Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2022 1 05 /12 /décembre /2022 00:01

La guerre des missiles

L'emploi des missiles par les Russes pour détruire les infrastructures ukrainiennes :

La voie de l'épée: La guerre des missiles - Point de situation du 28 novembre 2022 (lavoiedelepee.blogspot.com)

Ukraine
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2022 4 24 /11 /novembre /2022 00:11

La bataille de Marioupol

25 février - 20 mai 2022

Sylvain Ferreira

Il fallait une sacré dose de courage ou d'inconscience pour se lancer dans le récit à chaud (très chaud) de la bataille sans doute la plus emblématique des premiers mois du conflit russo-ukrainien. Un pari très osé et finalement une belle réussite.

En s'appuyant sur un très large panel de sources ouvertes croisées d'origines diverses (ukrainiennes, russes, occidentales), l'auteur ambitionne en effet "d'écrire une première histoire de la bataille de Marioupol sous l'angle militaire pour comprendre comment il s'inscrit dans les problématiques du combat urbain de haute intensité". Pour se faire, il organise son propos en quatre chapitres principaux : "Forces et doctrines", "L'investissement", "La bataille" et "Bilan et perspectives". Conscient que ni le temps de la justice ni celui de l'accès aux archives ne sont venus, l'auteur prend soin de préciser les limites de ses sources. Il précise également dès l'introduction les antécédents de l'unité "Azov" qui accède à la célébrité télévisuelle mondiale à l'occasion de ces combats. Elle est bel et bien issue d'une mouvance clairement néo-nazie, qui a été sanctionnée par le Congrès américain en 2018 avec interdiction pour le gouvernement de fournir "des armes, des instructeurs ou n'importe quel soutien" à ses combattants... Sylvain Ferreira détaille donc les forces ukrainiennes (avec  soutien de l'OTAN) à la veille de la bataille, puis les forces russes et séparatistes, avant de s'intéresser aux doctrines d'emploi, en particulier en milieu urbain. Il aborde également la question de l'emploi des forces spéciales et des sociétés militaires privées dans le même cadre (pour ce qui peut être connu), en particulier du côté russe après le RETEX réalisé à partir des opérations en Syrie. A partir du 25 février, pour s'emparer de Marioupol, "les Russes et leurs alliés de la république populaire du Donetsk ont planifié une attaque sur deux, voire trois axes". L'auteur reconstitue jour par jour les mouvements, d'abord jusqu'au 3 mars (investissement opérationnel de la ville), puis toujours quotidiennement jusqu'à la chute des dernières défenses. Il souligne au fur et à mesure les évènements majeurs (arrivée des milices tchétchènes le 14 mars, séparation des différents secteurs défensifs ukrainiens le 6 avril ("Il apparaît clairement que la garnison ukrainienne est bel et bien divisée en deux, voire trois, poches de résistance"), l'ultime résistance dans le réduit de l'usine Azovstal à partir du 21 avril. La dernière partie commence par une critique des moyens d'information : "Certains médias vont vainement tenter de tordre la réalité militaire du terrain en parlant d'évacuation. Cette pirouette lexicale grotesque ne change pourtant rien, ni à la victoire militaire avérée des forces alliées, ni à la résistance héroïque des défenseurs ukrainiens". Il s'intéresse ensuite aux pertes des deux camps et se demande si Marioupol constitue une "nouvelle référence du combat urbain" ? La conclusion est prudente mais la comparaison avec les combats en Syrie laisse penser que "les Russes et leurs alliés ont fait jeu égal avec la coalition à Mossoul, mais cette fois contre un adversaire conventionnel bien entraîné, bien encadré, bien équipé, et ce avec des moyens largement inférieurs, une doctrine en cours de révision et des impératifs temporels bien plus exigeants".

Les quelques 210 notes référencées qui terminent ce petit volume offrent à la fois autant de possibilités d'identifier les sources et de poursuivre la recherche. L'ouvrage n'est sans doute pas définitif, les évènements sont trop frais, mais il pose une première pierre et nous permet de mieux comprendre des combats qui ont envahi nos écrans de télévision pendant tout le printemps. A lire, critiquer et conserver, d'autant que son coût modeste doit en faciliter l'acquisition. 

Editions Caraktère, Aix-en-Provence, 2022, 111 pages, 10,- euros.

ISBN : 9782916403625

Pour commander directement le livre : ici.

Ukraine
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2022 4 24 /11 /novembre /2022 00:03

All Eyes on Wagner

Un rapport sur les violations des droits humains élémentaires par la société russe Wagner au Mali :

All Eyes On Wagner: quand OpenFacto scrute les activités de la SMP russe : Lignes de défense (ouest-france.fr)

 

 

Russie
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 00:11

Atlas géopolitique de la Russie

Delphine Papin (Dir.)

Depuis le mois de février, la guerre russo-ukrainienne a remis au premier plan des préoccupations internationales la question russe et celle connexe de la place de la Russie dans le concert des nations. Dans ce contexte, un atlas aussi complet est tout à fait bienvenu.

La vingtaine de journalistes et d'infographistes rassemblés autour de Delphine Papin reviennent ainsi en cinq grandes parties sur l'histoire à la fois ancienne et récente de la Russie, ses forces et faiblesses, ses atouts et ses objectifs, ses engagements militaires. La première, "La Russie, une puissance héritière d'un empire", nous fait remonter le temps de la Rus' de Novgorod au démembrement de l'URSS au début des années 1990, tout en faisant des focus sur la place de la religion orthodoxe (place du patriarcat de Moscou), les problèmes démographiques ou le réchauffement climatique en Sibérie. La deuxième partie, "Moscou cherche à étendre son influence", fait le point des efforts diplomatiques et internationaux déployés depuis quelques années par Poutine, non seulement en direction des pays voisins, anciens Etats membres de l'URSS, mais aussi à l'égard de la Chine et de l'Afrique, sans oublier la question urticante des Kouriles avec le Japon. La troisième, "Le face-à-face Russie-OTAN", revient sur l'extension de l'alliance occidentale vers l'Est de l'Europe et dresse un état comparatif des deux forces armées. Elle s'intéresse également à la question de l'Arctique (désormais militarisé), à la problématique de la Baltique et au cas particulier de l'enclave de Kaliningrad (ancienne Prusse orientale), "une épine dans le pied de l'OTAN" (considérée comme une poudrière par les pays nordiques depuis près de 30 ans). La quatrième, "Les guerres de Poutine", reprend les différentes interventions armées de la Russie, dans le Caucase bien sûr mais aussi en Syrie, en Libye, etc. De ces succès militaires (jusqu'à présent), Poutine a su tirer parti pour conforter son image et sa popularité dans le pays. La cinquième partie enfin, "La guerre en Ukraine, bouleversement de l'ordre international", retrace plusieurs siècles de rapports souvent difficiles entre Moscou et Kiev et insiste sur la période 2014-2022, des manifestations de Maïdan et de l'annexion de la Crimée au Donbass (double page avec cartes de la ville sur les combats de Marioupol).

Les cartes et les nombreux graphiques sont tout particulièrement lisibles et éclairants. Une belle réussite d'ensemble qui constitue indiscutablement une base documentaire et de travail, notamment pour les étudiants.

Les Arènes, Paris, 2022, 155 pages 24,90 euros.

ISBN : 979-10-375-0693-1.

Pour commander directement le livre : ici.

Cartes et graphiques
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 00:01

Perspectives ukrainiennes

Des ponts pas loin

Le repli russe, ses conséquences et les perspectives ukrainiennes :

La voie de l'épée: Des ponts pas loin-Point de situation du 11 novembre 2022 (lavoiedelepee.blogspot.com)

Ukraine
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 00:11

Russes et Ukrainiens, les frères inégaux

Du Moyen-Âge à nos jours

Andreas Kappeler

Voici une mise en perspective sur plus de dix siècles des relations entre "grands Russes" et "petits Russes", entre les deux frères bien différents d'une même famille.

En neuf grands chapitres chronologiques, l'auteur retrace l'histoire, parfois parallèle, parfois confondue, plus ou moins conflictuelle, ouvertement ou de façon feutrée, entre la Russie et l'Ukraine. Il remonte à la Rous de Kiev (Kyiv), "berceau de deux peuples" et aux polémiques qui entourent son héritage ; et termine par "La confrontation de deux Etats postsoviétiques" avec tous les débats qui se multiplient et s'aigrissent après la "révolution orange" de 2004, aux puissantes manifestations fortement réprimées de Maïdan et à la question du respect des minorités soulevé à l'occasion de l'annexion de la Crimée en 2014. Au fil des pages, Andreas Kappeler nous rappelle que l'empire des tsars n'a cessé de se fortifier et de monter en puissance, tandis que l'Ukraine restait sous domination lituanienne et polonaise, que dans le délitement de l'Etat émergea au XVIIe siècle l'hetmanat des Cosaques zaporogues,... qui demandèrent la protection de la Russie : "Ce fut un nouveau chapitre de l'histoire des relations ukraïno-russes". A propos des mémoires différentes sur cette période à Moscou et à Kiev, il souligne, reprenant une analyse de la fin de XIXe s. : "L'essentiel de la différence entre les nations ukrainienne et moscovite tient au fait que jusqu'au XVIIIe siècle (c'est à dire au moment où s'imposa la domination de la Russie), l'Ukraine était davantage connectée à l'Europe occidentale et, malgré un certain retard (imputable aux Tatars) participa au progrès social et culturel de celle-ci". Avec la disparition de la forme étatique de la puissance des Cosaques, les élites et la population ukrainiennes perdent une forme première de sentiment national, au moment même où celui-ci se développe et s'impose en Russie dans une logique expansionniste, aussi bien vers l'ouest (Biélorussie), vers le sud (Ukraine) que vers l'est (Caucase et Sibérie). Le chapitre 7 nous entraîne dans la tourmente de la guerre civile, des rapports entre la Rada ukrainienne et Petrograd, dans l'épisode du gouvernement Petlioura et les opérations de guerre contre l'armée bolchevique : "Entre 1919 et 1920, l'Ukraine fut le théâtre d'affrontements entre l'Armée rouge, les forces de l'OuNR et les Blancs, soutenus par les puissances étrangères. Les lignes de front bougèrent sans cesse, et Kyivvit se succéder au moins neuf gouvernements entre 1917 et 1920". Après cette période d'espoirs déçus et de confusion s'ouvre l'ère soviétique, marquée par une forme de "national-communisme" ukrainien, le drame de la collectivisation des terres et de la famine stalinienne, les divisions de la Seconde guerre mondiale bientôt cachées sous le drap de la Grande Guerre Patriotique du peuple soviétique.

En conclusion, "l'histoire de la relation russo-ukrainienne a été et reste marquée par une asymétrie. La Russie et les Russes n'ont jamais, depuis la fin du XVIIIe siècle, reconnu l'Ukraine et les Ukrainiens comme des partenaires à traiter d'égal à égal. Le grand frère aime son petit frère quand il chante et danse bien, mais il en est et reste le tuteur et lui impose sa volonté et sa langue". Mais aussi cette vérité : "La Russie et l'Ukraine sont depuis toujours partie intégrante de l'Europe et de son histoire. Il est de notre intérêt de voir les relations entre les deux pays voisins s'améliorer", en dépit des séquelles inévitablement laissées par la guerre en cours. Un parcours sur plus de dix siècles qui remet un certain nombre de pendules à l'heure, et qui, à tout le moins, donne (ou non) aux arguments actuels des uns et des autres la profondeur historique nécessaire.

CNRS éditions, Paris, 2022, 317 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-271-14241-2.

Pour commander directement le livre : ici.

Remise en perspective
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 00:05
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 00:03

Combats pour Kherson et dans le Donbass

Point de situation et analyse des options qui s'ouvrent pour les deux belligérants :

La voie de l'épée: Missiles, menaces et mensonges - Point de situation du 24 octobre 2022 (lavoiedelepee.blogspot.com)

Ukraine
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2022 2 25 /10 /octobre /2022 00:07

Guerre et propagande

La stratégie ukrainienne de communication par la peur face à la stratégie russe de la terreur :

Guerre russo-ukrainienne et propagande : la stratégie ukrainienne de communication par la peur face à la stratégie russe de la terreur - Theatrum Belli (theatrum-belli.com)

Ukraine
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2022 1 17 /10 /octobre /2022 00:11

Ukraine

La fin des illusions

Gaël-Georges Moullec

Voilà un livre qui va systématiquement à l'encontre du discours ambiant sur l'Ukraine et le conflit russo-ukrainien, en adoptant souvent un discours très proche des thèses de Moscou (notamment sur la question des mouvements néo-nazis dans les cercles du pouvoir à Kiev).

Le livre ne manque toutefois pas d'intérêt car il présente une vision bien différente de celle généralement donnée par les grands médias. II revient ainsi sur les nombreuses et lourdes infractions aux règles élémentaires du fonctionnement démocratique d'un Etat et la corruption généralisée qui gangrène le pays, et présente également une dizaine d'oligarques qui mirent (mettent ?) le pays en coupe réglée. Le chapitre consacré à la réécriture de l'histoire ukrainienne est sans doute le moins convaincant, notamment dans sa présentation de l'Holodomor, la grande famine, qui aurait tenue à de mauvaises récoltes lors de la collectivisation des terres, "une tragédie commune à tous les peuples soviétiques"... La dernière partie s'intéresse aux liens entre l'Ukraine et l'Europe d'une part, les Etats-Unis d'autre part. Elle insiste sur l'implication de l'OTAN dans la préparation de l'armée ukrainienne bien avant le début du conflit et consacre de longues pages aux "Etats-Unis [qui] jouent l'Ukraine contre la Russie et contre l'Europe" (ce qui n'est sans doute pas toujours faux, cf. la question du gaz). La conclusion est ainsi en demi-teinte : "La tentative de construction de l'Etat ukrainien, entreprise à partir de 1991, s'est faite sans tenir compte des spécificités ethniques, linguistiques et historiques du pays", ce qui est exact, mais aussi que "le but poursuivi, tel que pensé à Washington et toléré à Bruxelles, est tout autre : affaiblir la Russie jusqu'au dernier Ukrainien".

On peut regretter les assez nombreuses fautes et scories qui entachent le texte courant, montrant que le tapuscrit n'a sans doute pas été relu avec le soin nécessaire. Un livre à placer dans votre bibliothèque en parallèle des ouvrages récents tout aussi clairement pro-ukrainiens.

Editions SPM, Paris, 2022, 231 pages, 21,- euros.

ISBN : 978-2-37999-019-9.

Pour commander directement le livre : ici.

Ukraine (2)
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile