Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 06:00

Le Flamant et ses dérivés

Bruno Vielle

Dans la lignée des belles monographies publies par Lela Presse, cet album sur la génération des Flamant, particulièrement documenté et illustré, mérite toute l'attention des amateurs.

Cet appareil militaire, né dans les années 1946-1947 dans les laboratoires de Marcel Dassault est resté en service jusqu'en 1984 dans l'armée de l'Air, avec des versions très différentes et après des emplois extrêmement variés. La carrière du MB 303 (au MB 415) se divise globalement en deux grandes parties. Jusqu'au début des années 1960, il remplit ses missions outre-mer, à la fois comme appareil de liaison bien sûr, mais aussi (surtout ?) dans la reconnaissance et la photographie aérienne  et même dans l'appui feu des troupes au sol (une éphémère tentative dans le bombardement restera sans suite). Il commence sa carrière en Afrique équatoriale puis à Madagascar, mais nous retiendrons en particulier les quelques vingt-cinq pages consacrées à son rôle dans la guerre d'Algérie. Avec les indépendances africaines, le livre fait aussi le point de la coopération militaire avec les Etats issus de l'ancienne Union française ayant bénéficié de Flamant, tandis que les appareils stationnés en métropole remplissent des missions de formation et de liaison. On note un aménagement pour l'interception et la guerre électronique, et surtout des évolutions successives pour le transport d'autorités. Le livre se termine sur la liste de l'ensemble des appareils mis en service avec un résumé de leur carrière. Les amateurs apprécieront les nombreuses photos et les superbes profils, accompagnés des insignes des unités concernées.

Une carrière impressionnante, dont les dérivés donneront naissance à la génération des Falcon. Un bel album, riche de multiples informations.  

Editions Lela Presse, Le Vigen, 2019, 319 pages, 59,- euros.

ISBN : 978-2-37468-021-7.

Renaissance aéronautique
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 06:00

Le Maroc,

du protectorat à l'indépendance.

Une mémoire réussie ?

Ce septième volume (déjà une riche collection !) des actes de colloque de la Fondation pour la mémoire de la guerre d'Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie (FMGACMT) quitte l'Algérie pour s'intéresser aux conditions de l'indépendance marocaine.

En huit communications, les évènements des années 1950 sont remis dans leur contexte, présentés en détails et leur récit accompagné de réflexions pertinentes. On apprécie en particulier l'exposé introductif de Frédéric Grasset ("Maroc : combats et politique. Chronologie commentée") qui remet les faits en perspective, et les interventions de Julie d'Andurain ("L'armée comme colonne vertébrale du Makhzen. De la construction coloniale de l'Etat marocain"), d'Arnaud Teyssier ("Le modèle lyautéen au Maroc") et de Pierre Vermeren ("L'armée française et le Maroc, 1952-1962").

Un ouvrage qui fait honneur à la Fondation et à ses travaux, et qui trouvera sans nul doute sa place dans toute bonne bibliothèque sur l'Afrique du Nord.

Riveneuve, Paris, 2019, 152 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-36013-479-3.

Décolonisation au Maroc
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 06:00

Un jour, des Hommes

Marie Magnaud

Pour ce dimanche, nous rompons avec nos présentations de livres d'histoire stricto sensu pour vous proposer un petit recueil de nouvelles, sensibles, chacune sur quelques pages, profondément ancrées dans notre histoire militaire récente.

L'auteure nous offre en effet une série de récits qui traversent le XXe s. (ponctuellement le XIXe), de la Grande Guerre à l'Afghanistan. Nous sommes aux Eparges, à Londres en 1940, à Kolwezi, au large d'Aden, etc. ; souvent dans l'armée de Terre, parfois dans la Marine. Nous sommes avec Montgomery, puis à Sarajevo, à Verdun ou en Côte d'Ivoire. Des nouvelles qui s'inscrivent donc chacune dans un cadre historique précis (correctement décrit), mais qui surtout racontent des histoires d'hommes, des histoires profondément humaines, où l'amitié, la fidélité, la volonté, la mort aussi parfois, ont toute leur place.

Un petit recueil agréable et facile à lire qui, au-delà, ouvre sur de vastes réflexions liées à la notion d'engagement et au sacrifice. Une lecture qui favorise à la fois l'évasion et la réflexion.

Autoédition, 2019, 152 pages, 12,- euros.

ISBN :  9781794048218

Pour commander directement sur Amazon : https://www.amazon.fr/jour-Hommes-Marie-Magnaud/dp/1794048219/ref=mp_s_a_1_1?keywords=marie+magnaud&qid=1570466397&sprefix=marie+magnaud&sr=8-1

(ou en tapant directement "Marie Magnaud"

dans le moteur de recherche d'Amazon).

Nouvelles
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 06:00

Une ligne dans le sable

James Barr

Réédition en format poche de ce livre important publié en France pour la première fois en 2017.

Nous n'avons rien à retirer à la présentation que nous avions mis en ligne à l'époque (ici). L'ouvrage, organisé en quatre grandes parties chronologiques ("Le dépeçage, 1915-1919", "Les tensions de l'entre-deux-guerres, 1920-1939", "La guerre secrète, 1940-1945", et "La sortie, 1945-1949") apporte énormément d'informations sur les "coups" discrets qui opposent Français et Britanniques au Moyen-Orient. Si l'auteur privilégie (naturellement) les sources anglaises auxquelles il a bien sûr plus facilement accès (voir les sources et bibliographie en fin de volume), l'ouvrage apporte un complément indispensable à notre compréhension des évolutions de la région, confirmant ce que je qualifiais il y a plus de dix ans de "mésentente cordiale".

Une référence à petit prix. 

'Tempus', Perrin, Paris, 2019, 650 pages, 12,- euros.

ISBN : 978-2-262-08165-2. 

Levant
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 06:00

Les "fonds de Moscou"

Regards sur les archives rapatriées

de Russie

B. Fonck, H. Servant et S. Coeuré (Dir.)

Nouvelle publication sur ces fameuses archives rapatriées de Russie dans les années 1990 (ici). Il s'agit cette fois d'un ouvrage complet qui aborde la question de l'ensemble des fonds au-delà de ceux de Vincennes (ministère de l'Intérieur, des Affaires étrangères, etc.), en reprenant les communications prononcées lors d'une journée d'études organisée sur le sujet à Vincennes en 2016.

Il s'agit, on le sait, des archives saisies par les Allemands en 1940, transférées au cœur du Reich, puis saisies à nouveau par les Russes et expédiées en URSS. Elles concernent essentiellement l'entre-deux-guerres et ont été exploitées dans un but de renseignement par les uns puis par les autres, avant d'être rendues à la France entre 1994 et 2000. Il était d'ailleurs assez émouvant d'accéder à ces dossiers avec leurs enveloppes successives frappées de la faucille et du marteau et en dessous de l'aigle allemand. J'ai pour ma part le souvenir de documents tout-à-fait intéressants sur l'occupation française sur le Rhin dans les années 1920. Les intervenants présentent tout l'intérêt de ces archives dans leurs domaines respectifs (relations internationales, sécurité intérieure, syndicalisme, franc-maçonnerie, armées, etc.) et précisent les pistes de recherche ouvertes dans les différents domaines. Le livre élargit la focale et on note aussi, en particulier, la cinquième partie de l'ouvrage consacrée aux archives allemandes de la Seconde guerre mondiale à leur tour saisies par les Français et conservées aux Archives nationales ou au Service historique de la Défense. Enfin, le parcours à travers l'Europe de ces milliers de cartons prouve bien l'importance du contrôle des archives par les autorités : une leçon pour aujourd'hui ?

Un livre certes parfois un peu spécialisé, mais qui intéressera tous ceux qui veulent en savoir plus sur les archives françaises et leur potentiel, un ouvrage enfin qui présente de nouvelles pistes de recherche.

Presses universitaires de Rennes, 2019, 235 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-7535-7729-9.

Histoire d'archives
Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 06:00

Opération Licorne  -  2003

Général Nicolas Casanova

L'intervention française en Côte d'Ivoire entre 2002 et 2011 est souvent simplement connue par les démêlés politico-judiciaires qui l'ont accompagné en métropole. Ce livre, rédigé par celui qui fut responsable en 2003 d'un secteur "grand comme la Bretagne" dans l'ouest du pays, sur la frontière du Libéria, mérite donc que l'on s'y arrête.

Le récit commence naturellement par la préparation de la mission, et en particulier le choix des officiers et sous-officiers qui constitueront l'état-major tactique. Il se poursuit par l'évocation des changements successifs de mission (à Abidjan ou en province) pour présenter enfin son installation dans un village isolé et ses premiers déplacements dans la région. Le récit alterne les activités militaires stricto-sensu et la description des relations et contacts avec les responsable locaux et la population. Il n'hésite pas à pointer les difficultés rencontrées, ni à rappeler les menaces portées contre la force. Il revient également sur deux débats vieux comme les interventions extérieures : le difficile équilibre à trouver entre troupes employées à la garde statique de points particuliers et troupes mobiles pour quadriller le terrain d'une part, et les perceptions différentes de la situation entre le commandement local et les autorités supérieures d'autre part.

Un témoignage indispensable pour quiconque s'intéresse à ces opérations. Dans sa simplicité et son naturel, il apportera beaucoup à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre les situations locales et leurs évolutions.

Editions du Signe, Strasbourg, 2019, 275 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-7468-3711-9.

Témoignage
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 06:00

L'Europe carolingienne

Geneviève Bührer-Thierry

Cette période de notre histoire reste mal connue et sujette à de nombreuses idées reçues. Cette nouvelle réédition mise à jour d'un classique est donc bienvenue.

Geneviève Bührer-Thierry nous propose à la fois un état des connaissances sur ces VIIIe - IXe s., un récit des évènements et une réflexion sur la contribution de l'empire carolingien au monde moderne. Le volume est divisé en 11 parties chronologiques (de "Charles Martel et l'extension de la puissance des Carolingiens" à "Les derniers Carolingiens face à la montée de l'aristocratie") puis thématiques (de "Une Europe chrétienne" à "Royaumes périphériques, marches et frontières") de 10 à 15 pages qui permettent de faire un point précis sur le sujet. Ponctué de reproductions d'œuvres d'art de l'époque, d'extraits de textes du temps et de cartes (la formation de l'Etat pontifical, les raids vikings, les palais royaux, le royaume de Germanie, etc..), le livre se lit facilement. Certains chapitres (comme celui sur les royaumes périphériques) sont même tout à fat passionnants. Les nombreuses annexes présentent quelques textes essentiels replacés dans leur contexte, analysés et commentés.

Un ouvrage particulièrement conseillé aux étudiants mais qui sera également bien utile comme livre de référence à consulter rapidement pour tous les amateurs (on apprécie la bibliographie finale).

Armand Colin, Paris, 2019, 213 pages. 17,90 euros.

ISBN : 978-2-200-62282-4.

Autour de Charlemagne
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 06:00

Enfer sur la cote 112

Georges Bernage

Réédition valorisée d'un volume initialement paru en 2008, cette étude des combats de la cote 112, dans le cadre plus large des efforts britanniques pour s'emparer de Caen en juin-juillet 1944, est tout-à-fait dans la forme et dans le style des albums publiés par Heimdal.

En dix chapitres (de la présentation des échecs alliés antérieurs devant Caen au constat de la "guerre d'usure" engagée pour la cote 112), l'auteur, grand spécialiste de la bataille de Normandie, présente les forces en présence (avec reproduction des insignes et de nombreuses photos), puis commence son récit au 1er juillet 1944. Sous les feux puissants de l'artillerie britannique, les blindés allemands sont obligés de s'enterrer et la guerre devient "de tranchées". Après une semaine de préparation, l'opération Jupiter est lancée le 10 juillet, car la cote 112, à laquelle les Allemands s'accrochent, contrôle la vallée de l'Orne et permet de contourner Caen par le sud. Après deux jours de combats acharnés, l'offensive est un échec et doit être relancée dans les jours qui suivent. Selon l'usage chez l'éditeur, le texte courant est appuyé par de longs et nombreux témoignages des acteurs, et richement illustré. L'iconographie alterne souvent cartes, photos d'époque et photos actuelles des lieux des combats, ce qui permet au lecteur de pratiquement visualiser les opérations, mais peut aussi servir de véritable "guide" pour des visites sur le terrain.

Une étude très complète de tactique à l'échelon local, qui s'intègre dans un ensemble au niveau opératif. Par la qualité des textes mais aussi des nombreuses et diverses illustrations, il mérite pleinement de figurer en bonne place dans la bibliothèque de tout amateur de la bataille de Normandie. 

Heimdal, Saint-Martin-des-Entrées, 2019, 160 pages, 29,50 euros.

ISBN : 978-2-84048-250-5.

Caen
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 06:00

Motos, autocanons, camions citernes, chars lourds, etc.

GBM  -  n° 130

Avec toujours autant de régularité et de précision, GBM nous propose cet automne un ensemble d'articles sur les matériels français des deux guerres mondiales et de l'entre-deux-guerres. Pour la Grande Guerre, nous retiendrons en particulier la deuxième partie de l'étude consacrée à l'autocanon antiaérien  de 75 (1916-1918) et la première partie de celle relative à l'artillerie de campagne portée (1915-1918), et pour la période suivante une solide synthèse sur le char FCM 2C ("Le conquérant inutile", "souvent peu fiable"). La rubrique "Opérations" nous présente l'histoire du 12e BCC, parti de l'armée des Alpes pour combattre sur la Somme aux premiers jours de juin 1940.

Engins (lourds)
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 06:00

L'aérostation de l'armée de l'Air

1934-1946

Bernard Palmieri

Pour le grand public, le temps de l'aérostation ("les ballons") se termine avec la Grande Guerre qui voit le triomphe de l'avion ("plus lourd que l'air"). Rares sont ceux qui pourraient dire que près de 50 compagnies d'aérostiers ont été engagées pendant la campagne de 1939-1940 et que la dissolution de la dernière unité est intervenue en décembre 1946. Ce livre comble donc de belle façon un creux dans l'historiographie.

Le livre, très largement illustré de rares photos, est organisé en deux grandes parties qui correspondent aux deux missions principales : "L'aérostation d'observation" et "L'aérostation de protection". La première, essentiellement structurée autour de deux régiments en métropole (EM à Versailles et à Toulouse) jusqu'en 1934, puis en trois demi-brigades, calquées sur les nouvelles régions aériennes de Metz, Paris et Tours. L'auteur retrace le parcours de ces unités pendant la Drôle de guerre et les opérations de mai-juin 1940, mais aussi en amont pendant la guerre du Rif. La seconde est liée à l'histoire de la défense aérienne du territoire (DAT), et sera surnommée en 1938 "la ligne Maginot de l'Air" ! On retrouve ces unités (structurées en six groupements métropolitains et un groupement en Afrique du Nord) au-dessus de quelques métropoles et surtout des établissements industriels stratégiques. Au-delà de ce récit de l'histoire des unités d'aérostation, Bernard Palmieri (qui à longuement servi à la symbolique du Service historique) intègre la reproduction des insignes des différentes formations, des insignes de spécialité, des drapeaux des unités et même des marques postales de l'aérostation (marcophilie militaire). En annexes, des tableaux de synthèse résument l'histoire de chaque unité.

Un livre à la fois beau, original et utile, sur une subdivision de l'armée de l'Air très mal connue. Une belle réalisation.

Lela Presse, Le Vigen, 2019, 128 pages. 29,50 euros.

ISBN : 978-2-37468-022-4.

Aérostation
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile