Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 07:00

Guide du maintien de la paix 2012

Espaces francophones et opérations de paix

David Morin et Michel Liégeois (Dir.)

Depuis plus de dix ans, chaque année, le Guide du maintien de la paix permet de faire un point de situation de l'évolution des idées, des doctrines, des pratiques dans ce domaine. Le numéro de cette année est en grande partie consacré aux rapports entre ces opérations et les espaces francophones. Les articles sont plutôt théoriques, mais on y apprend beaucoup de choses sur les missions de l'ONU en Afrique et à Haïti, et, par exemple, que l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) en est désormais un partenaire actif. Au-delà de l'Afrique, parmi les différents articles, Michel Liégeois s'intéresse aussi "A la recherche d'une perspective francophone sur les opérations de paiux : la Belgique comme cas de pays minofrancophone" et dans un article collectif plusieurs auteurs abordent la question d'une "Perspective postcoloniale sur la mission des Nations-Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH)". Mais on apprécie également, et nous sommes là dans les véritables "outils", utiles et pertinents, que ce recueil annuel propose, la très complète "Chronologie du maintien de la paix" (1er janvier 2011 - 31 août 2012), par Etienne Tremblay-Champagne et les 65 pages (!) de données statistiques présentées sous forme de tableaux par Hiba Zerrougui et Thomas Poulin.

Si les articles proposés pour le thème de cette édition annuelle relèvent souvent davantage de la conceptualisation ou de l'approche culturelle (on aimerait concrètement en savoir plus sur les capacités militaires réelles et les contributions effectives de ces 47 pays de la francophonie qui participent aux missions de paix ?), les deux dernières rubriques factuelles sont absolument esssentielles pour tous les amateurs et constituent un ensemble de références indispensable aux chercheurs. Une série de référence, absolument à connaître.

Athéna éditions, Outremont (Canada), 2013, 286 pages, 22 euros.

ISBN : 978-2-924142-06-6.

Disponible à Paris auprès de la Librairie du Québec, 30 rue Gay Lussac, 75005 Paris.

Tel : 01 43 54 49 02  -  Courriel : libraires@librairieduquebec.fr

Manuel pratique et théorique

Partager cet article

Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 06:30

Mon Afghanistan

Steve JourdaIn

Préfacé par le major-général Forand, ce livre constitue le premier témoignage d'un officier canadien francophone sur son expérience afghane.

L'auteur, commandant de la 3e compagnie du célèbre 22e régiment, commence par raconter en quelques pages ses débuts dans la carrière militaire, son aspiration à servir en opérations avec ses hommes, la désignation pour un mandat en Afghanistan et la phase de préparation qui précède. Au fil des chapitres, il décrit ensuite son quotidien et celui de ses subordonnés, de l'arrivée à Kandahar et l'installation sur "la base de patrouille de Sperwan Ghr, notre résidence permanente pour les sept prochains mois", jusqu'à sa relève par la compagnie C du 2e bataillon du Princess Patricia Canadian Light Infantry. Le récit ressemble certes à d'autres témoignages déjà publiés en France, mais en y ajoutant cette touche particulière d'une organisation militaire différente (armée canadienne) et d'une culture (il est canadien-français) à la fois très proche et distincte. Les constats qu'il fait par exemple sur la situation intérieure du pays ne surprendront pas (voir les propos sur la drogue ou ceux sur la police locale). De façon très simple, très humaine, il raconte les sorties, les patrouilles, les embuscades, les tirs de roquettes et les IED, mais aussi la question des prisonniers, la part d'initiative qui s'impose à chacun sous le feu, les jeux de cartes et l'argent pendant les heures de repos, le rôle des médecins et infirmiers, l'anniversaire d'un jeune camarde sur le poste isolé, les villageois qui entourent les soldats en hurlant après la mort de deux suspects, etc.

Au retour, ils passent (eux aussi) par Chypre. Trois jours de décompression, avec un peu trop de bière parfois... : "Après plus de six mois passés dans les conditions les plus difficiles, ils l'ont bien mérité". C'est enfin l'arrivée au Québec, comme les Anglo-Saxons savent recevoir leurs unités qui rentrent au pays : "Dans l'aire d'accueil de l'aéroport, la musique du Royal 22e Regiment est présente et commence à jouer quand le premier d'entre nous a passé la porte", au milieu du public. Un témoignage simple mais fort et qui respire l'authenticité. En annexe, les organigrammes du régiment et de la compagnie et au centre du volume un cahier-photos avec plusieurs dizaines de clichés personnels.

Athéna éditions, Outremont (Canada), 2013, 285 pages

ISBN : 978-2-924142-05-9.

En France, cet ouvrage est disponible auprès de : La Librairie du Québec, 30 rue Gay-Lussac, 75005 Paris. Tel : 01 43 54 49 02. Courriel : libraires@librairieduquebec.fr

Témoignage canadien

Partager cet article

Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 07:00

La guerre et la paix

Approches et enjeux de la sécurité et de la stratégie

Charles-Philippe David

  Guere-epais858.jpg

 

Du solide ! Du massif ! Professeur à l'université du Québec, ayant déjà publié un premier volume sur ce thème en 2000 chez le même éditeur, Charles-Philippe David nous en propose ici une troisième édition revue et augmentée (ensemble des cours qu'il dispense ?).

Après s'être demandé comment peut s'expliquer la permanence d'un état d'insécurité au plan international, il développe en douze chapitres, ou "leçons", quatre grands thèmes successifs : "L'ordre sécuritaire", "L'ordre militaire", "Les stratégies de sujétion" et "Les stratégies de paix". Il souhaite donc proposer une "vue d'ensemble" à jour "des principaux concepts et courants de pensée". Pour que son ouvrage conserve sa pertinence dans la durée, il a fait le choix d'une approche "conceptuelle" au domaine, "illustrée par de nombreux exemples", mais non pas "d'une analyse de sujets d'actualité qui résistent mal à l'épreuve du temps". De manière très pédagogique, point par point, il aborde successivement toutes les questions. Dans la première partie, les définitions larges sont à l'honneur : Comment se définit aujourd'hui le champ des études stratégiques et de sécurité, quelles sont les écoles de pensée en la matière, que reste-t-il de l'ordre international westphalien, assiste-t-on à la fin de la "sécurité militaire" collective traditionnelle ? Dans la seconde, il s'interroge sur les différences entre "conflits postmodernes" et "guerres prémodernes" (si nous faisions parfois plus simple ?), sur les possibles rivalités entre "sécurité" et "défense" et sur les stratégies les plus adaptées face aux menaces. La troisième partie traite de trois notions liées, mais bien distinctes : la diplomatie coercitive et la doctrine de l'intervention, la question de la pertinence aujourd'hui des armements nucléaires et les questions du désarmement international et de contrôle de ce désarmement (belle utopie). Dans la quatrième et dernière enfin, il revient sur la notion de prévention des conflits et sur les missions de aix des soldats sous casque bleu. Dans une brève conclusion (qui en fait résume pour l'esseniel les différents chapitres du livre), il estime sans risque que "les études sur la sécurité sont appelées à se renouveler" (certes, aussi longtemps qu'il y aura une menace, c'est dire !) et que "le défi consiste non seulement à repenser la sécurité mais à concevoir les stratégies d'action". Or c'est à partir de là que l'action militaire, parmi d'autres possibilités d'action publique, devient essentielle et que son emploi doit être théorisé, préparé, planifié. Au bilan, la synthèse est excellente, la masse de documentation, de pistes, de définitions fournies impressionnante, mais nos esprits pragmatiques ressentent le besoin de davantage de concret, même si fort heureusement quelques encarts dans le texte apportent une touche de réalisme au quotidien à un discours souvent théorique. On aurait d'ailleurs apprécié que dans ce cadre les exemples à caractère historique puissent être plus nombreux.

Comme il se doit pour un ouvrage d'une telle nature, le volume se termine sur un glossaire très complet, une bibliographie qui, en faisant la part belle aux auteurs anglo-saxons sera très utile aux francophones, et un index. Un véritable outil de référence, indispensable à tous les chercheurs, amateurs, professeurs et étudiants qui s'intéressent à ces questions. Le document de base qui reste à portée de la main et qui permet de (re)trouver rapidement la définition théorique nécessaire ou de reconstituer l'argumentaire intellectuel. A conserver précieusement dans ce but.

Presses de Sciences Po., Paris, 2012, 554 pages, 32 euros.

ISBN : 978-2-7246-1277-6.

Partager cet article

Repost0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 06:56

Fallouja !

David Bellavia et John R. Bruning

Fallouja-787.jpg

Troisième réédition, déjà, de cet ouvrage, dont le succès éditorial constitue indiscutablement un signe.

Ancien sous-officier de l’infanterie américaine, David Bellavia a participé aux combats les plus rudes de la campagne irakienne. Il a notamment fait parti en novembre 2004 du premier équipage de l’infanterie mécanisée à entrer dans Fallouja, ville de 300.000 habitants transformée en bastion par les combattants jihadistes. Elle est située  à 60 kilomètres de Bagdad. Cela lui a valut d’être décoré de la Silver Star et de la Bronze Star, deux des plus prestigieuses décorations de l’armée américaine. Il a également été l’un des initiateurs du projet Vets for Freedom, une association qui a pour objectif d’améliorer les relations entre médias et institutions militaires. Pour la  rédaction de cet ouvrage, il a été aidé par John Bruning historien militaire, auteur de The devil’s sandbox : With de 2nd Battalion, 162nd Infantry at War in Iraq.

Cet ouvrage, rédigé à la première personne relate la bataille pour la prise de la ville telle que le sergent-chef David Bellavia et ses hommes l’ont vécu. Nous sommes plongés dans le quotidien d’une section, de sa préparation en Irak jusque dans le tumulte des combats de Fallouja. L’immersion est totale et permet au lecteur d’appréhender ce qu’est la difficulté du combat urbain. L’auteur réussit à transmettre les sensations d’un soldat au plus fort des combats. Nous sommes ainsi tour à tour aveuglés, étourdis et perdus au cœur d’une des batailles les plus célèbres de ces 10 dernières années. Pourtant, lentement, une vision réaliste de la guerre émerge du récit. Nous sommes effectivement bien loin des conflits technologiques classiques, aucuns détails même les plus triviaux ne sont épargnés au lecteur.

En nous ouvrant le quotidien de sa section d’appartenance, David Bellavia illustre les principales difficultés auxquelles peuvent être confrontées les armées occidentales dans les guerres urbaines. Le terrain particulier que constitue la ville fait de l’infanterie le vecteur privilégié des opérations militaires. L’auteur met l’accent sur son ressenti et décrit l’impact psychologique que peut avoir le combat sur le soldat. Cette dimension psychologique permet au lecteur de « vivre » la guerre par l’intermédiaire du récit du narrateur et d’assister à l’évolution personnelle du soldat au fil de son histoire. Le rapport à la mort est maintes fois abordé et illustre cette relation particulière qu’entretien le soldat avec la guerre. Cette dimension, rarement abordée aussi nettement, est parfaitement rendue dans cet ouvrage. Au fil du récit des solidarités apparaissent et questionnent l’auteur jusque dans son rapport avec sa famille. La guerre apparaît alors comme une épreuve dont « la première victime est l’innocence ». Il laisse finalement entrevoir l’impact durable qu’une telle expérience inscrit dans la vie des soldats et les cicatrices que la guerre grave dans la chair de ceux qui l’ont vécue.

Ce livre permet d’appréhender, presque maison par maison, ce qu’est le combat urbain au niveau tactique élémentaire, et dans toute sa violence. On peut cependant regretter l’absence de cartes détaillées, qui auraient pu éclairer le propos de l’auteur et illustrer la progression du groupe de Bellavia pendant les dix jours de cette bataille. Cet ouvrage intéressera les lecteurs souhaitant trouver un témoignage réaliste de ce qu’est la guerre urbaine contemporaine. Cette approche sans compromis ni omissions leur permettra de mieux cerner ce que signifie, dans toute son acception, le mot « combat » pour un groupe d’infanterie américaine.

 Thibault Laurin

Editions Nimrod, Paris, 2009, 21 euros.

ISBN : 978-2-915243-22-2

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 06:55

Apache

L'homme, la machine, la mission

Ed. Magy

Apache788.jpg

Il n'y a pas que le prince Harry qui puisse témoigner du combat des pilotes britanniques d'hélicoptères Apache en Afghanistan ! Paru pour la première fois en édition française en 2011, ce témoignage d'un pilote (22 ans de service au total) engagé pour un second mandat dans la province d'Helmand en 2006 mérite d'être mieux connu. Nous ne garantirons pas l'absolue exactitude "historique" des faits rapportés, mais force est de reconnaître que ce témoignage est captivant.

Soulignons tout d'abord que rares sont les ouvrages en langue française qui permettent d'aborder les opérations conduites par les Anglo-saxons en Afghanistan, plus rares encore sont les textes qui traitent spécifiquement de la 3e dimension et de l'appui des troupes au sol, encore plus rares enfin sont ceux qui nous font pénétrer dans le quotidien de la vie, des missions, des pensées d'un pilote. Ce livre vous donnera l'occasion d'approcher ces réalités. Le texte, rédigé à la première personne du singulier, raconte, au plus près des événements les missions, la préparation des appareils, l'attente du message d'alerte, la concentration en cabine pour observer le terrain et rechercher les insurgés, les relations avec les subordonnés, les camarades et les supérieurs, la coordination entre les équipes, entre les hommes, entre les gestes. Il reproduit les dialogues dans le poste de pilotage et donne une idée de l'activité sur les réseaux radio. Bref, il permet effectivement (en le comparant impérativement avec ce qui a été publié sur l'action d'autres pilotes, français par exemple) de mieux comprendre le rôle essentiel désormais pris par l'hélicoptère. Il se termine sur le long récit d'une opération à haut risque après l'attaque par les Talibans des positions britanniques de Fort Jugroom, avec appui d'artillerie, mission Predator parallèle, multiplication des échanges entre les différents niveaux de commandement, débat sur les procédures et questions relatives à la capacité (ou même simplement la possibilité : "Nous pourrions tout aussi bien être récompensés que sanctionnés") d'initiative (risquée) pour sauver un camarade. Est-on toujours ici dans l'Histoire (avec un "H") ? Peut-être pas, mais qu'importe. Lorsque le récit historique se lit comme un roman, tout en donnant l'opportunité d'apprendre des choses nouvelles, pourquoi se faire prier ?

En attendant que l'ouverture des archives officielles et la publication des JMO ne permettent, un jour peut-être, d'y voir plus clair, voilà un récit qui trouvera toute sa place dans votre bibliothèque.

Editions Nimrod, Paris, 2011, 316 pages, 21 euros.

ISBN : 978-2915243413.

 

Nota : L'éditeur nous confirme toute la réalité des faits évoqués dans ce livre : "L'armée anglaise a même déclassifié quelques vidéos à la suite de l'enquête militaire ouverte sur les événements de Fort Jugroom. Les archives officielles ont donc déjà parlé, plus rapidement que ne le feront jamais les archives françaises. Voici l'une d'entre elles" : http://www.youtube.com/watch?v=n9qIp5togeY

Partager cet article

Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 08:17

      Allied Participation

      in Operation Iraki Freedom

linkAllied-participation-iraqi-freedom498.jpg

Savez-vous que 37 pays différents participèrent à l'opération internationale en Irak à partir de 2003 ? Que la Pologne a engagé jusqu'à 2.400 hommes et perdu 23 d'entre eux dans des missions de combat ? La Slovaquie 85 sapeurs qui ont assuré le déminage de 2,5 millions de m2 et dont 2 sont morts sur le terrain ? Qu'un contingent de 55 Marines des îles Tonga a participé à assurer la sécurité de l'état-major multinational d'Al Faw Palace à Bagdad ?

Toutes ces informations, et bien d'autres, figurent dans ce petit volume que vient de publier, sous la direction de Stephen A. Carney, le Center of Military History américain. L'ensemble est accompagné de nombreuses photos, de cartes et d'organigrammes : une documentation factuelle précieuse.

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile