Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:10

Les généraux français de la Grande Guerre

Claude Franc

Après une étude remarquée sur le haut commandement pendant la Grande Guerre, Claude Franc propose ici une sorte de dictionnaire de ce même haut commandement, en présentant une trentaine de biographies de trois à dix pages.

L'auteur a sélectionné les commandants en chefs, les commandants de groupes d'armée et d'armées, les majors généraux et les aides-majors généraux, pour illustrer ce haut commandement français. Cette succession de portraits, parfois élogieux, souvent favorables et rarement critiques, s'appuie presque exclusivement semble-t-il sur des sources secondaires et des témoignages ultérieurs. Il n'en demeure pas moins que l'ensemble est cohérent et permet d'avoir une bonne perception de cette strate supérieure des armées. Pour chacun, une brève introduction et une aussi brève conclusion donnent quelques indications sur la carrière globale des intéressés et le coeur du texte est bien sûr consacré à leur rôle pendant la Première Guerre mondiale. De nombreuses citations émaillent les articles et permettent de se faire une idée assez précise des différentes personnalités, dont on perçoit au fil des pages les liens, ou les oppositions.

Un outil de travail utile, agréablement illustré.

ETAI, Anthony, 2014, 191 pages, 39 euros.

ISBN : 978-2-7268-9760-7.

Club très fermé
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 06:10

Arras sous les obus

Abbé E. Foulon

Voici la réédition en fac-similé, dans la collection des monographies des villes et villages de France, d'un ouvrage paru à la fin de l'année 1915.

Grande ville du front au sens propre du terme, Arras a très durement subi les bombardements, les combats, et la ville est particulièrement meurtrie en 1918. Mais lorsque ce livre est publié pour la première fois, on n'en est pas encore là et l'ouvrage de l'abbé Foulon ne peut matériellement que traiter des événements de 1914 jusqu'à l'été 1915. Très largement illustré ("Presque toutes les photographies illustrant ce volume sont dues à l'obligeance de M. l'abbé Paul Izambart, professeur à l'institution Saint-Joseph d'Arras, qui les a prises avant la guerre ou durant le siège"), essentiellement factuel dans l'esprit du discours officiel qui prévaut en 1915, ce volume est d'un grand intérêt, à la fois par ce qu'il dit ("L'ordre de mobilisation générale fut affiché à Arras au milieu du silence et de la consternation générale, mais cette consternation n'est pas faite de défaillance") et par la façon dont il le dit ("Malgré les prodiges de valeur de nos soldats, les Allemands, après avoir sacrifié des hommes sans compter, étaient parvenus à occuper les positions quelque peu élevées qui, dans la plaine environnante, dominent la ville"). Il présente chronologiquement les conséquences de la guerre sur la ville (sous la forme d'une journal entre octobre 1914 et septembre 1915), en insistant sur les crimes allemands : chefs d'oeuvres anéantis, églises détruites, ambulances bombardées. Il se termine sur une sélection (effectuée pour la première édition) de documents officiels, témoignages et extraits d'articles de presse des années 1914-1915.

Une réédition non seulement intéressante mais utile, qui met à la disposition des amateurs un ouvrage caractéristique de son temps et devenu introuvable.

Le Livre d'Histoire, Paris, 2014, 124 pages. 19,50 euros.

ISBN : 978-2-7586-0784-7.

Martyr d'Arras
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:05

Petite chronologie de la Grande Guerre

Vincent Bernard

Alors que nous entrons dans la phase active des commémorations de la Grande Guerre, ce petit volume permettra à chacun de suivre au jour le jour l'essentiel du conflit, dans ses différentes phases, ses différentes composantes, sur tous les fronts.

Chaque année, de 1914 à 1918, s'ouvre sur quelques lignes de présentation générale, et à l'intérieur de chaque année l'événement essentiel de chaque mois est mis en relief par un sous-titre, puis les jours se succèdent, un symbole signalant dans la marge si l'information évoquée appartient à la catégorie des opérations terrestres, maritimes, aériennes, aux questions technologiques, diplomatiques, sociétales, culturelles, etc. Quelques cartes et un index final complètent ce manuel, qui peut constituer un véritable outil de travail et d eréférence rapide au quotidien (il tient dans la poche.

Autre avantage, non négligeable : un prix modique, qui rend le volume abordable pour tous. 

Editions Sud-Ouest, 2014, 127 pages, 5 euros.

ISBN : 978-2-8177-0361-9.

Jour par jour
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 07:00

Lettres de guerre

1914-1918

Jacques Noirot

Un nouveau recueil de correspondances d'un poilu, artilleur, qui termine la guerre comme sous-lieutenant. Hélas, si l'hommage de Matthieu Noirot à son grand père est non seulement respectable mais tout à fait légitime, on est toutefois déçu par la relative "maigreur" du volume : moins d'une centaine de pages, pour 9 à 15 lettres par an.

S'agit-il tout simplement de ce que la famille a pu conserver au cours d'un siècle ? Ou est-c'une sélection a été opérée en amont pour ne publier qu'une partie des lettres ? Toujours est-il que si certains courriers présentent un réel intérêt d'autres sont beaucoup plus "classiques". Quelques lettre peuvent être assez longues, d'autres ne comportent que quelques lignes. Quelques réactions intéressantes et des observations originales toutefois et les amateurs auraient tort de se priver de ce petit volume, peu onéreux et qui complète et précise les publications antérieures sur le même thème. Une chronologie annuelle des principaux événements, quelques photographies, reproductions de documents et cartes permettent de replacer le parcours de Jacques Noirot dans le conflit. 

Le Pictavien Editeur, 2014, 96 pages, 15 euros.

979-10-92418-01-9.

Lettres d'un artilleur
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 04:00

Nuit d'évasion

Alexander Langsdorff

Voici un ouvrage surprenant à plus d'un titre, puisqu'il s'agit de la traduction française d'un livre édité en Allemagne durant l'entre-deux-guerres qui raconte les multiples tentatives d'évasion d'un jeune aspirant prisonnier en France, entre 1916 et 1919. En avant-propos, la présentation, rédigée par François de Lannoy, omet toutefois de souligner le contexte de sa première publication et de ses rééditions ultérieures : l'opposition à la France en 1920 dans un contexte de crise intérieure grave pour la république de Weimar, puis le régime national-socialiste, dont la politique éditoriale était tout sauf libérale... Le texte est donc en phase avec cette époque, même si l'on peut supposer que les événements décrits se sont bien effectivement déroulés comme l'affirme Alexander Langsdorff.

Décoré des croix de fer de deuxième et première classe dans les semaines et les mois qui suivent son arrivée au front en 1916, l'auteur est fait prisonnier en octobre 1916 dans la région de Reims alors qu'il conduit une patrouille. Le récit des interrogatoires, des sanctions prononcées après chaque tentative d'évasion, des brimades voire sévices subis ne doit pas étonner : il en est de même à l'époque dans tous les camps, et parfois aujourd'hui encore. Par contre, les jugements portés sur les soldats français  ("des visages froids, grossiers") et les commentaires sur sa propre condition ("Ici, c'était sang contre sang, haine contre haine") témoignent à la fois des sentiments exacerbés par plus de deux ans de guerre et de propagande, mais aussi de l'état d'esprit des années 1920 (et l'on comprend mieux dès lors les rééditions de 1934, 1937 et 1942). Quatre tentatives infructueuses d'évasion en deux ans le font considérer comme une "forte tête", dans les camps de Provence (Vaucluse et Marseille) où il est interné et doit connaître la stupide morgue des gardiens (rarement choisis parmi l'élite de la troupe dans toutes les armées...). Les qualificatifs parfois employés pour caractériser les soldats français ne feront pas plaisir... De la même façon, lorsqu'il remet le pied en Allemagne après la réussite de sa cinquième tentative, les sentiments exprimés traduisent sans doute ceux d'une jeunesse désorientée et humiliée : "Je restais là un jour et demi pour jouir encore une fois du Rhin avec son caractère foncièrement allemand ... Des soldats français sous la conduite de leurs officiers couvraient de graffitis se voulant spirituels la vénérable statue équestre de notre vieil empereur Guillaume : gens conscients de leur victoire, fiers, présomptueux. Oui, vainqueurs, mais pour combien de temps ?". Devenue archéologue après la guerre, Alexander Langsdorff adhère au parti nazi en 1933 et termine la Seconde guerre mondiale sur le front italien avec le grade de colonel dans la SS, en charge de l'évacuation des trésors artistiques des musées de Florence. Son livre de souvenirs sur ses évasions pendant la Première Guerre mondiale doit donc aussi être lu à l'aune de ce que fut ce personnage complexe, très cultivé et farouchement nationaliste, dans une époque de bouleversements. Un peu le représentant, en quelque sorte, d'une partie au moins d'une génération. Passionnant

Editions Pierre de Taillac, Villers-sur-Mer, 2014, 205 pages. 14,90 euros.
ISBN : 978-2-36445-035-6.

Evasions
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 06:20

Ecrire la guerre

Les carnets d'un poilu

1914-1919

Joseph le Segretain du Patis

Mobilisé dès le 2 août 1914 dans la territoriale, Joseph le Segretain du Patis ne quitte l'uniforme qu'en 1919. Entre temps, il sert à l'arrière, puis longuement à l'avant, enfin dans l'Intendance de la zone des armées. Durant cette longue période, il noircit treize carnets chronologiques pour "raconter sa guerre", auxquels il faut rajouter cinq autres carnets contenant des notes diverses, des extraits de correspondances, le texte de chansons d'époque, des portraits de camarades et de chefs, etc.

La mise en page ne facilite pas la lecture (il aurait été possible par exemple de sauter une ligne entre chaque journée pour que visuellement les changements soient plus nets) d'un texte long et dense, mais ce défaut formel est largement compensé par l'intérêt du témoignage qui nous est livré. Chaque jour, entre deux et une dizaine de lignes rappellent le vécu quotidien du rédacteur : les prisonniers allemands, les arrivées de blessés français, les marches et contre-marches, les commentaires sur les discours politiques et les décisions de l'état-major, l'amélioration de l'ordinaire, les changements de la météo, le secours de la religion, le conseil de guerre, les embusqués, la préparation des offensives, l'organisation du ravitaillement, le ramassage des corps dans le no man's land, la question du courrier et celle des permissions, etc... Fourmillant d'anecdotes "au ras du sol", il nous livre la (une) vision du quotidien par un soldat qui termine, presque cinq ans plus tard, "sa" guerre comme sergent. Le 18 avril 1917, quelques phrases pour rendre compte des difficultés de l'offensive Nivelle, immédiatement suivies par la description de l'arrivée d'un chargement de ... 150.000 lapins congelés pour l'alimentation des troupes. A la fin de l'année 1918, progression en Lorraine occupée puis occupation en Allemagne, avec des commentaires pas toujours agréables pour les populations locales, mais aussi des observations étonnantes, "sur le vif" : "En voyant ce mouvement et la gaîté dans la rue, on ne croirait pas voir un peuple vaincu" (le 2 décembre à Neunkirchen).

Bref, un vrai témoignage qui apporte, une nouvelle fois, une touche originale à ce que l'on sait de la vie quotidienne des poilus, dans les différents domaines. Et qui complète un kaléïdoscope, ou un puzzle, qui est tout sauf univoque

Editions LBM, Paris, 2014, 463 pages, 21 euros.
ISBN : 978-2-36989-011-9.

Une guerre complète
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 06:20

1914-1918

Des deux côtés : Armand, Wilhelm et les autres ...

(Coll.)

Une nouvelle étude sur la Grande Guerre àla fois originale et intéressante, car elle s'inscrit résolument dans une perspective franco-allemande, dans son principe, sa mise en oeuvre, sa réalisation.

Grâce à un partenariat entre le service culturel du district du lac de COnstance et les archives départementales d'Indre-et-Loire, les correspondances de six soldats (trois Français et trois Allemands) servent de base à une exposition, dont ce livre-catalogue garde le souvenir. Après un chapitre très (trop) général d'introduction, sont successivement présentées la Touraine puis la région du lac de Constance pendant la guerre, et l'on en vient ensuite aux soldats eux-mêmes : Maurice Sieklucki, jeune étudiant en droit mobilisé au 32e RI et qui suivra un peloton d'élèves officiers à Tours ; Eugen Steffelin, agriculteur à Immenstaad, incorporé au 14e bataillon d'artillerie à pied de Bade et qui décède devant Verdun en 1917 ; Stanislas Boireau, épicier à Ligueil et qui sera également artilleur (mais du côté français) à Verdun ; Wilhelm Müller, agriculteur à Hemigkofen, affecté comme réserviste au 124e RIR du Wurtemberg et qui servira sur les fronts ouest, est et des Balkans ; Armand Tartre, cultivateur à Maillé, affecté au 3e zouaves et qui adresse plus de 600 lettres à sa famille ; et Klaus Taschbach, ouvrier à Aix-la-Chapelle, incorporé dans l'infanterie et mort dans la Marne en 1918. Cette approche croisée permet à la fois d'entrevoir les différences mais aussi les ressemblances entre ces deux groupes de trois soldats, d'approcher leurs préoccupations (finalement peu dissemblables) lors de leurs échanges avec l'arrière, et de redonner de la chair à nombre d'études parfois plus théoriques.

L'ensemble de l'album est très richement illustré et, bien sûr, tous les textes sont systématiquement traduits dans les deux langues. Une vraie réussite.

Editions Anovi, Chinon, 2014, 285 pages, 27 euros.

ISBN : 978-2-914818-73-5.

Regards croisés
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 06:15

Histoire religieuse de la Grande Guerre

Xavier Boniface

Revenons sur ce livre, que nous avons déjà signalé il y a quelques jours (ici), car la qualité du volume mérite nous semble-t-il davantage d'attention que l'écho qui lui a été donné à ce jour.

Xavier Boniface passe alternativement de l'individuel au collectif et procède par aller-retour permanents entre les différentes grandes religions et les différents belligérants. Il nous offre ainsi un panorama (sans doute le plus complet à ce jour) du rôle et de la place des Eglises, de leurs représentants et de leurs fidèles, dans toute la durée de la guerre, de la mobilisation à la paix, aux désormais bien étudiées "sorties de guerre" (pour la catholiscisme, le protestantisme, l'orthodoxie, le judaïsme et l'islam), et aux reconstructions, matérielles et mémorielles, le tout en métropole aussi bien qu'outre-mer. Au fil des pages, sont étudiées les rapports entre les religions et les soldats au front, mais aussi avec les populations civiles à l'arrière (y compris leur place dans les propagandes gouvernementales), et dans les territoires occupés. Il s'intéresse également aux évolutions du discours religieux pendant le conflit et aux interférences entre "valeurs religieuses et vertus guerrières". Bien sûr, il n'oublie pas la question des appels à la paix et des tentatives de conciliation entre les belligérants, conduites sans succès en particulier par le Vatican.

En résumé, voici presque toute la Grande Guerre qui se déroule devant nos yeux, sous le prisme spécifique des questions religieuses et de leurs interactions avec les autres problématiques surgies durant le conflit. Une somme trés sérieusement référencée mais d'une lecture aisée, qui intéressera très largement au-delà du seul cercle des amateurs d'histoire religieuse.

Fayard, Paris, 2014, 494 pages, 26 euros.

ISBN : 978-2-213-66130-8.

Religions en guerre
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 06:20

Femmes sur le pied de guerre

Chronique d'une famille bourgeoise, 1914-1918

Jacques Resal et Pierre Allorant

Aller-retour permanent entre l'avant et l'arrière à travers les correspondances de quatre femmes de la même famille. Original dans ses sources, le livre l'est aussi sur le fond et l'on s'aperçoit que pour cette famille bourgeoise profondément républicaine la notion de patrie s'impose naturellement par un engagement de tous et de tous les instants : "les quatre fils au combat sont soutenus inlassablement par la correspondance, les colis, la réception lors de leurs permissions de trois générations de femmes unies comme au front".

Proche de quelques généraux (dont Lanrezac) et de personnalités politiques (dont Clemenceau), la famille est donc farouchement patriote et l'introduction souligne bien que les lettres n'ont rien à voir avec l'idée selon laquelle "la femme pacifiste parce que mère" serait naturellement plus opposée à la guerre. Reproduites dans l'ordre chronologique, année par année, ces lettres permettent une compréhension très complète de la vie d'une famille et des sentiments de ses différents membres, y compris dans leurs erreurs d'interpétation ou dans le discours de propagande qu'ils relaient. Une véritable "coupe" sociale, une "tranche de vie" familiale, un peu comme les archéologues travaillent sur des couches successives de terre. C'est riche, dense, dans le sens front-arrière comme de l'intérieur vers l'avant, et l'on y trouve différentes observations sur des spécialités techniques (artillerie, téléphonistes, aviation, etc.).

Un recueil de correspondances privées qui forme un ensemble complet et cohérent et qui passionnera sans aucun doute tous ceux qui s'intéressent à la Grande Guerre

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2014, 469 pages, 29 euros.
ISBN : 978-2-7574-0690-8.

Correspondances de femmes
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 06:25

La France occupée

1914-1918

Philippe Nivet

Devenu en quelques années un quasi-classique, il était intéressant de rééditer en format (presque) poche ce livre, en cette année du début du centenaire.

Bien connu pour ses travaux sur les départements du Nord et du Nord-est et leurs populations pendant la Grande Guerre, l'auteur propose ici une présentation très complète de ce que fut la vie des individus (quelques 2 millions de personnes) et l'évolution des territoires sous occupation allemande entre 1914 et 1918. L'ouvrage est divisé en quatre grandes parties ("La France occupée, un territoire germanisé", "Vivre sous l'occupation allemande", "L'attitude des occupés : résistance, rapprochement, collaboration", et "Sortir de l'occupation") qui permettent d'aborder tous les thèmes. Par rapport à l'historiographie générale facilement accessible au grand public, on appréciera en particulier les pages consacrées à l'organisation et au fonctionnement de l'occupation militaire allemande, à la "germanisation économique", aux pénuries et à leurs conséquences, à la collaboration avec l'occupant (y compris par la dénonciation, même si ce thème n'est traité qu'en quelques lignes), et aux difficultés de la reconstruction, matérielle (elle n'est pas tout-à-fait terminée lorsque commence la Seconde guerre mondiale) et morale (avec déjà la stigmatisation des "femmes à Boches").

Un volume essentiel sur le sujet, qui a valu lors de sa première parution en 2011 une notoriété méritée à son auteur, et que chaque amateur se doit de connaître.

Armand Colin, Paris, 2014, 480 pages. 15,90 euros.

Utile réédition
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile