Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 00:01

Résistance et espionnage

Les pionniers du Service de renseignement

de l'armée de l'Air en Normandie

Thierry Marchand

On ne dira jamais assez toute l'importance pour la recherche historique des travaux de spécialistes régionaux qui, par leur connaissance du terrain et leurs recherches ciblées apportent régulièrement une vraie plus-value à notre connaissance des grands évènements. Le dernier livre de Thierry Marchand le confirme.

Déjà auteur de plusieurs ouvrages sur la Seconde guerre mondiale en Normandie, Thierry Marchand nous propose aujourd'hui le résultat d'une recherche aussi précise qu'originale sur deux réseaux de résistance en Normandie, mis sur pied dès la fin de l'été 1940 par des membres du service de renseignement de l'armée de l'Air. A l'origine, on trouve la volonté d'un officier patron du SR Air de Vichy, le colonel Ronin, en liaison avec ses homologues britanniques et américains, et de deux Normands, Marc Desserée et Louis Esparre. Le coeur du livre est ainsi composé du récit concernant chacun des deux réseaux, qui sont démantelés dès 1941 par l'occupant. Après avoir décrit les missions (observation, photographie, identification, etc.), il raconte en détail les arrestations des membres des réseaux, leur emprisonnement, leurs procès qui pour certains se terminent au Mont-Valérien ou à Ravensbrück, et pour d'autres leur détention en Allemagne. Il termine cet ouvrage très référencé par l'analyse des réseaux, leur héritage direct, et relève le rôle particulier des Scouts de France de Lisieux, aussi profondément ancrés dans le catholicisme que dans le patriotisme. 

Un livre au plus près du vécu par ces hommes et ces hommes qui se sacrifièrent, et sont aujourd'hui pour la plupart bien oubliés. Pour leur rendre hommage, une trentaine de brèves biographies termine le volume. On apprécie également les nombreuses références archivistiques et la bibliographie. Un volume qui se lit avec aisance et qui nous rappelle avec raison ces aventures individuelles et collectives, parfois jusqu'au sacrifice ultime.

Autoédition, 2022, 335 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-9582060-0-0.

Pour commander directement le livre : ici.

Résistance
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 00:01

Bretons, Japonais, Américains

Tranchées  -  n° 49

Un sommaire très varié et des thèmes souvent peu abordés pour ce numéro d'automne, qui nous entraine aux côtés des Bretons de la 87e division d'infanterie territoriale sous les gaz de combat allemands à Ypres en avril 1915, mais aussi en Méditerranée avec la 2e escadre spéciale de la marine impériale japonaise à partir du printemps 1917, mais également en Woëvre où la jeune armée américaine connaît sa première grande bataille contre les Allemands en avril 1918. Pour les combats, relevons deux articles : ceux d'Ovillers, dans le secteur d'Albert, en décembre 1914, et ceux des chars de l'artillerie spéciale sur le plateau picard en 1918.

Un numéro à la hauteur des précédents. Une lecture enrichissante et agréable.

Pour s'abonner à Tranchées : ici.

D'Ypres en Méditerranée
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 00:01

Opération Z

Jacques Baud

Difficile, alors que les passions se déchaînent et que les réactions épidermiques sont la règle, d'analyser à chaud, avec autant d'objectivité que possible, l'actuel conflit russo-ukrainien. Jacques Baud affirme pourtant dans les premières pages de son livre vouloir "contrebalancer les discours radicaux, simplistes et sous-informés qui brident la compréhension du conflit et privilégient la récitation d'une vulgate antirusse et détriment de l'objectivité ... Mon propos est de combattre la propagande de chaque partie en examinant ses propres informations, donc ses propres contradictions". Son discours n'en est pas moins engagé.

Organisé en neuf grandes parties, le volume présente une multitude de brefs chapitres de deux à trois pages, dans un style très dynamique et souvent très affirmatifs. L'auteur présente successivement l'approche "émotionnelle" de la crise par les Occidentaux ("Avec une sottise et une haine rarement vues dans l'Histoire, la Russie a été combattue sur tous les fronts, de manière basse, souvent irréfléchie et totalement inutile") et les points de vue russe et américain. Il traite ensuite longuement du contexte historique depuis la fin de la guerre froide et souligne à la fois la montée de l'extrémisme de droite en Ukraine et le non-respect des accords antérieurs (Minsk en particulier). Une cnquantaine de pages sont consacrées à la présentation des forces en présence, y compris les divers et nombreux mouvements paramilitaires, en insistant sur leur caractère néo-nazi et sans le plus souvent préciser leur importance réelle. Si les informations données ici sont intéressantes, elles sont indiscutablement parcellaires et orientées. Les parties 5 et 6 sont consacrées aux début de l'opérations Z et à la conduite des opérations militaires, une analyse ici aussi plutôt favorable à Moscou et en tout cas très critique à l'égard du pouvoir ukrainien et de son armée. La question, combien importante ici !, de la guerre de l'information fait l'objet d'un chapitre 7 avec une minimisation des accusations portées contre les Russes. Enfin, les deux dernières parties traitent des réactions occidentales, avec cette affirmation "Une stratégie imbécile, décidée par des imbéciles", ce qui n'est pas toujours faux mais que l'on peine à accepter comme une vérité générale, de la question des exportations de céréales au blocus de Kaliningrad en passant par les fournitures d'armes, la question du gaz russe ou celle du pétrole, sans oublier l'épineuse question de l'admission de l'Ukraine dans l'Union européenne.

Globalement, l'auteur reproche à l'Europe de s'être alignée par lâcheté sur les Etats-Unis, qui ont en quelque sorte poussé à la guerre. Il souligne les carences du renseignement dans les pays européens et affirme : "En combinant le déficit en renseignement avec l'incapacité de nos dirigeants à avoir une approche stratégique de la décision, nous avons tous les ingrédients de l'échec". En résumé, un livre clairement engagé mais qui, si on le considère clairement comme tel, apporte aussi nombre d'éléments très rarement (ou jamais) évoqués dans les grands médias et les chaînes d'information continue. Et de conclure : "Si la France et l'Allemagne avaient compris l'enjeu d'être les garants de la mise en oeuvre des Accords de Minsk, s'ils avaient respecté leur parole et aidé l'Ukraine à remplir ses obligations dans le cadre des Accords de Minsk, nous n'en serions évidemment pas là". Face à l'immense difficulté d'apprécier un conflit en cours où chacun multiplie les manoeuvres de (dès)information, une approche à connaître et sur certains points à prendre en compte.

Max Milo éditions, Paris, 2022, 380 pages. 21,90 euros.

ISBN : 978-2-31501-037-0.

Pour commander directement le livre : ici.

A chaud
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2022 7 25 /09 /septembre /2022 00:01

La Belle époque

Michel Winock

Réédition en format "poche" d'un volume publié pour la première fois il y a une vingtaine d'année à partir du cours professé à Sciences Po. par l'auteur. 

En dix-huit chapitres de 20 à 30 pages regroupés en quatre grandes parties, Michel Winock dresse un tableau assez complet de cette période charnière, à la fois âge d'or pour certains mais aussi période de misère et de révoltes ouvrières. Le fait que l'origine du livre soit dans le cours professé par l'auteur se retrouve dans le discours très progressif et pédagogique. La première partie dresse un tableau général de la société française aux plans politique, démographique, économique, qui permet d'affirmer que la France est encore une grande puissance, notamment grâce à son empire colonial. La seconde partie détaille les différentes composantes de la population : les paysans, très largement majoritaires, les bourgeois, dans la diversité des situations que recouvre ce terme, les ouvriers, dont la condition s'améliore progressivement même si l'époque reste celle des grandes grèves parfois meurtrières, les femmes, inégales mais dont un grand nombre a déjà un travail salarié, le monde de la délinquance, entre anarchistes et "apaches", etc. La troisième partie s'attache aux grandes familles intellectuelles, religieuses et politiques, des socialistes les plus radicaux aux nationalistes les plus traditionnels. La quatrième enfin traite des aspects purement culturels, car cette époque bouillonne littéralement dans la peinture, la musique, la danse, la poésie et le roman, mais aussi avec le développement du cinéma, etc.

L'auteur estime finalement pouvoir conclure que "le tableau de la France en 1914 est assez flatteur, même si des faiblesses sont visibles". Il évoque également en conclusion une "veillée d'armes" et cite rapidement la question militaire qui, en dépit de son importance dans la société de l'époque, n'a malheureusement pas été traitée dans le corps du texte. Quelques annexes (résultats des législatives, compositions des gouvernements) et une bonne bibliographie complètent le volume. Une solide approche d'une France parfois mythifiée et résumée à quelques aspects particuliers.

'Tempus', Perrin, Paris, 2022, 508 pages, 11,- euros.

ISBN : 978-2-262-10128-2.

Pour commander directement le livre : ici.

Analyse d'un mythe
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2022 6 24 /09 /septembre /2022 00:01

Bir Hakeim

Evènement et mémoires

Jean-Marc Largeaud

Dans la mémoire collective, depuis la guerre elle-même, la bataille de Bir Hakeim marque le retour sur les champs de bataille de la France, écrasée en juin 1940. L'affaire n'est peut-être pas aussi simple et l'auteur explique dans son introduction les paradoxales difficultés rencontrées pour trouver des archives fiables.

Jean-Marc Largeaud constate dès sa première partie que l'histoire factuelle de la bataille est très rapidement écrite, à quelques détails près : "Ce n'est que plus tard que l'exposé s'est à la fois simplifié (dans ses grandes lignes) et précisé (dans le détail), sans sur le fond apporter grand-chose de plus sauf rares exceptions. La plus grande partie des faits à diffuser, des représentations de la guerre des Français Libres dans le désert sont donc déjà en place entre 1942 et 1945". Après avoir décrit le déroulement de la bataille dans ses différentes phases, puis de l'exfiltration de nuit, l'auteur remet l'évènement dans son contexte de la guerre du désert à l'époque et de la stratégie politique de la France Libre. Il s'attache, dans les cinq grandes parties qui suivent, à identifier les choix et impératifs du général De Gaulle et observe la renaissance d'une grande unité française avec l'aide des Britanniques, entre réticence et estime réciproques. Il revient ensuite sur la question des effectifs et de la difficulté à définir avec précision les pertes, sans oublier la délicate question des prisonniers ("restés les oubliés de la bataille"). Il analyse ensuite les très nombreux récits de la bataille, en particulier les témoignages écrits et oraux des acteurs. Il s'intéresse en particulier à propos de la sortie à la verte critique contre Koenig portée par son capitaine du génie et de conclure sur ce point : "Les témoins enrichissent et illustrent un récit déjà donné et sortent très rarement du sens et de la trame du récit de bataille définie dès le temps de guerre". Vient ensuite une avant-dernière partie consacrée aux discours officiels sur la bataille, la propagande britannique mais aussi celle de la France Libre et leurs échos dans la France occupée puis lors de la Libération. Enfin, la dernière partie est consacrée à "Mémoires et histoires de la bataille", où il évoque certains points particulier mis en relief dans les mémoires britannique, allemande ou française et correspondant assez peu à la réalité des faits, comme celui d'un "bataillon juif", celui de la quasi-appropriation de la batille par la Légion étrangère ou "les (pieux) mensonges du récit de guerre britannique" ; avant de terminer par l'évocation des commémorations, des monuments, de la présence à la télévision etc.

Une approche de la bataille qui est centrée sur les récits qui en ont été faits depuis 1942, et par une étude comparative de (presque) tout ce qui a pu être dit ou écrit à son sujet. Une analyse extrêmement intéressante et même, pour certains passages, un exemple de critique des sources et une leçon de méthodologie historienne.  

Les Indes Savantes, Paris, 2022, 392 pages, 35,- euros.

ISBN : 978-2-84654-594-5.

Pour commander directement le livre : ici.

Renaissance
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 00:01

La Russie face aux Occidentaux

en Afrique centrale

François Xavier Noah Edzimbi

Alors que la France, en particulier, est confrontée dans l'espace Mali - république Centrafricaine à l'offensive diplomatico-militaire russe, ce livre présente un intérêt tout particulier.

Lui-même Camerounais, docteur en sciences politiques, l'auteur milite pour une reprise en main par les Etats africains de leur souveraineté internationale afin de retrouver une autonomie stratégique. Après une longue introduction présentant le cadre général de son étude, il organise son propos en deux grandes parties : "Les raisons d'un regain d'intérêt russe pour l'Afrique centrale" et "Les contre-stratégies française et américaine de la politique africaine russe en Afrique centrale". Dans la première partie, sur fond de recherche de matières premières stratégiques, il examine en particulier les vecteurs du déploiement russe en Afrique centrale et note "un usage à géométrie variable des principes démocratiques et du droit international" de la part de nombreux dirigeants africains, qui trouvent en Chine ou en Russie un soutien sinon un exemple, il revient sur les accords de défense avec Moscou et précise ce que représente son aide militaire et sa présence militaire sur le continent : "Les livraisons d'armes visent également la protection de multinationales russes, tant pétrolières agroindustrielles que diamantifères qui se trouvent ou sont en cours d'installation dans la région". Il rappelle également le processus d'installation et de montée en puissance du groupe Wagner dans la région. La deuxième partie s'attache donc à décrire les réponses françaises et américaines à ce renouveau de la politique africaine russe, essentiellement par le biais d'actions politiques, diplomatiques, socioculturelles et économiques. Il souligne l'importance des radios et télévisions d'information (soft power), le rôle toujours dévolu au franc CFA, mais aussi les missions de formation des armées nationales par exemple. Un ultime chapitre (à notre sens le moins convaincant car reposant sur beaucoup de "voeux pieux") prône une "réappropriation" par les gouvernements concernés de leurs autonomie stratégique "pour un développement autocentré". Une mise en oeuvre qui paraît pour le moins difficile.

On ne sera pas nécessairement toujours d'accord avec l'auteur, mais cet ouvrage présente l'immense avantage de bien fixer le cadre international et diplomatique dans lequel s'exerce cette lutte d'influence. A l'heure où l'actualité nous parle un peu moins de l'Afrique centrale pour cause de guerre en Ukraine, mais où tous les processus entamés se poursuivent, il est bon de conserver une claire vision de la situation. Tous les éléments formels, toutes les données de ce livre nous y aident.

L'Harmattan, Paris, 2022, 233 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-14-026967-7.

Pour commander directement le livre : ici.

Diplomatie active
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2022 4 22 /09 /septembre /2022 00:01

L'histoire feuilletée

Dispositifs intertextuels dans la fiction historique du XIXe siècle

Claudie Bernard et Corinne Saminadayard-Perrin (Dir.)

Voici un volume original, dont les différentes contributions s'attachent à analyser de nombreuses grandes oeuvres à caractère historique de la littérature française du XIXe siècle, pour y identifier les différents éléments de référence constitutifs, car "le passé collectif, à jamais disparu, n'acquiert de consistance, voire d'existence que par la médiation de l'Histoire, de l'historiographie ... L'Histoire mise en scène dans les histoires, récits d'imagination, se démultiplie en strates de signification".

On retrouve parmi les auteurs des ouvrages analysés quelques personnages aujourd'hui bien oubliés de la plupart de nos contemporains (Lucien Descaves, Charles Nodier, etc.), mas aussi un grand nombre des célébrités du siècle : Flaubert, Eugène Sue, George Sand, Balzac, Prosper Mérimée, Alexandre Dumas, etc. Nous bénéficions ainsi de l'analyse d'un vaste panorama de romans ou fictions historiques et d'oeuvres littéraires sur un siècle, à partir du succès continental des romans de Walter Scott et l'émergence du mouvement romantique. Le livre est structuré en trois grandes parties : "Le document au miroir du récit", "Echos de la Révolution", et "L'art du millefeuille", qui permettent généralement de retrouver les sources utilisées et leurs adaptations, dont les effets sur la mémoire collective (et la culture populaire) seront parfois importants : "Ainsi en est-il de Charles IX embusqué à sa fenêtre la nuit de la Saint-Barthélemy, pour donner en personne le signal du massacre ... La scène est réécrite, amplifiée et dramatisée par maints romanciers, notamment Mérimée et Dumas".

Une approche essentiellement littéraire (que l'on retrouve parfois dans un vocabulaire académique peu soucieux du grand public), mais qui pour de nombreuses contributions intéressera les amateurs d'histoire. Sans compter que sur différents sujets le livre nous rappelle que la mémoire collective n'a souvent conservé qu'une version très édulcorée de la réalité historique.

Presses universitaires de Rennes, 2022, 293 pages, 25,- euros.

ISBN : 9782753586192

Pour commander directement le livre : ici.

Romans historiques
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2022 3 21 /09 /septembre /2022 00:01

L'US Army contre l'Afrikakorps

Benoît Rondeau

Deuxième opus (voir le premier volume sur les Britanniques face à l'Afrikakorps, ici) de l'étude de Benoît Rondeau, bien connu comme spécialiste des opérations de la Seconde guerre mondiale, et notamment en Afrique du Nord, sur les combats contre l'Afrikakorps, confrontée ici à l'armée américaine à partir de la fin de l'année 1942.

Dès son introduction, il donne le ton : la campagne d'Afrique du Nord "a formé nombre d'officiers subalternes et de chefs de régiments, mais elle a surtout révélé des officiers supérieurs et les a préparés aux tâches futures qui leur incombaient : Dwight Eisehower, George Patton, Omar Bradley, Lucian Truscott, George Keyes, Terry de la Mesa Allen, Troy Middleton...". Il décrit ainsi en quelque sorte une montée en puissance opérationnelle, de l'opération Torch à la fin de la présence allemande en Tunisie. Il présente les unités, le personnel, les équipements, les armes, etc., puis entame le récit des opérations à proprement parler. Les premiers engagements mettent en relief des incompétences, un manque de formation et l'inadaptation de certains matériels, mais aussi de mauvaises relations entre les Alliés. Les combats qui se multiplient dans le secteur de Kasserine en février 1943 se traduisent par un succès tactique pour Rommel mais l'US Army réagit en nommant Patton à la tête du IIe Corps US. Dès lors, peu à peu, d'El Guettar en mars à Bizerte en mai, l'heure est à l'offensive américaine. Au bilan, pour les états-majors comme pour les unités blindés, les enseignements à tirer de cette campagne, avant le débarquement en Europe, seront nombreux.

Un volume à conserver pour la densité de son texte comme pour la qualité de son iconographie.

Ysec éditions, Louviers, 2022, 160 pages, 28,- euros.

ISBN : 9782846734066

Pour commander directement le livre  : ici.

Apprentissage en Afrique du Nord
Partager cet article
Repost0
20 septembre 2022 2 20 /09 /septembre /2022 00:01

Ukraine, Contractors, armement, contre-insurrection

Opérations Spéciales / OPS  -  n° 57

Ce numéro d'automne nous apporte son lot d'articles variés autour de la thématique générale des opérations militaires avec un tropisme particulier pour les forces spéciales. Parmi ces articles, nous retenons en particulier celui sur l'évolution de la guerre en Ukraine en juillet-août ; celui sur la montée en puissance des sociétés militaires privées ; celui très original sur les Koevoets sud-africains, très mal connus, sur le territoire de ce qui deviendra la Namibie ; et celui sur l'histoire des lance-flammes au XXe siècle. Parmi les autres sujets abordés, on peut noter pour les unités celui de la montée en puissance du 3e RAMa et celui sur les bigors du 11e RAMa, et pour les matériels celui sur la revalorisation du char Leclerc et celui sur le fusil d'assaut israélien TAR-21.

Pour s'abonner à OPS : histoiremilitaireedition[at]abomarque.fr

Ukraine et évolutions militaires
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2022 1 19 /09 /septembre /2022 00:01

Charles le Téméraire et les Suisses

Laurent Schang

Cette brochure très agréable à lire de Laurent Schang, auteur et éditeur militaire, n'est pas une biographie de Charles le Téméraire au sens strict, mais plutôt une étude sur les guerres entre la Bourgogne et les cantons suisses entre 1474 et 1477, avec en particulier les batailles de Grandson, de Morat et bien sûr de Nancy (au coeur du livre).

Mais il va aussi au-delà : "Il est vrai que ni René II [de Lorraine], ni Nicolas de Diesbach [Suisse pro-français], ni, a fortiori, le roi de France Louis XI ne peuvent rivaliser avec le Grand Duc d'Occident -ce titre incitant lui-même à la rêverie. C'est un fait : personnage shakespearien et même héros cornélien, par le dimension tragique de son destin, Charles fascine encore". Ce petit livre nous entraîne donc avec moult détails sur les pas du Téméraire pendant les guerres de Bourgogne et nous assistons à la chute, à la fin d'un rêve de royaume burgondo-lotharingien, sur fond de montée en puissance progressive des cantons suisses et d'efforts du duc de Lorraine pour préserver l'indépendance de son duché.

Une lecture agréable pour un petit prix. 

Infolio Preto, Gollion (CH), 2022, 63 pages, 10,- euros.

978-2-88968-013-9.

Pour commander directement le livre : ici.

Finis Burgundiae
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile