Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 00:01

De Chine en Bosnie et en Corse

Militaria  -  n° 421

Consacrant toujours de nombreuses pages aux manifestations d'histoire vivante et aux différentes bourses sur le territoire national, ce qui en fait un outil très pratique pour les amateurs, le numéro d'octobre du magazine revient sur la libération de la Corse en 1943 à travers les objets retrouvés, présente la tenue et l'équipement d'un soldat yougoslave de 1955, et les uniformes de la division SS "Handschar", à laquelle un livre a été consacré il y a peu de temps (ici). On retiendra également la deuxième partie de l'article de Stéphane Bonnaud consacré au sort des 25e, 38e et 39e BCC, bataillons nés à la dissolution du 509e régiment de chars de combat à l'été 1939.

Uniformes, matériels et équipements
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 00:01

FNFL

Navires & Histoire  -  n° 122

Après une longue rubrique "Actualités" (trente pages quand même) qui donne aux amateurs toutes les informations sur les marines du monde au cours des derniers mois, poursuite de la longue étude sur les Forces navales françaises libres, pour la période novembre 1942 - août 1943, avec les divergences entre De Gaulle et Darlan replié en Afrique du Nord, la conférence d'Anfa et la rencontre (sous contrainte des Anglo-Saxons) entre De Gaulle et Giraud, les principaux engagements des navires et (ceux-ci étant disparates et parfois dépassés) les modernisations dans les chantiers navals américains et les apports en bâtiments cédés par le Royaume-Uni et les USA. Avec les articles précédents, un ensemble d'absolue référence. Parmi les autres textes originaux, citons la deuxième partie de l'étude sur les armements (civils) marseillais et l'analyse de la "Géopolitique maritime de l'Inde dans l'océan Indien".

Marines d'hier et d'aujourd'hui
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 00:01

De Gaulle à la Une

GBM  -  n° 134

Dans ce numéro octobre/décembre,  GBM consacre l'essentiel de sa pagination au De Gaulle d'avant le 18 juin 940, à l'exception notable d'un article d'une douzaine de pages consacré au 38e BCC dans le camp retranché de Dunkerque. Parmi les neuf articles sur le futur chef de la France Libre, relevons en particulier les deux textes d'ouverture de François Vauvillier ("L'oeuvre écrite et la pépinière", et "La vision. Autopsie du projet"). Pour la période 1939/1940, une belle synthèse sur une période bien moins connue que celle de la 4e DCr avec "A la 5e Armée, commandant les chars", et l'article de Didier Houliez "La solitude du chef". Extrêmement riche, truffé de références et de citations, à la fois épique par certains aspects sans être hagiographique à chaque ligne, comme l'exprime clairement la fin de l'éditorial : "Il est, avec ses lumières et ses ombres, l'Homme du choix, seul et démuni contre tout, comme au bord d'un océan qu'il prétendrait franchir à la nage".

Un très bel exemple de presse périodique spécialisée, un  numéro de référence.

1940 - 2020
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 00:01

Atlas géopolitique mondial

Edition 2021

Alexis Bautzmann (Dir.)

Régulièrement publié, complété et mis à jour depuis plusieurs années (ici, ici et ici par exemple), cet atlas géopolitique mondial, en liaison avec l'excellent magazine Carto, est en train de devenir un classique et une référence.

Près de trente contributeurs sont rassemblés cette année encore pour réaliser ce volume grand format. L'ouvrage est divisé en sept grandes parties. Les cinq premières traitent chacune d'une grande zone géographique, les deux dernières de thèmes transverses. Pour l'Europe, outre les analyses relatives à plusieurs Etats "sensibles" pour diverses raisons (Portugal, Italie, Croatie, Estonie, Moldavie, Biélorussie), relevons les trois doubles pages consacrées au Royaume-Uni dans un contexte de Brexit et le bilan de la réunification allemande : "Trente ans après la chute du mur, que reste-t-il de la RDA ?". Pour le Moyen-Orient, les pages consacrées au Daech et au conflit en Syrie, ainsi que celles sur la guerre du Yémen retiennent toute notre attention. Pour l'Afrique, les questions économiques dominent, mais on relève aussi un point sur le terrorisme en Afrique de l'Ouest et un autre sur la complexe (et mal connue) situation au Soudan. Pour l'Asie, retenons l'importance accordée à la Chine et aux questions liées à la politique chinoise (une quinzaine de pages en plusieurs thèmes) et l'article sur "Thaïlande : victoire de la junte militaire ?". Pour l'Amérique enfin, une double page sur le Québec, une autre sur l'Alaska. Les thèmes économiques et environnementaux de la sixième partie complètent souvent utilement les dossiers précédents, tandis que la partie consacrée au "Enjeux internationaux" se termine sur quatre pages de synthèse autour de "ONU : l'avenir incertain des casques bleus". Les cartes, graphiques et croquis sont d'une remarquable lisibilité et permettent de saisir aisément les points clefs du sujet traité.

Une édition 2021 qui ne peut qu'être extrêmement utile à tous les étudiants dans de multiples disciplines et qui constitue un outil de travail utile pour tous ceux qui s'intéressent à l'évolution du monde. 

Editions du Rocher, Monaco, 2020, 190 pages. 22,50 euros.

ISBN : 978-2-268-10418-8.

Le monde en cartes
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 00:01

Quatre-vingt-quinze

La Terreur en procès.

Loris Chavanette

Issu de la thèse de l'auteur, primée par l'Assemblée nationale en 2013, et réédition en format 'poche' du volume initialement paru en 2017, ce livre solidement référencé ambitionne (et il y réussit) de faire enfin un vrai bilan de la période intermédiaire entre la chute de Robespierre et la fin de la Convention thermidorienne.

Le titre résonne comme un écho au Quatre-vingt-treize de Victor Hugo, et pourtant Loris Chavanette aborde son sujet de façon bien différente. Il accorde en particulier une place importante aux questions législatives et juridiques qui marquent ces années. Son livre est construits en treize chapitres chrono-thématiques, du bilan de la Terreur dressé par les Thermidoriens au Directoire. Au fil des pages, reviennent comme un fil rouge les questions liées à la continuation (ou non) de la Révolution après le 9 Thermidor et à la faiblesse (proclamée par ses adversaires) du gouvernement. L'auteur nous fait revivre le retour des Girondins, le procès Carrier et l'amnistie en Vendée, les procès contre les juges du tribunal révolutionnaire et les sections révolutionnaires parisiennes, ou les mouvements populaires de germinal et de prairial qui vont précipiter la chute du régime. En faisant quasiment des questions constitutionnelles et juridiques le coeur (ou au moins le point majeur) de son étude, Loris Chavanette nous montre des Thermidoriens moins impuissants, moins couards, moins veules que le laisse entendre leur (mauvaise) réputation. "Entre les fantômes du passé et les espérances de l'avenir", le régime a ainsi essayé de terminer la Révolution grâce à la justice et d'instaurer un état de liberté qui, pour être incomplet et partial, n'en constitue pas moins une profonde rupture avec la période précédente.

Une contribution à l'histoire générale de la Révolution qui est un grand livre, pour un petit prix, indispensable à tous ceux qui veulent comprendre la France du temps et ses évolutions ultérieures.

'Biblis', CNRS Editions, Paris, 2020, 490 pages, 12,- euros.

ISBN : 978-2-271-13283-3.

Régime de transition ?
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2020 2 29 /09 /septembre /2020 00:01

Juin 1940
L'envol pour l'honneur

Christophe Soulard

On  connait bien le ralliement au général De Gaulle des marins de l'île de Sein ou celui d'une partie de la 13e DBLE, mais qui connaît celui des cinq aviateurs de la base de Royan-Médis ? Cette histoire a été pour moi, de ce point de vue, une découverte.

Le 17 juin dans l'après-midi, peu après le discours radiodiffusé de Pétain appelant à des négociations d'armistice avec les Allemands mais un jour avant que le général De Gaulle n'intervienne sur les ondes de la BBC, six aviateurs décollent de la base de Royan pour rejoindre l'Angleterre et continuer la guerre : les capitaines Gaillet et Piettre, les lieutenants Ezanno, Gaillet et Moizan et le sous-lieutenant Preziosi. Un jeune sous-officier, Colin, rate son départ et ne peut quitter le sol. Ils sont cinq à atterir en Grande-Bretagne moins d'une heure plus tard, le capitaine Piettre ayant été obligé de faire demi-tour. Le lendemain 18 juin, au petit jour, trois mécaniciens, le caporal Beaussardo et les soldats Bideau et Roche, s'envolent à leur tour pour la Grande-Bretagne. Quelques semaines plus tard, ils seront près de 200 aviateurs français de tous grades rassemblés sur la base de Saint-Athan, dont un officier supérieur : "Ils ont amené en Angleterre une douzaine d'avions, 1 Amiot 350, 3 Dewoitine 520, 1 Potez 63, 1 Goeland, 3 Simoun, 1 Farman". Après avoir raconté leur aventure et leurs premiers temps au Royaume-Uni, l'auteur nous fait partager la suite de leur engagement au sein de la RAF ou comme fondateurs des FAFL, engagés notamment sur les différents théâtres africains ou sein de Normandie-Niemen, jusqu'à la fin de la guerre pour les survivants. L'un d'eux, Albert Preziosi, victime d'un crash en Libye et recueilli par une tribu nomade, aurait même été, selon une légende tenace, le père du futur colonel Kadhafi ! En fin de volume, une annexe rappelle la contribution des FAFL à la victoire, avec 121 compagnons de la Libération, 60% du personnel navigant disparu et 353 avions ennemis abattus.

Un petit livre par le format et la pagination, mais une grande histoire sur le fond. A connaître par tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'armée de l'air et à la contribution française aux combats des Alliés.

Editions Bonne Anse, Vaux-sur-Mer (17), 2020, 159 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-916470-50-4.

Premiers Français Libres ?
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 00:01

Les poilus de Quincy

1914-1918

François de Lannoy

Hormis son vignoble peut-être, rien ne semblait prédestiner Quincy, modeste village de quelques centaines d'habitants dans le Cher, a faire l'objet d'un tel ouvrage. C'est pourtant le cas avec cette étude locale qui nous présente les jeunes hommes de la commune engagés dans la Grande Guerre, grâce à l'exploitation des archives départementales et communales.

Le livre se divise en deux grandes parties. La première reconstitue les biographies des 21 noms portés sur le monument aux morts du village, récemment restauré. Le parcours militaire de chacun est rappelé et les circonstances de sa mort sont précisées. Les recherches conduites permettent également, par exemple, de constater qu'un nom peut figurer sur les monuments aux morts de deux communes très différentes (Georges Brisson), de reconstituer le parcours d'un régiment (le 29e RI pour Augustin Ponroy) ou de revenir sur l'emploi des territoriaux (Ernest Roger, du 38e RIT lors de son décès). La seconde partie présente tous les poilus (au moins ceux qui ont pu être identifiés) du village. Les biographies sont naturellement plus courtes, mais le parcours militaire des intéressés est bien précisé. Autant que possible, des photographies originales accompagnent ces notices.

Une dizaine d'annexes apportent des éléments complémentaires de contexte et de compréhension (les classes d'âge, les affectations, les décorations, les citations, etc.). Une réalisation utile aux historiens de la Grande Guerre, mais aussi un bel hommage à ces hommes, dont le maire de Quincy nous dit dans sa préface : "Aujourd'hui, nous vivons le temps des idoles qui nous éloignent du coeur de la vie, de nos familles et de nos ancêtres. Ces hommes nous apprennent à nous dominer, à mettre nos envies de côté, à échapper à la domination des désirs et à embrasser les vertus du renoncement".

Editions LAmarque, 1 La maison rouge, 37220 Avon-les-Roches.

2019, 174 pages, 20,- euros. ISBN : 978-2-490643-20-2.

Histoire locale
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 00:01

Atlas de la guerre froide

1947-1990 : un conflit global et multiforme

Sabine Dullin et Stanislas Jeannesson

Réédition bienvenue d'un volume paru en 2017 et qui constitue nous semble-t-il sur le sujet la seule référence existante. Guerre politique, idéologique, économique, culturelle, spatiale et même sportive tout autant que militaire, parfois très chaude, non seulement la "guerre froide" n'a pas totalement disparu, mais encore ses conséquences et échos résonnent régulièrement dans notre actualité.

En quelques 120 cartes accompagnées de graphiques, croquis et statistiques, le volume nous en présente toutes les facettes, sur tous les continents, dans tous les domaines et sur plus de quarante ans. La première parie est consacrée à ses origines, avec la constitution des deux blocs, jusqu'à la guerre de Corée. La seconde met en relief son caractère absolument international et global, avec la guerre des espions, la compétition nucléaire ou la concurrence dans le domaine spatial mais aussi le rôle de l'ONU, la place de l'Afrique comme enjeu et champ d'affrontement, un focus sur sur la RDA et sur la Tchécoslovaquie, ou le rôle régional de la Chine communiste. La troisième partie s'intéresse aux domaines de la culture et des représentations, avec tout le champ des opérations d'influence et de ce que l'on nomme aujourd'hui le soft power, à travers la radio, les échanges culturels, le mouvement pacifiste ou les grands succès sportifs par exemple (on trouve page 75 le graphique de l'attribution des aides financières de Moscou aux partis communistes européens entre 1957 et 1973). La dernière partie décrit la fin de la guerre froide, par l'absolu échec des économies socialistes, le projet d'initiative de défense stratégique auquel l'URSS ne peut pas répondre efficacement et l'implosion en quelques mois du bloc socialiste européen et de l'URSS elle-même.

Toujours aussi réussie et pédagogique, la cartographie est vraiment un point fort de cette collection, et notamment de ce volume. Comme les autres, à notre sens indispensable aux étudiants et plus largement aux amateurs du thème,

Autrement, Paris, 2020, 95 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5590-1.

Une guerre totale
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 00:01

Vauban

La mauvaise conscience du roi

Alain Monod

Heureuse réédition d'un livre initialement paru en 2008, qui offre une vision très favorable du grand serviteur de la France, qui ne fut pas que le génial concepteur du réseau défensif désormais inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Imprimé de façon esthétique et extrêmement lisible, l'ouvrage nous présente un Vauban bien sûr "fidèle, loyal et dévoué à son roi", mais aussi qui "disait son fait aux puissants de ce monde et affichait clairement ses convictions". Ingénieur militaire qui propose la création d'un corps spécialisé de sapeurs, il est aussi l'auteur de nombreux "mémoires" adressés à Louis XIV, non seulement dans le domaine militaire, mais aussi en matière diplomatique, économique, financière voire sociale. Comme le souligne l'auteur, "les relations étonnantes entre le roi Louis XIV et son grand commis en charge des fortifications se sont perpétuées pendant près de 50 ans sans que le maître, au pouvoir absolu, ne fasse grief à son serviteur de sa liberté d'expression". En creux et par contraste, le portrait qui émerge du roi-soleil n'est d'ailleurs pas toujours à l'image de sa gloire publique. De la révocation de l'Edit de Nantes et la persécution des protestants à la remise en cause de la dîme royale et au projet d'une fiscalité déjà moderne, c'est en effet un Vauban annonciateur de profonds changements dans le gouvernement du pays que nous présente Alain Monod.

Les quelques 100 dernières pages sont consacrées à une chronologie, un glossaire, une bibliographie et surtout la reproduction en annexe de neuf textes importants, dont quatre sur la "religion prétendue réformée" et deux sur la fiscalité, ce qui permet de revenir directement aux documents d'origine. Un volume très réussi et tout à fait intéressant.

Riveneuve éditions, Paris, 2020, 290 pages, 18,- euros.

ISBN : 978-2-36013-595-0.

Un maréchal moderne
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 00:01

De Gaulle sous le casque

Henri de Wailly

Auteur bien connu sur les années 1940 (ici et ici par exemple), Henri de Wailly a déjà publié depuis plus plus de trente ans différents ouvrages sur des thèmes très proches (L'effondrement 1940, La victoire évaporée. Abbeville 1940, et déjà un De Gaulle sous le casque. Abbeville 1940 en 1990). Il est donc parfaitement habilité à publier ce nouveau volume qui, sans apporter réellement d'éléments nouveaux, permet une approche de la personnalité du chef de la 4e DCr, le colonel De Gaulle.

Utilisant de nombreux témoignages, français et allemands, aux différents niveaux hiérarchiques, il reconstitue chronologiquement, heure par heure, parfois minute par minute, le détail des combats qui se déroulent dans la deuxième quinzaine de mai 1940, et notamment les 27 et 28 sur la Somme, dans le secteur d'Abbeville. Au-delà, il précise également les conférences entre chefs militaires et les décisions prises dans les jours qui suivent, dans un contexte de difficultés croissantes avec les Britanniques. Il dresse au fil des pages, par touches successives, un portrait semble-t-il pertinent du colonel De Gaulle (général à titre temporaire en fin de période), avec ses forces et ses faiblesses, ses côtés exemplaires et ses aspects irritants. On peut toutefois rester sceptique sur certaines prises de position ponctuelles, comme celle émise p. 306 sous-entendant que De Gaulle, ("qui a déjà pensé à la suite" ?) aurait pu dès le début juin parler de "France Libre" : "Ce n'est pas impossible"... ? Ce ne serait plus de la prospective, mais de la voyance.

Nonobstant ces quelques réserves, l'ouvrage, qui se lit avec aisance, est particulièrement riche en informations aux différents niveaux (tactique, opérationnel, stratégique) et nous donne à la fois une vision complète de ces combats autour d'Abbeville et une meilleure compréhension de la personnalité du futur président de la Ve République.

Perrin, Paris, 2020, 381 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-262-08181-2.

Portrait
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile