Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 06:00

La France et son armée

Charles de Gaulle

Cette réédition toujours bienvenue d'un classique de la littérature militaire, quatrième livre publié avant la Seconde guerre mondiale par celui qui deviendra deux ans plus tard le chef de la France Libre, est accompagnée par celle d'un ouvrage moins connu, paru sept ans plus tôt, l'Histoire des troupes du Levant.

Faut-il présenter La France et son armée ? Chacun trouvera dans de très nombreuses publications, actes de colloques, articles et sur les sites internet d'innombrables commentaires et exégèses. Cette ample évocation de l'histoire militaire de la France, dont les premiers mots sont bien connus ("La France fut faite à coups d'épée. Nos pères entrèrent dans l'histoire avec le glaive de Brennus"), de la Gaule à la fin de la Première Guerre mondiale au fil des siècles et des régimes, n'est pas d'une profonde rigueur scientifique, mais témoigne d'un souffle exceptionnel qui donne à ce que l'on nomme trop facilement le "roman national" une puissance rarement atteinte. Le second texte, Histoire des troupes du Levant, n'a pas le même caractère épique et ressemble davantage à un rapport officiel. Il s'ouvre sur l'effondrement de l'empire ottoman et la (difficile) installation de l'occupation anglo-française au Moyen-Orient, se poursuit avec les opérations (totalement oubliées aujourd'hui) conduites en Cilicie à partir de 1919, et enfin la mise en place de l'administration française au Levant contre les Hachémites, les opérations de pacification, la baisse rapide des effectifs et enfin la révolte druze. Et cette conclusion qui met à l'honneur le sens du sacrifice des troupes : "Aujourd'hui, les troupes françaises ont établi dans toute l'étendue des territoires du Levant l'ordre et la sécurité. Dans ce pays nouvellement confié à la France, elles ont par leur valeur, mais non sans lourds sacrifices, réalisé, en assurant la paix, la première condition du progrès matériel et moral".

Même si vous connaissez déjà La France et son armée, ce volume format poche mérite toute votre attention au moins pour le second texte. Un ensemble en tout cas important pour tout amateur de cette période.

'Tempus', Paris, 2016, 383 pages, 9,- euros.

ISBN : 978-2-262-06660-4.

Ode à l'armée française
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 06:00

Philosophie de l'histoire

Jules Michelet

Présentés par Aurélien Aramini, les quatre textes peu ou très mal connus de Jules Michelet rassemblés dans ce volume permettent de saisir la "philosophie de l'histoire" du célébrissime auteur de l'Histoire de France.

Ces quatre textes ("Discours sur l'unité de la science", "Discours sur le système et la vie de Vico", "Cours de philosophie" et "Introduction à l'histoire universelle") ont été rédigés entre 1825 et 1831, et doivent être replacés dans leur contexte : souvenirs de la période révolutionnaire et impériale, restauration et contre-révolution, émergence du romantisme et du libéralisme, etc. Certains ont été au fil du temps oubliés, d'autres (comme ses "Cours de philosophie") n'avaient tout simplement jamais été publiés. Cette notion de philosophie de l'histoire mérite que l'on s'y attarde, car elle soutient ensuite l'oeuvre d'historien de Michelet. Comme l'explique Aurélien Aramini dans sa longue introduction, il faut y voir le fondement libéral de l'engagement ultérieur de Michelet ("Les hommes font leur propre histoire et sont les auteurs du monde social") dans une période où domine la réaction. Chacun des textes (de longueur très variable : le "Discours sur l'unité de la science", moins d'une quinzaine de pages ; le "Cours de philosophie" -19 leçons-, plus de 230) est accompagné d'une  sommaire présentation de ses caractéristiques de publication et/ou de rédaction. Le coeur du volume est donc bien sûr constitué par l'imposant cours de philosophie qui s'ouvre sur cette affirmation : "Nous allons embrasser dans une seule étude l'histoire et la philosophie. Ainsi, unies par une heureuse alliance, elles se prêteront un mutuel secours ... Chez les Grecs, toute connaissance de fait s'appelait histoire, toute connaissance de loi, philosophie. Nous ferons de même : dans l'histoire nous étudierons les faits ; nous étudierons les lois dans la philosophie ... Nous nous occuperons donc de comparer la nature des faits sociaux ou historiques, à la nature des faits intellectuels et moraux ou philosophiques". De Platon à la psychologie, de Descartes ou d'Aristote à l'influence du langage, de la notion de synthèse à celle de méthode démonstrative, c'est une véritable plongée transdisciplinaire dans le "pourquoi" et le "comment" de l'histoire que nous propose Michelet. Bien sûr, près de deux siècles plus tard, certaines formules peuvent surprendre l'homme du XXIe s., et nul doute que vous ne réagissiez à telle ou telle affirmation sur Dieu, sur le devoir, etc. Mais replaçant ces démonstrations dans leur contexte, vous saurez leur rendre toute leur pertinence et, sans transposition hors de propos, en retirer d'utiles réflexions pour la période actuelle.

Flammarion, Coll. 'Champs classiques', Paris, 2016, 568 pages, 16,- euros.

ISBN : 978-2-0813-6457-8.

Textes peu connus de Michelet
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 06:00

Commandement et fraternité

L'exercice de l'autorité dans l'armée de Terre

Dans le cadre de la réédition de ses textes fondateurs, l'armée de Terre remet à la disposition de tous ce document d'une centaine de pages qui réaffirme valeurs et principes, et dont l'intérêt peut aller bien au-delà de la seule institution militaire : "Parce que l'armée de Terre considère que se rapprocher de la Nation c'est aussi tenter parfois d'en être l'inspiratrice, elle veut proposer sa philosophie de l'autorité, au-delà de ses propres rangs, à tous ceux qui ont la responsabilité de commander aujourd'hui".

Ouvert par une préface du chef d'état-major de l'armée de Terre, qui souligne que "commander n'est pas inné même si l'exercice peut être facilité par des dispositions naturelles. C'est, comme l'écrivait le général de Gaulle dans 'Vers l'armée de métier', l'aboutissement d'un travail de longue haleine". Pour y aider, ce volume propose d'abord le texte intégral de l'édition de 2003, articulé autour de six principes (exigence, compétence, esprit de décision, humanité, justice, confiance) qui fondent cette subtile et délicate alchimie du commandement. Il est augmentée d'une nouvelle seconde partie qui intègre totalement ces principes dans le nouveau modèle "Au contact", rappelle que "l'exercice du commandement dans l'armée de Terre a pour principal objectif la réussite de la mission" et souligne le caractère intimement complémentaire des trois aptitudes : meneur d'hommes, gestionnaire des moyens, responsable de ses actes. L'ensemble est complété par un bibliographie sélective dans laquelle on retrouve des ouvrages très différents mais fondamentaux, entre la fin du XIXe s. et le début du XXIe., ainsi que par quelques extraits des grands classiques de référence (la fameuse lettre du maréchal de Belle-Isle sur les devoirs du chef militaire, extraits des études sur le combat du colonel Ardant du Picq, les préceptes du maréchal Foch, le rôle social de l'officier de Lyautey, etc.), qui par ailleurs replacent dignement l'histoire militaire et les penseurs d'hier dans les réalités d'aujourd'hui et les impératifs pour demain. Enfin, une ultime partie développe les "qualités du chef au contact", en définissant de façon pédagogique les principes, leurs manifestations et leurs formes d'applications (partie étoffée par un certain nombre de témoignages très actuels).

Un petit volume, réaliste et pragmatique, absolument indispensable non seulement pour les militaires aujourd'hui en service, mais aussi pour tous ceux qui s'intéressent aux questions de défense : il évitera en particulier les commentaires aigris et inadaptés de ceux qui peinent à dépasser les souvenirs d'époques révolues ou les représentations plus ou moins reconstruites. A lire et à connaître.

Economica, Paris, 2016, 141 pages, 17,- euros.

ISBN : 978-2-7178-6894-4.

Style de commandement
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 06:05

Guerres-et-Conflits

Site internet et page FB

Quelques rappels rapides sur notre mode de fonctionnement suite à différentes questions de plusieurs visiteurs :

- Nous mettons en ligne quotidiennement sur le site http://guerres-et-conflits.over-blog.com/ (normalement) une présentation d'un ouvrage très récent ou d'un périodique "Histoire/Défense" disponible en kiosque. Il s'agit de "coller" au plus près de l'actualité éditoriale et de permettre à chacun, en fonction de ses centres d'intérêt, de se constituer la bibliographie récente la plus large possible (plus de 3000 présentations mises en ligne depuis la création du site).

- La page FB dédiée (facebook guerres-et-conflits) annonce certes chaque jour la nouvelle présentation mise en ligne, mais surtout elle s'efforce de présenter (à raison d'une dizaine de billets par jour en moyenne) toute l'actualité des revues et ouvrages, des colloques et séminaires, des expositions et des articles sur le web, dans le domaine de l'histoire militaire mais aussi pour ce qui concerne l'emploi des armées aujourd'hui.

Les deux supports sont donc absolument complémentaires, différents l'un de l'autre. Il est donc utile (et nous l'espérons intéressant) de consulter les aussi bien le site que la page FB chaque jour. Par ailleurs, pour contribuer au développement de la connaissance historique et de la réflexion sur notre histoire (militaire), n'hésitez jamais à partager, relayer, faire connaître aussi bien l'un que l'autre.

Mode de fonctionnement
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 06:00

Introduction à l'analyse géopolitique

Histoire, outils, méthodes

Olivier Zajec

Troisième édition (édition originale ici) complétée et augmentée de ce volume devenu un manuel indispensable aux étudiants et aux amateurs en quelques années.

Accompagné d'une excellente bibliographie de référence, l'ouvrage est organisé en cinq grands chapitres qui permettent de revenir avec précision sur l'histoire de la géopolitique et l'évolution des doctrines dans les principaux pays, sur les acteurs institutionnels, sur les mthodes d'analyse, sur les outils utilisable et sur les mutations en cours du contexte international et géoéconomique. Accompagné de très nombreuses cartes, le texte courant est complété par des encarts qui précisent un mot, un principe, une idée.

Un ouvrage de référence, pédagogique, qui doit rester sur le coin de votre table de travail.

Editions du Rocher, Monaco, 2016, 249 pages. 17,90 euros.

ISBN : 978-2-268-08176-2.

Manuel utile
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:00

La Bastille

Jean-Christian Petitfils

Auteur prolifique et reconnu en particulier sur la période de l'Ancien régime (Louis XIV-Louis XVI globalement)Jean-Christian Petitfils abandonne cette fois les biographies pour s'intéresser à l'histoire d'un bâtiment dont le nom est resté très présent dans nos mémoires, emblématique mais aujourd'hui disparu : le château-prison de la Bastille.

Avec brio, sur la base de nombreuses sources et d'une imposante bibliographie, il retrace ainsi l'histoire de ce haut lieu du pouvoir royal, dont la prise puis le démentèlement constituent l'un des temps forts de la Révolution. Construite pour l'essentiel au XIVe siècle, la Bastille ("Elle présentait l'aspect d'un parallélépipède allongé nord-sud, de 68 mètres de long sur 37 mètres de large, légèrement renflé en sa partie est et flanquée de huit tours massives, reliée par une courtine crénelée") est d'abord, successivement et à la fois, un dépôt d'armement et un des points essentiels (mais finalement peu efficace) de la défense du pouvoir dans une capitale bien agitée. En quinze chapitres chrono-thématiques, l'auteur nous rappelle ce que fut très concrètement la Bastille comme prison, dans son administration et son fonctionnement, jusque dans les détails de l'ameublement ou de la nourriture, dans la vie des prisonniers, hommes et femmes, (qui oscille entre liberté surveillée relativement confortable et mauvais traitements), et bien sûr retrace le parcours de quelques prisonniers. On y croise ainsi Fouquet, les empoisonneuses du Grand siècle et le Masque de fer, "dans une Bastille surchargée (100 prisonniers pour 42 chambres)". Comme quoi la surpopulation carcérale n'est pas une nouveauté ! Puisqu'il s'agit d'une prison, l'auteur consacré deux chapitres aux évasions ou tentatives d'évasion, qui sont relativement nombreuses, et peuvent parfois être assez cocasses. Enfin, bien sûr, la Bastille est aussi (d'abord ?) le symbole de l'absolutisme royal et des lettres de cachet, sur lesquelles l'auteur revient. Les trois derniers chapitres s'attachent ainsi à préciser ce que ces bâtiments représentent dans l'opinion pendant la royauté, au début de la Révolution (un chapitre consacré à sa prise) et dans notre mémoire collective enfin.

A travers l'histoire d'un lieu, un autre point de vue sur l'histoire politique et sociale de la France, essentiellement des XVIIe et XVIIIe siècles. De nombreuses anecdotes et une écriture alerte rendent l'ensemble facile et agréable à lire.

Tallandier, Paris, 2016, 397 pages. 22,90 euros.

ISBN : 979-10-210-2051-1.

Histoire d'un symbole
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 06:00

Une série de petits volumes qui peuvent être d'une grande utilité pour les lycéens et étudiants.

Les grandes dates du XXe siècle

André Larané

Cette chronologie présente un ample panorama d'un XXe siècle compris de façon large, entre janvier 1898 (le "J'accuse" de Zola) et la découverte de deux nouvelles exoplanètes par la NASA en décembre 2011. Par grandes périodes ("La Belle Epoque", "La Grande Guerre", "Les années folles", "La crise mondiale", etc.), des milliers d'événements sont rappelés. Chacun bénéficie de quelques lignes d'explication et les thèmes retenus recouvrent tous les domaines, politiques, diplomatiques, militaires, industriels, techniques, scientifiques, sociaux, etc.

Librio Mémo, Paris, 2016, 110 pages, 3,- euros.

ISBN : 978-2-290-13405-4.

Chronologie universelle

André Larané

Dans un bref préambule, André Larané (fondateur du site Hérodote.net) rappelle que l'histoire "nous montre des hommes et des femmes guidés par des passions qui ont pour nom : amour, dépassement de soi, création, curiosité, soif de dignité ou de reconnaissance, appétit de pouvoir. Ces passions sont à l'origine de tous les événements passés ou présents, des guerres et des révolutions, des exploits scientifiques et des chef-d'oeuvres artistiques". Partant de la préhistoire pour arriver à "L'embellie européenne (1945-2010)" en neuf chapitres chrono-thématiques, ce petit volume permet de retrouver rapidement un événement important, dans une succession assez traditionnelle mais toujours importante pour situer un contexte.

Librio Mémo, Paris, 2016, 111 pages, 3,- euros.

ISBN : 978-2-290-13406-1.

Les grands discours de l'histoire

Kevin Labiausse

Un petit volume plus qu'ambitieux ! En quelques 90 pages, rien n'arrête l'auteur, de Moïse à Dominique de Villepin, de Jésus à George W. Bush ! Une véritable mine pour trouver la bonne citation à inclure dans n'importe quel devoir ! Plus sérieusement, le rappel utile de textes dont on connaît le titre ou le thème sans en avoir lu plus qu'une ou deux phrases. Des brefs "Adieux de Fontainebleau" de l'empereur vaincu en avil 1814 au "Discours de Fulton", en 1946, dans lequel Churchill lance l'expression "rideau de fer". Environ la moitié du volume est consacrée au XXe siècle, de Gandhi à Hitler, de Castro à Kennedy, de Gorbatchev à Mandela : des discours auxquels il est toujours régulièrement fait référence.

Librio Mémo, Paris, 2016, 93 pages, 3,- euros.

ISBN : 978-2-290-13407-8.

Bientôt la rentrée ?Bientôt la rentrée ?Bientôt la rentrée ?
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 06:00

Napoléon historien

Fadi El Hage

Voici un aspect de la personnalité et des qualités de l'empereur souvent évoqué (combien d'auteurs font référence à sa formation classique et à son érudition !) mais à notre connaissance jamais traité en tant que tel dans les publications récentes : Napoléon comme historien.

Grand lecteur et fin connaisseur des campagnes des siècles passés à partir desquelles il construit sa propre conception de la guerre, Napoléon a également le double souci d'écrire (de mettre en scène) sa propre épopée et de forger les jeunes esprits en accordant à l'enseignement de l'histoire une place éminente. Excellent spécialiste des XVIIe et XVIIIe siècles, sur lesquels il a déjà produit quelques ouvrages de référence (ici), Fadi El Hage nous propose donc de retrouver le "Napoléon historien", lecteur et acteur de l'histoire. Il s'appuie non seulement sur les textes écrits ou dictés par l'empereur, mais aussi sur les ouvrages lus et annotés ou commentés et s'aventure dans les premières pages à une comparaison a priori inattendue avec Dumouriez, pour lequel "Napoléon avait un respect évident, le considérant par ailleurs comme un militaire de premier ordre". En s'appuyant sur une très solide bibliographie et de nombreuses citations, l'auteur nous présente en cinq grandes parties ("Napoléon, lecteur de l'histoire", "Une reconstruction historique", "Une volonté de maîtriser son histoire" et "Une volonté de se placer dans l'histoire"), comment le général, puis consul, puis empereur, exilé enfin, a exercé son esprit critique sur les campagnes et les grands capitaines du passé (sa perception des uns ou des autres est d'ailleurs évolutive dans le temps), mais aussi organisé son entrée dans le tableau en s'élevant au-dessus de ses pairs. Au fil des pages, Frédéric de Prusse, Charles de Suède, Turenne, Condé et jusqu'à César hantent les paragraphes successifs, ce qui nous permet également de nous (re)familiariser avec leurs campagnes et époques.

Nullement hagiographe, Fadi El Hage se livre à un exercice difficile, et en très grande partie réussi, en examinant le personnage Napoléon à la fois comme commentateur et acteur de l'histoire, critique des grands anciens et  metteur en scène de sa gloire. Il y a dans ces aller-retour permanents quelque chose de fascinant et ce n'est pas le moindre mérite de l'auteur que d'avoir su mettre en relief ce paradoxe d'une histoire indispensable dans la formation individuelle et collective, mais aussi d'une histoire instrumentalisée, les deux n'étant pas antinomiques mais complémentaires.

Editions SPM, Paris, 2016, 247 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-917232-51-4

L'homme qui fit l'histoire
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 06:00

Les Tuileries

Château des rois, palais des révolutions

Antoine Boulant

C'est à un monument symbolique de Paris, et pourtant aujourd'hui disparu (il n'en reste le souvenir qu'à travers le nom d'un jardin qui jouxte le Louvre), qu'Antoine Boulant consacre avec brio cette passionnante étude.

Rappelant en introduction que le palais fut incendié en 1871 et ses ruines démentelées en 1883, l'auteur veut nous présenter une "prodigieuse aventure architecturale", conçue par Catherine de Médicis et siège principal du pouvoir tout au long du XIXe siècle. Cette histoire globale du palais et de ses jardins, mais aussi histoire politique par la description des (nombreux) grands événements qui s'y déroulent, nous entraîne ainsi au fil des siècles à travers le détail des évolutons successives de l'ensemble des bâtiments (et de leurs aménagements intérieurs au rythme des changements de régime), mais aussi  au coeur des événements jusqu'au XVIIe siècle puis à nouveau à partir de la fin du XVIIIe. Après "l'éclipse" causée par l'installation de la cour à Versailles (même si l'ascension d'une montgolfière en décembre 1783 reste une événement parisien d'une portée considérable), c'est avec la révolution de 1789 que le palais va retrouver son rôle de première résidence du prince, de Louis XVI à Napoléon III. Des grandes heures du Premier empire à sa destruction par "cinq fourgons remplis de poudre, de pétrole, de goudron, d'alcool et d'essence de térébenthine", de la splendeur au désastre, vous saurez tout de l'histoire du palais et apprendrez beaucoup de la vie officielle parisienne. Antoine Boulant nous raconte pour terminer l'étonnant destin de certains des éléments de décoration ou des pierres de l'édifice à la fin du XIXe siècle, réutilisés y compris pour la construction du château du duc de Pozzo di Borgo au-dessus de la baie d'Ajaccio, jusqu'aux campagnes de fouilles des années 1980 et aux projets les plus récents de reconstruction du palais.

Complété par une chronologie, un index, une belle bibliographie et quelques illustrations soigneusement choisies, ce "livre-plaisir", agréable à lire, est à connaître par tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de Paris et à l'histoire de France.

Tallandier, Paris, 2016, 324 pages. 21,90 euros.

ISBN : 979-10-210-1878-5.

Le palais disparu
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 06:00

La préparation du soldat à la guerre

par le capitaine J.F.C. Fuller

Olivier Entraygues

Indiscutable spécialiste français de la carrière et de la pensée du major-général Fuller, Olivier Entraygues poursuit ses travaux pour nous en faire découvrir la richesse et la complexité. Avec ce nouveau volume, il nous présente, remet en contexte et commente l'un des premiers écrits majeurs du théoricien britannique, consacré à la formation des soldats.

L'ouvrage se divise en deux grandes parties, la première ("L'avant-guerre comme matrice", sur une soixantaine de pages) étant consacré à resituer le parcours de Fuller au sein de l'armée anglaise au tournant des XIXe et XXe siècles et à expliquer le contexte dans lequel il fait ses propositions. La seconde est en fait constituée par le texte rédigé par le penseur anglais (Training Soldiers for War) complété (au moins au début) de nombreuses et utiles notes de bas de page. En une série de rapide chapitres thématiques, Fuller part du point d'observation le plus élevé ("Le moral", "La psychologie de l'esprit", etc.) pour arriver progressivement (logiquement) aux qualités foncières ("La confiance, "La discipline", "L'initiative"), puis aux modalités pratiques de cette formation ("Cours magistraux", "Entraînement physique", "Exercices", etc.). C'est donc un véritable vade-mecum de la formation des soldats et officiers qui nous est proposé, et il faut souligner que les conseils de Fuller sont souvent frappés du sceau du bon sens, de l'expérience, de la pertinence, du souci de l'efficacité. Le rôle de l'encadrement "de contact" est souligné à plusieurs reprises, ainsi que cette vérité bien connue des praticiens : "Pour être capable d'instruire un coldat, il faut au préalable le comprendre". L'exemplarité du comportement, la valeur du travail, la force de caractère, l'adhésion aux valeurs communes les plus nobles, sont fréquemment évoqués, et cette phrase exceptionnelle, qui n'est pas sans rappeler notre définition de la discipline intellectuelle : "L'initiative n'est rien d'autre qu'une forme d'obéissance au lieu d'en être la négation. Faire acte d'initiative, c'est obéir d'avance à l'ordre que l'on recevrait infailliblement si le chef était sur place au lieu d'être éloigné", c'est avoir compris les ordres reçus dans leur esprit au moins autant que dans la lettre.

Certaines prescriptions sont bien sûr connotées, puisque le texte a été rédigé au début du XXe siècle, mais l'ensemble mérite très largement d'être connu de tous ceux qui aujourd'hui ont une responsabilité d'encadrement et de formation. Un volume dont on pourrait dire qu'il est indispensable de le lire posément, de le mûrir et de le réfléchir.

Le Polémarque, Nancy, 2016, 242 pages, 15,- euros.

ISBN : 979-10-92525-06-9.

Importance majeure de la formation
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile