Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 00:01

Atlas géopolitique mondial

Edition 2021

Alexis Bautzmann (Dir.)

Régulièrement publié, complété et mis à jour depuis plusieurs années (ici, ici et ici par exemple), cet atlas géopolitique mondial, en liaison avec l'excellent magazine Carto, est en train de devenir un classique et une référence.

Près de trente contributeurs sont rassemblés cette année encore pour réaliser ce volume grand format. L'ouvrage est divisé en sept grandes parties. Les cinq premières traitent chacune d'une grande zone géographique, les deux dernières de thèmes transverses. Pour l'Europe, outre les analyses relatives à plusieurs Etats "sensibles" pour diverses raisons (Portugal, Italie, Croatie, Estonie, Moldavie, Biélorussie), relevons les trois doubles pages consacrées au Royaume-Uni dans un contexte de Brexit et le bilan de la réunification allemande : "Trente ans après la chute du mur, que reste-t-il de la RDA ?". Pour le Moyen-Orient, les pages consacrées au Daech et au conflit en Syrie, ainsi que celles sur la guerre du Yémen retiennent toute notre attention. Pour l'Afrique, les questions économiques dominent, mais on relève aussi un point sur le terrorisme en Afrique de l'Ouest et un autre sur la complexe (et mal connue) situation au Soudan. Pour l'Asie, retenons l'importance accordée à la Chine et aux questions liées à la politique chinoise (une quinzaine de pages en plusieurs thèmes) et l'article sur "Thaïlande : victoire de la junte militaire ?". Pour l'Amérique enfin, une double page sur le Québec, une autre sur l'Alaska. Les thèmes économiques et environnementaux de la sixième partie complètent souvent utilement les dossiers précédents, tandis que la partie consacrée au "Enjeux internationaux" se termine sur quatre pages de synthèse autour de "ONU : l'avenir incertain des casques bleus". Les cartes, graphiques et croquis sont d'une remarquable lisibilité et permettent de saisir aisément les points clefs du sujet traité.

Une édition 2021 qui ne peut qu'être extrêmement utile à tous les étudiants dans de multiples disciplines et qui constitue un outil de travail utile pour tous ceux qui s'intéressent à l'évolution du monde. 

Editions du Rocher, Monaco, 2020, 190 pages. 22,50 euros.

ISBN : 978-2-268-10418-8.

Le monde en cartes

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 00:01

Atlas de la guerre froide

1947-1990 : un conflit global et multiforme

Sabine Dullin et Stanislas Jeannesson

Réédition bienvenue d'un volume paru en 2017 et qui constitue nous semble-t-il sur le sujet la seule référence existante. Guerre politique, idéologique, économique, culturelle, spatiale et même sportive tout autant que militaire, parfois très chaude, non seulement la "guerre froide" n'a pas totalement disparu, mais encore ses conséquences et échos résonnent régulièrement dans notre actualité.

En quelques 120 cartes accompagnées de graphiques, croquis et statistiques, le volume nous en présente toutes les facettes, sur tous les continents, dans tous les domaines et sur plus de quarante ans. La première parie est consacrée à ses origines, avec la constitution des deux blocs, jusqu'à la guerre de Corée. La seconde met en relief son caractère absolument international et global, avec la guerre des espions, la compétition nucléaire ou la concurrence dans le domaine spatial mais aussi le rôle de l'ONU, la place de l'Afrique comme enjeu et champ d'affrontement, un focus sur sur la RDA et sur la Tchécoslovaquie, ou le rôle régional de la Chine communiste. La troisième partie s'intéresse aux domaines de la culture et des représentations, avec tout le champ des opérations d'influence et de ce que l'on nomme aujourd'hui le soft power, à travers la radio, les échanges culturels, le mouvement pacifiste ou les grands succès sportifs par exemple (on trouve page 75 le graphique de l'attribution des aides financières de Moscou aux partis communistes européens entre 1957 et 1973). La dernière partie décrit la fin de la guerre froide, par l'absolu échec des économies socialistes, le projet d'initiative de défense stratégique auquel l'URSS ne peut pas répondre efficacement et l'implosion en quelques mois du bloc socialiste européen et de l'URSS elle-même.

Toujours aussi réussie et pédagogique, la cartographie est vraiment un point fort de cette collection, et notamment de ce volume. Comme les autres, à notre sens indispensable aux étudiants et plus largement aux amateurs du thème,

Autrement, Paris, 2020, 95 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5590-1.

Une guerre totale

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 00:01

Atlas géopolitique du monde global

Pascal Boniface et Hubert Védrine

Dans un monde en rapide et permanente évolution, où l'apparition d'un virus en Chine dégénère en quelques mois en crise sanitaire mondiale, ce type de publications s'impose comme étant du plus grand intérêt pour décrypter les cascades d'évènements. Cette quatrième édition mise à jour en est un bel exemple.

En quatre parties de tailles différentes ("Les grands repères du passé" en une vingtaine de pages, "Les diverses interprétations du monde global" en une douzaine de pages, "Les données globales" en trente-cinq pages et "Le monde vu par..." en plus de soixante-et-dix pages), les deux auteurs nous présentent le monde tel qu'il est : "Connaître le monde hier était un choix. Connaître le monde global aujourd'hui est une nécessité". En ce sens, les approches thématiques des premières parties sont tout à fait utiles, d'autant que la cartographie est particulièrement pertinente et illustrative. La quatrième partie nous semble toutefois la plus novatrice, car elle présente successivement, généralement en 2 ou 4 pages, un pays (ou une région) dans son rapport au monde. Outre les principaux pays européens, les "incontournables" (Etats-Unis, Russie, Chine, Japon, Inde, Brésil) sont bien sûr présents, mais on lit avec intérêt les pages consacrées à la Suisse, à la Turquie, à Israël, au Mexique ou à l'Indonésie par exemple. Elles nous permettent de mieux aborder les problèmes régionaux ou les domaines particuliers dans lesquels ces pays jouent un rôle non négligeable.

Réussi aussi bien sur le plan formel que sur le fond, cet atlas géopolitique ne peut que s'adresser à un large public.

Armand Colin / Fayard, Paris, 2020, 160 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-200- 62790-4.

Le monde change

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 00:01

La France

Atlas géographique et géopolitique

Stéphanie Beucher et Florence Smits (Dir.)

Dans la très utile collection des Atlas des éditions Autrement, voici un très bon volume qui doit impérativement figurer dans le cartable de tout étudiant (voire lycéen) et dans la bibliothèque de tout amateur.

Les questions de sécurité et défense ne figurent pas au sommaire en tant que telles et sont tout au plus suggérées dans certains chapitres. Mais le livre en tant que tel vous permettra de faire un point complet sur ce qu'est la France aujourd'hui. En huit grandes parties, les auteurs traitent de multiples thèmes : la population (vieillissement, immigration, mobilités, inégalités, santé), l'environnement physique (littoral, forêts, montagnes, espaces ruraux, etc.), le cadre de vie (vie urbaine, villes grandes, moyennes et petites, question des déchets), l'économie (réseaux de transport, ports, puissance agricole, recompositions industrielles, mondialisation, tourisme), les acteurs de l'aménagement du territoire (décentralisation, planification, coopérations régionales, implication de l'UE, etc.), les politiques d'aménagement du territoire (dont la gestion de l'eau et les questions énergétiques, lutte contre les inégalités, aménagement urbain, etc.), l'international (influence, commerce extérieur, Europe, puissance maritime, etc.), et enfin les différentes régions y compris d'outre-mer. Suivant le principe de la collection, chaque sujet est traité sur une double page (trois exceptions sur deux doubles pages) avec une à deux cartes, des graphiques et tableaux de synthèse, tous très lisibles, des encarts ponctuels. Particulièrement bien mis en page et avec un texte courant très pédagogique, ce volume se termine sur une conclusion mitigée : "Des atouts multiples, mais des défis nombreux dans un contexte instable".

Pour préparer un concours, l'utiliser comme outil de travail et de référence, mettre à jour vos connaissances sur votre propre pays ou tout simplement voyager dans l'hexagone : un volume indispensable.

Autrement, Pris, 2020, 191 pages. 29,90 euros.

ISBN : 978-2-7467-5113-2.

INDISPENSABLE

Partager cet article

Repost0
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 00:01

La géographie

reine des batailles

Philippe Boulanger

Indiscutablement l'un des meilleurs spécialistes actuels de la question, Philippe Boulanger nous propose ici une ample et riche synthèse, qui ne pourra que séduire les historiens en général et les amateurs d'histoire militaire en particulier.

La géographie et les questions militaires ont en effet toujours été étroitement liées, et cette proximité naturelle est encore accrue aujourd'hui avec les guerres hybrides et les nouvelles technologies. La question de l'importance de la géographie n'est pas à poser, c'est un fait acquis depuis que les hommes font la guerre ("tenir les hauts" par exemple) et tout le mérite de Philippe Boulanger est de synthétiser en un volume toute la problématique. La première partie est consacrée à l'histoire de la géographie militaire depuis les temps anciens et il précise les modalités d'intégration de la géographie dans la planification. Il s'intéresse ensuite au différents niveaux (tactique, opérationnel, stratégique), rappelant au passage cette phrase de l'amiral Castex : "La géographie est, avec l'histoire, à la base des connaissances indispensables aux hommes d'Etat, aux soldats et aux marins". Ne parle-t-on pas, dès la formation initiale, de "l'utilisation du terrain" ? Mais au-delà de la géographie physique et de la topographie, il faut aussi savoir prendre en compte toutes les caractéristiques, dont la composante humaine, d'un territoire, sa population et sa culture comme l'intervention en Afghanistan l'a cruellement montré. Aujourd'hui, "toutes les doctrines des armées modernes intègrent un corpus spécifique lié à chaque milieu naturel" (désert ou montagne, froid ou chaleur, eau, voies de communication, etc.), sans oublier les composantes humaines (connaître l'autre pour le comprendre et anticiper ses réactions), en particulier dans les opérations de stabilisation ou de contre-insurrection. Il présente ici les grandes évolutions en la matière des armées française, britannique et américaine. L'auteur consacre enfin près de 100 pages en deux parties (chap. 6 et 7) à l'emploi des nouvelles technologies et du numérique, évolution sensible depuis les années 1990. Les progrès technologiques font émerger de nouveaux besoins, ou rendent possible la satisfaction de besoins plus anciens, qui tous confortent la place (discrète mais essentielle) de la géographie : "Dans le contexte actuel de lutte contre le terrorisme et de guerres de contre-insurrection, la géographie, pour le militaire, se distingue ainsi comme l'un des savoirs les plus décisifs, précis et opérationnel, dit à haute valeur ajoutée".

Bénéficiant d'un large appareil de notes et complété par un utile glossaire et une riche bibliographie, ce volume doit indiscutablement figurer dans toute bonne bibliothèque d'historien comme d'amateur des questions militaires.

Perrin, Paris, 2020, 363 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-2-262-08296-3.

Géographie militaire

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 00:01

Atlas historique du Moyen-Orient

Florian Louis

L'importance et l'ancienneté des liens entretenus entre la France et les Etats / les populations du Proche-Orient rendent ce volume absolument indispensable à tous étudiant travaillant sur ces régions et présente un intérêt évident pour tous les amateurs.

Le volume remonte à "l'invention" de la civilisation urbaine et de l'écriture dans les cités de Mésopotamie, pour nous conduire aux lendemains des printemps arabes et à l'émergence de Daech. Selon la structure générale des volumes de la collection, chaque double page traite d'un thème particulier avec de une à trois cartes et éventuellement un graphique, un encart ou quelques statistiques complémentaires. L'ouvrage est divisé en cinq grandes parties : "Genèses" (la naissance de l'écriture et des cités-Etats), "Premières strates civilisationnelles" (de l'Egypte à la Perse, d'Alexandre aux Parthes, des Sassanides aux Romains), "Arabisation et islamisation" (les Etats musulmans, les Turcs, les Mongols, les croisades, les mamelouks, les Ottomans), "Le choc de l'Occident" (de l'expédition d'Egypte de Bonaparte aux conséquences de la Première Guerre mondiale), et "Les émancipations contrariées" (questions juive, palestinienne, kurde, le pétrole, la quête de l'unité, l'islamisme, etc.). La grande qualité de la cartographie, constante et point fort de ces volumes, permet de visualiser en un regard des notions ou des évolutions complexes.

Vivement conseillé pour tous ceux qui s'intéressent, sous un aspect ou sous un autre, à cette région de crises récurrentes. 

Autrement, Paris, 2020, 95 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5507-9.

Outil de travail

Partager cet article

Repost0
15 février 2020 6 15 /02 /février /2020 00:05

Atlas géopolitique de la Russie

Pascal Marchand

Alors que la Russie revient au premier rang sur la scène internationale (comme au premier rang des préoccupations pour les Occidentaux), la réédition mise à jour et complétée de cet atlas est une excellente chose.

Le livre est divisé en deux grandes parties. La première ("La puissance russe") permet de faire le point sur les fondamentaux du pays, ses forces et faiblesses ainsi que leurs évolutions récentes (facteurs de l'identité russe, géographie et territoire, minorités, démographie, agriculture, hydrocarbures et ressources minières, nucléaire, etc.). La seconde ("Les intérêts géostratégiques de la Russie") présente clairement les problématiques actuelles, d'abord sur le plan militaire (qu'en est-il de la puissance militaire russe ?) et face à l'OTAN, puis dans les rapports de la Russie au monde, avec les Etats-Unis, avec l'Union européenne, et plus précisément avec les Etats voisins : Biélorussie, Ukraine, pays Baltes, Moldavie, Caucase, Asie centrale, ambitions en Arctique, etc. L'excellence des cartes (très variées et toujours lisibles), complétées par de nombreux tableaux et graphiques, reste indiscutablement le véritable point fort de cette collection.

Un volume indispensable à tous ceux qui s'intéressent à l'Europe orientale et au monde russe.

Autrement, Paris, 2020, 95 pages. 19,90 euros.

ISBN :  978-2-7467-5121-7.

Géopolitique et puissance

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 00:05

Atlas des pays qui n'existent plus

50 Etats que l'histoire a rayés de la carte

Bjorn Berge

Voilà un ouvrage extrêmement plaisant qui se propose de nous présenter, à travers des témoignages illustrés par la philatélie, des pays aujourd'hui disparus, même si cette appellation est quelque fois un peu abusive (Obok est tout simplement devenu aujourd'hui Djibouti, et les îles anglo-normandes conservent leur statut tout à fait particulier -y compris philatélique- au sein du Royaume-Uni.)

Partant de sa collection de timbres, l'auteur commence donc son récit à partir de 1840, année de l'impression du premier timbre au monde en Grande-Bretagne. Sa présentation est chronologique, en six grandes périodes : 1840-1860, 1860-1890, 1890-1915, 1915-1925, 1925-1945 et enfin 1945-1975. Pour chacune, il retient entre six et dix territoires à l'existence plus ou moins éphémère (de quelques jours à quelques années), du royaume des Deux-Siciles, qui est intégré au royaume d'Italie en cours d'unification en 1860, au sultanat du Haut-Yafa, minuscule territoire au sud de la péninsule arabique, qui fut longtemps protectorat britannique avant d'être intégré à la république du Yémen. Tous les continents sont concernés, d'Heligoland et Allenstein en Europe, à l'Etat libre d'Orange et la zone internationale de Tanger en Afrique, les Indes occidentales danoises et la Terre de feu en Amérique, Alwar et le Mandchoukouo en Asie. Des îles Ryukyu au Biafra, de la Terre de Van Diemen à Mafeking, de Cap Juby en Carélie orientale, nous croisons souvent les questions militaires, les guerres, les conquêtes, les occupations. L'histoire de chaque territoire est présentée sur quatre pages, avec une carte permettant de le situer avec précision et le texte courant est généralement complété par un témoignage littéraire.

Une réalisation tout à fait originale, un voyage entre rêves et fantasmes d'indépendance ou de puissance, une belle illustration de l'intérêt pédagogique et culturel de la philatélie, et de ses liens avec la géographie et l'histoire (militaire).

Autrement, Paris, 2019, 238 pages. 24,90 euros.

ISBN : 978-2-7467-5106-4.

Pays éphémères...

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 00:05

Atlas historique mondial

Christian Grataloup

Impressionnante réalisation qui sera d'une grande utilité à tous les amateurs d'histoire et en particulier aux étudiants.

A partir du très riche fond cartographique du magazine L'Histoire, l'auteur nous propose un parcours particulièrement complet, de l'homo sapiens aux problématiques très actuelles de la protection des mers et océans ou des pôles. Ce survol de plusieurs millénaires d'histoire est réalisé à partir de plus de 500 cartes en couleurs parfaitement accessibles et lisibles. Généralement sur une double page, nous trouvons une carte complétée par un à trois encarts qui présentent le cadre général et expliquent éventuellement certains points particuliers. Certains thèmes (les Croisades par exemples) justifient plusieurs cartes sur une même page, d'autres (l'expédition des Dardanelles) une présentation sur une page simple. Les thématiques politiques et diplomatiques (donc militaires) sont essentielles (des cités-Etats de Mésopotamie à la Chine dans le monde au XXIe s.), bien sûr, mais l'atlas n'oublie pas les questions économiques ou religieuses, qui ont toujours engendré des effets majeurs dans l'histoire de l'humanité, sur tous les continents et à toutes les époques (des premiers foyers du néolithique aux changements climatiques). S'il s'agit bien d'un atlas mondial, l'Europe et ses marges en constitue le coeur et bénéficie d'une grande partie de la pagination.

Un volume qui se prête tout à fait à devenir l'instrument de travail indispensable que l'on conserve sur un coin de son bureau pour pouvoir y faire référence rapidement, mais aussi une belle et utile réalisation.

Les Arènes, Paris, 2019, 655 pages. 29,90 euros.

ISBN : 978-2-7112-0184-6.

Atlas impressionnant

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 00:05

Atlas du Moyen-Orient

Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud

Une excellente réalisation, tout à la fois très riche et d'une approche aisée, esthétique dans la forme et solide sur le fond.

Alors que les conflits, larvés ou actifs, se multiplient dans cette région, des frontières de la Turquie à celles de l'Egypte ou de l'Irak, voici un atlas d'autant plus utile qu'il est très complet. Le volume s'intéresse à la zone en plus de 100 cartes, à partir de la disparition de l'empire ottoman. Il est divisé en quatre grandes parties : "Héritiers et déshérités de l'histoire" (qui aborde les différents pays au long du XXe s.), "Dérives idéologiques et politiques" (qui s'intéresse à la nature des régimes politiques et à l'influence des nationalisme et de l'islamisme), "Entre abondance et rareté" (questions des hydrocarbures, de l'eau, des espaces agricoles, etc.), et "Les figures de la guerre" (le nucléaire, l'influence des grandes puissances, la question palestinienne, les conflits en cours de Syrie au Yémen). Suivant le principe de la collection, par doubles pages successives, un solide texte explicatif accompagne une ou plusieurs cartes détaillées mais très lisibles.

Un volume absolument indispensable pour quiconque s'intéresse à cette région ou plus généralement aux grands conflits contemporains.

Editions Autrement, Paris, 2019, 95 pages, 24,- euros.

978-2-7467-5120-0.

Complexité moyen-orientale

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile