Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 06:20

Dardanelles, Japon, URSS

Los ! - n°19

Variété, originalité et découvertes au sommaire de ce numéro avec un solide article (centenaire oblige) sur la campagne des Dardanelles, en particulier dans sa phase navale bien sûr ; une présentation des premiers temps des Forces navales françaises libres ; une étude très complète sur le porte-avions japonais Shôkaku pendant la Seconde guerre mondiale ; et un excellent récit de la tentative de révolte du commandant en second de la frégate soviétique Storojevoï en 1975. Au-delà, le récit de la disparition, en 1923, de sept destroyers américains en quelques minutes sur la côte californienne à la suite d’une erreur de navigation, ne manque pas d’intérêt.

Toujours aussi agréable à lire : qualité maintenue haut la main !

Toutes les mers du globe
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 06:10

1er juillet 1916

La bataille de la Somme

Les Journaux de guerre - n° 29

Selon le principe de l’hebdomadaire, trois articles généralistes sur une feuille double au format de la presse quotidienne encadrent la reproduction de quatre journaux de l’époque et d’une affiche de propagande. Parmi les titres retenus cette semaine sur le thème de la bataille de la Somme : L’Echo de Paris, La Victoire, Le Petit Journal et La Dépêche de Rouen. Daté du 3 au 27 juillet, leurs articles n’apportent pas grand-chose, en dehors de la confirmation de la propagande est un art… difficile. On apprécie souvent tout autant, dans ces mêmes numéros, d’autres articles et brèves, sur des sujets forts variés, politiques, sociaux, diplomatiques, etc.

Le jour noir de l'armée britannique
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 06:00

Propos réalistes ou caustiques

Le Point - Hors-série février/avril 2015

Un numéro original avec une succession de citations plus ou moins connues et plus ou moins apocryphes sur la guerre (« On ne ment jamais tant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse », selon Clemenceau ; ou « Oui, la bataille est perdue ; mais il n’est que trois heures ; il reste encore le temps d’en gagner une », pour Desaix ; etc.). Chaque citation est accompagnée de quelques illustrations en lien avec son auteur (Bigeard, de Gaulle, Vanuxem, Capa, Montherlant, Foch, Joffre, Churchill, etc.) et d’une rapide biographie du personnage. C’est facile à lire, et à plusieurs reprises amusant (y compris lorsque l’on compare la réalité des événements et la mémoire qui en a été conservée).

 

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 05:50

Evolution

chez un éditeur passionné

La petite maison ANOVI, qui depuis près de 15 ans publie des livres d'histoire de grande qualité, est en train de muer : nouveau site internet (ici), page FB (ici), et ouverture d'une "librairie d'éditeur" à Chinon : 1 rue du Grand Carroi (place de la Victoire de Verdun). N'hésitez pas à leur rendre visite, vous rencontrerez des passionnés !

Pour retrouver l'entretien publié en 2012 avec l'éditeur : ici

ANOVI
Repost 0
Published by guerres-et-conflits
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 06:15

Grand public

C'est la guerre ! - n° 1

Nouveau chez votre marchand de journaux, un magazine très grand public d'histoire militaire. Pas de longs articles, mais beaucoup de textes brefs, presque sous forme d'encadrés, et une très abondante iconographie. Toutes les périodes sont abordées, de la légion romaine et de ses procédés de combat à la naissance de l'Etat islamique, de la révolte des Boxers à la bataille de Towton, pendant la guerre des Deux-Roses dans l'Angleterre du XVe siècle. Un dossier "Ligne de front" s'intéresse aux forces spéciales (entendues au sens -très- large) et une dizaine de pages présentent en quelques coups de projecteur la Waffen SS. Présentation également de quelques matériels (AK 47 et char Tigre) et chroniques sur les jeux et vidéos. Les amateurs n'apprendont probablement pas grand chose, mais cette nouvelle revue peut combler un vide dans l'offre en s'adressant au plus grand nombre.

Nouveauté
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 06:00

Aviation(s) du Moyen-Orient

Air Combat - n° 11

Honnêtement, nous n'avons été qu'à moitié convaincu par le long article (12 pages !) annoncé à la Une : "Menaces contre l'OTAN".  Par contre, on appréciera celui consacré à l'opération française "Limousin" au Tchad à l'époque des combats contre le FROLINAT (1969-1972), aujourd'hui bien oubliée ; et surtout la seconde partie de la présentation d'ensemble des aviations militaires moyen-orientales (Liban, EAU, Jordanie, Syrie, Turquie, Israël, Arabie saoudite et Egypte), même s'il y a probablement parfois des différences entre les chiffres théoriques et le nombre d'appareils aptes au service.

Guerre aérienne
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 05:50

Les causes de la défaite

NRH - n° 77

Le dossier de ce numéro de mars-avril 2015 est consacré, en huit articles, à l'environnement et aux conditions de la défaite de mai-juin 1940, en abordant les questions de la ligne Maginot, de l'aviation, des chars, des erreurs de commandement, etc. Grande diversité des thèmes abordés dans les autres articles, avec un original "Quand la Floride faillit être française" (Philippe Parroy), sur les maladroites tentatives de colonisation lancées au XVIe siècle ; un "Les Savoie : une dynastie européenne" (Frédéric Le Moal), qui revient sur le destin multiséculaire d'une dynastie régnante paradoxalement mal connue, et enfin "La Grande Guerre sur le front des Vosges" (Rémy Porte), pour rappeler le sacrifice des "Diables bleus" et des "Diables rouges" en 1915.

1940
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 06:00

De Weimar à Vichy

Les Juifs d'Allemagne en république

1918 - 1940 / 1944

Dorothea Bohnekamp

Comment les Juifs allemands ont-ils vécu les années d'entre-deux-guerres (et ont-ils pu s'illusionner sur leur intégration) au sein de la nouvelle république de Weimar avant d'être "broyés par la roue d'une histoire qui les entraîne irrésistiblement vers l'abîme", tel est le thème de cet ouvrage de recherche.

Partant du constat que la république de Weimar constitue pour les Juifs allemands "l'aboutissement d'un processus d'émancipation" et d'intégration à la vie publique nationale (du moins est-ce comme cela qu'elle est perçue par les intéressés), l'auteure suit leur parcours collectif de la fin de la Première Guerre mondiale à l'exil de milliers d'entre eux en France dans la deuxième moitié des années 1930, puis à leur livraison au Reich par le régime de Vichy à partir de 1941. Poursuivis dès la fin de la Grande Guerre dans certains milieux par l'image de "l'embusqué", les Juifs sont "conscients que les autorités militaires et l'opinion publique auraient besoin d'un bouc émissaire", au point qu'il devient nécessaire dès le début des années 1920 d'organiser des groupes d'auto-défense. Quelques grands noms de la politique allemande viennent alors de la communauté juive (comme Walther Rathenau, et l'on sait comment il finit), et Dorothea Bohnekamp observe que, s'ils sont effectivement relativement nombreux dans les premières années, "la proportion des Juifs commença à diminuer au milieu des années 1920", dans la magistrature comme à l'université. Le fossé se creuse au début des années 1930, avec l'anti-parlementarisme croissant de franges plus larges de la population, puis la crise économique qui "sapait les bases de la jeune et encore fragile démocratie allemande". La défense de la république devient synonyme de la défense des citoyens juifs : seuls les mouvements sociaux-démocrates conservent irréductiblement cette orientation, pourtant il existe aussi des mouvements juifs plus "nationaux" ou "conservateurs" qui sont longtemps proches des thèmes de la droite allemande. La situation est d'ailleurs compliquée par l'arrivée de très nombreux Juifs réfugiés d'Europe orientale, socialement fragiles et très souvent mal intégrés par rapport aux communautés plus anciennes, qui ne se distinguent plus, même sur le plan vestimentaire, de la population allemande "de souche". L'antisémitisme traditionnel fait alors un retour en force dans de nombreux milieux sociaux (alors que le parti national-socialiste reste encore minoritaire). Les succès électoraux régionaux et nationaux du NSDAP à partir de 1931-1932 sont suivis par une multiplication des actes antisémites violents, et les parlements des Etats fédérés deviennent autant de tribunes pour les nazis et leurs alliés. Le chapitre 5 tente d'établir un bilan de "l'influence" juive sur la culture et la vie publique allemandes, puis le suivant suit leur parcours d'exil en direction de la France, dont la représentation idéalisée se heurte parfois à la réalité de l'accueil, à une législation contraignante et à des conditions de vie difficiles. Pour une grande partie d'entre eux, ils ne font d'ailleurs que transiter par la France, avant de poursuivre vers d'autres destinations. Le dernier chapitre revient sur le rôle de l'Etat français dans l'emprisonnement (dans des conditions peu honorables) des Juifs allemands réfugiés sur le sol français, et leur livraison aux services nazis pendant l'occupation. 

Un livre intéressant, dans la mesure où il creuse la question de la situation des Juifs allemands dans leur pays avant l'accession au pouvoir du parti nazi, dont la démonstration est soutenue par de très nombreuses citations et s'appuie sur de multiples références. On a toutefois par moment le sentiment que l'auteure force un peu le trait pour faire coller tous les faits à ses idées, la communauté juive étant très vraisemblablement, plus que les autres sans doute (et elle le montre elle-même à plusieurs reprises), fragmentée, divisée, et la société allemande étant tout à la fois traumatisée et inquiète. Il n'est pas certain qu'il y avait là une sorte de fatalité générale et inéluctable. Toutefois, Dorothea Bohnekamp identifie très justement des traces anciennes, qui permettent de recontextualiser bien des évolutions de l'Allemagne de l'entre-deux-guerres.

Fayard, Paris, 2015, 298 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-2136-4286-4.

Identité et migrations
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Allemagne - Monde germanique
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 06:00

Waterloo

Chroniques d'une bataille légendaire

Bernard Cornwell

Successivement professeur, journaliste, écrivain, Bernard Cornwell livre ici selon son éditeur son premier ouvrage de "non-fiction". Considérant que "la bataille fut bien plus complexe" que le récit qui en est généralement fait, l'auteur souhaite nous "montrer ce qu'ont ressenti les acteurs sur le champ de bataille en ce jour plein de confusion".

Bernard Cornwell présente d'abord les armées en présence, le déroulement général de la campagne, le cadre géographique des opérations. Puis le livre entre dans le détail des 72 heures qui précèdent la célèbre bataille, passant du camp français aux coalisés, des quartiers généraux à Bruxelles. On y retrouve les anecdotes plus ou moins avérées, comme le fameux bal de la duchesse de Richmond, ou le combat de Ney à Quatre-Bras. Il décrit ensuite la bataille elle-même en plaçant le lecteur au coeur de la mitraille, au milieu des bataillons et des régiments, à partir des témoignages ultérieurs des acteurs eux-mêmes. Au fil des pages, émergent quelques personnalités comme le général Bernard qui émigrera plus tard aux Etats-Unis ; des événements dramatiques comme la charge des Royal Scots Greys, ou impressionnants comme la charge de cavalerie du général Delort ; des choix tactiques comme le passage de la Lasne par von Blücher ; des combats dans la durée autour d'Hougoumont ; etc. Nous sommes avec les soldats dans le moindre bâtiment, au coeur du moindre bosquet, au creux du plus petit mouvement de terrain. Côté français, la débandade du 4e Chasseurs annonce l'effondrement de l'armée : "Les hommes virent la Garde invaincue s'enfuir, défaite, et prirent eux aussi la poudre d'escampette".

On note néanmoins que Bernard Cornwell s'avance à plusieurs reprises à analyser des données tactiques qu'il ne maîtrise parfois qu'imparfaitement et en tire des conclusions générales qui peuvent être un peu rapides. Mais ce livre, utilement complété par différentes cartes détaillées, apportera une réelle plus-value à votre connaissance de la bataille par la précision et la diversité des citations fournies et des détails apportés. Par ailleurs, il est rédigé dans un style dynamique, facile et agréable à lire, qui permet de soutenir sans forcer l'attention du lecteur. Une étude intéressante qui séduira sans aucun doute les nombreux amateurs.

Ixelles éditions, Paris, 2015, 366 pages. 23,90 euros.

ISBN : 978-2-87515-2480.

Waterloo, heure par heure
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Révolution et Empire
commenter cet article
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 06:00

Elie Viallet

capitaine des chasseurs alpins

août 1914 - juin 1915

Jacques Gasqui nous propose la correspondance d'un capitaine des chasseurs alpins qui, jusqu'à son décès en juin 1915, effectue toute sa guerre sur le front des Vosges.

Préfacé par le général commandant l'école d'infanterie et le général commandant la brigade de montagne, l'ouvrage présente l'ensemble des courriers adressés par le capitaine Viallet à sa famille, accompagnés d'explications complémentaires sur le contexte et, peut-être surtout, d'une très abondante iconographie parfaitement adaptée.

Intégré à l'armée d'Alsace après la proclamation de neutralité de l'Italie, il connait le baptème du feu au pied de l'Altenberg et dans la vallée de la Fecht et ne quitte plus le front d'Alsace. Blessé à deux reprises en début de campagne, il ne reçoit pas moins de quatre citations, dont trois à l'ordre de l'armée, en quelques mois. Dans chaque lettre perce son affection pour ses hommes, dont il admire à la fois la débrouillardise, le stoïcisme sous les pires conditions météo, le courage au feu, sans oublier une pointe d'humour : "Le bataillon ayant bien travaillé depuis le début de la campagne, on vient de nous accorder quelques jours de repos. Un de ces jours, on va nous donner des gâteaux" (12 novembre 1914). Il raconte les présentations aux journalistes ("Hier, nous avons fait une belle manoeuvre devant les journalistes de Paris : Temps, Figaro, Petit Parisien, Journal-Illustration, etc. Attention aux articles qui paraîtront prochainement, le 13e et les alpins ne seront pas oubliés"). Placé en réserve de corps d'armée, son bataillon est fortement engagé à partir de la troisième semaine de janvier 1915 sur l'Hartmannswillerkopf. Si Elie Viallet décrit aux siens l'organisation de ses positions et l'aménagement de ses tranchées, il reste muet sur les conditions réells des combats, et le reconnaît d'ailleurs : "Je t'assure que je t'écris souvent : tous les deux ou trois jours une lettre ou une carrte. D'ailleurs, toutes se ressemblent comme le communiqué officiel : santé bonne, situation inchangée". Jacques Gasqui complète utilement cette correspondance par des extraits de documents officiels ou des souvenirs des chefs d'Elie Viallet, ce qui permet de suivre avec précision (belles cartes) le déroulement des opérations. Les opérations vont se poursuivre durant tout le printemps, jusqu'à la mort du capitaine sur l'Hilsenfirst, et la correspondance familiale conserve le même caractère tendre, descriptif des moments tranquilles, pour ne pas inquiéter les siens.

On apprécie particulièrement l'appareil de notes et de références, les illustrations, la cartographie, la bibliographie finale. Un volume non seulement intéressant mais utile pour compléter notre connaissance des combats dans ce secteur des Vosges. 

Bernard Giovanangeli éditeur, Paris, 2014, 159 pages, 20,- euros.
ISBN : 978-2-7587-0128-6.

Souvenirs d'un alpin
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile