture d'Eichmann en 1960 puis l'exécution des responsables de la prise d'otages de Munich en 1972. Puis l'auteur présente les différents grands services de renseignement : l'A'Man, service militaire équivalent de la DGSE ; le Shabak, contre-espionnage, équivalent de la DCRI ; le Mossad, service de renseignement extérieur équivalent de la CIA ; le Lekem, service de renseignement technique qui a par exemple joué un rôle essentiel pour qu'Israël puisse se doter de l'arme nucléaire. Chaque organisme est présenté, ainsi que ses modes d'action et les questions posées, ses succès ou échecs, etc. Jacques Borde s'intéresse ensuite à deux affaires emblématiques : l'exécution de Mahmoud al-Mabhouh par le Mossad à Dubaï en 2010 (opération littéralement "décortiquée"), et l'attaque de la "flottille de Gaza la même année, avec la problématique turque. Enfin, après avoir présenté une vingtaine de personnalités du monde du renseignement israélien, l'auteur propose dix copieuses annexes qui permettent d'aller plus loin.

Un livre qui complète utilement la documentation ouverte déjà disponible sur le sujet. A connaître et à conserver. 

VA éditions, Versailles, 2019, 201 pages, 20,- euros.

ISBN : 979-10-93240-75-6. 

Israël

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2019 5 13 /12 /décembre /2019 00:05

Prisonniers de guerre

Vivre la captivité de 1940 à nos jours

Evelyne Gayme

Le sujet est resté longtemps tabou, mais depuis les travaux fondateurs de François Cochet plusieurs études, sous des angles variés, sont venues compléter notre connaissance du parcours et de la vie des prisonniers de guerre (ici, ici et ici par exemple). Ce nouveau volume apporte une nouvelle pierre importante à cet édifice.

Ils ont été près de deux millions (pour les Français) en 1940, et leur sort est resté très mal connu en dépit des quelques témoignages ultérieurement publiés. Dans cette étude, Evelyne Gayme s'intéresse à tous les aspects de la question, de "l'entrée en captivité" à l'installation dans la morne routine des camps de prisonniers, mais au-delà elle revient également sur les conséquences pour les familles et sur leur l'instrumentalisation par le régime de Vichy. Elle s'attache ensuite à décrypter les conditions de leur retour dans l'hexagone et présente la diversité des situations des ex-prisonniers, qui doivent se réinsérer dans tous les domaines en dépit de séquelles diverses : familialement, professionnellement, socialement. Il en résulte la création d'associations spécialisées aux revendications particulières. Se pose enfin la question de la mémoire ultérieurement conservée et/ou entretenue et de la transmission aux jeunes générations de cette expérience particulière.

Un ouvrage indispensable, aussi bien pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la France dans la Seconde guerre mondiale qu'à ceux dont les thématiques tiennent davantage de l'histoire culturelle.

Imago, Paris, 2019, 357 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-84952-988-1.

Soldats désarmés

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 00:05

Atlas géopolitique mondial 2020

Alexis Bautzmann

Une très belle réalisation, aussi bien dans la forme que sur le fond, qui bénéficie de sa proximité avec la revue Carto.

Le volume se divise en sept grandes parties, géographiques (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Asie, Amériques) et thématiques (Environnement, Enjeux internationaux) et totalise plus de 300 cartes, remarquables par leur qualité et leur lisibilité. Les thèmes abordés permettent de faire un point précis de tous les grands sujets ("L'Union européenne, du projet à la crise" par exemple), mais aussi de découvrir des problématiques rarement traitées en France ("RDC : quel avenir après l'ère Kabila"). Certains en apparence anecdotiques traduisent des évolutions de fond ("Et si les bistrots de France disparaissaient ?"), tandis que d'autres reviennent sur des dossiers récurrents depuis plusieurs dizaines d'années ("Liban : la question palestiniennes mise à jour"). De l'Amazonie au fond des océans, d'internet en Chine ou en Russie à une étonnante "Géopolitique des passeports", de la situation compliquée de plusieurs Etats d'Amérique latine (Bolivie, Paraguay, Venezuela) aux tensions en Inde, ce volume vous permettra de mettre à jour vos connaissances dans toute une série de domaines qui souvent (réalité…) sont liés (causes ou conséquences) à des conflits en cours ou latents.

Un volume tout particulièrement utile pour tous ceux qui veulent comprendre l'actualité si perturbée de notre monde. 

Editions du Rocher, Monaco, 2019, 190 pages. 22,50 euros.

ISBN :  978-2-268-10239-9.

Aussi intéressant qu'agréable

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile