Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 00:05

Atlas géopolitique mondial 2020

Alexis Bautzmann

Une très belle réalisation, aussi bien dans la forme que sur le fond, qui bénéficie de sa proximité avec la revue Carto.

Le volume se divise en sept grandes parties, géographiques (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Asie, Amériques) et thématiques (Environnement, Enjeux internationaux) et totalise plus de 300 cartes, remarquables par leur qualité et leur lisibilité. Les thèmes abordés permettent de faire un point précis de tous les grands sujets ("L'Union européenne, du projet à la crise" par exemple), mais aussi de découvrir des problématiques rarement traitées en France ("RDC : quel avenir après l'ère Kabila"). Certains en apparence anecdotiques traduisent des évolutions de fond ("Et si les bistrots de France disparaissaient ?"), tandis que d'autres reviennent sur des dossiers récurrents depuis plusieurs dizaines d'années ("Liban : la question palestiniennes mise à jour"). De l'Amazonie au fond des océans, d'internet en Chine ou en Russie à une étonnante "Géopolitique des passeports", de la situation compliquée de plusieurs Etats d'Amérique latine (Bolivie, Paraguay, Venezuela) aux tensions en Inde, ce volume vous permettra de mettre à jour vos connaissances dans toute une série de domaines qui souvent (réalité…) sont liés (causes ou conséquences) à des conflits en cours ou latents.

Un volume tout particulièrement utile pour tous ceux qui veulent comprendre l'actualité si perturbée de notre monde. 

Editions du Rocher, Monaco, 2019, 190 pages. 22,50 euros.

ISBN :  978-2-268-10239-9.

Aussi intéressant qu'agréable

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 06:00

Grand atlas de l'antiquité grecque

classique et hellénistique

Laurianne Martinez-Sève et Nicolas Richer

Une excellente réalisation pour un ouvrage particulièrement réussi. Toute la Grèce antique et le monde hellénistique en quelques centaines de cartes particulièrement lisibles.

Le volume est divisé en deux grandes parties qui permettent de couvrir l'histoire (notre histoire) de ces régions du Ve au Ier s. avant J.-C. La première s'attache à décrire l'évolution de la Grèce balkanique à travers ses grandes cités (Sparte, Corinthe, Argos, Athènes) et leurs zones d'influence (Thessalie, archipel égéen, Crète, Chypre, etc.), jusqu'à la Grande Grèce et l'Asie mineure actuelle. Les guerres médiques sont traitées, de même que les multiples conflits entre les cités-Etats. La seconde partie s'intéresse à la période qui suit l'émergence d'Alexandre de Macédoine, devenu "le Grand" avec la conquête de l'Anatolie, du Levant, de l'Egypte, et de l'empire perse jusqu'aux limites du monde connu au-delà de l'Indus. Le partage de son empire et l'évolution du monde hellénistique jusqu'à l'arrive sur la scène internationale de Rome sont traités en cinq riches chapitres. Cette dernière période, généralement moins bien connue, est particulièrement bien présentée. Au-delà des évolutions politiques et militaires, l'ouvrage n'oublie pas les questions plus "humaines" : la population, les ressources économiques, le commerce, les ports, l'organisation des villes, la religion et les sanctuaires, les modes d'administration, etc. On apprécie enfin les utiles annexes (Glossaire, chronologie, arbres généalogiques des Lagides et des Séleucides, et belle bibliographie).

Un volume aussi agréable à feuilleter qu'intéressant à lire et à observer. Indispensable à tous les amateurs d'histoire antique. 

Autrement, Paris, 2019, 191 pages, 29,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5105-7.

Aux sources de l'histoire

Partager cet article

Repost0
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 06:00

Géographie de l'histoire de France

Alphée Roche-Noël

Considérant que "chaque Français possède son image de la France, parue au premier âge", l'auteure nous entraîne dans une vaste réflexion sur le passé et l'avenir du pays, avec ce constat final : "La nation, dans le sens que lui a donné l'histoire de France, n'est pas un obstacle à la fraternité, un sentiment claquemuré dans une géographie : elle est l'idée qui permet à l'humanité de se faire plus proche d'elle-même, une espérance d'égalité, un marchepied vers l'universel".

Son propos, raisonné mais qui par certains aspects tient également du cri de conviction, voire du pamphlet, s'organise en quatre grandes parties : "Le territoire", "Le peuple", "La langue" et "La mémoire". Au fil des pages, Alphée Roche-Noël explique l'importance de chacun, comme élément constitutif, mais aussi leur complexité propre : nous parlons de "l'hexagone", mais il faut y associer l'outre-mer, qui fait de la France un pays aussi continental qu'insulaire et exotique. Elle s'interroge également sur la question des violences urbaines et de l'insécurité, sur le sens (contradiction ?) des principes de liberté et d'égalité et la responsabilité des libéraux (en économie) sur ces questions. Elle observe également que si "la politique linguistique de la France conserve [dans le temps long] des traits apparents de continuité", la langue est d'abord "une patrie, un héritage" mais aussi "un pays en soi". La dernière partie est tout aussi intéressante, abordant les questions des phénomènes migratoires et du rapport entre "patrie" et "nation" : "La patrie est une option morale ; la nation est un fait social. Voilà le legs de la France d'hier à la France d'aujourd'hui".

On ne sera pas toujours d'accord sur tout avec l'auteure, mais son texte vigoureux et riche mérite d'être lu. Il ouvre des pistes de réflexion qui ne peuvent pas rester ignorées. 

Editions du Cerf, Paris, 2019, 135 pages, 12,- euros.

ISBN : 978-2-204-12574-1.

Identité et universalisme

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 06:00

Atlas géopolitique mondial

Alexis Bautzmann (Dir.)

Nous n'avons pas présenté d'atlas depuis fort longtemps et cette belle publication permet de répondre à ce déficit. Chacun sait en effet que la cartographie est indissociable des questions militaires, à tous les niveaux.

La trentaine de contributeurs rassemblés pour la réalisation de ce volume nous propose des thèmes extrêmement variés, des plus larges aux plus ponctuels, sans oublier quelques utiles rappels historiques. Organisé en 8 grandes parties d'ampleur variable ("Europe", "Moyen-Orient", "Golfe", "Afrique", "Asie", "Etats-Unis", "Environnement", "Histoire"), cette édition compte près de 80 chapitres thématiques mais néglige l'Amérique latine et les pôles. Parmi les sujets les plus originaux traités au fil des pages, on observe une préoccupation pour les indépendances ou les mouvements minoritaires ou sécessionnistes : "Catalogne, une indépendance pour rien ?", "Italie : une sécession du Nord est-elle possible ?",  "Les russophones dans les pays baltes : une situation intenable ?", "Quel territoire pour les Kurdes dans le conflit syrien ?", "Diffa, une région du Niger au cœur des tensions sahéliennes", "Cameroun : le malaise anglophone", "Les îles Kouriles : différent ou rapprochement russo-japonais ?", "Les Rohingyas : géopolitique d'un tabou en Birmanie", "La Californie peut-elle se séparer des Etats-Unis ?", etc. Dans la partie "Histoire", on retient en particulier "La Grande révolte arabe : les prémices d'une nation" et "Révolution russe : une mémoire impossible ?".

Un volume intéressant qui sera indiscutablement utile pour tous ceux qui s'intéressent aux grandes problématiques internationales et aux zones crisogènes.

Editions du Rocher, Monaco, 2018, 190 pages. 22,50 euros.

ISBN : 978-2-268-10065-4.

Le monde en 190 pages

Partager cet article

Repost0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 06:00

Le sol et l'Etat

Camille Vallaux

Présenté par Jean-Pierre Villard

Au début du XXe s., Camille Vallaux est l'un des géographes français les plus prometteurs. Enseignant à l'Ecole navale, profondément attaché à la Bretagne, il se spécialise dans la géographie des océans, l'océanographie et l'hydrologie. Mais il est aussi l'un des fondateurs en France de la géographie politique, dont ce livre, paru pour sa première édition en 1911, est une publication pionnière.

Précédé d'une solide introduction d'une trentaine de pages, par Jean-Pierre Villard, qui précise la carrière et surtout détaille l'oeuvre de Camille Vallaux, le livre est divisé en dix grands chapitres allant de la définition des principes ("Est-il exact que la vie des sociétés politiques soit déterminée, au moins d'une manière partielle, par le cadre naturel où elles se développent ? Dans quelle mesure le sol, l'air, et les eaux, qui représentent dans l'évolution des Etats un élément permanent, se mêlent-ils à l'action collective des hommes, sans cesse variable et renouvelée ?") à la question des frontières (avec une critique en bonne forme des frontières dites "naturelles"). Partant de la notion d'Etat et de son évolution dans le long temps historique, il s'intéresse aux groupes humains, à la densité de l'habitat et aux mouvements de population ; mais aussi à l'influence du climat, aux évolutions du sol et de la géographie physique ; il élabore une théorie de la "différenciation" des territoires (en particulier entre l'est et l'ouest de l'Europe, mais aussi en faisant ponctuellement référence à l'Asie ou à l'Afrique) qui intègre aussi bien le tracé des grandes voies de communication (souvent des fleuves) que l'aire couverte par une langue particulière et s'attache longuement (une trentaine de pages) à la question des voies de circulation en prenant en compte les progrès technologiques récents de son époque (train et télégraphe). Très modernes dans leur esprit, les dernières parties abordent ce que l'on appelle aujourd'hui la mondialisation, dont il constate déjà les effets puisque dès le début du XXe s. "aucun grand Etat ne peut ignorer l'existence et l'action d'un autre", mais aussi que l'océan "a perdu son caractère de barrière pour devenir une vaste zone de rapprochements, de fusions et d'échanges matériels et interspirituels". La dernière partie est consacrée aux métropoles urbaines, dont il propose une typologie selon qu'elles soient ou non capitales (naturelles ou artificielles). Rejetant tout déterminisme, l'auteur n'en considère pas moins qu'il existe "entre l'Etat et le sol des rapports plus généraux et en même temps plus réels que la simple influence des agents naturels, séparés ou totalisés".

La réédition bienvenue d'un ouvrage à (re)découvrir qui, d'une part permet de comprendre bien des réflexions des contemporains de l'auteur, et d'autre part donne aussi des éléments de compréhension pour aujourd'hui.

L'Harmattan, Paris, 2017, 302 pages, 35,- euros

ISBN : 978-2-343-11543-6

Géographie politique

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 06:00

Le dessous des cartes

Asie. Itinéraires géopolitiques

Jean-Christophe Victor

Depuis de longues années, l'Asie en général et l'extrême-Orient en particulier sont de plus en plus présents et influents dans le cadre des relations internationales et ce dense volume permettra à chacun d'en mieux mesurer la situation et le potentiel.

Mis en page selon les principes retenus pour les atlas précédents, ce volume est organisé en trois grandes parties. La première, "Les visages de l'Asie", donne une excellente compréhension de l'ensemble géographique et des Etats qui le constituent. La seconde, "L'Asie sous tension", s'intéresse aux questions stratégiques et militaires et aux zones de tensions ou de conflits, plus ou moins anciens, plus ou moins larvés. La troisième, "L'Asie en mouvement", s'attache aux formes et potentiels de la puissance future, prochaine, des "terres rares" en Chine à la marche vers la démocratie en Thaïlande. Au fil des chapitres, tous abondamment illustrés de cartes, de tableaux et de graphiques, nous nous intéressons alternativement à la question "traditionnelle" de la corruption, à la place de la cité-Etat de Singapour, des incontournables Pakistan et Corée au réarmement japonais, à l'interminable crise du Cachemire, à des pays dont on parle finalement très peu comme Taïwan, le Laos ou Bruneï, à Shanghai ou au Bhoutan et à son "indice du bonheur brut", indicateur du bien-être des populations (la France figure en 32e position juste devant la Thaïlande).

Un volume de qualité (bien sûr par ses cartes), qui sera très utile aussi bien aux amateurs qu'aux étudiants, aux spécialistes qu'aux simples curieux.

Arte éditions, Paris, 2016, 144 pages. 24,90 euros.

ISBN : 979-10-210-1837-2.

Puissances montantes

Partager cet article

Repost0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 05:45

Le monde expliqué par les cartes

Carto - n° 30

Le numéro de l'été 2015 titre sur les Caraïbes, mais il y est davantage question de trafics, migrations et crises diverses que de plages paradisiaques. Parmi la vingtaine d'articles très divers (de l'Euroscepticisme en Finlande au tourisme en Iran), on retiendra tout particulièrement les pages consacrées (avec bien sûr de nombreuses cartes à l'appui) à la participation du Hezbollah libanais au conflit syrien, à la guerre civile au Yémen et à la division Nord/Sud aux Etats-Unis. Enfin, les deux articles 'Histoire' sont consacrés à l'Arménie et au génocide de 1915. On apprécie également p. 75 la superbe reproduction de la carte de l'empire ottoman à son apogée (1654).

Des Caraïbes au Yémen

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 06:00

L'empire des mers

Atlas historique de la France maritime

Cyrille P. Coutansais

Cet album d'une exceptionnelle qualité, très visuel et esthétique mais aussi particulièrement riche sur le fond, nous présente l'histoire parfois compliquée des relations entre la France comme Etat et le monde maritime comme espace depuis le XIIe siècle.

Le livre s'ouvre sur la formule de Richelieu "Dieu a donné à la France l'empire des mers", affirmation qui ne fut que partiellement et temporairement une réalité. Mais si la France est indiscutablement une puissance continentale, elle n'en est pas moins un pays (parfois très) important dans le domaine maritime et naval. Pour illustrer le propos qui court sur quelques neufs siècles, la mise en page est de grande qualité, les cartes et gravures anciennes parfaitement reproduites, les cartes réalisées spécialement pour le livre très lisibles. Nous suivons ainsi le flux et le reflux, les hauts et les bas de la marine française, civile, commerciale ou militaire. Chacun appréciera en particulier les périodes XVII-XIXe siècle, traitées en détail (et toujours parfaitement illustrées).

En résumé, un très bel album (avis unanime) aussi agréable à feuilleter qu'intéressant à lire.

CNRS Editions, Paris, 2015, 333 pages. 25,90 euros.

ISBN : 978-2-271-08296-1.

La France, puissance maritime

Partager cet article

Repost0
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 06:00

Moyen-Orient

Carto - n° 27

Le numéro de janvier-février du magazine Carto accorde une large place à différents articles traitant de la situation au Moyen-Orient, en particulier. Un dossier en douze pages d'abord fait le point sur un vaste espace courant d'Egypte en Iran sur les plans de la démographie, de l'urbanisation, de l'éducation, des productions et du rôle de la Turquie. Un article présente en détail la frontière turco-syrienne dans la guerre (civile et Etat islamique) et un autre s'intéresse aux travaux en cours en Egypte pour un "second" canal de Suez. Parmi les différents autres sujets au sommaire, l'article sur la multiplication des "murs-frontières", en particulier au Moyen-Orient et jusqu'au Pakistan ; et une cartographie de la Normandie lors du débarquement allié de juin 1944.

 

Explications par les cartes

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 06:40

Grand atlas 2014 "Autrement"

Comprendre le monde en 200 cartes

Franck Tétart (Dir.)

Voici, avec la fin de l’année qui approche, la saison des atlas. Il semble que les éditions Autrement soient les premières à frapper cette année, avec ce volume à la fois clair et pédagogique, qui alterne au fil des pages cartes, graphiques et encarts.

Le volume est divisé en six grands thèmes : un « Panorama géopolitique du monde » qui traite surtout des principales puissances non européennes et se termine une présentation rapide du G8 / G20 ; puis « Le défi de la stabilité », qui s’ouvre sur une carte des conflits actuels dans le monde (et pose indirectement la question d’un arc de fragilité allant du Soudan au Pakistan via le Moyen-Orient et l’Iran), puis procède par coups de projecteur successifs, d’un continent ou d’une sous-région à l’autre. Les trois parties suivantes s’intéressent aux aspects économiques, sociaux et environnementaux (« Le défi du développement durable », « La maîtrise des ressources » et « Le défi de la mondialisation »), dont elles abordent les aspects alimentaires, énergétiques, climatiques et migratoires. Bravo aux cartographes dont le travail donne un résultat généralement très visuel : la carte de la page 67 qui présente les achats de terres agricoles dans le monde par des pays tiers (Japon, Corée, Inde, Chine) est par exemple riche d’enseignements. La dernière partie, enfin, nous ramène en France pour une sorte de « radioscopie » sur « La France, l’Europe et le monde » (le vieillissement de la population, le poids de la crise économique et financière, la place de la fonction publique et celle des services, la comparaison avec les autres Etats européens, la place de la jeunesse, etc.).

Sans prétendre à l’exhaustivité (qui le peut en moins de 200 pages à travers tant de disciplines ?), voilà un volume qui sera sans nul doute particulièrement utile à de très nombreux étudiants dans les disciplines variées. Et qui permettra aux adultes de ne pas en rester à des idées reçues en faisant un point annuel de situations évolutives.

Editions Autrement, Paris, 2013, 127 pages. 16,90 euros.
ISBN : 978-2-7467-3586-6.

Atlas géopolitique

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile