Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 06:00

Expression des militaires

Sans remonter à la IIIe République naissante, lorsque le droit de vote ne fut accordé ni aux condamnés de droit commun, ... ni aux femmes, ... ni aux militaires, la question de la liberté d'expression au sein du ministère de la Guerre, de la Défense, des Armées, est restée un sujet à la fois récurrent et quasi-tabou. Parce que le chef d'état-major des armées s'est exprimé franchement devant les parlementaires, donc devant la représentation nationale, un montage médiatique indigne voudrait qu'il ait outrepassé le sacro-saint "devoir de réserve", si pratique pour contraindre au silence ceux qui peuvent émettre des réserves. Rappelons simplement que le futur amiral Castex, dont chacun s'accorde à reconnaître la pertinence des réflexions, écrivait pour sa part à propos de ce débat :

"Ce qui est intéressant, ce sont les idées, les méthodes, les théories... Or tout citoyen, tout contribuable, a le droit imprescriptible de dire ce qu'il en pense, de défendre les unes et d'attaquer les autres. La libre discussion est permise.
Un militaire possède, comme tous ses concitoyens, le droit d'avoir des convictions de cet ordre. C'est même son devoir à cause des intérêts dont il a la charge"
.

Si notre époque est celle des profonds changements et des grandes ruptures, raison de plus pour que ceux qui consacrent leur vie à la défense de la nation expriment clairement les données de problèmes dont ils ont une connaissance intime.

M. à J.

En complément, rappel de cette formule du maréchal Lyautey (vous savez, l'auteur de ce "vieillot" Du rôle social de l'officier), selon lequel le chef est "celui qui, en donnant toujours l'exemple de la déférente discipline, saura ne pas se borner à obéir passivement et osera, quand sa conscience et la situation lui en font un devoir, soumettre librement son avis, avis qu'accueillent toujours, provoquent même les chefs dignes de ce nom”...

Enfin, cette définition de la discipline intellectuelle qui, si elle exige que le subordonné "mette ses rangers dans les traces de celles de son chef" une fois l'ordre donné, l'oblige également en amont, dans le cadre du processus de prise de décision, à exprimer toutes les objections utiles et réserves nécessaires afin que l'ordre soit préparé en toutes connaissances de cause. A défaut, se taire ou mentir serait tromper son chef.

Rappel utile

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 06:00

Marchands d'armes

Enquête sur un business français

Romain Mielcarek

Petit format mais vraie densité pour ce volume qui vous apprendra inévitablement une quantité impressionnante de faits sur une réalité souvent tue : le rôle, la place et les méthodes de la France (ou plutôt des Français, cadres industriels et dirigeants politiques) sur le marché international des armes.

Rappelant que la France, "sous la présidence de François Hollande, a battu tous ses records en la matière", le jeune et talentueux Romain Mielcarek pose le cadre institutionnel et législatif de ces dossiers, cadre qui fait de la France (théoriquement) l'un des grands exportateurs les plus sévères de la planète. Il souligne que ce secteur industriel ne connaît pas la crise, mais au contraire embauche régulièrement à tous les niveaux de compétences et de qualifications, revient sur le "chantage à l'emploi" manipulé à l'encontre de ceux qui voudraient limiter encore ce secteur et souligne le rôle des responsables politiques de tous bords comme "VRP de l'industrie" d'armement. Dans le domaine de la diplomatie d'influence, les questions d'armement jouent un rôle essentiel, et pourtant la France sait aussi, parfois, lorsqu'il y a concordance avec les choix politiques majoritaires, limiter volontairement ses exportations. De même, les questions liées aux rétrocommissions, aux intermédiaires, à la corruption, ne sont pas cachées, tandis que "l'art de contourner les règles" fait l'objet d'un chapitre particulier. Enfin, le fait que des militaires (et d'anciens militaires) soient mis à contribution pour favoriser et/ou concrétiser tel ou tel marché est également abordé. Finalement, "avec 215.000 militaires, 30.000 réservistes et bientôt 200.000 employés dans l'industrie de l'armement, la France vit de sa nature guerrière ... même si l'Egypte enferme des enfants dans ses prisons, même si l'Arabie Saoudite fait fouetter ses opposants politiques, même si la Chine n'a toujours pas résolu ses problèmes de droits de l'homme, même si la Grèce n'a toujours pas les moyens de payer, même si la Qatar a laissé financer des groupes terroristes"

Un résumé parfaitement clair et magistralement présenté d'un sujet où les questions technologiques, budgétaires, politiques, éthiques se croisent et s'entrecroisent, avec en fin de volume un utile glossaire et quelques exemples "d'affaires" pour le moins douteuses. Un volume indispensable pour quiconque s'intéresse à ces thématiques intimement liées aux notions d'indépendance et de souveraineté.

Tallandier, Paris, 2017, 109 pages. 13,90 euros.

ISBN : 979-10-210-2608-7.

Marchands de canons (officiels)

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 06:00

Correspondance d'un artilleur mathématicien

prisonnier au camp de Plauen (Saxe)

Ives Rauzier

Déjà remarqué pour ses différentes publications originales autour de la Grande Guerre (ici et ici par exemple), Ives Rauzier change de période avec la publication de la correspondance d'un prisonnier de guerre français de la Seconde guerre mondiale.

Cette correspondance de Raymond Alaime s'étend de la 'drôle de guerre' (fin janvier 1940) à janvier 1943, à raison de plusieurs lettres par semaine. Prisonnier à partir de la mi-mai, il continue à écrire en dépit de la censure postale et des limitations apportées au courrier. Le propos est certes (naturellement) édulcoré, mais l'ensemble permet d'appréhender à la fois le quotidien et les pensées du soldat retenu loin de chez lui. L'ensemble est agrémenté de reproductions des cartes pré-formatées remises aux prisonniers et de quelques photos. Raymond Alaime refait des mathématiques (à partir de livres en allemand qu'il peut acheter), tient quelques petites fonctions administratives au sein du camp, organise une équipe de foot et monte une pièce de théâtre et, à mots couverts, tente de faire partager ses sentiments.

Un nouveau témoignage sur la vie de ces prisonniers français de la Seconde guerre mondiale en mains allemandes, sujet qui malgré plusieurs publications ces dernières années reste encore peu connu. Une initiative utile que l'édition de cette correspondance, que tous les amateurs de la période pourront apprécier.

Auto-édition, 2017, 248 pages, 21,- euros.

EAN : 9782955362617

Pour commander directement l'ouvrage : ici.

 

Prisonnier

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 06:00

Dunkerque 1940

Une tragédie française

Jacques Duquesne

Mélange étonnant que ce livre, entre le récit personnel d'un enfant et les considérations générale d'un homme déjà âgé bien des années plus tard. Ni tout à fait un livre d'histoire, ni tout à fait un recueil de souvenirs.

Tout le paradoxe du livre est en effet dans ce mélange entre un récit des évènements à partir d'ouvrages ultérieurs (les mémoires du conseiller militaire de Paul Reynaud, les livres du colonel Rocolle, de Claude Quétel, de Jean-Pierre Azéma, d'Alfred Sauvy, de Winston Churchill, ou de Dominique Lormier -cité en référence alors que lui-même ne cite pas ses sources...- etc.), essentiels en particulier pour les premiers chapitres qui racontent l'histoire du conflit de la déclaration de guerre (avec parfois des interprétations sujettes à discussion sur le plan militaire au moins), et progressivement à partir du chapitre 6 les souvenirs personnels de l'auteur ("Je n'avais pas compris, d'abord, pourquoi notre mère, ce vendredi-là, le 10 mai, avait -chose exceptionnelle- laissé le poste de radio allumé toute la matinée") prennent une place croissante. C'est à partir du chapitre 11 que Dunkerque est au coeur du récit (p. 201) et à partir du chap. 12 que sont évoqués les évènements qui débutent le 28 mai. Il y a bien le récit de quelques situations particulières connues à l'époque par l'enfant, mais surtout celui de l'évolution générale dans la poche à partir des témoignages ultérieurement publiés des principaux acteurs.

Un sentiment de relative insatisfaction donc, car la part laissée au témoignage personnel est finalement réduite à la portion congrue par rapport à l'ensemble de l'ouvrage, qui cependant mérite d'être lu par le récit global qu'il fait des évènements.

Flammarion, Paris, 2017, 311 pages. 21,90 euros.
ISBN : 978-2-0814-1122-7.

Un enfant à Dunkerque

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 06:00

L'agonie du Mont-Renaud

Georges Gaudy

Rédigé immédiatement après les évènements par un poilu, combattant des deux guerres mondiales et membre de l'Action Française, qui dans son introduction rédigée en 1957 porte un jugement original sur Norton-Cru ("Sa méthode donne pour commencer de bons résultats. Il fait un joyeux carnage de légendes dont le massacre fait plaisir. Mais l'esprit de système et l'intention de l'auteur faussent tout ... Comme critique, il cherchera dans les livres l'expression de ses sentiments et la manifestation de ses opinions" ), le livre est indiscutablement l'un des classiques de la guerre pour l'année 1918.

Le témoignage (l'un des quatre volumes publiés durant l'entre-deux-guerres par l'auteur sur son expérience de guerre) est exclusivement centré sur le 57e RI ("le Terrible que rien n'arrête") et l'environnement immédiat de Georges Gaudy pendant les semaines de mars-avril 1918 durant lesquelles il tient avec ses camarades face à d'innombrables assauts allemands (nous sommes à l'époque des offensives de printemps du Friedensturm) la position du modeste Mont-Renaud, au-dessus de Noyon. De très nombreux dialogues (reconstitués ?) permettent de donner du rythme et de la vie au récit, tandis que les observations tiennent autant aux convois automobiles, qu'à l'artillerie française et aux journées sous les bombardements allemands, à l'usage des fusées de couleur pour les communications ou à la souffrance et au sacrifice des hommes ("Nous avions atteint la limite des forces humaines, et j'ai vécu là, dans une sorte d'hébétude, dans un terrible combat perpétuel contre la fatigue et le sommeil ... On se traînait comme des larves dans le fond boueux du fossé"), à la corvée de soupe et de café ou aux pertes en cadres avec cette 10e compagnie commandée en pleine bataille par un sous-lieutenant, etc. A travers ce texte, d'autres éléments apparaissent en filigrane : pour une section dans le parc du château, la tranchée s'étend "entre le puits et la tourelle", tandis qu'une seconde trouve abri "derrière le mur du jardin" et que les deux dernières "sont en réserve au pied du mur du parc où elles ont creusé des cagnas". La micro-tactique des petits échelons...  Le seul titre des derniers chapitres ("Lutter toujours ! 12 avril 1918", "L'héroïsme des martyrs, 7-12 avril 1918", "La lutte infernale, 13 avril 1918", "Jusqu'au bout, 13-20 avril 1918"), avant que le 57e RI ne soit relevé par le 319e après avoir été très rudement éprouvé mais en ayant conservé l'essentiel de ses positions, donne bien le ton du livre, de respect et d'hommage d'un poilu survivant envers ses camarades tombés au feu.

Un témoignage à remettre dans son contexte et à prendre pour ce qu'il est, mais un témoignage exceptionnel par son ton et son réalisme.

Nouvelles éditions latines, Paris, 2012 (rééd.), 191 pages.

ISBN : 978-2-7233-1133-3.

A priori épuisé, le livre peut être aisément trouvé sur le net.

Oise, 1918

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 06:00

La bataille de Lépante

(1571)

Henri Pigaillem

Lorsqu'à l'automne 1571 la flotte de la Sainte Ligue, sous les ordres de Don Juan d'Autriche, affronte celle du sultan Sélim III au large des côtes grecques, la marine ottomane est encore invaincue. A l'issue de la bataille, les rapports de forces vont progressivement s'inverser.

Parmi une déjà abondante littérature, cette réédition revue et augmentée conserve toutes ses qualités de style et permet de retrouver avec une forte probabilité de vraisemblance à la fois les manoeuvres diplomatiques préalables et le déroulement à proprement parler de l'engagement. Le récit a cependant ses propres limites, puisque les sources ne sont pratiquement jamais citées. De la présentation des armées belligérantes aux derniers préparatifs des deux côtés à la veille de la bataille, du détail de la flotte chrétienne aux difficultés durant l'engagement naval et au faible engagement semble-t-il de l'amiral génois Doria sur l'aile droite, l'essentiel vous est raconté, jusqu'aux récits ultérieurs (dont celui de Voltaire). L'ouvrage n'est sans doute pas le plus scientifique sur le sujet, mais il est agréable à lire.

Pour en savoir plus sur une bataille emblématique dans l'histoire de l'Europe, lorsque le Pape s'efforçait de coaliser les grandes puissances de l'époque contre les Ottomans.

Economica, Paris, 2017, 132 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-7178-6965-1.

Sauver la Chrétienté

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 06:00

La véritable histoire de l'Orchestre rouge

Guillaume Bourgeois

Heureuse réédition sous format 'poche' d'un ouvrage paru en 2015 et que nous avions alors vivement apprécié (ici).

Pour retrouver l'histoire, extrêmement intéressante par elle-même mais aussi bien différente du mythe entretenu, de ces réseaux soviétiques en Europe de l'Ouest occupée pendant la Seconde guerre mondiale, et dont la légende a été soigneusement entretenue à partir de la deuxième moitié des années 1950.

Un livre qui passionnera les amateurs.

'Chronos', Paris, 2017, 582 pages. 10,90 euros.

ISBN : 978-2-36942-549-6.

Fin d'un mythe

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 06:00

De l'Atlantique à l'Extrême-Orient

Avions  -  n° 218

On notera tout d'abord l'article qui retrace la biographie de l'As oublié, Pierre Dorme, abattu en mai 1917. On retient également ceux liés à la guerre aérienne dans le Pacifique, qui s'agisse du chasseur embarqué américain Hellcat ou de l'aéronautique japonaise. On apprécie enfin celui consacré à l'increvable Swordfish de la Royal Navy qui ne sera définitivement retiré du service que bien après la Seconde guerre mondiale. 

 

Le "père Dorme"
Le "père Dorme"

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 06:00

Petit Quizz "Police"

Grégoire Thonnat

La petite collection ludique des Quizz des éditions de Taillac (ici et ici par exemple) s'enrichit d'un nouveau volume, bonne idée pour jouer en famille ou entre amis au début des vacances.

Le thème de cet opus est l'histoire de la police et, selon les principes qui donne sa personnalité à la collection, quelques 80 questions sont posées au fil des pages, suivies de la réponse sur fond d'illustration en blanc sur fond bleu ou bleu sur fond blanc, ce qui n'est pas sans élégance. Outre les définitions ("Qu'est-ce qu'un OPJ ?", "Qu'est-ce que le plan Vigipirate ?", etc.), on trouve quelques statistiques (proportion des délits traités par la police nationale), des expressions imagées ("Que signifie 'bitumer' ?"), des références historiques ("Quel est le rôle de la police pendant l'Occupation ?"), le sens de certains sigles (CRS) ou le rôle d'organismes particuliers (l'institut médico-légal). Le livre se termine sur une petite chronologie de l'histoire de la police, la présentation de quelques personnalités majeures comme Vidocq ou Bertillon, dix objets emblématiques (du 'panier à salade' au brassard) et quelques références (films, livres, musées).

Pour paraphraser une publicité célèbre, un tout petit livre qui a tout d'un grand, et en plus se présente à vous avec le sourire !

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2017, 141 pages. 6,90 euros.

ISBN : 978-2-36445-087-5.

Apprendre en jouant

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 06:00

Les conseils

de l'un des pères de l'histoire militaire

Conseils de lecture

1 - Lire d'abord, sur un problème donné, une étude générale ; n'aborder qu'ensuite les mémoires et souvenirs des acteurs.

2 - Sur des sujets encore chauds de passion, ne lisez pas uniquement les livres qui flattent vos opinions. Au contraire, recherchez la thèse de l'adversaire, en ne la considérant pas a priori comme celle d'un "traître". A la base de toute affirmation, il y a toujours une once de vérité.

3 - Eliminez de la catégorie 'Livres d'histoire', tous ceux qui :

* Reconstituent des dialogues entre acteurs quand il n'y a ni sténotypie, ni enregistrement, ni PV

* Multiplient les points d'exclamation et prononcent des jugements sans appel

* Ne citent ni leurs sources, ni leur bibliographie

4 - Recherchez ceux qui n'hésitent pas à avouer : "Dans l'état actuel de nos connaissances, je ne peux avancer cet argument que comme une hypothèse".

5 - Ne confondez pas histoire et érudition. L'histoire doit vous porter à la réflexion, exciter votre imagination, vous rappeler à la modestie

6 - Ne vous laissez jamais conduire à l'imprudence par l'analyse hâtivement analogique.

Commandant Jean Delmas

Conférence à la 35e promotion de l'école d'état-major

1969

Une réelle exigence et une rare modernité...

A méditer !

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile