Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 06:00

La bataille

Du fait d'armes au combat idéologique

XIe - XIXe siècle

Ariane Boltanski, Yann Lagadec et Franck Mercier (Dir.)

Revisiter l'histoire-bataille, ouvrir de nouvelles pistes sans renoncer aux fondamentaux, procéder par aller/retour "du haut" vers "le bas" et réciproquement, prendre en compte les recompositions mémorielles ultérieures, élargir la réflexion aux a priori et aux usages politiques : autant de thèmes abordés dans ce volume par les dix-sept contributeurs qui présentent de façon souvent très renouvelée autant d'engagements guerriers d'Hastings à Leipzig.

En abordant ainsi ces batailles du passé, les auteurs ont "l'avantage du terrain" : ils peuvent présenter de nouvelles réflexions et n'évoquer que marginalement certaines autres plus classiques sans susciter de débats éppidermiques entre tenants de telle thèse ou de telle école. L'ouvrage est donc particulièrement riche, d'autant plus que certains affrontements sont peu présents dans l'historiographie générale ("Ravenne, 11 avril 1512 : la première bataille moderne ?", par Jean-Louis Fournel ; ou "La prise de Cordoba de Calchaqui, décembre 1562. Emergence d'un ennemi intérieur indien", par Christophe Guidicelli par exemple). Qui se souvient aujourd'hui de la bataile du Cap Béveziers, en 1690, alors qu'elle "fut l'une des plus grandes victoires navales jamais remportées par la marine française sur sa grande rivale anglaise" ? Et pourtant, cet événement permet à Alan James de présenter un long développement sur les notions même de défaite et de victoire : "une victoire dépourvue des fruits de la victoire". De même, à partir de l'exemple de "la bataille des Cardinaux", en novembre 1759, Olivier Chaline tente d'identifier, de déterminer, de préciser, comment les acteurs et témoins, dès les derniers moments du combat (dernières phases parfois difficiles à identifier avec précision) s'efforcent d'en écrire l'histoire : quand se termine-t-elle effectivement ? Quels sont les premiers commentaires "à chaud" et comment orientent-ils les politiques du temps et les historiens du futur ? Quels en sont les échos ultérieurs ? etc.

En résumé, un volume passionnant, et pas seulement pour ceux qui s'inéressent aux conflits du XXe siècle. D'ailleurs, la conclusion souligne l'importance du contexte d'une bataille, et en particulier la notion de "campagne", sur laquelle il y aurait sans doute à travailler davantage.

Presses universitaires de Rennes, 2015, 286 pages, 19 euros.
ISBN : 978-2-7555-4029-3.

Autour de la bataille
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 05:50

Marionnettes en cage

Jacques Sieklucki

Témoignage original que celui-ci, d'autant plus que les souvenirs de captivité des prisonniers de guerre sont en proportion peu nombreux depuis la fin des années 1950.

Avec une grande sensibilité et toujours beaucoup d'humanité, Jacques Sieklucki nous raconte les mois de captivité qu'il passe au Stakag VI B, dans le nord de l'Allemagne, après avoir été fait prisonnier lors de la prise de la poche de Dunkerque. Tout au long du livre, l'auteur nous parle de son ami Simon, dont nous ne saurons rien de précis mais qui visiblement compte beaucoup pour lui dans cet environnement particulier où l'ennui domine. Il entretient avec ce Simon, ami précieux, vif et intelligent, de fréquentes conversations à caractère quasi-philosophique, qui scandent le récit. L'humour n'est pas absent ("Le barbélia pousse bien cette année", constate-t-il au pied du mirador) et Jacques Sieklucki, employé aux fonctions administratives du camp, consacre également une grande partie de son temps (comme beaucoup d'autres prisonniers) à éviter le travail et à parasiter le système carcéral. Les gardiens allemands d'ailleurs ne sont pas décrits sous un jour trop négatif, de "braves types", un peu âgés, lourdeaux, qui se satisfont sans trop réfléchir d'une apparente obéissance formelle, de façade. Les heures passent lentement, les journées s'écoulent toujours identiques ("l'ornière de la vie quotidienne"), alors Jacques Sieklucki va s'occuper de la troupe de théâtre du camp et monter une pièce de Molière, mais aussi tenter à deux reprises de s'évader. Il y a aussi l'espoir de rentrer en France, avec les rapatriements sanitaires et surtout ce rêve éveillé de l'élargissement massif des prisonniers. Et toujours l'ennui contre lequel il faut se battre pour ne pas se laisser diminuer ou abrutir : "Les jours passaient, les jours passent, les jours ont passé, les jours passeront. Ah, que de conjugaisons sur cette certitude !".  Il est finalement rapatrié en France à l'automne 1941 après s'être fait passer pour un ingénieur, il se cache en province et parvient finalement à obtenir des papiers et à reprendre des études de droit. La Libération approche, une nouvelle vie commence. Le livre se termine sur une série de chansons et poèmes écrits par Jacques Sieklucki : "Nous qui n'avons plus de nom / Numéros anonymes, uniformes déteints, / Nous voyons entre deux appels / Se dresser la Tour Eiffel / Comme un mirage lointain".

A la qualité du témoignage, posé et parfois ironique, s'ajoute ainsi de réelles qualités d'écriture qui rendent la lecture de ce livre d'autant plus intéressante. Une nouvelle pierre utile à notre connaissance du monde particulier des prisonniers de guerre. 

Anovi, Chinon, 2015, 151 pages, 16,- euros.

ISBN : 978-2-914818-70-4.

Pour commander directement auprès de l'éditeur : ici.

Une vie de prisonnier
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 06:10

L'artillerie dans les guerres de contre-insurrection

Général Benoît Royal (Dir.)

Quand le général commandant l'école d'arme, également ancien communicant du SIRPA-T, prend l'initiative de diriger une telle publication dans une collection dont il a la responsabilité, on ne peut douter qu'il trouve à son arme toutes les qualités.

Pas de critique ou simplement de réserve donc, mais cela étant dit et pris en compte, le volume ne manque pour autant pas d'intérêt, loin de là. En effet, il s'organise autour de neuf chapitres thématiques qui correspondent à des missions, définies par des verbes : "Détruire", "Ratisser", "Dissuader", "Encercler, cloisonner, interdire", Détecter", "Coordonner et conseiller", "Protéger", Simuler" et "Ruser", et son contenu laisse une très large place à de nombreux, précis et souvent longs témoignages d'officiers de différents grades engagés dans des opérations extérieures récentes. Du Liban aux Balkans, d'Afghanistan en Afrique, nous disposons donc d'une large palette d'informations sur les possibilités et les effets de l'artillerie, dans des environnements géographiques et tactiques bien différents. En calquant les exemples sur les différents modes d'action souhaitables ou possibles en contre-insurrection, le livre permet également de "réviser" quelques fondamentaux de guerre asymétrique moderne (même si quelques cas font écho à des situations antérieures).

Alors, bien sûr, les autres armes ont également évolué dans le même temps et le progrès technologique n'est pas la prérogative des artilleurs. Mais de nombreux lecteurs apprendront sans doute beaucoup sur les capacités en matière de renseignement ou de coordination interarmes par exemple. On apprécie d'ailleurs les nombreuses références faites aux documents du Centre de doctrine d'emploi des forces, qui permettent de replacer le(s) rôle(s) particulier(s) de l'artillerie dans le cadre plus large d'une opération. A ces différents titres, l'ouvrage sera très certainement apprécié de tous les amateurs.

Economica, Paris, 2015, 141 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-7178-6804-3.

Potentiel de l'artillerie
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Contre-guérilla - COIN
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 06:00

Le petit quizz de la Marine

Grégoire Thonnat

Après le succès rencontré par "Le petit quizz de la Grande Guerre", dont nous avions parlé en son temps (ici), voici un nouveau volume tout aussi réussi.

Aussi complet que ludique et pédagogique sous un format réduit, le petit livre nous propose d'abord une série de questions-réponses sur la Marine et son histoire, puis une chronologie de la Marine en une demi-douzaine de pages entre le XIIIe et le XXIe s., enfin quelques chapitres thématiques indispensables (10 personnages, 10 navires, 10 inventions, 10 livres). Le volume se referme sur la rapide présentation du somptueux Musée de la Marine au Trocadéro et de ses quatre sites de province. Chacun peut être certain d'y apprendre quelque chose.

Agréable, amusant, riche d'informations : un excellent moyen pour "entrer" dans l'histoire de la Marine sans en avoir l'air. 

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2015, 149 pages. 6,90 euros.

ISBN : 978-2-36445-047-9.

Connaissez-vous la Marine ?
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Marine
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 06:00

La France en chiffres

de 1870 à nos jours

Olivier Wieviorka (Dir.)

Histoire économique, politique, sociétale : toutes les données chiffrées sur près d'un siècle et demi d'histoire de France.

Ce volume va très rapidement se révéler indispensable pour tous les étudiants (pratiquement sans distinction de discipline), et au-delà comme document de référence et de travail pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la France depuis la fin du Second empire. Autour d'Olivier Wieviorka, Julie Le Gac, Anne-Laure Ollivier et Raphaël Spina représentent avec brio la jeune génération. D'une exceptionnelle densité, il donne tous les chiffres utiles pour la démographie, pour l'économie, pour la vie politique et les résultats électoraux, pour les questions de société et les habitudes de vie (les loisirs, la télévision, etc.), pour la presse, pour les religions, pour le sport, pour la santé, pour la justice, pour l'enseignement, etc. La dernière partie traite, sur quelques 130 pages des questions militaires, des guerres et des crises. Chaque chapitre est illustré par de nombreux tableaux récapitulatifs et graphiques, et complété par des références bibliographiques adaptées. Certes, les textes d'accompagnement sont parfois un peu brefs et, lorsque l'on connait un sujet, on peut trouver qu'ils manquent de finesse d'analyse. Mais le nombre de données chiffrées fournies est si important que chacun y trouvera matière à parfaire ses connaissances et à étoffer ses études.

Un livre qui doit absolument être connu de tous. Une excellente réalisation.

Perrin, Paris, 2015, 667 pages, 28,- euros.

ISBN : 978-2-262-02741-4.

Indispensable
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Généralités
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 06:22

Hartmannswillerkopf

Monument national de la Grande Guerre en Alsace

Nicolas Lefort et Michel Spitz

Nous écrivons souvent que des éditeurs régionaux proposent des ouvrages de grande qualité. Ce superbe album en est, une nouvelle fois, un exceptionnel exemple.

L'album s'ouvre sur un avant-propos du général (2S) Cochin, ancien chef de corps du 15/2, qui a été président du Comité national du monument du HWK et a lancé les grands travaux de réhabilitation du site qui sont en train de se terminer avec l'aménagement d'une structure de recherche et d'un centre d'études. Puis les textes, bien écrits et agréables à lire, et les photos superbes (souvent en grand format jusqu'à la double page), se succèdent pour nous présenter rapidement les terribles combats de l'année 1915, mais surtout toute la vie et l'évolution du site depuis la fin de la Grande Guerre. Cartes à l'appui, nous suivons pas à pas le processus qui a conduit du classement du champ de bataille à l'aménagement des cimetières, au choix puis à l'érection du majestueux monument commémoratif, lequel, à la différence de la tour-phare de Douaumont, est d'abord enterré (crypte) et dont "l'autel des morts" s'aperçoit à peine de loin sur la dalle impressionnante, avec en fond de tableau la croix sommitale. Pour ceux qui ne connaissent pas le site, il s'agit d'ailleurs d'une visite qu'il faut pouvoir effectuer en ayant le temps de circuler autour du monument, dans le cimetière qui le jouxte et à travers les bois jusqu'aux ruines des installations et tranchées de première ligne au sommet de la colline qui fait face, où Français et Allemands se faisaient face à quelques mètres parfois les uns des autres, situation que les vues aériennes présentées dans l'album rendent parfaitement. Répétons donc une nouvelle fois que les illustrations (cartes et photos anciennes comme les plus récentes qui rendent très bien l'atmosphère en fonction des saisons) sont absolument splendides et en parfaite conformité avec le texte.

Pour tous les amateurs d'histoire, d'art, les lecteurs soucieux de mémoire ou tout simplement les amoureux de la belle Alsace. Il est rare qu'une opinion aussi totalement unanime de notre "jury s'exprime immédiatement : une réussite à 100 %. En un mot : peut légitimement trouver sa place dans toutes les bibliothèques.

Editions du Signe, Eckbolheim, 2015, 157 pages, 25 euros.
ISBN : 978-2-7468-3267-1.

MA-GNI-FI-QUE !
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 06:00

L'Etat profond américain

La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle

Peter Dale Scott

En chroniquant le précédent ouvrage de Peter Dale Scott (ici), American War Machine, nous terminions en indiquant que de nombreuses données semblaient pertinentes, mais que nous ne pouvions adhérer aux conclusions. Ce nouvel opus confirme cette analyse.

Enseignant, ancien diplomate, chercheur, analyste, auteur, Peter Dale Scott est spécialisé sur les activités clandestines et les liens entre décideurs politiques, industriels et financiers, trafiquants internationaux : ce qu'il désigne sous le qualificatif de "politique profonde". Ce livre constitue en quelque sorte semble-t-il le bilan de ses recherches et de ses analyses. Il brosse le tableau de ses liens et relations étroites sur plusieurs décennies, revenant souvent aux années 1960, voire avant ; établissant des connections entre le parcours de tel officier des services de renseignement et telle banque ou trust international ; retraçant l'itinéraire de pots de vin d'Amérique en Arabie saoudite (et réciproquement) avant que l'argent n'arrive finalement sur quelque compte off shore proche d'Al Quaïda ; sur la "militarisation" de la société américaine et les écoutes extra-judiciaires ; sur l'impuissance du Congrès et les manipulations (supposées) de proches de la Maison-Blanche ; sur la protection accordée par des agences américaines à des criminels islamistes ; etc. Pour cela, il retrace des évolutions sur une soixantaine d'années, de l'assassinat de Kennedy à la guerre du Vietnam et au Watergate, de la crise pétrolière à la chute de l'Iran impérial, des premiers attentats des années 1980 au 11 septembre. Le rôle de quelques grands personnages américains, comme William Casey, est mis en relief, souvent pour le pire ; et "l'alliance" entre les Etats-Unis et la famille régnante saoudienne via les intérêts pétroliers est régulièrement mise en avant. Il décrit ainsi un "Etat profond supranational ..., un milieu dans lequel les éléments états-uniens, saoudiens et israéliens interagissent clandestinement", et qui entretient des relations "de travail" avec les milieux les plus troubles des trafics internationaux et du terrorisme. Le transfert de prérogatives régaliennes de sécurité à ces sociétés privées est vivement critiqué, source d'enrichissement pour ces entreprises et leurs dirigeants qui peu à peu en viennent à dicter leurs lois aux gouvernants. Des éléments objectifs certains, d'autres probables ou possibles. Mais j'ai toujours du mal à adhérer au "complot", même si l'auteur prend soin d'observer qu'il s'agit plutôt d'une évolution presque naturelle des structures existantes, qui échappent aux responsables élus et mènent leur vie propre.

Le livre donne le sentiments, parfois, d'être un peu "brouillon", en revenant à plusieurs reprises sur des points déjà évoqués (Kennedy, etc.), que l'auteur travaille sans doute depuis de très nombreuses années. A connaître comme un élément (important) de réflexion, mais à n'utiliser qu'avec de très prudentes réserves.

Edition Demi-Lune, Plogastel Sant-Germain, 2015, 429 pages, 25 euros.

ISBN : 978-2-917112-27-4.

De la démocratie en Amérique
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Amériques
commenter cet article
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 06:00

Waterloo

Acteurs, historiens, écrivains

Loris Chavanette

Après quinze ans d'une activité militaire exceptionnelle et une bataille dont Clausewitz a pu dire qu'elle était le modèle de la bataille décisive, cet "écroulement gigantesque, dans le feu et le sang, à la mesure de l'épopée qui finit là", les publications sur Waterloo ne cessent pas, et se poursuivent encore.

La production a été si importante qu'il est pratiquement impossible d'être exhaustif, mais voici rassemblés ici quarante-cinq textes d'auteurs différents traitant directement du combat et de ses suites. Les extraits sont classés par type d'auteurs, de l'empereur déchu lui-même aux poètes (Scott, Byron, Nerval, Hugo, etc.), en passant par les vainqueurs (Wellington, Blücher, etc.), les témoins (Ney, de Mauduit, Lefol, etc.), les historiens (Beauchamp, Quinet, Grouard, etc.), les hommes politiques (Thiers, Guizot, Sorel, etc.), les biographes (Jomini, Dumas, Chateaubriand, etc.), les romanciers (Balzac, Erckman-Chatrian, Conan Doyle, etc.). Bien qu'incomplète, cette liste donne une idée de la diversité des points de vue, mais aussi des styles. Au total, même si votre connaissance des événements historiques ne progresse pas nécessairement (voire devient plus nébuleuse car certaines opinions sont fortement contradictoires et certains propos romancés), le plaisir du bel ouvrage est toujours présent.

A mi-chemin entre "histoire" et "littérature", un volume passionnant.

Folio classique, Paris, 2015, 882 pages. 9,50 euros.

ISBN : 978-2-07-046189-9.

Echos et mémoires
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Révolution et Empire
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 06:10

Baie des Cochons (encore)

Batailles & Blindés - n° 67

Les deux magazines appartenant au même groupe de presse, ce n'est pas un hasard. L'affaire de la baie des Cochons fait l'objet parallèlement au titre précédent d'un article sur les combats blindés. Sinon, la Seconde guerre mondiale bénéficie toujours d'une large pagination avec trois articles, dont un original sur le commandement d'une division de panzer. Dans la rubrique 'Actualité', présentation des matériels russes les plus récents, observés lors de la dernière parade pour l'anniversaire de la victoire de mai 1945.

Guerre terrestre
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 06:00

La baie des Cochons

Aéro Journal - n° 47

Plusieurs articles originaux au sommaire de ce numéro d'été, dont un tout à fait original sur les forces aériennes anti-castristes (comprendre "américaines") engagées dans l'affaire de la baie des Cochons. On apprécie également celui sur "Le soleil levant à la conquête du ciel", au sujet de la création de l'aéronautique japonaise et de la mission militaire française présente dans le pays au lendemain de la Première Guerre mondiale, sans oublier l'article de la Une sur l'arme aérienne de Rommel en Afrique du Nord.

 

Guerre aérienne
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile