Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 00:05

Cartes postales illustrées en guerre

(1914-1918)

Bertrand Tillier (Dir.)

Il existe déjà plusieurs ouvrages consacrés aux cartes postales pendant la Grande Guerre, mais Bertrand Tillier aborde ici le sujet sous l'angle de la "mobilisation" de ce support de communication.

Il organise la vingtaine de contributions rassemblées dans ce volume en trois grandes parties : "Un objet mobilisé et ses usages", "Mots et motifs", et "Violences et performativité". Une approche socio-culturelle dominante, avec quelques textes qui retiennent davantage notre attention, comme celui de Laurent Bihl sur "Cartes postales et presse satirique (1914-1918). Une proximité iconographique", celui de Benjamin Gilles sur "Laisser passer ? Les cartes postales allemandes et françaises face à la censure", celui de Marine Branland sur "Les cartes postales bilingues français-anglais ou la rencontre de cultures nationales en guerre", celui de Nicholas-Henri Zmelty sur "Scabreux escadrons" (images grossières et dégradantes), celui de Maria Xypolopoulou sur "La guerre exotique. Une iconographie humoristique du front balkanique", celui de Fanny Brülhart sur "Religieuse ou infirmière. Fantaisies photographiques des femmes au front", celui de Thérèse Willer sur "Rires d'Alsace-Lorraine", et celui de Laurence Danguy sur "Rires coalisés - rires neutres".  

Il ne s'agit donc pas d'un nouveau recueil illustré présentant les cartes postales à foison, mais bien d'une étude collective, ponctuée par quelques illustrations. Il est en cela parfaitement complémentaire des publications antérieures et offre un large panel de propositions et d'analyses (que l'on peut parfois discuter). Un ouvrage de référence dans son domaine.

CNRS Editions, Paris, 2021, 397 pages, 26,- euros.

ISBN : 978-2-271-13304-5.

Pour commander directement le livre : ici.

Âge d'or
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 00:01

La Première Guerre mondiale dans le Pacifique

De la colonisation à Pearl Harbour

Maxime Reynaud

Une aire géographique particulièrement active en 1914 et pourtant généralement (et injustement) réduite à quelques lignes la plupart des ouvrages. Merci donc à Maxime Reynaud pour cet ouvrage complet sur l'Extrême-Orient et le Pacifique dans la Grande Guerre.

L'auteur commence par un premier chapitre qui retrace les étapes de la colonisation dans la région durant le dernier quart du XIXe siècle et replace la situation locale dans son contexte international. La géopolitique régionale est au coeur du chapitre 2, avec le rôle de Londres à l'égard des jeunes puissances d'Australie et de Nouvelle-Zélande comme vis-à-vis du Japon, dont l'entrée en guerre change radicalement la donne. Par ailleurs, la faiblesse des effectifs "militaires" (y compris police, douane, garde indigène) allemands traduit toutes les difficultés à venir. Notons un chiffrage précis : 21 hommes à Nauru, 30 aux Mariannes, 39 aux Marshall, etc. Le chapitre 3 s'intéresse directement à ces colonies allemandes d'Extrême-Orient et le chapitre 4 à leur situation militaire (sans oublier la seule présence ultramarine de l'Autriche-Hongrie, avec un peu plus de 500 hommes et un bâtiment de guerre à Tsing Tao). Suit naturellement la description des vingt semaines de campagne des Britanniques pour s'emparer des îles et archipels allemands du Pacifique ainsi que de la Nouvelle-Guinée (avec l'épopée du capitaine Detzner et une poignée de Polizei-Soldaten dans les montagnes de la colonie). Le livre se poursuit avec l'implication militaire du Japon, dans les archipels et surtout à Tsing Tao (et là aussi l'épopée du lieutenant pilote Plüschow). On ne saurait enfin ignorer la guerre navale, avec d'une part le périple de l'escadre von Spee (et le bombardement de Tahiti) et d'autre part la présence de "croiseurs corsaires" jusqu'au fameux Seeadler en 1917. Enfin, l'auteur s'intéresse à la place des questions territoriales relatives à l'Extrême-Orient et au Pacifique lors de la conférence de paix de Paris en 1919 et leur traduction dans les traités de Versailles et ultérieurs. La conclusion dresse le constat de la montée en puissance du Japon à l'échelle régionale avec des caractéristiques et des acquis qui préfigurent les tensions des années 1930-1941...

Il est toujours agréable (c'est aussi un signe de l'âge !) d'être régulièrement cité pour ses travaux antérieurs par un auteur plus jeune. On se dit que l'on n'a pas travaillé et publié pour rien... Un livre agréable à lire, bien documenté, qui se termine sur une bibliographie intéressante (en particulier pour les ouvrages en anglais). Un volume à la fois synthétique et détaillé sur ces premiers mois de guerre, qui mérite de figurer dans toute bibliothèque sur la Grande Guerre et qui apportera connaissances nouvelles et changements d'horizon.

Passés/Composés, Paris, 2021, 382 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-2-3793-3635-5.

Pour commander directement le livre : ici.

Le théâtre Asie-Pacifique
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2021 6 23 /10 /octobre /2021 00:01

Où est passée l'humanité ?

Lettres et carnets de guerre (1914-1919)

Jean-Gaston Lalumière

Voici un nouveau témoignage sur la Grande Guerre, vue et vécue au ras du sol par un simple soldat du 23e régiment d'infanterie coloniale, devenu téléphoniste pendant le conflit, portant en particulier sur la période 1916-1919 (de la Somme à l'occupation en Allemagne), à partir de son abondante correspondance (rédigée ou reçue).

Le volume s'ouvre sur une longue et solide introduction de plus de 60 pages, qui présente entre autres le milieu agricole de la région de Bordeaux dont est originaire l'auteur, et quelques précisions sur "le français régional" tel qu'on le parle et l'écrit au début du XXe siècle et sur l'argot des poilus. Les correspondances s'échelonnent pour l'essentiel de mars 1916 à avril 1919, et sont suivies par la retranscription de trois petits carnets comportant essentiellement des comptes (recettes / dépenses) et quelques annotations en particulier pour l'année 1917. Certains courriers sont assez longs, ce qui permet d'avoir de vrais développements sur la situation locale, les pensées de l'auteur, etc. Parmi la très grande diversité des thèmes abordés, outre les classiques des courriers de poilus, nous avons la description de combats aériens, des épisodes en première, deuxième ou troisième ligne, le Chemin des Dames, etc.

Une très utile liste des sources et un index très complet terminent de volume qui est à conserver pour être ponctuellement utilisé comme un témoignage valide. 

Presses universitaires de Bordeaux, 2021, 682 pages, 30,- euros.

ISBN : 979-10-300-0502-8.
Pour commander directement le livre : ici.

Correspondances
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2021 3 08 /09 /septembre /2021 00:01

Les maréchaux de la Grande Guerre

Actes de la journée d'études d'octobre 2018

Organisée par la Délégation au patrimoine de l'armée de Terre et la Commission française d'histoire militaire, cette journée d'études a été ouverte par Fadi El-Hage, qui a remis en perspective le maréchalat, "symbole séculaire des mutations et de la continuité de l'Etat". Les treize contributions (les intervenants sont aussi bien des militaires que des universitaires, des chercheurs et des érudits) sont rassemblées en cinq séances : "Le temps de guerre" (Joffre, Foch, Pétain), "Approche comparative internationale" (Allemagne et Autriche-Hongrie, Grande-Bretagne, Italie), "Les heureux élus de l'après-guerre" (Gallieni, Maunoury, Franchet d'Esperey), "Les exclus des promotions d'après-guerre" (De Castelnau), et "Mémoire et héritage". La conclusion scientifique est signée François Cochet et la journée a été clôturée par le général Lecointre, CEMA.

Un volume de quelques 200 pages qui, grâce à la qualité des intervenants, constitue une belle synthèse sur le sujet, finalement peu abordé en clôture du centenaire de la Grande Guerre. Il permet aussi de traiter la question de manière dépassionnée et de distinguer entre histoire et mémoire.

Réalisé en édition limitée pour les intervenants et participants, ce volume n'est hélas pas commercialisé. Il m'en reste quelques exemplaires : contacter la Chouette.

Grande Guerre
Partager cet article
Repost0
9 août 2021 1 09 /08 /août /2021 00:01

Un trimestre au front

Correspondance de Paul Fischer

Ives Rauzier

Passionné d'histoire, Ives Rauzier a déjà publié plusieurs correspondances de poilus de la Grande Guerre (ici, ici et ici par exemple), et ce nouvel opus contribue utilement à compléter notre connaissance des soldats de cette armée française de la victoire. En effet, il s'agit ici de la correspondance d'une jeune étudiant en médecine de la classe 18, catholique pratiquant, avec sa mère et sa soeur, sur un trimestre, au début de l'année 1918.

En poste dans le secteur de Souain puis dans la région de Verdun, il décrit avec précision son quotidien, ses repas, ses différents trajets (officiels ou promenades), les échanges de tirs d'artillerie, les déplacements dans les tranchées, le courrier et les colis, les travaux d'aménagement du terrain, les relations au sein de l'escouade (pas toujours aussi bonnes qu'on le dit parfois...), le froid, les stages et l'entraînement, les permissions, les alertes au gaz et les interventions de l'aviation, et bien sûr le commentaire des nouvelles de la famille et des amis. Entre deux périodes de combats intenses, l'attente -parfois longue- reste une constante pour beaucoup de soldats. Ainsi, après avoir travaillé aux tranchées et avant la douche : "Revenus au cantonnements, on a joui de l'après-midi de repos. Après la soupe, j'ai astiqué mes chaussures, mon fusil, brossé mes vêtements, graissé mon casque, cousu mon pantalon"

Parmi les éléments d'iconographie, outre les photos et cartes postales, on relève plusieurs dessins de la main de Paul Fischer, présentant ce qu'il voit du terrain en face de lui. Un nouveau témoignage utile à notre perception de cette réalité si complexe et si diverse du front et de la vie de poilus.

Auto-édition, 2020, 130 pages, 14,- euros.

ISBN : 9782955362655

Pour commander directement le livre : ici, ou directement à Ives Rauzier, Enseignant, Lycée Gustave Eiffel, 143 cours de la Marne, 33800 Bordeaux (chèque de 18,- port inclus à l'ordre d'Ives Rauzier).

1918
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 00:01

L'engagement des Américains dans la guerre

1917-1918

Olivier Chaline et Olivier Forcade (Dir.)

Actes d'un colloque tenu à la Sorbonne pour le centenaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis, ce gros volume est tout particulièrement intéressant.

Les 23 communications sont regroupées en quatre grandes parties : "Comment les Américains sont-ils entrés dans la guerre et l'ont-ils menée ?", "Comment les Américains ont-ils envoyé en France des forces considérables ?", "Comment les Américains ont-ils appris et conçu la guerre moderne aux côtés des Français ?", et "Les opérations, les combattants, les armes". Les thèmes abordés sont ainsi extrêmement nombreux et brossent un tableau assez complet des USA dans la guerre, avec des coups de projecteur sur la politique intérieure ou les questions diplomatiques. Si une place importante est assez naturellement donnée à l'armée de Terre, l'US Navy est loin d'être oubliée et deux interventions traitent (chose assez rare) de la question des communications, avec l'entreprise Bell et la TSF. Qu'il s'agisse de l'artillerie, de l'aviation, des blindés, la naissance de l'armée américaine moderne est bien identifiée à l'occasion de la constitution de l'AEF. Deux textes abordent la question de la perception des Américains par les Allemands, politiques et civils d'une part, militaires d'autre part. Enfin, à titre personnel, cela fait toujours plaisir d'être cité en référence par plusieurs intervenants.

Un beau volume (papier de grande qualité, mise en page soignée, belle police d'écriture, etc.) et l'interventions de quelques uns des meilleurs historiens français et étrangers sur le sujet : un livre qui doit figurer dans toute bibliothèque bien tenue sur la Grande Guerre.

Sorbonnes Université Presses, Paris, 2020, 607 pages, 25,- euros.

ISBN : 979-10-231-0666-4.

Pour commander directement le livre : ici.

Associés, mais pas alliés...
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 00:01

BD

Deux pitchouns

dans l'enfer de Verdun

Marc-Antoine Deroubaix et Régis Hector

Petite BD en noir et blanc (on n'est plus habitué) qui retrace le parcours de deux jeunes méridionaux de la région de Nice qui finissent par s'engager pour quitter leur village et vont ensuite participer à la Grande Guerre jusqu'à la fin. Le récit est habilement construit, car pratiquement chaque page permet d'aborder discrètement un thème particulier (la discipline, les pigeons-voyageurs, les repas, le courrier, les loisirs, les offensives limitées, les prisonniers, etc.). Avec un peu de malice, un peu de chance et quelques manoeuvres d'évitement, ils peuvent en quelque sorte "survoler" le conflit.

Une petite BD sans prétention mais bien conçue qui fera sans aucun doute le bonheur d'un jeune lecteur : une bonne idée cadeau pour vos enfants.

OREP Editions, Bayeux, 2021, 64 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-8151-0608-5.

Pour commander directement la BD : ici.

BD
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 00:01

La bataille des cinq empires

15 mai - 28 septembre 1916

Benoit Chenu

Auteur d'une biographie remarquée du général de Castelnau (ici), Benoit Chenu s'intéresse avec ce gros volume aux opérations qui se déroulent presque simultanément sur tous les fronts européens en 1916.

En quatre grandes parties ("Die Zerstörungsmaschine", "Prélude à la bataille", "La bataille des cinq empires" et "La victoire s'éloigne"), l'auteur raconte par le menu cette année 1916, durant laquelle les Alliés auraient pu gagner la guerre. La triple approche, militaire, politique et diplomatique, essentiellement en France et au Royaume-Uni, permet de replacer ces évènements dans leur contexte du moment, mais aussi de les mettre en perspective par rapport au passé récent. La "pomme de discorde" de Salonique entre Londres et Paris est bien traitée, l'offensive Broussilov prend toute son importance (l'effort russe est bien mis en valeur) et les négociations avec les royaumes balkaniques mis en relief à leur juste mesure (intéressants développements sur la Roumanie et sur la Bulgarie). Du côté des Puissances centrales, les choix stratégiques de Falkenhayn sont explicités, tandis que les faiblesses de l'Autriche-Hongrie sont relevées. Un double regret toutefois : que l'auteur (qui bénéficie d'une connaissance approfondie des archives privées de Castelnau sur lesquelles il s'appuie abondamment) croit nécessaire de mettre en avant son aïeul à chaque page ou presque. De Castelnau aurait systématiquement tout vu, tout compris, tout analysé, fait toutes les bonnes propositions (hélas non suivies). Si le général de Castelnau fut indiscutablement l'un des plus grands chefs militaires de sa génération, il n'a pas besoin de cette promotion systématique. Et, en conséquence, Joffre est tout aussi systématiquement mis en cause et dénigré, ce qui est tout aussi excessif. Pourtant, ne serait-ce que dans la conception de ces opérations conjointes des Alliés en 1916, c'est pourtant bien à Joffre que l'on doit d'en avoir fait accepter le principe à tous les autres lors de la conférence de Chantilly en décembre 1915. De même, c'est bien lui qui insiste pour que l'offensive franco-britannique sur la Somme, même diminuée en importance, soit maintenue.

Au bilan, en (re)donnant aux évènements militaires de l'année 1916 à l'échelle européenne leur cohérence, Benoit Chenu fait oeuvre utile et son livre apporte beaucoup, notamment sous l'angle des relations et échanges entre les Occidentaux mais aussi entre Franco-Britanniques d'une part et Russes d'autre part. De Verdun en Galicie, de l'Isonzo à la Somme, les efforts des Alliés manquent de peu de réussir et posent durablement la question de la conduite supérieure de la guerre. Un livre qui ne peut qu'intéresser tous les amateurs de la Grande Guerre.

L'Artilleur / Bernard Giovanangeli, Paris, 2021, 523 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-8100-1024-0.

Pour commander directement le livre : ici.

1916
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 00:01

L'occupation pendant la Grande Guerre

Christophe Thomas

La collection 1914-1918 des éditions OREP compte désormais une vingtaine de volumes et s'enrichit d'un nouveau volume consacré à l'occupation allemande en Belgique et dans le nord de la France.

La brochure est organisée en quatre parties : "L'invasion", "L'occupant règne en maître", "Les civils s'adaptent" et "La délivrance". Selon le principe de la collection, tous les thèmes importants sont abordés en quelques pages très largement illustrées. L'auteur fait un sort aux rumeurs infondées entretenues par la propagande (les enfants aux mains coupées) mais précise le sort des populations civiles, victimes successivement de sévices pendant les premiers jours et premières semaines, puis de travail forcé (les Bataillons militarisés d'ouvriers civils) et de privations systématiques. Il s'intéresse à la fois à l'administration de ces territoires par l'autorité militaire, à la propagande (La Gazette des Ardennes), à l'inévitable cohabitation entre armée occupante et population mais aussi aux premiers réseaux de résistance. Les dernières pages sont consacrées au bilan à la fin de la guerre, entre désastre économique et jugement des collaborateurs avec l'occupant. 

L'ensemble s'appuie sur de nombreuses citations (avec bibliographie finale) et est illustré avec beaucoup de soin (2 à 3 illustrations par page). Parfait pour aborder le sujet et recommandé pour les plus jeunes.

OREP Editions, Bayeux, 2021, 33 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0577-4.

Pour commander directement la brochure : ici.

Territoires occupés
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 00:01

Ma guerre d'Orient, 1917-1919

Joseph Jacquot

Isabelle Jacquot ayant reçu la correspondance de guerre de son grand-père s'est prise d'intérêt pour cet épisode de son histoire familiale et en a entrepris la retranscription avant d'en préparer l'édition. Joseph Jacquot, commis de ferme, de constitution fragile, est exempté de service militaire en 1912 pour "faiblesse générale" et échappe aux obligations militaires jusqu'en mars 1917. D'abord affecté au 60e RI de Besançon, il est versé au début de l'année 1918 au 35e RI, et embarque bientôt à Marseille pour Salonique.

Sa correspondance s'étend du 18 juin 1917 au 4 juillet 1919. Nous sommes au niveau le plus simple de la correspondance familiale, les préoccupations matérielles, agricoles, météorologiques, alimentaires, constituant l'essentiel du texte. Quasiment aucun écho des grands sujets politiques ou stratégiques, de rares références à la situation militaire si ce n'est quelques annotations, en dehors de l'offensive de septembre 1918 ("Je vous raconterai bien par où j'ai passé mais ça m'est défendu"). Au bilan, on y retrouve les préoccupations profondes d'un poilu "de base", loin des considérations politiques et des commentaires approximatifs, faites de souci de la famille et d'interrogations immédiates.

Un témoignage supplémentaire présentant le quotidien d'un poilu d'Orient qui fait son devoir, entre front oublié et monde rural de Franche-Comté.

La présentation vidéo du témoignage : ici.

Editions Lamarque,  2021, 231 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-490643-55-4.

Pour commander directement le livre : arroka.edition[at]yahoo.com ou via la page FB de l'éditeur : Editions Lamarque Facebook

Balkans
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile