Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2018 5 22 /06 /juin /2018 06:00

Histoire du 2e régiment d'infanterie de Marine

Fidélité et honneur sur terre et sur mer

Christophe Lafaye (Dir.)

Une nouvelle génération d'historique régimentaire est en train d'émerger depuis quelques années et ce volume en est une très belle illustration.

Le livre, préfacé par le CEMAT ("Les récits héroïques ennoblissent le cœur, élèvent les caractères et préparent aux plus sublimes dévouements"), est globalement organisé en quatre grands chapitres chronologiques, de la création des troupes de Marine sous l'Ancien régime à l'expansion coloniale et au passage à l'armée de Terre en 1900 (I), à la riche histoire du 2e régiment d'infanterie coloniale, de la Première Guerre mondiale aux combats d'Afrique du Nord jusqu'en 1962 (II). La troisième partie nous entraîne de 1963 à 2001, le régiment intervenant dans la cadre de la guerre froide jusqu'à l'opération Daguet et à l'implosion de la Yougoslavie. La dernière enfin couvre la période 2001 - 2018, et nous montre un régiment en transformation permanente (comme l'armée de Terre) et soumis à un rythme opérationnel extrêmement dense dont témoignent quelques cartes. Le "simple" récit de cette histoire est suffisamment riche pour qu'il ne soit pas nécessaire d'en rajouter dans les qualificatifs plus ou moins excessifs. Des pans entiers de l'histoire de France défilent sous nos yeux.

Cet historique présente aussi la caractéristique d'être (en partie) le fruit de la campagne de recueil de témoignages oraux, lancée par l'armée de Terre et grâce à laquelle il sera progressivement possible d'écrire l'histoire de nos OPEX en prenant en compte l'expérience combattante des soldats, caporaux, sous-officiers et officiers qui les conduisent. A ce titre aussi, il marque une étape importante.

Les photos sont d'excellente qualité et de fort belle facture, l'iconographie est variée, les nombreux encarts dans la dernière partie permettent de donner la parole aux acteurs. Une belle réussite et un bel hommage à un grand régiment.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2018, 240 pages, 35,- euros.

ISBN : 978-2-36445-104-9.

2e RIMa

Partager cet article

Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 06:05

Retrouver et accroître notre lectorat

Après plus de huit mois de silence forcé et d'inactivité totale sur le site, une grande partie de nos lecteurs, sans doute lassée, a cessé de consulter régulièrement nos pages. Aujourd'hui, presque deux mois après la reprise des mises en ligne, nous n'avons toujours que le tiers des visites quotidiennes de l'automne dernier et les progrès sont extrêmement lents.

Pour retrouver notre audience passée et faire mieux, nous avons le choix entre jouer le temps, les semaines, les mois, pour augmenter très progressivement notre lectorat, ou nous pouvons compter sur vous : si vous relayer, liker, partager systématiquement nos publications autour de vous, parmi vos amis et collègues, au sein de vos réseaux associatifs, etc., nous avons toutes les chances de retrouver beaucoup plus rapidement nos chiffres antérieurs et de les dépasser.

Nous comptons sur vous : merci de nous aider à accroître l'audience du seul site qui présente autant d'ouvrages d'histoire et d'histoire militaire en particulier. Merci de faire suivre nos mises en ligne et de relayer nos publications.

Nous comptons sur vous !

(RE)GAGNER EN AUDIENCE

Partager cet article

Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 06:00

Sous uniforme allemand

Jean-Marie Croisile

Voici un livre qui, indiscutablement, va marque la bibliographie sur le sujet. Quelques livres assez largement romancés voire plus ou moins hagiographiques des années 1970 (Mabire, Saint-Loup) constituaient une base bien fragile pour comprendre comment des Français ont pu faire le choix de combattre sous uniforme allemand, y compris lorsque la situation militaire n'a plus été en faveur du Reich. A la rigueur Le rêveur casqué de Christian de La Mazière donnait l'impression de sortir du lot. Avec ce volume, Nimrod apporte une indiscutable plus-value à notre connaissance de la période et de ce phénomène.

Le livre est organisé en trois grandes parties. La plus importante, le récit personnel de Jean-Marie Croisile, constitue l'apport brut le plus intéressant. Elle nous entraîne sur les lieux des engagements de la LVF, le plus souvent sur les arrières des armées allemandes, puis de la Charlemagne, du séjour à Bad Tolz, jusqu'à la défense finale de Berlin. La guerre n'y est ni plus belle ni plus laide que pour les autres : elle est faite d'attentes, de privations, de petits plaisirs, de tours de garde, de douleurs aussi... A propos de la Russie : "Oui, j'ai aimé ce pays et je sais que je ne l'oublierai pas". Cette partie centrale est précédée par le parcours de son père Jean qui, officier et chevalier de la Légion d'honneur après une très belle guerre en 1918, s'engagera également dans la SS avec son fils cadet en 1943. On est loin ici du stéréotype collaborationniste et l'anticommunisme y tient un rôle essentiel. Elle est suivie par une analyse des procès de la Libération, à la suite de leur retour en France (le cadet Alain est porté disparu depuis 1944), avec de larges extraits des débats et témoignages. Enfin, assez rapidement libérés, le père et le fils vont trouver en Afrique la possibilité de reconstruire leur vie.

On sera à plusieurs reprises surpris par le ton de ce récit et surtout l'excellente idée de présenter le texte central entre deux parties très complémentaires (plus quelques annexes en fin de volume) est à souligner. Un livre qui mérite d'être connu de tous ceux qui s'intéresse à la Deuxième guerre mondiale et qui doit figurer dans toute bonne bibliothèque.

Editions Nimrod, Paris, 2018, 404 pages, 21,- euros.

ISBN : 978-2-91524-368-0.

Collaboration militaire

Partager cet article

Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 06:00

La France en guerre économique

(1914-1919)

Hubert Bonin

Le professeur (émérite) Hubert Bonin nous livre ici une somme, qui s'impose dès à présent comme une référence incontournable.

 Au terme d'années de recherches dans les gisements d'archives les plus divers, il livre un tableau sinon exhaustif (ce qui est quasiment impossible) du moins le plus large et le plus fouillé possible de l'effort économique, industriel et financier de la France entre 1914 et 1919. Quelques questions comme celle des munitions d'artillerie sont bien connues, mais imagine-t-on le nombre et la diversité des équipements de tous ordres qui sont nécessaires au 8,5 millions de Français mobilisés au long du conflit ? L'auteur présente le schéma général de l'organisation industrielle progressivement mise sur pied, puis la développe et la détaille dans une longue première partie chronologique, des premières décisions empiriques prises dans l'urgence à la rationalisation soutenue des derniers mois de guerre. Il consacre sa deuxième partie à "La guerre de l'air gagnée aussi dans les usines", ce qui nous donne un rare et très complet tableau de l'industrie aéronautique française et de ses évolutions durant cette période. La troisième partie s'intéresse à "La guerre des banquiers", avec en particulier un coup de projecteur sur la Société générale, grande banque internationale à l'époque. La quatrième enfin nous parle de "La guerre de la logistique et du négoce", avec la question des transports, celle des relations entre alliés, mais aussi la place particulière de la Compagnie du canal de Suez par exemple. Très régulièrement, tableaux et graphiques viennent fort à propos compléter le texte courant. L'auteur revient en conclusion sur l'extraordinaire effort d'adaptations qui a été nécessaire, en quelques années, pour parvenir aux résultats qui sont ceux de la France de 1918.

Un livre absolument indispensable pour quiconque veut comprendre la Grande Guerre dans toute sa complexité, un livre qui sera utile aussi bien à ceux qui travaillent sur la zone des armées qu'à ceux qui s'intéressent aux départements de l'Intérieur. 

Ed. Droz, Genève (CH), 2018, 521 pages, 69,- euros.

ISBN : 978-2-600-05811-7.

Soutenir les opérations

Partager cet article

Repost0
19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 06:00

La Haute-Marne et les Haut-Marnais

dans la Grande Guerre

Archives départementales de Haute-Marne

Cet ouvrage collectif accompagnait l'exposition éponyme qui s'est tenue au deuxième semestre 2017. Il regroupe les articles de 25 contributeurs, organisés en cinq grandes parties très cohérentes : "Les poilus haut-marnais" (les régiments, leurs combats et leurs pertes, mais aussi les prisonniers), "La vie à l'arrière" (aspects économiques, industriels et sociaux), "Les territoires haut-marnais à l'épreuve de la guerre" (les grandes aires du départements, mais aussi les échos de la révolution russe, les refus d'obéissance de 1917), "Les Américains en Haute-Marne" (commandement, instruction, logistique, présence dans la cité), et "L'après-guerre entre solidarité et commémoration" (associations, fêtes patriotiques, réparations, monuments au morts, vitraux).

Accompagnés de très nombreux documents pour la plupart issus des collections privées et publiques locales, ce beau volume constitue une indispensable plus-value à notre connaissance de la vie d'un département de l'immédiat arrière-front dans la Grande Guerre. Il accompagne parfaitement le large mouvement d'études locales et régionales dont nous essayons de rendre régulièrement compte et apporte à l'amateur comme au curieux d'innombrables informations. Une belle et utile réalisation.

Conseil départemental de Haute-Marne, 2017, 286 pages, 19,- euros.

ISBN : 978-2-7654-0912-0.

Le site des archives départementales 52 pour commander directement :  ici

ARRIERE-FRONT

Partager cet article

Repost0
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 06:00

Speer

L'architecte d'Hitler

Martin Kitchen

Celui qui fut longtemps considéré comme un personnage un peu marginal au sein de la très haute hiérarchie du IIIe Reich, en grande partie d'ailleurs sur la base de ses propres mémoires, est aujourd'hui remis à sa juste place. Au cœur du système.

L'introduction dresse le portrait du personnage : "cet homme ni foncièrement méchant, ni insensible, ni mesquin demeurait totalement étranger à la morale et aux émotions ... Ce sont des hommes comme Speer qui ont permis l'existence du régime". Ce livre volumineux et dense, aux très nombreuses sources et références, n'évoque que rapidement les jeunes années de l'architecte pour se consacrer à ses différentes responsabilités au sein de l'appareil d'Etat nazi, qu'il s'agisse du mégalomaniaque projet de "Germania", nouvelle capitale en remplacement de Berlin, du ministère de l'Armement, élément clef dans la conduite de la guerre, ou des armes miracles, dont la présentation tenait autant des sciences et techniques que des mensonges grossiers. Avec soin, Martin Kitchen détaille les responsabilités réelles de Speer, rappelle qu'il ne cesse d'essayer de les augmenter, fait le récit de ses oppositions avec les autres grands dignitaires. Nous sommes là bien loin des déclarations du procès de Nuremberg et des phrases soigneusement pesées de ses mémoires.

Au-delà de l'homme, un livre important pour comprendre le système nazi.

Perrin, Paris, 2017, 639 pages, 27,- euros.

ISBN : 978-2-262-06561-4.

Technocrate et courtisan

Partager cet article

Repost0
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 06:00

Servir

Général d'armée Pierre de Villiers

On se souvient qu'en juillet 2017, au terme d'une brillante carrière militaire qui l'a conduit au poste le plus élevé, celui de chef d'état-major des armées, responsable en particulier de l'engagement opérationnel, le général de Villiers a fait le choix de démissionner pour ne pas entretenir une crise larvée avec l'autorité politique. Il avait en effet été directement pris à partie par le président de la République pour des propos sur l'état réel des forces tenus devant des parlementaires et (théoriquement) couvert par le secret.

Ne vous attendez pas à trouver dans ce volume quelques révélations fracassantes sur les évènements de cette semaine de juillet, ni sur les propos que l'ancien CEMA a pu échanger avec le chef de l'Etat à l'occasion de leurs derniers entretiens. Considérant que "la loyauté n'est pas l'esprit de cour", il exprime dans ce texte tout ce qui fait la force de son engagement, sa fierté d'être soldat, son espoir d'être compris et soutenu par le pays, sa conviction que les jeunes engagés d'aujourd'hui valent leurs aînés. Les pages les plus intéressantes pour ceux qui suivent l'actualité des questions militaires sont sans doute celles qui évoquent les questions budgétaires et l'indispensable adaptation permanente des structures.  Des lignes touchantes sont également consacrées aux familles et à l'environnement immédiat du soldat, dont on sait qu'il s'agissait pour l'ancien CEMA de sujets majeurs.

Le livre se termine sur le beau mot d'espérance, et si l'on peut regretter parfois des propos très consensuels, il témoigne bien du style de commandement et des efforts entrepris par le général de Villiers pendant plusieurs années à la tête des armées. 

Fayard, Paris, 2017, 255 pages. 20,90 euros.

ISBN : 978-2-213-70599-6.

Témoignage

Partager cet article

Repost0
16 juin 2018 6 16 /06 /juin /2018 06:00

La tragédie brune

Xavier de Hauteclocque

Ce volume rassemble une série d'articles publiés à la fin de l'année 1933 dans la revue Gringoire et raconte l'un des tout premiers reportages de grande ampleur dans le IIIe Reich naissant, son auteur, certes journaliste, émargeant également comme agent de renseignement des services français.

Les observations sont d'une rare pertinence, et l'on peine à comprendre comment, des années plus tard, certains ont pu dire "On ne savait pas". Oui, on savait : "Notre France a bien des défauts, mais on y pense librement comme on respire. Et cette Allemagne dont le IIIe Reich prétend faire l'Etat civilisé par excellence, ce "pays modèle" n'est qu'un obus monstrueux, ... où des millions d'êtres humains remplacent les molécules de métal. Un obus qui peut exploser un jour ou l'autre", écrit Xavier de Hautecloque en conclusion de son étude. Au fil des pages, nous sommes passés par le monde de l'usine et le petit peuple des brasseries, les syndicats et les ex-sociaux-démocrates devenus nationaux mais surtout socialistes... L'auteur montre comment le système policier s'installe jusqu'au cœur de la vie familiale et individuelle, et il évoque même ces premiers camps de concentration où le régime regroupe ses opposants.

A posteriori, un livre qui laisse quelques frissons dans le dos.

Editions Energia, Saint-Nazaire en Royans, 2016, 161 pages, 19,- euros.

ISBN : 979-10-93492-23-0. 

Enquête

Partager cet article

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 06:00

Les mythes de la Seconde guerre mondiale (vol. 2)

Jean Lopez et Olivier Wieviorka (Dir.)

Après le succès mérité du premier volume (ici), les deux directeurs relancent le jeu avec un volume 2 inspiré des mêmes principes : détricoter les mythes entretenus depuis la fin de la Seconde guerre mondiale et rétablir une forme de vérité historique.

Vingt thèmes variés sont ainsi proposés aux lecteurs, de "La marine japonaise était redoutable" à "Hitler chef infaillible" en passant par "Entre 1940 et 1944 Vichy a protégé la France" ou "Patton le meilleur général américain". Certains sujets nous laissent un peu sur notre faim, car tous ne sont pas d'un intérêt égal ("Le monde arabe a souhaité la victoire du Reich") et pour plusieurs d'entre eux, le bilan de la déconstruction du mythe consiste en fait à un positionnement intermédiaire, un peu oui, un peu non (comme pour la neutralité suisse). On apprécie que chaque partie bénéficie de sa propre bibliographie finale.

Au bilan, un volume agréable à lire, qui remet bien des faits à leur juste niveau. 

Perrin, Paris, 2017, 366 pages, 21,- euros.

ISBN : 978-2-262-06653-6.

Revenir au réel

Partager cet article

Repost0
14 juin 2018 4 14 /06 /juin /2018 06:00

Le Congo s'embrase

Hugues Wenkin

Auteur prolifique et apprécié, dont nous avons régulièrement présenté les différentes publications en particulier sur la Seconde guerre mondiale (ici, ici et ici par exemple), Hugues Wenkin nous entraîne bien au-delà, au plus profond de l'immense et lointain Congo.

Dans cette colonie belge, le processus général de décolonisation des années d'après-guerre 1940-1945 produisent d'autant plus leurs effets que ce territoire immense est toujours en partie sous-administré au sens large et que le commandement de ses forces armées (la "Force publique" congolaise) n'a pas une réputation sans tâche. On sait plus ou moins que  l'affaire du Congo constitue l'une des principales opérations de l'ONU dans les années 1960, et l'un de ses échecs majeurs aussi. Avec Hugues Wenkin, nous apprenons tout du déroulement des évènements, de la proclamation de l'indépendance à l'internationalisation du conflit. Les hésitations puis mauvaises décisions à Bruxelles compliquent singulièrement la tâche des acteurs locaux, dont certains ont bien des arrière-pensées. Nous suivons ainsi commandos belges et chasseurs ardennais dans les premières secousses d'une crise qui ne va pas cesser de prendre de l'ampleur, tandis que Bruxelles soutient finalement le mouvement sécessionniste katangais.

Un livre dans l'esprit des publications antérieures pour la forme : bel album avec une iconographie nombreuse et de qualité. Sans aucun doute une véritable découverte pour de nombreux lecteurs français et même belge, par le luxe de détails qui nous sont donnés.

Weyrich Ed., Neufchâteau (B), 2017, 235 pages, 33,- euros.

ISBN : 978-2-87489-442-8.

Implosion du Congo belge

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile