Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 06:00

De la terreur à la lune

Hugues Wenkin

Bien connu pour la qualité de ses ouvrages précédents (ici, ici et ici par exemple), Hugues Wenkin nous offre en dix chapitres une sorte d'histoire de l'origine des fusées, à travers les V1 et V2 allemands.

La question est abordée sous tous ses aspects (scientifique, technique, militaire, politique), et le texte est accompagné d'une iconographie aussi abondante que pertinente. De la création des installations de l'île d'Usedom (Peenemünde) aux tirs sur la Belgique et le Luxembourg à la fin de la guerre, nous suivons toute l'histoire de ces premiers missiles de croisière, ancêtres des fusées modernes. Outre l'emploi de ces armes, le lecteur en apprendra aussi beaucoup sur les aspects technologiques et scientifiques (on apprécie les croquis). Le fil rouge de toute cette histoire est von Braun, le savant récupéré par les Américains en 1945 (le récit des dernières semaines de l'équipe de savants dans le IIIe Reich finissant est passionnant, de même que la description des dissensions sur le sujet entre Américains et Britanniques durant cette période). Le premier "V2 américain" sera tiré en 1946, mais dès le début des années 1950 la course à l'espace devient prioritaire, jusqu'aux missions des fusées Saturn.

La question des V1 et des V2 a désormais sa référence indiscutable. Et en plus il s'agit d'un beau livre agréable à feuilleter et rédigé de façon vivante.

Ed. Weyrich / Ed. de Taillac, Neufchâteau (BE) / Paris, 2019, 229 pages, 29,- euros.

ISBN : 978-2-36445-135-3.

Du V1 à Apollo !

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 06:00

Les opérations les plus extraordinaires de

la Seconde guerre mondiale

Claude Quétel

Auteur reconnu en particulier sur la Seconde guerre mondiale et ancien directeur du Mémorial de Caen, Claude Quétel nous propose une trentaine d'opérations, missions, projets plus ou moins héroïques et surtout originaux entre 1940 et 1945.

Dans ce cocktail d'opérations plus ou moins osées et/ou hasardeuses, on trouve des éléments connus (les commandos de Skorzeny dans les Ardennes, la chasse au Tirpitz, flottille MAS italienne, raid de Saint-Nazaire, fabrication de fausses livres sterlings, etc.), connus mais rarement dans le détail (la guérilla de Wingate, le convoi PQ17 à destination de la Russie, la chasse aux savants nazis par les Alliés, etc.), et d'autres enfin dont on n'avait qu'une très vague idée, voire dont nous ignorions tout : l'odyssée du corsaire Atlantis, l'histoire du malchanceux U-505, les projets japonais pour bombarder les Etats-Unis, le Sonderkommando Elbe des pilotes de la Luftwaffe à la fin de la guerre, les assassinats ciblés de hautes personnalités, etc. On le voit, il s'agit "d'opérations" au sens large, de nature très différentes, sur terre, dans les airs et sur mer et chaque récit résume l'affaire en une dizaine de pages. L'ensemble est donc très facile et agréable à lire, sans qu'il soit indispensable de suivre l'ordre des chapitres.

Un livre qui s'adresse au grand public et qui, de ce point de vue, est une réussite.

Perrin, Paris, 2019, 395 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-262-07436-4.

L'imagination au pouvoir

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 06:00

Barbarossa

1941. La guerre absolue

Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri

Monumental et de référence. L'ouvrage marquera indiscutablement la bibliographie francophone sur la Seconde guerre mondiale.

La guerre germano-soviétique et la situation sur le front de l'Est sont des éléments absolument essentiels de la Seconde guerre mondiale : ce livre présente à la fois les prémisses proches et plus lointains de l'offensive allemande, le cadre politico-militaire de cette gigantesque opération avec les erreurs des uns et les illusions des autres, les opérations de l'année 1941 et les moyens engagés, les manœuvres diplomatiques autour de la Russie (relations avec le Royaume-Uni en particulier) comme autour de l'Allemagne (avec les Etats satellites d'Europe mais aussi le Japon). Chacun des 19 chapitres fourmille d'informations ponctuelles parfois très originales (j'ignorais pratiquement tout des efforts politiques du général Rudolf Schmidt, sur le parti national-socialiste des travailleurs russes et sur l'Armée russe de libération nationale). Les auteurs analysent l'importance relative de tous les paramètres, y compris les pertes, comme pour la bataille de Moscou (p. 836 et suivantes). La conclusion est claire : "En six mois, côté allemand, l'on est passé de l'espoir d'un succès à la certitude de l'échec, même si bien peu de chefs allemands se l'avouent".

Un ouvrage qui s'appuie sur une masse considérable de références très divers, absolument indispensable pour quiconque s'intéresse de près ou de loin à la Seconde guerre mondiale.

Passés / Composés, Paris, 2019, 957 pages, 31,- euros.

ISBN : 978-2-3793-3186-2.

Monumental

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 06:00

Prisonniers d'Etat sous Vichy

Christophe Lastécouères

Dès l'été 1940, les hommes politiques les plus représentatifs de la IIIe République et en particulier des gouvernements des années 1936-1939, sont rassemblés et retenus dans le Puy-de-Dôme, sous l'appellation "d'internés administratifs". Le livre retrace leur histoire au cours des années qui suivent.

En treize chapitres, l'auteur suit pas à pas non seulement l'évolution de leur situation personnelle et de leur vie, mais il replace ces éléments dans le cadre plus large de l'évolution du régime et de son système judiciaire, ce qui en fait en grande partie l'intérêt. Au fil des pages, Christophe Lastécouères aborde la propagande de Vichy, l'instrumentalisation de la Cour suprême, la présentation du fort du Portalet et du château de Bourrassol (et explique pourquoi des châteaux ?), la discrétion pendant les transferts, le régime auquel sont soumis les prisonniers, la présence et les possibilités d'action des avocats, la mesquinerie et les brimades, etc. Ce faisant, on a parfois l'impression de revenir sur les mêmes thèmes en différents endroits du livre, mais l'ensemble est tout-à-fait intéressant. On dispose ainsi d'une présentation très complète des conditions d'incarcération de ces détenus particuliers, de leur évolution dans le temps et en fonction des lieux mais aussi des gardiens. Un volume à la fois érudit et accessible, complémentaire des études plus institutionnelles.

Perrin, Paris, 2019, 429 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-262-06831-8.

"Responsables de la défaite"

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2019 1 22 /07 /juillet /2019 06:00

Granville, 1939-1945

La vie quotidienne des Granvillais

pendant la Seconde guerre mondiale

Patrick Bertrand

Dans la série de ses monographies sur la Normandie dans la Seconde guerre mondiale, OREP Editions propose un travail d'histoire locale d'une grande précision sur une ville (et une région) sensible, puisque située à l'ouest de la péninsule du Cotentin, face aux îles anglo-normandes.

L'auteur a fait le choix d'un plan thématique en une dizaine de parties, ce qui lui permet de traiter dans le détail de nombreux sujets. Il s'appuie essentiellement sur la presse locale, ce qui lui permet de rappeler des micro-évènements qui passeraient inaperçus à l'échelle nationale, mais qui comptent parfois beaucoup localement. Ce jeu d'échelle est intéressant, mais doit bien sûr être utilisé avec précautions. Après avoir présenté la situation en 1939-1940 ("La Drôle de guerre, la préparation ?"), Patrick Bertrand s'intéresse ainsi aux "Pénuries et contraintes, la galère au quotidien" (poids des réquisitions dans un contexte de manque généralisé, mais aussi dissimulation par certains paysans d'une partie de leur production et recherche active de métaux et matières premières), à la protection des populations (par exemple défense civile) et aux mouvements de population (évacuations puis retour), aux premières manifestations de résistance et à leur répression, sans oublier les questions plus politiques du rapport des habitants au maréchalisme et à Vichy. Il souligne également que dans ce contexte difficile, quelques moments "de joie" subsistent, grâce au dévouement d'organisations caritatives ou à l'organisation officielle de fêtes (pour Noël, la fête des mères, etc.). Enfin, "La libération n'est pas la fin des contraintes", avec un certain nombre d'incidents et de troubles à l'ordre public, mais aussi la poursuite des pénuries et la question toujours sensible de l'épuration. Un texte qui relate des faits, très ponctuel, avec des dates et des lieux.

Un petit livre qui intéressera sans doute beaucoup les habitants de la région et qui complètera utilement les études plus lourdes sur la vie quotidienne durant cette période, en apportant un éclairage résolument local.

OREP Editions, Bayeux, 2019, 119 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-8151-0457-9.

Sous occupation

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2019 7 21 /07 /juillet /2019 06:05

Les Italiens sur le front de l'Est

Juillet 1941 - mars 1943

David Zambon

Nouvelle étude sur le corps expéditionnaire italien sur le front russe pendant la Seconde guerre mondiale (deux livres seulement en une dizaine d'années à notre connaissance), sous la signature d'un spécialiste de l'armée italienne pendant cette période.

Très synthétique, allant toujours à l'essentiel, le livre est organisé en trois grandes parties : " Les motivations politiques et idéologiques de l'engagement italien à l'Est" (une question essentielle pour Mussolini), "Les opérations de guerre du CSIR et de l'ARMIR", et "Les Italiens dans la guerre d'anéantissement à l'Est". Le rôle militaire des Italiens est bien réel, d'autant qu'avec la croissance des effectifs l'ARMIR va compter jusqu'à trois corps d'armée, mais ses équipements et surtout sa logistique restent gravement déficitaires. La retraite des survivants après Stalingrad est dantesque, et il faut ajouter aux près de 85.000 tués et disparus et 30.000 blessés et gelés quelques 65.000 prisonniers (dont un très grand nombre va mourir dans des "marches de la mort" ou dans les camps soviétiques). Des pertes qui marquent profondément l'Italie et auxquelles il faut ajouter pour être complet la disparition de la quasi-totalité du matériel. Mais les Italiens ne font pas que combattre et l'on y apprend également beaucoup sur l'organisation et les modalités de l'occupation italienne dans la région du Don, dans le cadre de relations compliquées avec les Allemands. L'étude se termine enfin sur la mémoire (totalement) reconstruite de cette expédition.

Le livre se termine sur un beau cahier de photos, une utile chronologie et une intéressante bibliographie. Une excellente synthèse vivement conseillée.

Lemme Edit, Chamalières, 2019, 117 pages. 17,90 euros.

ISBN : 978-2-917575-79-6.

CSIR

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 06:00

Hitler et la mer

François-Emmanuel Brézet

Auteur bien connu, spécialiste des questions navales, François-Emmanuel Brézet nous offre aujourd'hui une synthèse tout à fait originale sur la marine de guerre du IIIe Reich.

En une vingtaine de brefs (mais denses) chapitres, l'auteur nous entraîne de la (difficile et lente) reconstitution d'une marine militaire allemande durant l'entre-deux-guerres, aux dernières (et meurtrières) opérations en mer Baltique au printemps 1945. Nous y suivons à la fois les débats entre Hitler (qui privilégie l'armée de terre et l'aviation) et les amiraux au sujet du développement de la Kriegsmarine. Après le début de la Seconde guerre mondiale, il nous entraîne sur les différents théâtres maritimes d'opérations, de l'invasion de la Norvège au projet de débarquement en Angleterre, des actions en Méditerranée aux opérations dans l'Atlantique, en mer Noire et en mer Baltique, en passant par les projets de coopération avec la flotte française ou les relations avec le Japon. Au fil des pages, il aborde tour à tour les questions de personnes, les aspects doctrinaux, les questions techniques et industrielles, les problèmes liés à l'emploi.

Au bilan, une très solide synthèse, qui s'appuie sur un solide appareil de notes et de références. Un livre indispensable pour ne pas se limiter à la Wehrmacht ou à la Luftwaffe et qui rappelle aussi, accessoirement, que la marine a tenu un véritable rôle et qu'il n'y avait pas que les sous-marins.

Perrin, Paris, 2019, 368 pages, 23,- euros.

ISBN :  978-2-262-07732-7. 

Guerre navale

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2019 1 15 /07 /juillet /2019 06:00

Jour J

Le petit quizz

Grégoire Thonnat

La collection bien connue des 'Petits Quizz' s'étoffe d'un nouveau volume, dont il faut souligner qu'il est d'un format plus important que les ouvrages déjà publiés.

En 100 questions-réponses, vous saurez tout sur le 6 juin 1944, de ses préparatifs à l'opération Cobra en juillet. Savez-vous d'où vient l'expression "le jour le plus long" ? Quelles sont les six communes qui revendiquent d'être "la première" libérée ? Qui étaient Bill Millin ou John Steele ? Quelle ville a été surnommé "capitale des ruines" ?  etc. L'auteur ajoute ensuite de très utiles annexes, dont une chronologie, une présentation des personnages les plus importants et de quelques objets et matériels emblématiques.

Un bon moyen pour jouer en famille pendant ces vacances tout en apprenant beaucoup de choses. Toujours aussi agréable et original.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2019, 173 pages. 12,90 euros.

ISBN : 9782364451360

Apprendre en jouant

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 06:00

La traque du Bismarck

Les derniers jours d'un mythe

François-Emmanuel Brézet

Réédition en format poche d'un livre paru en 2013 et dont nous avions alors pensé le plus grand bien (ici). Nous n'avons rien à retirer à l'opinion émise il y a six ans et ce livre est sans nul doute la synthèse la plus complète en français sur le raid du cuirassé allemand et sa fin le 27 mai 1941 au matin.

Un volume à petit prix qui doit impérativement figurer dans la bibliothèque de tous les amateurs.

'Tempus', Paris, 2019, 288 pages, 9,- euros.

ISBN : 978-2-262-08041-9.

Une chasse mythique

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 06:00

Ardenne, 1944-1945

Sur les traces des combattants

Mathieu Billa

Ce petit livre se présente sous la forme d'une synthèse et d'un guide qui, d'une part présente les opérations militaires à partir du regard des soldats eux-mêmes, et d'autre part les lieux emblématiques et les sites de mémoire.

Si le livre, par sa pagination, n'a pas pour vocation de raconter tous les combats de l'offensive allemande des Ardennes, on apprend néanmoins un certain nombre de choses intéressantes (outre les blindés si souvent évoqués, savez-vous que 50.000 chevaux participent à l'opération du côté allemand ?). Au fil des pages, de nombreuses citations sont extraites de correspondances ou de souvenirs publiés de soldats. Des encarts complètent ponctuellement le texte courant (à l'exemple de celui sur le fiasco de l'opération aéroportée allemande qui devait être conduite par le colonel von der Heydte). La seconde partie de la brochure présente les lieux de mémoire et les sites les plus importants, tout en rappelant par exemple la présence d'Henry Kissinger parmi les soldats américains, mais aussi celle de combattants canadiens trop souvent oubliés.

Un petit livre par le format, mais un vrai volume utile par la qualité de ses textes et de son iconographie. A acquérir sans hésitation au regard de son prix modeste. 

OREP Editions, Bayeux, 2019, 48 pages. 8,20 euros.

ISBN : 978-2-8151-0466-1.

Décembre 1944

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile