Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2022 4 10 /11 /novembre /2022 00:05

La république ensanglantée

Quand les mouvements révolutionnaires d'après Première Guerre mondiale furent écrasés :

La République ensanglantée - Berlin, Vienne : aux sources du nazisme - Livre et ebook Histoire contemporaine de Jean-Numa Ducange - Dunod

Années 1920
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 00:03

Mémoires

d'Otto von Bismarck

Conférence de Jean-Paul Bled le 20 octobre au Quai d'Orsay à l'initiative de l'Association des amis des archives diplomatiques :

Conférence de Jean-Paul Bled : "Mémoires" d'Otto von Bismarck (20 octobre 2022) - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (diplomatie.gouv.fr)

Le Chancelier de fer
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2022 7 16 /10 /octobre /2022 00:09

De la Prusse à l'Afrique

Le colonialisme allemand

Paru en début d'année, le livre étudie certes la montée du sentiment colonial en direction de l'Afrique et de l'Asie, mais aussi la poussée vers l'est européen et l'hypothèse d'un soft-power allemand :

De la Prusse à l’Afrique – Presses universitaires François-Rabelais (pufr-editions.fr)

Übersee
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2022 7 16 /10 /octobre /2022 00:01

Renouveler l'histoire du Kaiserreich

Perspectives critiques sur l'empire allemand, 1871-1918

Colloque organisé au Palais du Rhin de Strasbourg les 9 et 10 novembre :

Informations détaillées (dhi-paris.fr)

Empire allemand
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2022 3 06 /07 /juillet /2022 00:01

L'impensable défaite

Gerd Krumeich

Historien allemand spécialiste de la Grande Guerre, co-fondateur de l'Historial de Péronne et qui se définit lui-même aujourd'hui comme un historien des mentalités, Gerd Krumeich s'interroge dans ce livre sur l'évolution de la république de Weimar de 1918 à 1933 : en quoi la Première Guerre mondiale serait-elle à l'origine de l'accession au pouvoir du nazisme ?

Réédition d'un ouvrage paru en 2019, le livre se caractérise d'abord par l'abondance, la précision, la diversité des notes de référence, des sources et de la bibliographie, qui occupent plus de 60 pages en fin de volumes. Il est divisé en quatre chapitres chrono-thématiques : "La guerre lointaine", "1918, l'étrange défaite", "Responsabilités et coup de poignard dans le dos", et "Les tranchées de la mémoire de guerre". Commencée en août 1914 pour le peuple allemand comme une guerre de légitime défense, la guerre se termine en novembre 1918 sans que l'armée allemande n'ait été vaincue dans une bataille décisive et alors qu'elle se déroule toujours sur le sol d'autres pays. Dans ces conditions, le "diktat" de Versailles, et surtout la désignation de l'Allemagne comme seule et entière responsable du conflit, ne peut qu'approfondir le traumatisme. S'appuyant sur sa parfaite connaissance du conflit, de l'historiographie et de ses évolutions, et plus globalement de la période, Gerd Krumeich met progressivement en place sa démonstration : "Le recours énergique des nationaux-socialistes à la culture mémorielle de la Première Guerre mondiale, a aussi contribué à les rendre crédibles, tant parmi la population que parmi les élites traditionnelles ... Toutes ces entreprises allèrent toujours de pair avec la promesse de gagner enfin la Première Guerre mondiale envers et contre tout. C'est exactement ce qui se produisit d'un point de vue symbolique avec la victoire sur la France en 1940".

Un format poche à petit prix qui ouvre bien des pistes de réflexion et doit figurer dans toute bonne bibliothèque sur la Grande Guerre. 

Editions Alpha, Paris, 2022, 398 pages, 10,- euros.

ISBN : 978-2-3838-8003-5

Pour commander directement le livre : ici.

Traumatisme national
Partager cet article
Repost0
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 00:01

Le vertige nazi

Voyages des intellectuels français dans l'Allemagne nationale-socialiste

Alexandre Saintin

Dès 1933, de très nombreux intellectuels français se sont laissés abuser par l'effort d'influence des dirigeants de l'Allemagne nazie. Ce livre a ainsi pour objectif "d'identifier, de l'entre-deux-guerres jusqu'aux procédures dites d'épuration, les itinéraires d'intellectuels ayant rencontré en terres allemandes différents acteurs du national-socialisme pour en rapporter un sentiment, une analyse et, parfois, une proposition".

Qu'il s'agisse de reportages pour le compte d'un périodique, de voyages personnels dont l'auteur tire ensuite un récit, ou d'actions publiques à travers des organismes comme le Comité France-Allemagne, ces séjours outre-Rhin sont extrêmement nombreux dans les années 1930, parmi toutes les tendances politiques et références idéologiques. En huit chapitres chrono-thématiques, l'auteur nous fait partager les modalités de déroulement de ces voyages, les enseignements qu'en tirent les visiteurs français, leurs conséquences sur leur approche du régime nazi et parfois (à plus ou moins long terme) l'orientation politique des voyageurs, la mystique et/ou l'idéalisme qui les entourent. Le chapitre 7 s'attarde sur ces déplacements pendant que l'armée allemande occupe la France, avec des personnalités comme Jeantet, Châteaubriand, Rebatet, Brinon ou Marc Augier, le futur auteur à succès Saint-Loup. Le dernier chapitre enfin traite des poursuites, interdictions, condamnations à partir de l'automne 1944 et pendant l'épuration. Ceux des voyageurs d'avant-guerre qui n'avaient pas plongé ensuite dans la collaboration furent épargnés, en dépit de publications parfois très engagées dans les années 1930.

Un volume qui présente un aspect essentiel de l'environnement intellectuel d'une époque, appuyé sur un solide appareil de notes et complété par une belle bibliographie. Très intéressant.

Passés/Composés, Paris, 2022, 317 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-23793-3206-7.

Pour commander directement le livre : ici.

Influence
Partager cet article
Repost0
25 mars 2022 5 25 /03 /mars /2022 00:01

J'ai payé Hitler

Fritz Thyssen

Les relations entre Hitler et le parti national-socialiste d'une part et les grands industriels et financiers allemands d'autre part ont fait l'objet de nombreuses publications, mais voici le témoignage personnel de l'un des principaux intéressés : Friedrich Fritz Thyssen, magnat de l'industrie allemande.

Relevons immédiatement que le texte a été en partie réécrit et retravaillé avant publication après guerre. Ce témoignage n'en reste pas moins essentiel. Fritz Thyssen précise dès les premières lignes : "Ce livre se propose d'être autre chose que l'histoire d'une erreur dont je suis conscient, comme tout le monde, et de ses conséquences tragiques. Il ne suffit pas de regretter le passé, il faut aussi profiter des leçons qu'il a données". Reconnaissant s'être "totalement fourvoyé", Thyssen a soutenu Hitler dès le début, en particulier par refus de la défaite de 1918 d'une part et par crainte de la révolution communiste d'autre part. On lira avec le plus grand intérêt les parties 2 ("Vers le Troisième Reich") et 3 ("Mon expérience avec Hitler et le régime nazi"), dans lesquelles il détaille d'abord sa contribution à l'accession d'Hitler au pouvoir, puis son analyse de la politique économique du régime. De plus en plus critique ("Une économie de charlatan", "La corruption généralisée des nazis", "La campagne antijuive et les camps de concentration"), il est éloigné des cercles du pouvoir même s'il conserve ses entrées auprès de nombreux dirigeants du pays. Opposé à la guerre, il fait le choix de l'exil en 1939.

Parmi les annexes, les relations entre Hitler et les grands industriels allemands et américains sont précisées. Le soi-disant caractère "socialiste" du régime y disparaît dans les centaines de millions... Un livre peu onéreux indispensable pour quiconque s'intéresse à l'arrivée d'Hitler au pouvoir et à la marche vers la guerre.

'Chronos', Nouveau Monde éditions, Paris, 2022, 332 pages. 9,90 euros.

ISBN : 978-2-38094-265-1.

Pour commander directement le livre : ici

Vers le IIIe Reich
Partager cet article
Repost0
14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 00:01

Allemagne

Mémoires d'une nation

Neil MacGregor

Directeur du British Museum pendant de longues années, Neil MacGregor nous offre ici une réflexion dans le temps long sur les éléments fondateurs de l'identité allemande, sur les différentes mémoires qui la fragmentent, mais aussi sur leur influence en Europe.

Dans les premières pages, une phrase explique l'intérêt mais aussi la difficulté du sujet : "Aussi bien la Grande-Bretagne que la France, façonnées par des siècles de fort pouvoir central, peuvent (plus ou moins) présenter leur histoire comme des récits nationaux unique de manière crédible. La longue fragmentation politique de l'Allemagne en Etats autonomes rend ce genre d'histoire impossible : pour la plus grande partie de l'histoire allemande, il ne peut y avoir d'histoire nationale". Et de prendre en exemple Frédéric le Grand, roi de Prusse, dont "la plupart de ses acquisitions territoriales ont dans une large mesure été remportées au détriment d'autres Etats allemands. Héros à Berlin, il est un traître à Dresde". Neil MacGregor divise son livre en six grandes parties chrono-thématiques et s'appuie sur l'architecture, les arts, et plus globalement les monuments emblématiques (porte de Brandebourg, statue d'Hermann, monument du Walhalla, etc.) et les productions artisanales et culturelles les plus diverses (tableaux, gravures et lithographies, incunables et livres anciens, sculptures, cartes postales, porcelaine, etc.) pour illustrer son raisonnement. Il multiplie également les "coups de projecteur" sur les foyers importants de rayonnement : Prusse, Bavière, Saxe, vallée rhénane, etc. Tout ceci nous permet de bénéficier d'ailleurs d'une iconographie aussi nombreuse qu'exceptionnelle. Après la réunification et à propos du mur de Berlin, l'auteur constate : "Le Mur a désormais disparu, en laissant si peu de traces dans cette partie de la ville que les touristes se demandent où il se trouvait. Curieusement, ce souvenir a beau être encore vivant et amer, il n'a quasiment pas de présence concrète à l'endroit qui en était le centre iconique durant des décennies".

Une histoire de l'Allemagne avec un angle d'approche tout à fait original (et pertinent), qui s'ouvre sur une série de cartes montrant les évolutions politiques et étatiques de cette aire géographique depuis le début du XVIe siècle. Une belle bibliographie et un index complet terminent cet ouvrage qui mérite d'être connu de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'Europe centrale dans le temps long.

Les Belles Lettres, Paris, 2022, 693 pages. 26,90 euros.

ISBN : 9782251452265

Pour commander directement le livre : ici.

Identité allemande
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 00:01

Dictionnaire de l'annexion de l'Alsace-Moselle

1871-1918

Yves Moritz

Intégrés de force au sein du Reich, les territoires d'Alsace-Moselle, devenus Reichsland, ne feront retour à la France que près de 50 ans plus tard, après la Grande Guerre. Durant cette période, ces régions changent considérablement, des organisations naissent, des personnalités émergent.

Ce dictionnaire nous les présente en quelques 350 notices qui nous permettent de mieux comprendre cette annexion, sur fond d'une double culture et de choix politiques très variables. Le livre commence par une chronologie des années 1970-1919, de la déclaration de guerre de la France à la Prusse en juillet 1870 à la suppression des commissions de triage en octobre 1919. Il s'ouvre ensuite sur le dictionnaire à proprement parler, de A comme "Acculturation" (imposition par l'Allemagne de sa langue et du modèle germanique) à Z comme "Frantz Zorn de Bulach" (diplomate puis évêque, né et mort à Strasbourg). On y retrouve les hommes politiques bien sûr, mais aussi les élites militaires, économiques, culturelles et sociales ; les grandes associations, allemandes, françaises mais aussi autochtones ; la législation (en particulier politique mais aussi sociale et religieuse) et l'évolution du statut administratif ; les musées et les associations cultuelles, les entreprises et les lieux emblématiques comme les grandes brasseries, etc. L'enseignement, le kulturkampf, la Légion étrangère, la presse régionale, les grandes villes, les soldats alsaciens-mosellans, l'autonomisme, autant de thèmes abordés au fil des pages parmi bien d'autres. Quelques annexes (dont la constitution d'Alsace-Lorraine de 1911, peu connue) et une bibliographie de référence complètent le volume.

Un livre qui aborde cette période de l'annexion, en réalité fort mal connue en France, et nous permet de mieux comprendre les évolutions de la région, hors du "diktat" des discours revanchards de la "France de l'intérieur" du début de XXe s. et de la Grande Guerre qui imprègnent encore la mémoire collective. Une publication utile, à conserver comme outil de travail.

Editions SPM, Paris, 2021, 231 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-2-37999-075-5.

Pour commander directement le livre : ici.

Provinces perdues
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 00:01

Quand le lys affrontait les aigles

Mille ans de démêlés franco-allemands

Daniel de Montplaisir

Déjà auteur d'un ouvrage racontant sept cents ans de guerres franco-britanniques (Quand le lys terrassait la rose), Daniel de Montplaisir s'attache ici à reprendre le fil d'un siècle d'histoire complexe entre la France et le monde allemand, de Charlemagne à Bismarck.

Les deux pays peuvent en effet remonter à la même origine, l'empire de Charlemagne / Karl der Grosse, divisé en août 843 par le traité de Verdun : la Francie occidentale revenant à Charles le Chauve, la Francie médiane ou Lotharingie à Lothaire et la Francie orientale à Louis le Germanique. Dès lors, périodes de rapprochement et d'opposition ne cessent de se succéder et l'auteur divise son livre en trois grandes parties chronologiques : "L'ombre de Charlemagne" nous conduit des royaumes d'origine (l'éphémère Lotharingie disparaît moins de 20 ans après sa naissance) au XIIIe siècle ; "L'Empire ou le Royaume" nous mène des élections impériales de la fin du Moyen-Âge à la guerre de Trente Ans ; "La France devant les Allemagnes" termine le trajet, de Richelieu à l'unification allemande avec Bismarck. Au fil de ce récit, nous assistons à l'émiettement des territoires germaniques, nous sommes à Bouvines, nous prenons en compte l'intervention de la papauté puis l'importance de la Réforme, nous nous rappelons l'opposition entre Habsbourg et Valois puis Bourbon, nous voyons émerger la Prusse, nous constatons l'hégémonie française sur les Allemagnes pendant le règne de Louis XIV. Pendant longtemps les élites françaises vont s'illusionner sur le caractère "irréductible" des divisions allemandes. Le mouvement politique et culturel du XIXe siècle, s'appuyant en particulier sur le romantisme, change en quelques années les conditions sociales de l'unification. Daniel de Montplaisir n'est pas tendre avec Napoléon III et sa politique prussienne : "Pour ce fatal aveuglement, la France éprouvera, en trois guerres successives, plus de misères que depuis le jour de sa naissance, du côté de Verdun en août 843".

 Un récit puissant, qui nous entraîne au fil des siècles, des conflits, des unions personnelles, des traités et des guerres. Une synthèse (certaines affirmations peuvent être considérées comme un peu rapides) politique, diplomatique, militaire, culturelle à l'échelle continentale. Indiscutablement conseillé.; 

Mareuil éditions, Paris, 2021, 391 pages, 20,- euros

ISBN : 978-2-372-54205-0.

Pour commander directement le livre : ici.

1000 ans
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile