Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2024 4 25 /01 /janvier /2024 00:01

Février 34

L'affrontement

Une approche renouvelée d'un épisode majeur de l'histoire de l'entre-deux-guerres, non pas à partir de présupposés partisans mais sur la base des archives :

Février 34 (Grand format - Broché 2024), de Olivier Dard, Jean Philippet | Éditions Fayard

Crise profonde
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2024 2 23 /01 /janvier /2024 00:05

Makhno

La révolte anarchiste

Yves Ternon

En avril 1917, alors que Nicolas II vient d'abdiquer et que la Russie entre en révolution, un jeune militant anarchiste, Makhno, fonde en Ukraine une Union des paysans. Quelques mois plus tard, il commence à s'opposer aux Bolcheviques et va conduire jusqu'en 1921 une véritable insurrection avec son "armée verte". Ce livre nous en raconte toute l'histoire et la mémoire.

L'ouvrage est organisé en trois grandes parties : "La Makhnovchtchina", soulèvement paysan et aspiration à la liberté ; "Mémoires ukrainiennes", qui revient sur les communautés sociales, ethniques, culturelles, religieuses de l'Ukraine de l'époque ; "Autour de Makhno : la révolution et la guerre civile en Ukraine", qui fait le récit des combats durant cette longue période de crises successives et de guerre. Tout en luttant contre les Blancs, les Rouges, les autorités de Kiev et l'occupant allemand, Makhno s'efforce d'organiser, et d'administrer le territoire qu'il contrôle dans le respect de ses principes malgré le temps de guerre. Paradoxe qui voit les anarchistes tenter de gérer une zone quasiment encerclée. En août 1921, blessé et à bout de moyens, il doit fuir vers la Roumanie. Commence alors un long exil via la Pologne, Dantzig, l'Allemagne et finalement la Franc, où il meurt dans la misère et abandonné de tous en 1934. Dès 1921 avait commencé l'oeuvre de désinformation, aussi bien des Soviétiques que des Russes blancs : "Il s'agit de réduire le mouvement makhnoviste à un mouvement de partisans, d'anarcho-bandits sans feu ni lieu, pillards et criminels, bref de taire l'essence libertaire de la Makhnovchtchina en la badigeonnant de cendres et de sang". Le livre se termine sur un long chapitre défendant Makhno de toute accusation d'antisémitisme et nous éclaire sur l'histoire d'une unité très particulière, le détachement juif ukrainien.

L'auteur intègre à la fin du livre une chronologie très complète des années 1917-1921, un utile glossaire et une belle bibliographie. Une histoire très mal connue et passionnante.

Les Belles Lettres, Paris, 2024, 277 pages. 14,50 euros.

ISBN : 9782251455167

Pour commander directement le livre : ici.

Ukraine
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2024 5 12 /01 /janvier /2024 00:01

L'archipel du Goulag

Trois tomes qui ont ébranlé le communisme

L'oeuvre de Soljénitsyne et son impact, en Russie comme dans le monde :

« L’Archipel du Goulag » : trois tomes qui ont ébranlé le communisme | Conflits : Revue de Géopolitique (revueconflits.com)

URSS
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2023 3 13 /09 /septembre /2023 00:09

L'armée française et le communisme

Guerre-révolution, insurrection et enjeu soviétique

1939 - 1945

Georges Vidal

On a beaucoup glosé sur l'alliance entre la France Libre et l'URSS et le voyage de De Gaulle à Moscou en 1944. Cette très solide étude permet de replacer cette décision "de circonstance" dans son contexte, celui des rapports entre l'institution militaire française et le mouvement communiste durant l'ensemble du conflit.

Le livre, qui s'appuie sur un très large corpus de sources, témoignages et archives, est organisé en deux grandes parties : "Faire la guerre au communisme", et "L'alliance avec le communisme". La première 'intéresse donc aux années 1939 à 1942, la seconde aux années 1942 à 1945. Nous pouvons suivre les évolutions à la fois des craintes et des fantasmes à l'égard du mouvement communiste international, de l'alliance Hitler-Staline à l'opération Barbarossa (crainte parfois exprimée à Vichy d'une insurrection communiste), puis l'occupation de la zone dite "libre" en novembre 1942, qui marque la vraie rupture. Dans la seconde partie, nous en apprenons beaucoup non seulement sur les débuts difficiles du régiment Normandie-Niémen, mais aussi sur la méconnue Mission militaire française de liaison en URSS. L'auteur n'évacue pas la question de la différence de puissance et de capacité d'action entre la France Libre aux modestes moyens et l'URSS riche de ses ressources propres, de sa population et de l'immensité de son territoire, ce qui fait de l'alliance conclue en 1944 une alliance profondément déséquilibrée. Il s'intéresse aussi à ce que cela induit en termes de politique intérieure française pour le Parti communiste français (qui passe du statut "d'ennemi intérieur" à celui de "parti de gouvernement") et pour les armées qui doivent intégrer les FFI / FTP et bataillons issus des maquis, où l'influence communiste est parfois importante.

Comme l'écrit l'auteur en conclusion, "il s'agit d'une parenthèse vite refermée par les effets combinés de la guerre froide et de la décolonisation". Mais la période délicate 1939-1945 méritait pleinement ce très complet ouvrage.

Presses universitaires de Rennes, 2023, 412 pages, 30,- euros.

ISBN : 978-2-7535-9031-1

Pour commander directement le livre : ici.

De la crainte à l'alliance ?
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2023 5 08 /09 /septembre /2023 00:09

Dix faces cachées du communisme

François Kersaudy

Bien connu pour ses nombreux travaux sur la Seconde guerre mondiale et les figures marquantes de la période, notamment Churchill (ici, ici et ici par exemple), François Kersaudy s'intéresse ici à l'histoire tue du communisme, cette réalité dont on parle très rarement, jusqu'à Poutine, "dernier avatar d'un siècle de communisme qui n'a jamais connu son Nuremberg".

Les dix sujets présentés ne sont pas tous ni du même niveau ni du même ordre, certains plus connus que d'autres. L'auteur nous raconte ainsi "Le plus grand hold-up de Staline", avec les réserves d'or de la banque d'Espagne transférées à Moscou par les dirigeants républicains en 1937. Il traite aussi des livres de commande publiés et diffusés par les services soviétiques pour faire croire en un paradis des travailleurs et influencer les élites occidentales. Il consacre également une cinquantaine de pages au général Vlassov, "traitre ou héros", plus jeune général de l'Armée rouge en 1939 passé à la fin de l'année 1942 aux côtés des Allemands, puis livré à Staline. On vous laisse le plaisir de découvrir sa défense acharnée de la liberté russe. Il décrit longuement les pérégrinations après 1945 des derniers ossements calcinés d'Hitler au gré des tensions entre services spéciaux soviétiques. Il aborde également les rapports compliqués entre Staline et Tito ("le seul communiste qui ait jamais tenu tête à Joseph Staline") d'une part, et Khrouchtchev et Kennedy ("Après Cuba, on s'est mis à le considérer comme un homme fort et résolu, seules qualités que le Kremlin comprenne et respecte vraiment") d'autre part. Les cas concrets se poursuivent ainsi (on apprécie celui consacré à Che Guevara, dont la figure romantico-révolutionnaire si prisée à l'Ouest est soudain beaucoup moins sympathique) et se termine avec Vladimir Poutine méthodiquement comparé dans ses méthodes, ses pensées et ses actes à Staline. 

Un ouvrage qui aborde indirectement de nombreuses questions d'histoire militaire et qui, surtout, rappelle à tous ceux qui auraient tendance à l'oublier un peu rapidement que le communisme au pouvoir a bien été la plus meurtrière organisation criminelle du XXe siècle.

Perrin, Paris, 2023, 229 pages, 23,- euros.

ISBN : 9782262506290

Pour commander directement le livre : ici.

Les enfants de Marx
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2023 3 19 /07 /juillet /2023 00:07

Samizdat

Publications clandestines et autoédition

H. Camarade, X. Galmiche et L. Jurgenson (Dir.)

Les plus anciens d'entre nous se souviennent des Refuzniks de l'Europe orientale communiste et de leurs publications clandestines. Ce livre, une première en France, nous en présente toute la diversité, dans le temps (globalement 1950-1990) et dans l'espace (URSS et pays socialistes est-européens).

La première partie est centrée sur l'URSS, y compris au goulag, non seulement en Russie proprement dite mais aussi en Ukraine, en Bielorussie, dans les pays baltes, en Asie centrale et dans le Caucase. Les Samizdat (pour "autoédition") apparaissent  sous le gouvernement de Staline et s'intéressent progressivement à tous les sujets, au premier rang desquels bien sûr la liberté politique : "certaines n'auront qu'un seul numéro, alors que d'autres existeront pendant des années, reflèteront l'évolution des consciences et contribueront à cette évolution". La deuxième partie nous entraîne à travers le bloc socialiste, de Pologne en Tchécoslovaquie de RDA en Hongrie, de Yougoslavie en Bulgarie. Au-delà de certains points communs, ils s'y développent de façon différentes et abordent plus souvent d'autres sujets. Selon les périodes, l'évolution plus ou moins "libérale" de certains régimes influent directement sur ces publications qui sortent parfois de la clandestinité, avant d'y retourner pendant les phases de reprise en main du pouvoir. La troisième partie s'intéresse aux "tamizdat" : "Au sens strict, le terme tamizdat renvoie à des textes qui ont franchi deux fois la même frontière : sous forme de manuscrit à l'aller, et sous forme de publication au retour". L'exemple développé est celui de la maison d'édition de l'opposition polonaise à Paris. La quatrième partie nous fait passer de l'écrit à l'oral avec l'utilisation des cassettes audio clandestines. La cinquième se consacre au lien entre samizdat et monde artistique, tandis que la sixième privilégie une approche thématique (religion, écologie, musique, etc.). La septième et dernière partie fait le point des sources archivistiques (y compris électroniques) et de quelques lieux où sont conservés ces documents historiques.

Un livre qui, par son approche à la fois pédagogique et complète du sujet, va se révéler très rapidement une référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire politique des nations d'Europe orientale après 1945.

Nouveau Monde éditions, Paris, 2023, 320 pages. 23,90 euros.

ISBN : 978-2-38094-411-2.

Pour commander directement le livre : ici.

Résistance
Partager cet article
Repost0
17 juin 2023 6 17 /06 /juin /2023 00:01

Paul Doumer

D'Aurillac à l'Elysée

Conférence d'Amaury Laurin le 27 juin à Paris, ministère des Affaires étrangères et européennes, sur un homme politique essentiel de la IIIe République qui termine son impressionnante carrière à la présidence de la République :

Conférence d'Amaury Lorin : Paul Doumer, d'Aurillac à l'Élysée (Mardi 27 juin 2023) - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (diplomatie.gouv.fr)

Cursus honorum
Partager cet article
Repost0
13 juin 2023 2 13 /06 /juin /2023 00:09

Joseph Paul-Boncour

(1873-1972)

Matthieu Boisdron

Remarqué ces dernières années pour ses publications sur l'Europe orientale (ici et ici par exemple), Matthieu Boisdron s'intéresse également de près à l'histoire politique de la France et il nous offre aujourd'hui la biographie d'un personnage essentiel de la IIIe République, tombé dans l'oubli.

A partir de sa thèse, il retrace dans le détail la carrière de ce "socialiste de droite", non marxiste qui quitte finalement la SFIO au début des années 1930. Pour ce qui nous intéresse plus directement, Joseph Paul-Boncour a été membre de la délégation française à la Société des Nations (question du désarmement en particulier), membre actif de la Commission des affaires militaires à l'Assemblée, ministre de la Guerre et des Affaires étrangères, membre du Conseil supérieur de la Défense nationale, etc. En un mot comme en cent, directement impliqué dans la politique militaire de la France des années 1920-1930. Son parcours de parlementaire éminent et d'homme politique influent est donc tout à fait intéressant pour nous permettre de comprendre les choix effectués par Paris durant cette période. Le livre est divisé en quatre grandes parties : "Apprendre. Une rapide ascension (1873-1914)", "Militer. Un responsable socialiste face au nouvel ordre international (1914-1928)", "Gouverner. L'homme d'Etat en marge du système partisan (1928-1940)", et "Témoigner. La fin progressive d'une carrière publique (1940-1972)". Considéré par l'auteur comme "l'archétype du responsable politique de la IIIe République", Paul-Boncour, "radical-socialiste égaré en terres socialistes", a été un acteur important de notre politique militaire, et à ce seul titre au moins, mérite d'être mieux connu.

Un belle biographie qui complète très utilement notre connaissance du personnel politique de la IIIe République. 

Sorbonne université presses, Paris, 2023, 514 pages, 28,- euros.

ISBN : 9791023107593

Pour commander directement le livre : ici.

IIIe République
Partager cet article
Repost0
10 juin 2023 6 10 /06 /juin /2023 00:11

Charles Maurras

Le nationalisme intégral

Olivier Dard

"Vive Charles Maurras ma mère, c'est notre maître et c'est un as", chantaient les Camelots du Roi. Fondateur et animateur d'un mouvement qui fut de la fin du XIXe siècle à la Seconde guerre mondiale numériquement minoritaire mais intellectuellement extrêmement influent, le "maître de Martigues" est pourtant aujourd'hui un personnage largement méconnu.

Contrairement à ce que peuvent régulièrement affirmer politiciens et journalistes ignorants (ou malhonnêtes ?), Maurras n'a ni voulu, ni souhaité la défaite de juin 1940, au contraire et selon Maulnier il aurait "déchiré le papier où on lui avait écrit que l'armistice allait être demandé", et durant toute l'occupation le quotidien d'Action Française paraîtra avec la manchette "la France seule". Cette formule "vise à s'opposer aux deux partis de l'étranger, le pro-anglais et le pro-boche". et l'on va trouver des maurrassiens aussi bien parmi les premiers résistants et Français Libres que parmi les collaborateurs. Il faut certes bien admettre la fidélité totale et personnelle de Maurras à Pétain et son ancien antisémitisme (antisémitisme d'Etat), tout en reconnaissant qu'il figure parmi la liste dressée par les Allemands des personnalités "à arrêter pour raisons de sécurité". Complexité de la période et obstination d'un vieil homme (qui fut proche de Maurice Barrès et de Frédéric Mistral) qui s'enferme dans "l'impasse" du nationalisme intégral. Mais limiter le propos à ces ultimes années de guerre serait ignorer son rôle, sa doctrine, son influence sur les élites françaises pendant près d'un demi-siècle, et l'on retient comme point de départ à l'égard du grand public et dans le domaine politique Trois idées politiques, L'idée de décentralisation (1898) et bien sûr Enquête sur la monarchie (1900). Auteur prolifique, poète, journaliste brillant, académicien, membre influent du Félibrige, sa production littéraire est impressionnante. Pour raconter et décrire les actions et publications d'un véritable bourreau de travail au cours de ces dizaines d'années, Olivier Dard s'appuie sur un corpus particulièrement important et diversifié de sources et références et multiplie les citations, afin que chacun puisse lire Maurras dans le texte. Le dernier chapitre, "Survivre" après sa mort", est tout particulièrement intéressant, l'auteur dressant un tableau très complet des débats, des héritages, des contestations de la pensée de Maurras après 1950-1952.

Une biographie indispensable pour quiconque s'intéresse à la vie politique et intellectuelle française dans la première moitié du XXe siècle.

Dunod Poche, Paris, 2023, 431 pages. 11,90 euros.

ISBN : 97821008522291

Pour commander directement le livre : ici

Tout ce qui est national...
Partager cet article
Repost0
1 juin 2023 4 01 /06 /juin /2023 00:07

La gauche et l'armée française (1968-1985)

Antimilitarisme, libertés publiques, défense nationale

Thèse sous la direction d'Olivier Dard, soutenue en Sorbonne en décembre 2022 par Maxime Launay, sur l'évolution des relations entre l'institution militaire et les partis de gauche :

theses.fr – Maxime Launay , Une armée nouvelle ? La gauche et l’armée française (1968-1985). Antimilitarisme, libertés publiques, défense nationale

Histoire politique
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile