Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 06:00

La puissance chinoise

en 100 questions

Valérie Niquet

Alors que le successeur de Mao est susceptible de rester à vie dirigeant suprême d'un pays immense, au régime dictatorial mais à l'économie "sauvage", alors que la question des îlots et archipels des mers du Sud empoisonne les relations régionales, alors que la Chine est de plus en plus présente en Afrique et a notamment installé une base permanente à Djibouti, il est du premier intérêt de s'intéresser à ce pays et donc à ce livre.

Selon la formule de la collection, les "100 questions" tous les aspects : l'histoire avec ses interrogations, les questions culturelles et sociétales, la politique intérieure, le système économique et la géopolitique chinoise. L'auteure constate la réalité et l'importance des transformations entreprises depuis les années 1980, mais elle sait aussi souligner les faiblesses et les domaines dans lesquels existent des risques potentiels. Une chose est certaine : l'empire du Milieu est redevenu et restera à horizon visible un acteur essentiel de la vie internationale : nul ne saurait désormais l'oublier.

Un livre qui remet en place un certain nombre d'idées reçues.

Tallandier, Paris, 2017, 271. 15,90 euros.

Géant aux pieds d'argile ?

Partager cet article

Repost0
23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 06:00

Etre communiste en URSS sous Staline

Nicolas Werth

Réédition en format poche d'un livre paru pour la première fois en 1981 et devenu difficile à trouver.

Au-delà d'une Nième histoire du parti communiste russe, de sa nomenklatura et des aléas de sa ligne politique, Nicolas Werth fait le choix de partir de la base, des simples citoyens, ce qui lui permet de rédiger, selon le titre de la première partie, un histoire du stalinisme vue d'en bas. Le livre s'appuie essentiellement sur des traductions par l'auteur d'archives et documents soviétiques et surtout de très nombreuses lettres privées qui lui ont été communiquées et des conversations avec des citoyens russes. Il traite successivement du processus d'intégration au sein du Parti, de la vie et des activités au sein d'une cellule, de la formation des membres du PCUS et de leur rôle ensuite dans l'instruction des masses populaires, puis de la présentation des "virages" (restons pudiques) de la politique stalinienne, en particulier à l'international. Enfin, une ultime partie envisage les départs (purges) et les autocritiques : "Si dans le fait d'avoir une maison individuelle [une isba de 2 pièces] et un terrain, il y a quelque chose de contraire au directive du parti, je suis prêt à liquider immédiatement tout cette affaire". Loin des procès de Moscou, la réalité de la soumission d'un peuple.

Une approche sociale de l'histoire de l'URSS stalinienne qui mérite indiscutablement d'être connue.

Folio Histoire, Paris, 2017, 352 pages. 7,70 euros.

Etre communiste en URSS

Partager cet article

Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 07:35

Nous étions des hommes malgré la guerre

1914-1919

Michel C. Kiener et Valérie Mazet

Superbe ! Après plusieurs années de recherches aussi bien dans tous les dépôts d'archives (en particulier SHD et départementales) et grâce à la collecte de dizaines de témoignages écrits, les deux auteurs nous proposent une approche régionale de la Grande Guerre absolument exemplaire.

Ils s'intéressent à leur région, le Limousin, et donc aux régiments et aux poilus de la 12e région militaire (départements de la Haute-Vienne, de la Corrèze, de la Creuse, de la Charente et de la Dordogne), qui met sur pied lors de la mobilisation le 12e corps d'armée. Qu'ils s'agisse des régiments d'active, engagés en Belgique dès le début de la campagne, ou de réserve, dirigés vers l'Artois après leur mise en pied de guerre, ils nous racontent tout. Les parcours très variés des unités et les engagements sont particulièrement détaillés, mais le cœur (et l'âme) de l'ouvrage réside dans les innombrables citations extraites des correspondances privées et des carnets de campagne des soldats. Tout s'y (re)découvre, de ces régions essentiellement rurales où l'absence des hommes est durement ressentie. On y suit le renouvellement des cadres au fur et à mesure des pertes et l'on y mesure le poids des réorganisations quasi-permanentes ("Les quelques 60 tués de Gentioux -Creuse- sont morts dispersés entre près de 40 unités différentes"). Les sentiments individuels sont fouillés ("En milieu paysan et ouvrier comme dans les salons bourgeois, il faut 'se faire honneur', et la peur doit se cacher tout autant que les larmes") et l'on en apprend beaucoup sur ces réservistes et conscrits qui, progressivement, constituent l'essentiel de l'encadrement de contact des bataillons. Les coups de main menés pendant les périodes "de calme" pour la recherche du renseignement ou pour maintenir l'esprit offensif sont décrits avec minutie, de même que les refus d'obéissance du printemps 1917. Finalement, "la masse des combattants" tient les lignes mais aspire surtout à ce que le conflit cesse : "L'une des surprises de l'enquête fut de constater que les anciens combattants qui reviendront du front -du vrai- soldats et officiers, ne seront jamais que des survivants conscients de l'être". Vers la fin du volume, un chapitre complet est consacré à l'envoi du 12e CA en Italie après le désastre de Caporetto, sujet rarement traité, et un autre au sacrifice "du dernier quart d'heure" que les fantassins de la 134e division vont vivre autour de Reims à l'été 1918. Le repli progressif des Allemands ne les empêche pas de résister avec ardeur : dans la région de Vouziers, "au soir du 18 octobre [1918] le seul 63e a perdu 17 officiers et 510 hommes, avec pour commander ce qui reste du 3e bataillon deux sous-lieutenants".

Véritable travail d'historiens (tout est référencé y compris l'iconographie et la bibliographie est imposante), il s'agit par ailleurs d'un beau livre, bien imprimé sur un papier de qualité, dont le texte courant, agréable à lire, est ponctué d'illustrations très diverses (toujours adaptées) et de belles cartes, claires et expressives. Un ouvrage indispensable pour quiconque s'intéresse à l'histoire de la Grande Guerre.

Geste éditions, La Crèche 79260, 2018, 334 pages, 25,- euros.

Etude régionale indispensable

Partager cet article

Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 06:00

La guerre Iran - Irak

1980-1988

Pierre Razoux

Spécialiste de cette région du monde à laquelle il a consacré de nombreux travaux, Pierre Razoux nous propose aujourd'hui en format poche une version revue et augmentée de son ouvrage paru en 2013 (notre présentation à l'époque : http://guerres-et-conflits.over-blog.com/histoire-trouble-et-toujours-présente). 

L'étude est particulièrement solide, s'appuie sur les meilleures sources primaires (accessibles), et offre une approche globale du conflit, d'autant plus que les pages ajoutées concernent en particulier les ordres de bataille et les aspects opérationnels.

La première édition était déjà un ouvrage de référence. Celle-ci est tout simplement indispensable pour connaître cette "première guerre du Golfe" jusque dans ses échos les plus récents.

'Tempus', Perrin, 2017, 896 pages. 12,50 euros.

Comprendre le Moyen-Orient

Partager cet article

Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 06:00

Bakounine

La vie d'un révolutionnaire

Hanns-Erich Kaminski

En ces temps de grande faiblesse (et je reste correct) de la pensée, heureuse idée que cette réédition en format poche de la biographie de Bakounine, paru pour la première fois en 1938 sous la plume d'un écrivain franco-allemand d'extrême-gauche en exil.

D'Europe centrale en Sibérie, des prisons tsaristes en France, ce véritable porte-drapeau permanent de la révolution pour l'égalité s'efforce de traduire ses idées en actes. En dépit des divergences avec Marx et des jeux troubles des agents infiltrés, du Japon à Londres, il se consacre non seulement à prêcher la révolution mais à tenter de la faire naître et vaincre.

Le texte est bien sûr favorable à ce héros de la révolution, mais il fourmille d'anecdotes et se lit avec aisance. Un tout petit investissement pour un bon moment de lecture, en immersion en plein XIXe s.

La Table Ronde, Paris, 2017, 406 pages. 8,70 euros.

Anarchisme

Partager cet article

Repost0
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 06:00

Quelle richesse !

Depuis la reprise des publications le 1er mai, nous avons privilégié la présentation de différents numéros d'une vingtaine de périodiques. Soit, pour un peu plus d'un semestre environ de retard à rattraper, une cinquantaine de magazines, sans être absolument exhaustif puisque les journaux spécialisés sur l'Antiquité, le Moyen-Âge ou la période moderne, tout comme les magazines plutôt spécialisés sur les questions de stratégie et géostratégie n'ont pas été abordés.

Or que constatons-nous ? Des centaines d'articles sur de multiples sujets, des centaines d'articles qui se complètent. L'un présente une opération du point de vue terrestre, l'autre la même opération vue sous l'angle aérien. L'un s'intéresse d'abord à l'armée française l'autre à ses adversaires. Un présente les hommes et l'organisation des unités, l'autre les matériels et leurs évolutions. Au bilan, la confirmation d'un pré-sentiment : la presse périodique spécialisée en Histoire (militaire), riche, diverse, mérite non seulement d'être lue, soutenue, mais aussi prise en compte dans les travaux académiques les plus pointus. Combien de thésards parfois pontifiants sont capables de donner les caractéristiques d'une arme ou d'un système d'arme, ce qui au plan tactique, sur le terrain, change tout. Au-delà des livres souvent généralistes et au sein desquels des événements significatifs ne sont traités qu'en quelques lignes, combien de travaux académiques auraient mérité que leurs auteurs aillent "piocher" (en citant leurs références) dans ce formidable ensemble d'informations qui prennent souvent leurs sources dans les meilleurs documents primaires, les témoignages et les fonds privés. J'ai encore le souvenir amer, sous une plume aujourd'hui reconnue, de la description du canon de 75 avec une portée de .. 2 km.

Toute la presse périodique connait des difficultés. Pourtant, le bilan aussi rapide qu'incomplet que nous venons de dresser (presque sans le vouloir) en quelques jours montre bien toute son importance et tout son intérêt. Alors n'hésitez pas, défendez vos magazines. Aidez les à vivre, se développer, s'améliorer encore.

Alors oui, lisez et faites lire la presse périodique en histoire (militaire).

Quelques ultimes exemples de titres non évoqués jusqu'à présent

parmi des dizaines d'autres... :

Constats et enseignementsConstats et enseignements
Constats et enseignementsConstats et enseignements
Constats et enseignementsConstats et enseignements
Constats et enseignementsConstats et enseignements

Partager cet article

Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 06:00

BATAILLES & BLINDES

Du n° 81 au n° 84

Il va bien finir par arriver un moment où la jeune histoire des blindés sera tellement étudiée et publiée que la veine s'épuisera d'elle même ? Pour l'instant, Batailles & Blindés poursuit sa route avec un mélange d'articles qui évite la monotonie et permet de compléter d'autres études antérieures ou parallèles. C'est ainsi que la bataille de Normandie a été évoquée ces derniers mois sous différents angles par différents périodiques et il est donc utile de les mettre en parallèle pour avoir une idée plus précise de la complexité des opérations. Dans le numéro 81, la rédaction prend même le risque d'une approche comparative de quatre échecs des blindés.

Toujours dans le numéro 81, on retiendra l'article sur l'engagement des Mark britanniques à Cambrai en 1917. Le n° 82 nous propose de nous intéresser à Budapest, lors des féroces combats de l'hiver 1944 mais aussi dans le cadre bien différent de l'intervention de chars soviétiques en 1956. Le n° 83 termine un article sur les "Rats du désert" de la 7e division blindée britannique et s'offre un dossier (à rapprocher de celui d'un titre concurrent) sur la course au gigantisme dans le domaine des matériels. A noter également un article sur la fin des chars français FCM 2C.

 

Du lourd, et encore du lourd ! Du lourd, et encore du lourd !
Du lourd, et encore du lourd ! Du lourd, et encore du lourd !

Partager cet article

Repost0
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 06:00

LIGNE DE FRONT

Du n° 69 au n° 73

On se prend à ressentir un sentiment difficile à définir depuis le changement déjà ancien de formule de Ligne de front. L'apparence reste très connoté "panzermania" (la couverture, oui, je sais, les ventes ; mais aussi les armes non plus désormais extraordinaires mais "délirantes" ; sans oublier les combats traités des dizaines de fois comme la bataille des haies en Normandie), mais grâce à une petite équipe fidèle et compétente le ton comme le fond des articles changent pour le mieux.

Dans le numéro 69, on a apprécié l'article sur le corps expéditionnaire allemand prévu pour le Moyen-Orient. Dans le numéro 70, Vincent Bernard  tente une analyse comparative des pertes des principales batailles de la Seconde guerre mondiale. Dans le numéro 71, on retient les étonnantes tours de défense anti-aérienne des principales villes allemandes. Dans le n° 72, deux articles originaux sur les Commandos de gardes forestiers et sur les tentatives pour créer une arme aérienne de la SS. Dans le n° 73 enfin, les troupes de montagne, les nageurs de combat et la discrète apparition des voilures tournantes, hélicoptères et autogires.

RATTRAPER LE RETARD (et toujours la 2e Guerre Mondiale)RATTRAPER LE RETARD (et toujours la 2e Guerre Mondiale)RATTRAPER LE RETARD (et toujours la 2e Guerre Mondiale)
RATTRAPER LE RETARD (et toujours la 2e Guerre Mondiale)RATTRAPER LE RETARD (et toujours la 2e Guerre Mondiale)

Partager cet article

Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 06:00

Batailles Aériennes

n° 82 à n° 84

Les derniers numéros du magazine Batailles Aériennes sont presque exclusivement consacrés à des opérations de la Luftwaffe en 1940-1941 sur deux théâtres d'opérations bien distincts : le Blitz au-dessus de l'Angleterre pour les numéro 82 et 83 et la première partie des engagements au-dessus de l'île de Malte, pour les années 1941-1943, tant que la présence des troupes de l'Axe en Afrique du Nord et les espoirs de  lutter contre les convois trans-méditerranéens le justifièrent.

La présentation semble un peu plus aérée que pour les précédents numéros. S'agit-il d'un simple effet d'optique ou d'une adaptation progressive de la forme du magazine ? De même; l'exceptionnelle richesse iconographique de chaque numéro parait mieux mise en valeur. Espérons que les prochains numéros confirmeront ces améliorations "esthétiques" qui ne peuvent que valoriser les richesses du texte.  

Tout savoir sur la Luftwaffe en opérationsTout savoir sur la Luftwaffe en opérationsTout savoir sur la Luftwaffe en opérations

Partager cet article

Repost0
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 06:00

GBM

123 et 124

Le magazine spécialisé sur les matériels (en particulier motorisés et d'artillerie) de l'armée française au XXe s. est une référence. Les deux derniers numéros sont bien dans la même veine.

Le n° 123 rend hommage aux poilus de La Malmaison 1917, opération à objectif militaire limité et surtout de propagande, il vous dira tout sur les premiers porte-chars mais aussi sur l'errance (à bien des égards héroïque) du 26e BCC dans la région de Maubeuge pendant la campagne de France.

Le n° 124 présente l'infanterie française de 1918 dans son organisation, un aussi étonnant qu'excellent article de Paul Malmassari sur les engins à quatre chenilles, et la première partie d'un texte (un peu trop "gentil" à notre goût) sur la DCA entre 1914 et 1940, subdivision laissée clairement en déshérence pendant l'entre-deux-guerres.

Matériels et combats des armées françaisesMatériels et combats des armées françaises

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile