Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2024 4 22 /02 /février /2024 00:03

Eloge de la patrie

Un texte de Lucien de Samosate, rédigé sous le règne des Antonins, à l'apogée de l'empire romain :

L'éloge de la patrie, par Lucien de Samosate — Theatrum Belli (theatrum-belli.com)

Héritage
Partager cet article
Repost0
6 février 2024 2 06 /02 /février /2024 00:01

Histinéraires

La fabrique de l'Histoire

telle qu'elle se raconte

Caroline Galland et Vincent Heimendinger (Dir.)

Pour la plupart des candidats à l'habilitation à diriger des recherches (HDR), la rédaction du mémoire dit "d'égo-histoire" constitue l'épreuve sans doute la plus difficile, au moins la plus délicate. Ce livre, co-dirigé par deux "historiens de l'histoire", les aidera donc,

Les auteurs retracent l'évolution académique de l'ancienne thèse d'Etat aux versions les plus récentes de la règlementation sur la thèse et l'habilitation, puis centrent leur propos sur le "mémoire de synthèse", ou "d'égo-histoire", par lequel l'impétrant doit retracer son parcours, expliquer les fondements de son engagement d'historien et envisager les pistes d'évolution future de sa carrière. Ils analysent et croisent alors la forme et le fond de plusieurs dizaines de mémoires d'historiens déjà reconnus, et pour certains très connus (Comment devient-on historien ? Quelles sont les origines de son engagement ? Quelle est la place de l'enseignement dans ces parcours ? Quelle place pour les travaux interdisciplinaires ?, etc.). C'est au total très riche d'informations sur les intéressés et leurs travaux, mais, au final, on peut s'interroger sur les destinataires d'une telle publication. En effet, au-delà de cette étude très fouillée sur la HDR et travaux préparatoires, il faut quand même insister sur le fait que l'obtention de l'habilitation n'est absolument pas suffisante pour être élu parmi les professeurs d'université. L'essentiel est d'abord d'être agrégé, et ensuite d'appartenir à la bonne "école", à la bonne "écurie", et d'être poussé par son "maître". C'est moins intellectuel, mais plus efficace.

Un livre qui pourra être utile aux candidats à l'habilitation et à ceux qui s'intéressent à la sociologie de la communauté des historiens universitaires ou qui veulent comprendre le fonctionnement de ce cénacle particulier. Sans doute guère au-delà.

Presses universitaires de Provence, Aix-en-Provence, 2024, 412 pages, 34,- euros.

ISBN : 9791032004975

Pour commander directement le livre : ici.

 

Entre soi
Partager cet article
Repost0
5 février 2024 1 05 /02 /février /2024 00:01

Histoire de la papesse Jeanne

Agostino Paravicini Bagliani.

Etant enfant, entre Rhône et Durance, les anciens, qui se souvenaient sans doute du séjour des papes en Avignon, me racontaient l'histoire de la papesse Jeanne et celle du bon roi René. Deux personnages présentés comme authentiquement provençaux, même si entre les différentes versions des différences parfois importantes existaient. C'est dire si, à la vue du titre, l'ouvrage m'a tout de suite attiré.

Le professeur Agostino Paravicini Bagliani, qui a longtemps travaillé au Vatican et a rassemblé dans les divers centres d'archives et les différentes bibliothèques la quasi-totalité de la documentation parue sur le sujet entre le XIIIe et e XVIe siècles (109 documents), nous propose une synthèse actualisée sur le sujet. Il y ajouter dix-huit textes essentiels, traduits, présents et annotés. Pour reconstituer la légende, il croise, compare et critique les différentes sources anciennes. Il observe d'ailleurs que, curieusement, "près de la moitié des auteurs (45%) proviennent du monde germanophone", et que pour les auteurs francophones "nombreux sont ceux ayant appartenu à la cour pontificale d'Avignon". Surprise : la papesse est souvent présentée comme d'origine... anglaise ; et son pontificat serait daté du IXe siècle. L'auteur étudie également comment on passe de "Jean l'Anglais" à "la papesse Jeanne" et comment cette légende serait à l'origine à la fois de la vérification de la masculinité du pape nouvellement élu d'une part et de l'exclusion des femmes des fonctions sacrées.

Un ouvrage très académique dans la forme et qui nécessite parfois de faire une pause pour intégrer les données fournies par l'auteur, mais qui est d'une très grande richesse. Il est par ailleurs exemplaire en termes de méthodologie et de critique des sources. Les récits de mon enfance en sortent un peu écornés... J'ai bien suivi la belle démonstration de l'auteur, mais je préfère toujours la vieille légende.    

Presses universitaires de Lyon, 2023, 248 pages, 18,- euros.

ISBN : 978-2-7297-1431-4.

Pour commander directement le livre : ici.

Incroyable ?
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2024 3 31 /01 /janvier /2024 00:03

Justice militaire

Un dossier souvent épidermique car les a priori sont nombreux sur le sujet. Le n° 4/2023 de la Revue historique des Armées lui consacre une dizaine d'articles :

Revue Revue Historique des Armées 2023/4 | Cairn.info

Idées préconçues
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2024 3 31 /01 /janvier /2024 00:01

Exposition Horace Vernet

Au château de Versailles jusqu'au 17 mars, exposition des oeuvres du grand peintre de la période Louis-Philippe, qui réalisa de très nombreux tableaux sur des sujets militaires, dont la conquête de l'Algérie :

Exposition Horace Vernet | Château de Versailles (chateauversailles.fr)

Versailles
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2023 2 21 /11 /novembre /2023 00:03

Guerres et plaies

Quand un photo reporter de guerre fait paraître un très beau livre témoignage après avoir couvert tant de conflits en 40 ans (accès aux photos par un système de QR Code) :

Guerres et plaies | Conflits : Revue de Géopolitique (revueconflits.com)

Album témoignage
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2023 6 18 /11 /novembre /2023 00:05

1923 - 2023

Centenaire de la Flamme du souvenir

Un documentaire de l'ECPAD sur la flamme du soldat inconnu ravivée chaque soir depuis un siècle :

1923-2023 Centenaire de la Flamme du Souvenir — Theatrum Belli (theatrum-belli.com)

Arc de triomphe
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2023 4 09 /11 /novembre /2023 00:09

Faire écran

Les réécritures de la Seconde guerre mondiale

dans les séries télévisées au temps de la guerre froide

Marjolaine Boutet

Il existe un nombre relativement important d'articles et d'ouvrages qui traitent des représentations de la Seconde guerre mondiale au cinéma, mais c'est à notre connaissance la première fois qu'un ouvrage complet destiné au grand public aborde la question sous l'angle des séries télévisées. L'ide est d'autant plus intéressante que la guerre froide correspond à la période durant laquelle la possession d'un poste de télévision par chaque famille se généralise, et l'effet, ou l'impact, de telle ou telle présentation des évènements et des grands personnages peut d'autant plus avoir un effet important. Un regret toutefois : cette très volumineuse étude n'aborde pas, et c'est dommage, les productions de l'autre côté du "rideau de fer" qui, indiscutablement, sont porteuses d'un très puissant message idéologique et d'une présentation souvent très partisane de la réalité.

Tiré de l'habilitation à diriger les recherches de l'auteure, le volume est divisé en trois grands chapitres : "Séries télévisées, guerre froide et mémoires nationales de la Seconde guerre mondiale (années 1960-1970)", "Holocaust (NBC, 1978, première fiction télévisée au retentissement transnational", et "La Shoah, élément (in)contournable des séries des années 1980". Dans le premier chapitre, Marjolaine Boutet analyse plus particulièrement les séries anglophones (à partir de la série Combat !) et l'image qui est donnée des différents personnages avec leurs images-clichés des Français, puis élabore une forme de comparaison entre les productions françaises, britanniques et allemandes des années 1970 : "Les séries britanniques et françaises font peu de cas de l'intervention américaine, et l'expérience de la guerre est présentée avant tout comme une épreuve d'endurance, où la résistance des individus, des familles et des sociétés est poussée jusqu'aux limites. La réconciliation européenne est alors envisagée comme le seule réponse possible".  Consacré à la série Holocaust ("rarement un programme télévisé aura fait couler autant d'encre et soulevé autant de débats"), le chapitre 2 revient longuement sur les controverses soulevées en s'appuyant notamment sur les sondages réalisés à propos de la série dans les quatre pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Etats-Unis) et les réactions dans la presse (française en particulier).  Le troisième enfin aborde la question des évolutions de fond dans les différentes séries après Holocaust, dans le contexte moral et intellectuel post-guerre du Vietnam. Les grandes séries (en particulier américaines) de la fin des années 1970 et des années 1980 sont ici replacées dans leur contexte et analysées. Enfin, durant cette période sont diffusées des séries plus humoristiques, voire volontairement caricaturales, ou presque "nostalgiques", comme la série anglaise Allo ! Allo ! ou la série allemande Heimat.

Au total, treize séries sont ainsi quasiment "décortiquées". En conclusion, l'auteure note également "la quasi-absence de circulation des séries télévisées européennes à l'intérieur du continent", ce qui semble selon nous témoigner d'une approche différente de ce passé, et donc de l'acceptation de ses représentations. De très nombreuses références figurent en fin d'ouvrage, permettant à ceux qui le souhaite, de poursuivre la recherche et d'approfondir tel ou tel point particulier. 

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2023, 360 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-7574-3952-4.

Pour commander directement le livre : ici.

Petit écran, grands effets
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2023 4 02 /11 /novembre /2023 00:07

Un ethnologue dans les armées

Claude Weber

Ethnologue et sociologue, enseignant-chercheur à Saint-Cyr depuis 20 ans, Claude Weber a organisé plusieurs colloques de haute tenue sur les questions de sociologie militaire et beaucoup publié. Il nous livre ici, en quelque sorte (et c'est d'autant plus intéressant que peu courant) une sorte de "testament scientifique", de bilan après trente ans d'observation.

Claude Weber a son premier contact avec l'armée le 6 octobre 1993, lorsqu'il se présente au 1er régiment du génie à Illkirch-Graffenstaden pour son service militaire. Il a 24 ans et est étudiant en ethnologie. Il décide alors de réaliser un mémoire universitaire sur ce milieu social particulier qu'est un régiment de l'armée de Terre, mais il sera réformé pour des problèmes de santé (dorsaux). Cette passion de l'étude cependant ne l'a jamais quitté et trente ans après il nous livre un ouvrage passionnant, sans langue de bois, et il témoigne en particulier de sa longue expérience auprès des élèves des Ecoles de Coëtquidan, et notamment une longue immersion de trois ans quasi-permanente avec une promotion de Saint-Cyr. Le livre est divisé en quatre parties chronologiques qui correspondent à sa position par rapport au milieu militaire ("Dans la peau d'un appelé", "Le chercheur outsider", "Le chercheur insider intermittent", "L'insider permanent") et au fur et à mesure en tire les enseignements. Uun dernier chapitre dresse un bilan méthodologique de ces expériences (Faut-il aimer son terrain ?, La distance avec les enquêtés, etc.), chapitre que devrait impérativement lire tout étudiant en sociologie.

Ni panégyrique, ni systématiquement critique, mais réaliste ("L'institution militaire n'est pas un bloc homogène. Forte d'une mosaïque de cultures et de sous-cultures, elle présente des singularités en lien avec sa raison d'être"), il rappelle l'importance "d'étudier le milieu militaire au contact" et cite le général Lecointre, ancien CEMA : "Ce qui me frappe, ce n'est pas le cas particulier du président de la République, c'est le cas de l'ensemble de la classe politique aujourd'hui, c'est le cas de l'ensemble des journalistes, c'est que vous ne connaissez rien aux armées, parce que vous ne connaissez pas le coeur des armées ... Une armée c'est quelque chose de très particulier, avec une culture propre, une culture de l'engagement, une culture du don de soi, une culture de la fraternité d'armes ... Tout cela se retrouve caricaturé". Indispensable à tout étudiant voulant se lancer, ou tout simplement au citoyen voulant mieux connaître ceux qui peuvent encore mourir pour lui.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2023, 192 pages. 22,90 euros.

ISBN : 9782364452473

Pour commander directement le livre : ici.

Bilan de 30 ans
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2023 3 11 /10 /octobre /2023 00:05

Quand l'Histoire sert à faire la guerre

Benjamin Deruelle (Dir.)

Depuis toujours l'histoire est instrumentalisée par les autorités politiques de tous les pays pour justifier (ou tenter de justifier) les politiques agressives ou au contraire renforcer les résistances. Rien de surprenant donc. Cet ouvrage collectif, en multipliant exemples et cas concrets, en apporte autant de témoignages.

Quatorze contributeurs sont rassemblés par Benjamin Deruelle et les cas concrets présentés couvrent un large panel, dans le temps comme dans l'espace, de l'Antiquité romaine ("Une guerre peut-elle être juste ? Des usages romains de l'Histoire dans les entrées en guerre, IIIe-Ier siècles av. J.-C.", par Simon Cahanier et Sophie Hulot) à l'actualité la plus récente ("La guerre entre la Russie et l'Ukraine : une fatalité historique ?", par Eric Aunoble), de l'Extrême-Orient ("L'histoire à l'épreuve de la troisième guerre d'Indochine, 1979", par Christopher Gosha) à l'Amérique latine ("Se libérer des tyrans. Les guerres d'indépendance latino-américaines et l'invention de l'imaginaire anticolonial 1815", par Geneviève Dorais) et à l'Europe ("Passés insurrectionnels et présent des Pâques sanglantes dans la proclamation de la république irlandaise, 1916", par Laurent Colantonio). On apprécie également la contribution de Bernard Gainot sur le rapport de Napoléon à l'histoire et le souci du Premier Consul puis de l'Empereur d'intégrer son action dans une veine plus large et plus ancienne ("Je me vis dans l'Histoire, Bonaparte au futur antérieur, 1799-1806"). La conclusion tente de déterminer si nos sociétés ont réalisé des progrès dans la marche vers la paix, notamment à travers l'enseignement de l'histoire, et depuis l'entre-deux-guerres, avec ce constat : "Le rôle social assigné à l'histoire et la façon dont on l'enseigne sont toujours objet de tension", et la critique du "roman national" ouvre la voie aux tenants d'une histoire renouvelée "largement dénationalisée et critique du passé". Un point de vue que l'on n'est pas obligé d'accepter.

Un ensemble très intéressant, des contributions originales, des situations souvent peu connues ou analysées. Le livre mérite toute sa place dans une bibliothèque bien tenue.

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2023, 223 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-7574-3955-5.

Pour commander directement le livre : ici.

Peut-il en être autrement ?
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile