Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 06:00

Blitzkrieg !

L'invention de la guerre mécanisée

Hugues Wenkin

Encore un magnifique et dense ouvrage aux éditions de Taillac, qui s'affirment de plus en plus comme un acteur majeur de la publication de livres d'histoire militaire.

A partir du texte d'un numéro spécial de la revue Batailles & Blindés paru en 2007, mais très largement revu, complété et développé grâce aux recherches poursuivies depuis cette date, Hugues Wenkin nous propose une analyse de la guerre-éclair, de sa naissance plus ou moins empirique avec l'emploi conjoint du char et de l'avion, à sa formalisation puis sa mise en œuvre, d'un pays à l'autre, d'Allemagne au monde anglo-saxon et en URSS. Il est là dans la suite logique de ses publications antérieures sur les chars et le début de la Seconde guerre mondiale (ici et ici). La présentation formelle est soignée et l'iconographie visiblement choisie avec soin : un excellent volume, qui fera peut-être réagir tant la notion de "guerre éclair" suscite parfois la polémique, mais qui mérite amplement de figurer dans toute bonne bibliothèque d'histoire militaire.

Pour nous, un volume aussi beau que bon.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2018, 272 pages, 34,- euros.

ISBN : 978-2-36445-115-5.

Débats en vue ?

Partager cet article

Repost0
2 juin 2018 6 02 /06 /juin /2018 06:00

Afrikakorps

L'armée de Rommel

Benoît Rondeau

Reprise en format poche de l'ouvrage paru en 2013 sous le même titre. Nous avions à l'époque apprécié cette étude sérieuse et documentée (ici) et il n'y a aucune raison de changer d'avis.

Un livre qui doit figurer dans toute bibliothèque bien tenue sur la Seconde guerre mondiale et dont la dernière partie s'intéresse de façon critique et mesurée à la postérité et la mémoire de cette armée éphémère (1941-1943) et de son chef.

'Texto', Tallandier, Paris, 2017, 575 pages, 12 euros.

LE RENARD DU DESERT

Partager cet article

Repost0
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 06:00

AEF

 L'armée américaine du XXe siècle naît en Haute-Marne

Henry Dutailly (Dir.)

A l'occasion de l'exposition qui s'est tenue en septembre-octobre 2017 à Chaumont, la ville a édité une plaquette sous l'autorité de l'historien de référence Henry Dutailly. Parfaitement réalisée (tirage 1000 exemplaires), agrémentée d'une abondante iconographie souvent d'origine locale (donc pour beaucoup inconnue), elle présente les hommes, les organismes, les services, les nombreuses écoles, non seulement à Chaumont même mais dans tout le département (pas moins de dix zones d'entraînement divisionnaire). Une bibliographie adaptée termine la brochure.

Peut-être en reste-t-il quelques exemplaires dans un service culturel municipal ? Si vous le pouvez, n'hésitez pas à acquérir un exemplaire : cette petite brochure parfaitement réalisée est un exemple d'étude locale thématique.

Ville de Chaumont, Mairie, Place de la Concorde, BP 564, 52000 Chaumont.

AEF

Partager cet article

Repost0
31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 06:00

La première invasion du Portugal par l'armée napoléonienne

(1807-1808)

Nathalie Griffon de Pleineville

Spécialiste désormais bien connue du Premier empire, Nathalie Griffon de Pleineville nous propose ici un étude absolument originale : le récit de la première campagne des armées impériales au Portugal, remise dans son contexte.

Dans un style enlevé, toujours précis, s'appuyant sur de nombreuses citations référencées, l'auteure nous entraîne sur les traces de ces quelques dizaines de milliers d'hommes, envoyés conquérir un petit pays au bout du continent. On s'aperçoit ainsi que l'on connaît beaucoup moins bien l'affaire portugaise que les campagnes centre-européennes de l'empereur. Sous les ordres de Junot (mais le général Kellermann joue un rôle non négligeable dans l'expédition), la conquête du Portugal, qui compte alors environ trois millions d'habitants, est relativement facile. La famille royale trouve cependant refuge au Brésil et les Anglais parviennent à débarquer un corps expéditionnaire qui rallie les Portugais, exaspérés par les contributions exigées par l'armée française. A l'été 1808, l'échec est général et Junot doit signer la convention (par ailleurs fort avantageuse puisque l'armée française peut se retirer sans dommage avec ses armes et ses équipements) de Cintra, qui livre finalement le pays aux Anglais. L'ancien sous-officier de la Révolution y perd en particulier son bâton de maréchal.

On peut regretter la quasi-absence de cartes, mais les amateurs apprécieront l'importante bibliographie, pour une partie significative en anglais. Une étude très fouillée sur une campagne oubliée : un bon livre d'histoire militaire comme on les aime !

Economica, Paris, 2017, 332 pages, 29,- euros

ISBN : 978-2-7178-6982-8.

Junot prend Lisbonne

Partager cet article

Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 06:00

1917

La Russie et les Russes en révolutions

Alexandre Sumpf

Alexandre Sumpf est entré dans ma bibliothèque avec son histoire de l'URSS "De Lénine à Gagarine" (ici) et "La Grande Guerre oubliée" (ici), qui remettait en valeur l'histoire de la Première Guerre mondiale sur le front oriental.

Pour cette histoire des révolutions de 1917, l'auteur découpe son propos en trois grandes parties chrono-thématiques. La première décrit l'effondrement du régime tsariste, la place et le rôle des principaux courants et partis politiques. La seconde s'intéresse aux promesses de démocratisation dans tous les domaines, et un chapitre conséquent est consacré à "L'armée, champ de bataille politique" avec les promesses bolcheviques pour "La paix maintenant" et le rôle des soviets de soldats. La troisième enfin raconte le processus d'éclatement de l'empire mais aussi les ambigüités de la présence germano-autrichienne dans les provinces occidentales et les débuts de la guerre civile. Surtout, Alexandre Sumpf fait systématiquement référence aux idées, propos, prises de position des échelons les plus divers de la société, non seulement dans la capitale mais dans toutes les régions. Il donne ainsi en quelque sorte la parole au peuple russe de 1917, qui est généralement le grand absent des études sur la période.

Un ouvrage aussi intéressant et passionnant que les précédents du même auteur. Recommandé sans hésitation.

Perrin, Paris, 2017, 528 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-262-07268-1.

1917

Partager cet article

Repost0
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 06:00

Histoire incorrecte de l'école

De l'Ancien régime à aujourd'hui

Virginie Subias Konofal

Agrégée de lettres classiques, l'auteure rembobine en quelque sorte le film de l'histoire de l'école et de l'éducation publique en France à partir de la "renaissance carolingienne" (rapidement) et surtout des XVIe-XVIIe s., et l'on se rend bien compte de l'importance des efforts de l'église catholique pour investir très tôt et massivement le champ de l'instruction.

Le livre est organisé en trois grands chapitres. Le premier permet un survol de 5 ou 6 siècles d'enseignement, dont il ressort par exemple que la gratuité est exigée des prêtres dès les premiers temps ou que la période de la Révolution et de l'Empire voit se succéder de nombreux textes législatifs et règlementaires régulièrement contradictoires (débats autour de la notion de liberté, sur le recrutement, le salaire, etc.). Le second traite du recrutement et de la formation des enseignants (au passage on apprend qu'en 2015 le coût de l'enseignement représente près de 50% du total des impôts payés par les Français), du temps réel de travail (préparation, corrections, etc.) : 12 à 15 heures pour un paquet de copie de français d'une classe de Première littéraire. Avec le 1er Empire, le monopole d'Etat s'impose sans que cela ne résolve la question du niveau souvent faible des instituteurs, et l'on apprend aussi que ce n'est qu'à partir des années 1830 qu'un salaire mensuel fixe est imposé. C'est bien sûr à la IIIe République que l'on doit la grande revalorisation matérielle, intellectuelle et sociale du corps des enseignants. Enfin, la troisième partie (plus brève) s'intéresse au contenu des enseignements et à leurs évolutions.

En résumé, un petit livre absolument indispensable à quiconque travaille sur l'histoire de l'éducation, mais qui intéressera aussi tous ceux qui se passionnent pour l'histoire du peuple de France.

Editions du Rocher, Monaco, 2017, 168 pages. 12,90  euros.

ISBN : 978-2-268-09493-9.

Retour aux sources

Partager cet article

Repost0
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 06:00

Les Morbihannais à l'épreuve de la Grande Guerre

1914-1920

Yves-Marie Evanno et Yann Lagadec (Dir.)

Directement publié par le département du Morbihan (voir adresse pour commandes ci-dessous), ce volume rassemble les textes des conférences prononcées au premier semestre 2015 aux archives départementales, en partenariat avec L'Université Tous Âges.

Les huit textes réunis après l'introduction générale signée des deux co-directeurs abordent des aspects très différents : militaires au sens strict du terme avec la bataille de Dixmude et la Grande Guerre du 2e régiment de chasseurs à cheval de Pontivy, mais aussi les questions sociales et sociétales (les femmes, l'économie, la religion, les peintres et même le tourisme), avec des informations toujours nombreuses, référencées et originales. Saviez-vous qu'il y aura jusqu'à 1.500 travailleurs chinois à Meucon, pour construire un camp d'entraînement pour l'armée américaine ?

Une très utile publication, riche, dense, à la fois agréable à lire et instructive, qui trouve toute sa place dans la belle série des études locales et régionales publiées dans le cadre du centenaire.  

Département du Morbihan, 2 rue de Saint-Tropez, CS 82400, 56009 Vannes Cedex, 10,- euros.

ISBN : 978-2-86056-025-2

Un département breton en guerre

Partager cet article

Repost0
27 mai 2018 7 27 /05 /mai /2018 06:00

De Lattre

Ivan Cadeau

La guerre picrocholine opposant 2e DB et 1ère Armée, Juin et de Lattre, est-elle terminée ? Pas tout à fait sans doute, mais le temps fait son œuvre et nos derniers maréchaux méritent bien désormais des études aussi objectives que possible.

Celle qu'Ivan Cadeau consacre au maréchal de Lattre de Tassigny se distingue. Bien connu pour ses publications antérieures sur la guerre d'Indochine et la guerre de Corée, Ivan Cadeau aborde avec brio un genre nouveau pour lui, celui de la biographie. Chronologiquement, il nous présente toute la carrière d'un officier d'exception, qui commence à Saint-Cyr (pas facile...) puis comme jeune dragon, pour se terminer avec un commandement en chef en Indochine où il laisse ses dernières forces. Dur de caractère, pour ne pas dire parfois caractériel, il n'en demeure pas moins un chef exceptionnel, au fort charisme, un de ces chefs que l'on adore ou que l'on déteste mais qui ne laisse jamais indifférent. Les passages consacrés à la Seconde guerre mondiale (qu'il s'agisse de la campagne de France, du séjour en zone "libre", de la Libération) sont tout particulièrement intéressant et l'on sent que chez cet éducateur-né les exigences sont fortes. Le chef de la 1ère Armée française ne laissait personne indifférent, ses motivations profondes furent toujours dignes et nobles.

Une très solide (mais agréable) biographie qui participe au renouvellement des études sur les grands chefs militaires et qui apportera beaucoup d'informations à tous ceux qui s'intéressent à l'armée française de la première moitié du XXe s.

Perrin, Paris, 2017, 325 pages, 22 euros.

Le roi Jean

Partager cet article

Repost0
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 06:00

La forge gauloise de la nation

Ernest Lavisse et la fabrique des ancêtres

Etienne Bourdon

"Nos ancêtres les Gaulois !" Amateurs ou détracteurs du roman national, qui ne connaît pas la célèbre formule qui appelle immédiatement les images de fiers guerriers vaincus... Devenus depuis la IIIe République la représentation emblématique d'ancêtres présentés comme indiscutables, ils auraient été présents de quasi-toute éternité !

Dans cet ouvrage dense et parfois un peu rude en lecture, mais extrêmement riche et qui donne à réfléchir à chaque page, nous retrouvons tous les ouvrages d'histoire scolaire de Lavisse, non seulement dans leur utilisation mais aussi dans leur conception, leur rédaction, leur iconographie, les directives adressées aux instituteurs. Les citations sont parfois étonnantes, comme ces conseils aux instituteurs à propos de l'ardeur au combat des Gaulois : "Décrivez-leur donc [aux enfants] les armes et la façon de combattre des Gaulois. Campez devant eux un de leurs ancêtres, jetant vêtement et bouclier pour combattre nu, provoquant l'ennemi par ses cris, s'enivrant de son courage, mourant plutôt que de reculer d'un pas, et, s'il n'est que blessé, montrant avec orgueil le sang qui décore sa poitrine". Les adversaires du roman national ont ici de quoi se régaler. Ses adeptes de quoi renforcer leurs convictions. Et que faut-il penser des innombrables gravures et dessins, en noir et blanc ou en couleurs, nous présentant un Vercingétorix triomphant ou vaincu mais toujours digne et noble... Peut-être est-ce à l'un des héritiers de ces instituteurs, M. Puig, pourtant Catalan à 100%, que je dois vers l'âge de 9-10 ans de m'être intéressé à l'histoire, pour ensuite aller plus loin, et l'âge venant rechercher, poser des questions, douter, explorer... Mais j'ai toujours sentimentalement gardé dans un recoin de ma mémoire ce bon vieux Vercingétorix et ses successeurs, finalement peu crédibles mais si indispensables à la formation d'un citoyen responsable.

A lire avec le plus grand intérêt. 

ENS Editions, Lyon, 2017, 289 pages, 30 euros.

L'histoire de l'Histoire

Partager cet article

Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 06:00

Le siècle de Louis XIV

Jean-Christian Petitfils (Dir.)

La réédition de cette véritable somme sur le siècle de Louis XIV est réellement œuvre utile. Près de 20 contributeurs ont été réunis autour de Jean-Christian Petitfils, pour rédiger chacun un chapitre d'une partie de l'ouvrage, qui en compte sept au total ("La personne du roi", "Le royaume", "Le gouvernement du roi", "La Cour et les hommes du roi", "La religion", "Louis XIV et l'Europe", "Les arts et les lettres").

Cette véritable accumulation de compétences et de connaissances sur le sujet donne un résultat tout à fait exceptionnel, chaque contributeur déployant tout son talent pour nous faire connaître et apprécier tel ou tel aspect de la personnalité du souverain ou des évènements du règne. Un petit bémol : "La guerre" aurait pu faire l'objet d'une large partie, tant les armées françaises ont été sur la brèche durant ces années, plutôt que d'un simple chapitre dans le thème plus vaste de "Louis XIV et l'Europe". En fait, on retrouve les opérations militaires essentiellement sous la signature de Jean-Philippe Cénat et de Lucien Bély : la qualité est garantie. De même, le texte de Thierry Sarmant sur les familles Le Tellier et Colbert ("Les hommes du roi") est tout à fait éclairant, tout comme celui d'Yves-Marie Bercé sur "Ordre et désordres dans la France de Louis XIV" ("Le gouvernement du roi").

Une synthèse imbattable au tarif d'un livre de poche.

'Tempus', Perrin, Paris, 2017, 459 pages, 11 euros.

Grand siècle

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile