Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2021 6 09 /01 /janvier /2021 00:01

Plébiscites et transferts de territoires après 1918

14 / 18 Magazine  -  hors-série n° 16

Un numéro spécial d'une centaine de pages sur un sujet rarement traité dans son ensemble, celui des transferts de territoires autour de l'empire allemand vaincu après 1918. Pour réduire la puissance allemande tout en semblant respecter le principe wilsonien du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, une série de plébiscites est organisée sur les frontières du Reich (Schlesvig, Allenstein, Haute-Silésie, etc.) tandis que d'autres territoires font l'objet de mesures d'autorité des Alliés (Dantzig, Eupen et Malmédy, etc.) et qu'ailleurs des difficultés non anticipées surgissent (Memel, Vilna, Teschen). Pour favoriser l'indemnisation de la France, un statut particulier est imposé à la Sarre où le plébiscite est prévu pour... 1935. Face à une république de Weimar qui fait tout pour échapper au "diktat de Versailles", les Alliés occidentaux se divisent et les oppositions entre Londres et Paris deviennent publiques, en particulier concernant la Pologne renaissante. C'est aussi une histoire de l'engagement de l'armée française en Europe centrale et orientale de l'immédiat après-guerre.

Un sujet abordé dans ses différentes dimensions (politiques, diplomatiques, économiques et bien sûr militaires), et qui bénéficie d'une iconographie de qualité. Un dossier qui, pour un prix modique, mérite de figurer dans toute bonne bibliothèque.  

Pour le commander directement : ici.

Transferts de territoires

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 00:01

L'affaire des colonels

1915-1916

Fritz Stoeckli

La question est généralement évoquée en quelques mots, voire en quelques lignes, dans la plupart des livres sur la Grande Guerre et voici, à notre connaissance, la première étude d'ensemble en français sur cette "affaire des colonels" qui, en 1916, sème le trouble et la colère aussi bien en Suisse qu'en France.

Véritable remise en cause de la neutralité suisse, l'histoire des deux colonels de l'état-major général suisse ayant transmis des informations potentiellement sensibles aux Empires centraux est totalement reprise par Fritz Stoeckli à partir des archives suisses bien sûr, mais aussi allemandes et même russes, puisqu'il est désormais acquis que l'attaché militaire russe recevait également des documents de l'état-major général. L'auteur présente d'abord l'armée suisse d'avant la Grande Guerre (très intéressant), puis détaille cette "affaire des colonels" telle qu'elle a été vécue à l'hiver 1915-1916. Les deux officiers, Egli et von Wattenwyl, relèvent directement du chef d'état-major général et sont en charge des services de renseignement (nous bénéficions ici d'une présentation détaillée de ces services et de leur travail). Ils sont mis en cause en particulier par un cryptologue, André Languie, auquel ils demandaient de déchiffrer des télégrammes officiels russes. Lorsque des rumeurs commencent à circuler, s'agissant d'une remise en cause grave de la neutralité du pays, cette affaire cause d'importants soucis parmi les autorités gouvernementales suisses. Toute cette partie est accompagnée par la reproduction de nombreux documents d'époque, présentés et commentés. Alors que le commandant en chef suisse tente d'étouffer l'affaire, les Français sont mis au courant et le Conseil fédéral n'a plus d'autre solution que d'engager une procédure judiciaire. L'enquête est rondement menée en quelques jours au début de l'année 1916, mais couverte par le secret d'Etat. L'auteur observe que de nombreux documents disparaissent, et que d'autres continueront à être détruits au cours des années qui suivent. La responsabilité et les fautes des deux colonels sont minimisés, certains aspects de l'affaire négligés (dépêches russes), et il apparaît que des relations sont en fait entretenues avec les deux alliances en guerre. Finalement acquittés, les deux colonels ne sont sanctionnés que par une punition de 20 jours d'arrêts ! La dernière partie fait le point des conséquences internes (civiles et surtout militaires) et internationales de cette crise, mais aussi de questions restées en suspens (notamment à l'égard de la France et de l'Entente). Enfin, plus de 100 pages d'annexes permettent de se replonger dans les documents d'époque et de retrouver les biographies des principaux acteurs.

Un livre assez exceptionnel, en ce sens qu'il décortique littéralement une affaire de renseignement, en montrant la réalité des fuites (finalement moins grave que craint initialement), mais aussi les limites de l'enquête et les conséquences sur l'institution, tout en mettant à jour les relations entretenues, même en temps de guerre, au nom de la collecte d'informations. Une analyse exemplaire d'un cas concret : un intérêt qui va bien au-delà de la seule Grande Guerre.

Slatkine, Genève, 2020, 279 pages.

ISBN : 978-2-05-102862-2.

Pour commander directement le livre : ici.

La Suisse et la neutralité

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 00:01

Les vainqueurs

Comment la France a gagné la Grande Guerre

Michel Goya

Paru en 2018, ce nouveau volume de Michel Goya (voir ici par exemple) est heureusement réédité en format poche.

Bien connu pour ses analyses sur son blog "La voie de l'épée" (ici), pour ses interventions dans les médias et pour ses ouvrages depuis la parution de La chair et l'acier en 2004, Michel Goya nous propose une étude approfondie des opérations de l'armée française en 1918 en prenant en compte tout le processus de transformation, d'adaptation, de formation des armées, de l'infanterie certes mais aussi de toutes les armes (nouvelles). Un texte riche, dense, parfaitement référencé, qui donnera à tous de très nombreuses informations de détail. 

Un volume absolument indispensable pour quiconque s'intéresse à la Grande Guerre. 

'Texto', Tallandier, 2020, 316 pages, 10,- euros.

ISBN : 979-10-210-4621-4.

Pour commander directement le livre : ici.

S'adapter pour vaincre

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 00:01

Raconter la guerre

Souvenirs des élèves du département du Nord (1920)

Edité par Philippe Marchand

Voici une série de témoignages tout à fait exceptionnels, puisqu'il s'agit de rédactions d'enfants, rédigées au lendemain de la Grande Guerre et conservées à la BDIC.

"Au travers du prisme de la rédaction d'une composition française sur les bancs de leur école", exercice organisé à la demande du recteur de l'académie de Lille en 1920, voici 152 compositions d'élèves (78 garçons, 74 filles) de 44 écoles du département du Nord. Elles sont plus ou moins longues (de quelques lignes et deux pages) et chaque lettre est contextualisée. On y retrouve des exemples très précis des difficultés et des souffrances de la vie quotidienne en territoire occupé, des mauvaises relations avec l'occupant et parfois des exactions de l'armée allemande, voire quelques échos de combats proches. On y trouve parfois le souvenir de l'état d'esprit dans les familles à l'été 1914 et on constate que les mots utilisés pour qualifier l'ennemi témoignent bien de la haine qui anime une grande partie de la population.

Un recueil qui nous montre la construction en cours d'une mémoire du conflit, qui permet d'approcher le rôle de l'école dans ce cadre et qui, aussi bien globalement que lettre par lettre, nous apporte aussi le témoignage direct de ces enfants, avec leurs yeux, dans leur ville, leur quartier ou leur village. Très intéressant à plus d'un titre.

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2020, 272 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-7574-3142-9.

Pour commander directement le livre : ici.

Témoignages

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 00:01

La Première Guerre mondiale

1912-1923

Nicolas Beaupré (Dir.)

Après la fin du cycle du centenaire de la Grande Guerre, voici en quelques dizaines de pages un louable effort de synthèse.

Après une forme d'introduction sur le thème du "désenclavement" des études et des regards sur la Première Guerre mondiale (désenclavement historiographique avec les études transnationales, chronologique avec la prise en compte de l'ensemble de la période 1911-1912 à 1923, géographique avec l'intérêt porté aux théâtres d'opérations extérieurs et aux contingents non-européens, thématique avec les progrès de la recherche sur tous les aspects sociologiques et culturels et académique avec l'irruption de nouveaux acteurs en particulier culturels et privés), la brochure traite de sujets très divers, en consacrant à chacun une double page, sur la gauche la présentation du sujet, sur la droite un extrait d'une oeuvre littéraire ou d'un témoignage. Les thèmes sont regroupés en quatre grands chapitres : "Combattre", "Sociétés en guerre, société de guerre", "Une longue sortie de guerre", et "Mémoires de guerre". Les opérations militaires ne sont quasiment pas traitées en tant que telles (à l'exception de Tannenberg, de la Marne et de la Somme) et l'approche est donc essentiellement d'histoire sociale et culturelle. Ce n'est d'ailleurs pas étonnant au regard des références données en bibliographie, appartenant pour l'essentiel à l'équipe du centre de recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne (qui bénéficie d'une double page de promotion), autour de Stéphane Audouin-Rouzeau. Un "entre-soi" et une approche conformes aux principes qui animaient les "co-propriétaires" des commémorations institutionnelles de 2014-2018. Cette observation faite, la publication est bien conçue, illustrée avec pertinence et de qualité pour les thèmes abordés.

Une brochure qui doit figurer (mais pas seule) dans les documentations de base à l'attention des lycéens et jeunes étudiants. 

Documentation photographique, CNRS éditions, 2020, 64 pages. 9,90 euros.

ISBN : 9782271132208

Synthèse pédagogique

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 00:01

L'histoire méconnue du soldat inconnu

Christophe Soulard-Coutand

Il n'est pas inutile en ce mois de novembre de revenir sur l'histoire, effectivement très mal connue, du soldat inconnu.

Cette solide synthèse commence par un tableau de la France à la fin de la Grande Guerre, une France qui "pleure ses morts et ses blessés". Les deux questions du retour des corps d'une part et des disparus d'autre part sont presque quotidiennement posées et l'auteur cite un poilu du 81e RI : "La mort est acceptée, certes, mais cette boue, cet abandon, cet anonymat ? Dans quel éclat de gloire avions-nous rêvé de mourir ? ... Rien de moi ne subsistera sauf le souvenir au coeur des miens ? Oui ! J'ai accepté la mort, mais j'espérais un témoignage". Tout le débat autour de ce témoignage fait l'objet des trois chapitres qui suivent. Christophe Soulard-Coutand revient en effet sur le long débat dans la presse et au parlement sur l'opportunité, les modalités, le lieu à choisir mais aussi sur les caractéristiques du soldat tombé au feu à choisir. "L'affaire du soldat inconnu" n'a pas été de tout repos et n'a pas évolué dans le consensus ! Ce n'est que le 8 novembre que le texte définitif est adopté par les parlementaires. Il décrit ensuite le choix du cercueil dans le citadelle de Verdun, le transfert à Paris, la triste journée du 11 novembre avec le passage par le Panthéon (au départ proposé comme lieu d'inhumation). L'inhumation définitive n'interviendra toutefois que le 28 janvier suivant, le corps étant au départ déposé dans une chapelle provisoire. Le livre se termine sur un ultime chapitre qui présente les autres soldats inconnus dans le monde, une liste autant que possible exhaustive figurant en annexe. L'histoire de quelques uns (Belgique, Bulgarie, Canada, Espagne -pour les morts de la guerre contre Napoléon Ier-, Etats-Unis, Italie, Luxembourg, Royaume-Uni) est brièvement racontée. Par ailleurs, saviez-vous qu'il existe en France d'autres soldats inconnus, un soldat de 1939-1945, un déporté anonyme, un soldat inconnu d'Afrique du Nord ? Et le livre se termine sur un souhait auquel on ne peut qu'adhérer : "Il faudrait cependant faire en sorte que l'on n'oublie pas ce qui a été fait pour que la France devienne et reste libre".

Un petit volume qui s'appuie beaucoup sur les débats parlementaires et la presse de l'époque et qui sera du plus grand intérêt pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur ce soldat inconnu et son histoire.

Editions du Félin, Paris, 2020, 123 pages, 16,- euros.

ISBN : 978-2-86645-927-7.

Pour commander directement le livre : ici.

SOLDAT INCONNU

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 00:01

Les poilus de Quincy

1914-1918

François de Lannoy

Hormis son vignoble peut-être, rien ne semblait prédestiner Quincy, modeste village de quelques centaines d'habitants dans le Cher, a faire l'objet d'un tel ouvrage. C'est pourtant le cas avec cette étude locale qui nous présente les jeunes hommes de la commune engagés dans la Grande Guerre, grâce à l'exploitation des archives départementales et communales.

Le livre se divise en deux grandes parties. La première reconstitue les biographies des 21 noms portés sur le monument aux morts du village, récemment restauré. Le parcours militaire de chacun est rappelé et les circonstances de sa mort sont précisées. Les recherches conduites permettent également, par exemple, de constater qu'un nom peut figurer sur les monuments aux morts de deux communes très différentes (Georges Brisson), de reconstituer le parcours d'un régiment (le 29e RI pour Augustin Ponroy) ou de revenir sur l'emploi des territoriaux (Ernest Roger, du 38e RIT lors de son décès). La seconde partie présente tous les poilus (au moins ceux qui ont pu être identifiés) du village. Les biographies sont naturellement plus courtes, mais le parcours militaire des intéressés est bien précisé. Autant que possible, des photographies originales accompagnent ces notices.

Une dizaine d'annexes apportent des éléments complémentaires de contexte et de compréhension (les classes d'âge, les affectations, les décorations, les citations, etc.). Une réalisation utile aux historiens de la Grande Guerre, mais aussi un bel hommage à ces hommes, dont le maire de Quincy nous dit dans sa préface : "Aujourd'hui, nous vivons le temps des idoles qui nous éloignent du coeur de la vie, de nos familles et de nos ancêtres. Ces hommes nous apprennent à nous dominer, à mettre nos envies de côté, à échapper à la domination des désirs et à embrasser les vertus du renoncement".

Editions LAmarque, 1 La maison rouge, 37220 Avon-les-Roches.

2019, 174 pages, 20,- euros. ISBN : 978-2-490643-20-2.

Histoire locale

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 00:01

La vie des poilus

Christophe Thomas

Cette nouvelle brochure parue dans la collection "1914-1918" nous présente de manière très simple et pédagogique en une trentaine de pages, dans sa diversité, la vie quotidienne des poilus.

Le volume est divisé en quatre parties thématiques ("Le temps militaire", "Le temps libre", "Les difficultés du quotidien" et "Le réconfort"). Nous retrouvons ainsi les soldats à l'occasion des marches, des gardes, des jeux, des spectacles, etc. Ils sont soumis aux rigueurs climatiques et aux difficultés du sommeil, au problème de l'hygiène et à la recherche d'améliorations pour l'alimentation. Parmi les loisirs, relevons l'artisanat de tranchée, la lecture et la photographie. Pour le réconfort (moral) du soldat, figurent au premier chef la correspondance avec les siens restés à l'arrière, la camaraderie du front et le soutien de la religion. Les thèmes abordés sont donc extrêmement nombreux, et chaque double page est largement illustrée.

Une brochure peu onéreuse qui constitue une excellente introduction à ces sujets et que l'on peut par exemple judicieusement offrir aux plus jeunes. 

OREP Editions, Bayeux, 2020, 32 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0514-9.

Vie quotidienne

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 00:01

Gueules cassées

et blessés de la Grande Guerre

Christophe Thomas

Nouveau volume dans la collection des brochures sur la Première Guerre mondiale chez OREP. Après une rapide présentation des adaptations du Service de santé aux nouvelles formes de la guerre et aux nouveaux armements, l'auteur dresse un tableau très complet des blessés de tous types.

Il s'intéresse successivement aux amputés avec la problématique de la réinsertion éventuelle, les pieds gelés (par milliers), les gueules cassées et les incroyables efforts de chirurgie réparatrice du visage, les aveugles que l'on a trop souvent tendance à oublier, les gazés dont de nombreux mourront des années après la fin de la guerre, et enfin les mutilés volontaires et la question de la "fine blessure". Il termine par les blessures psychologiques ("La souffrance des âmes"), les soldats concernés restant finalement "les victimes cachées" que les médecins même les plus motivés ne savent pas très bien comment soigner. Les extraordinaires progrès réalisés entre 1914 et 1918 témoignent de l'investissement massif du Service de santé et de l'engagement de son personnel (presque 170.000 personnels au total).

Un petit volume bien illustré, dont le texte courant est émaillé de citations, qui constitue une bonne synthèse sur le sujet et une première approche pour les néophytes. Une réalisation très pédagogique à laquelle il ne manque que quelques chiffres pour chaque catégorie.

OREP Editions, Bayeux, 2020, 33 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0509-5.

Souffrances

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 00:01
SERVICE DE SANTE

Plusieurs parutions de nouvelles brochures dans la collection "1914-1918" des éditions OREP. Elles constituent autant de "point d'entrée" d'accès facile pour le très grand public et la jeunesse.

Le service de santé

pendant la Grande Guerre

Frédéric Pineau

En quelques pages très largement illustrées, l'auteur revient sur les "anges blancs" de la Grande Guerre. Hommage mérité lorsque l'on sait que sur plus de 71.000 infirmières en service pendant la Première Guerre mondiale, 600 ont été tuées, 2.500 blessées et presque un millier décorées de la Croix de guerre. La brochure insiste surtout sur la tenue, les insignes et les équipements ("Un costume considéré comme un uniforme") dont plus rien du voile aux chaussures, jusqu'au casque et au masque à gaz, ne vous sera étranger. De nombreux encarts apportent des précisions complémentaires, comme celui consacré à l'étonnante Jeanne Macherez, directrice de l'hôpital auxiliaire 201 à Soissons et qui s'autoproclame "maire" de la ville en septembre 1914 pour être l'interlocutrice des autorités militaires allemandes d'occupation.

OREP Editions, Bayeux, 2020, 33 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0536-1.

 

Le service de santé

pendant la Grande Guerre

Philippe Manon

Ce petit volume très didactique présente en quelques pages l'ensemble du service de santé militaire dans sa globalité. Il commence par son personnel (des médecins et pharmaciens aux aumôniers et aux auxiliaires de la Croix-Rouge), puis s'intéresse dans les différents domaines (soins d'urgence, imagerie médicale, transfusions sanguines, chirurgie de guerre, blessures psychologiques) aux évolutions et innovations induites par les quatre années de guerre, et enfin au parcours des blessés, du ramassage et du poste de secours aux ambulances, aux hôpitaux de l'avant, aux trains sanitaires et aux infrastructures de l'arrière. D'une lecture aisée, toujours très largement illustrée, cette brochure pédagogique constitue une très bonne première approche du sujet pour un néophyte. 

OREP Editions, Bayeux, 2020, 33 pages. 5,70 euros.

978-2-8151-0515-6.

 

SERVICE DE SANTE

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile