Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 00:01

La vie des poilus

Christophe Thomas

Cette nouvelle brochure parue dans la collection "1914-1918" nous présente de manière très simple et pédagogique en une trentaine de pages, dans sa diversité, la vie quotidienne des poilus.

Le volume est divisé en quatre parties thématiques ("Le temps militaire", "Le temps libre", "Les difficultés du quotidien" et "Le réconfort"). Nous retrouvons ainsi les soldats à l'occasion des marches, des gardes, des jeux, des spectacles, etc. Ils sont soumis aux rigueurs climatiques et aux difficultés du sommeil, au problème de l'hygiène et à la recherche d'améliorations pour l'alimentation. Parmi les loisirs, relevons l'artisanat de tranchée, la lecture et la photographie. Pour le réconfort (moral) du soldat, figurent au premier chef la correspondance avec les siens restés à l'arrière, la camaraderie du front et le soutien de la religion. Les thèmes abordés sont donc extrêmement nombreux, et chaque double page est largement illustrée.

Une brochure peu onéreuse qui constitue une excellente introduction à ces sujets et que l'on peut par exemple judicieusement offrir aux plus jeunes. 

OREP Editions, Bayeux, 2020, 32 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0514-9.

Vie quotidienne

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2020 7 26 /07 /juillet /2020 00:01

Les compagnons de la Libération de la 13

Henri Weill

Alors que les derniers récipiendaires de l'ordre de la Libération disparaissent inexorablement, ce livre nous permet de revenir sur le parcours des 97 officiers, sous-officiers et légionnaires de la 13e DBLE, membres de cet ordre prestigieux.

 L'ouvrage s'ouvre sur la condamnation à mort de ces hommes par le régime de Vichy, après la brève campagne de Norvège et l'évacuation vers l'Angleterre, tandis que la défaite est consommée en France métropolitaine. Au fil des chapitres, nous croisons des personnages connus ou des "héros anonymes", comme Magrin-Vernerey dit Monclar (comme son cousin), le capitaine Koenig, de Sairigné, des nouveaux venus comme Messmer. Mais vous découvrirez surtout ceux dont les noms ne disent même rien à l'immense majorité des amateurs d'histoire et dont le parcours est partout exceptionnel : connaissez-vous Beyneton, Bourdis, Léonard ou Ricardou ? Fort heureusement, pour éviter toute monotonie, le livre n'est pas constitué par une succession de portraits-types, mais construit comme un récit des conditions de ralliement (et les réflexions induites) de ces volontaires à la France Libre et de leur engagement dans la Légion. Nous bénéficions ainsi d'une série de portraits de Compagnons dans leur authenticité, des hommes bien différents, qui pour certains ne font qu'un passage à la 13. Le livre se termine par une évocation du parcours de la 13 sur les différents champs de bataille où elle s'est illustrée pendant la guerre, la liste nominative de ces Compagnons et la liste des combats de la 1ère DFL et des formations qui la précèdent ou lui succèdent.

Un ouvrage agréable à lire, qui rend un bel et légitime hommage à ces hommes et qui est tout-à-fait complémentaire des autres titres antérieurement publiés sur l'ordre de la Libération. 

Mareuil éditions, Paris, 2020, 303 pages, 19,- euros.

ISBN : 978-2-372541-52-7.

97 héros

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 00:01

Le ciel sur les épaules

Le général Serge Soulet

Jean-François Soulet

Un livre d'autant plus intéressant qu'il nous plonge dans une période très récente, sur laquelle nous ne disposons que d'une rare littérature. A travers le parcours du général Soulet, c'est en fait une forme d'histoire de l'armée de l'Air entre la fin du XXe siècle et le début du XXIe qui nous est proposée.

Souhaitant éviter les deux écueils de l'hagiographie et de la biographie officielle, l'auteur, lui-même historien, s'appuie non seulement sur la dense correspondance familiale, mais aussi très largement sur les témoignages de ceux qui ont connu Serge Soulet au long de sa carrière. On y découvre ainsi le parcours d'un homme né dans un petit village lorrain de la ligne Maginot jusqu'aux plus hautes responsabilités militaires. Au fil des chapitres, nous suivons bien sûr l'évolution du futur "4 étoiles" commandant les forces aériennes, mais nous bénéficions aussi (et c'est un deuxième grand intérêt du livre) systématiquement d'une mise en contexte de toutes les situations. Nous avons ainsi une sorte d'approche de l'intérieur de la "prépa" à Saint-Cyr l'Ecole, de la scolarité à Salon-de-Provence, de l'apprentissage et des premières années dans la chasse, un séjour prolongé au sein de l'armée de l'Air canadienne comme capitaine, puis le retour dans l'hexagone avec la vie d'escadron et la formation des plus jeunes, les opérations au-dessus de l'ex-Yougoslavie avec de nombreuses considérations sur son vécu réel de ce conflit (qu'il s'agisse des relations avec la FORPRONU, avec les Britanniques, avec les belligérants). Il intègre ensuite le CID (Ecole de guerre), participe à l'opération Epervier et prend le commandement de l'escadron Alsace. Affecté à la direction du personnel de l'armée de l'Air, il est confronté au malaise d'une Armée soumise (comme les autres rappelons-le) aux réductions budgétaires, au manque de moyens d'instruction et au malaise du personnel. Le chapitre consacré au commandement de la base aérienne de Cambrai nous ouvre les portes de la réalité des problèmes auxquels est confronté un chef de corps de l'armée de l'Air et, après le passage au CHEM (Centre des hautes études militaires), les dernières parties nous présentent le quotidien des activités et des préoccupations d'un officier général au cabinet du ministre, à l'état-major de l'armée de l'Air et enfin au commandement des forces aériennes, mais aussi dans un environnement territorial et interarmées à la tête de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest. 

Constatant en conclusion de "l'ascenseur social" fonctionne toujours (récompense du travail) dans l'institution militaire, l'auteur nous livre, à travers cette biographie, un véritable tableau pointilliste de l'évolution et des difficultés de l'armée de l'Air depuis le début des années 1980. Deux raisons qui font que ce livre apporte une vraie plus-value à notre connaissance de cette Armée, à travers le parcours de l'un de ses chefs.

Cairn éditions, Morlaàs (64), 2020, 277 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-91402-824-0.

Armée de l'Air

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 00:05

1940

Vérités et légendes

Nouvelle présentation de mon livre, dans l'hebdomadaire La Voix du Jura, sous la plume de Pierre Compagnon, selon lequel "l'auteur pointe avec finesse et pertinence des éléments dont on a longtemps ignoré la prévalence".

 Pour lire l'ensemble de l'article : ici.

ECHOS (18)

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 00:01

IKE

Dwight D. Eisenhower

Christophe Prime

Sacré challenge que de vouloir résumer en quelques dizaines de pages une vie aussi dense et riche que celle du commandant en chef interallié en Europe, puis deus fois président des Etats-Unis. Mais challenge réussi.

Parfaitement illustrée et accompagnée de nombreux encarts instructifs et/ou amusants ("Y.B.S.O.B.", "La Ike Jacket", etc.), la brochure est divisée en 14 chapitres chronologiques de quelques pages qui nous entraînent à travers le XXe s., dans l'Amérique profonde comme dans la capitale fédérale, au sein de l'armée américaine et de son arme blinde naissante, de Panama aux Philippines, en Angleterre, en Afrique du Nord, en Italie, jusqu'à la bataille de Normandie et la libération de l'Europe. Après le retour aux Etats-Unis, c'est la marche vers la Maison-Blanche et la mise en oeuvre d'une politique prudente mais ferme, marquée par l'anticommunisme, la prospérité économique et les premières mesures fortes contre la ségrégation.

Pour un prix tout à fait modique, une première approche aisée d'un des grands Américains du XXe s. et de la politique américaine, intérieure comme à l'échelle de la planète.  

OREP Editions, Bayeux, 2020, 32 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0541-5.

IKE

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 00:01

Qui ruse gagne

Une anthologie de la tromperie guerrière

Patrick Manificat

"On raconte que durant la Seconde guerre mondiale, de faux avions allemands -des simulacres de bois- stationnés sur un aérodrome français et identifiés comme factices par des avions de reconnaissance britanniques ont été bombardés par de vrais avions anglais avec... de fausses bombes en bois !". Le livre s'ouvre sur cette anecdote et, à un rythme soutenu, nous entraine dans le temps et dans l'espace dans le vaste monde des leurres et des ruses de guerre.

Dès la page 15, l'auteur nous rappelle que "la guerre est l'art de duper", mais la définition précise en est difficile tant les procédés sont variés et toujours évolutifs. Le camouflage est sans doute le procédé le plus ancien et le plus répandu, toujours massivement utilisé (cf. les piètres résultats de l'aviation de la coalition occidentale contre la Serbie en 1999), puis la simulation, des faux canons des Confédérés américains au faux Paris de 1917-1918 pour tromper l'aviation de nuit allemande et aux Panzer-Attrappen et autres faux chars utilisés sur tous les continents. Dans la catégorie "Tromperie", on relève les croiseurs-corsaires allemands et les Q-Ships britanniques mais aussi la simulation d'une retraite comme pendant la guerre civile chinoise. On le voit, nous sommes ici au coeur des opérations militaires, l'énorme opération  alliée Fortitude avant le débarquement de Normandie constituant en la matière une réalisation emblématique. Des boeufs aux cornes enflammées d'Hannibal aux dangers du téléphone portable et aux cyberattaques en passant par l'utilisation de "fausses" stations radio et la manipulation de la presse écrite, mais aussi par l'intoxication de l'ennemi (la "bleuite" en Algérie), ou par les intrusions et le brouillage en guerre électronique, les exemples sont multiples, dans tous les conflits, de tous les pays. Au passage, l'auteur démonte également la désinformation entourant l'accusation de complice du génocide portée contre la France au Rwanda. Le livre se termine sur un tour d'horizon mondial des doctrines en la matière. Dans ce domaine également, "rien de tel dans l'armée française ... A part la dissimulation, plus particulièrement le camouflage, et la guerre électronique, la déception est marquée du sceau du non emploi". L'auteur se permet donc de dispenser quelques conseils en appelant de ses voeux un véritable renouveau du leurre, alors que tout le monde aujourd'hui parle de l'importance de la surprise.

 Un livre aussi facile à lire que riche en réflexions et en enseignements, dont celui de l'importance de l'imagination basée sur une solide connaissance du réel, et qui s'appuie par ailleurs sur de très nombreuses citations. A inclure sans hésiter dans toute bonne bibliothèque aussi bien d'historien que d'amateur des questions de défense.

Histoire & Collections, Paris, 2020, 271 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-35250-5116-7.

Désinformation, intoxication

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2020 3 22 /07 /juillet /2020 00:01

La France à l'envers

La guerre de Vichy (1940-1945)

Alya Aglan

Spécialiste de la Résistance et de la Seconde guerre mondiale (ici par exemple), Alya Aglan nous livre aujourd'hui une étude de la guerre vue, perçue, ressentie, à partir de Vichy.

Il s'agit en effet d'une situation complexe puisque, non directement belligérant dans le cadre général du conflit, le régime de Vichy n'en subit pas moins les conséquences de la guerre mondiale, tout en devant faire face à la montée en puissance de la résistance intérieure, qui évolue en quasi guerre civile, d'où une "triangulation qui vient troubler les repères traditionnels". Alya Aglan le détaille à travers un plan chrono-thématique. Dans la première partie, l'auteure explique en fait le sous-titre de son livre ("Travail, Famille, Patrie" vs "Liberté, Egalité, Fraternité"). La seconde s'intéresse plus particulièrement à l'empire colonial, aux différentes modalités du ralliement à la France Libre, au conflit franco-français de Syrie en 1941 et au cas particulier de l'Indochine. La troisième partie revient sur la vie quotidienne en métropole, dans une France découpée en plusieurs zones aux statuts différents et où les oeuvres sociales comportent une forte connotation partisane. La quatrième nous entraine sur les traces des premiers résistants, au dehors comme au dedans, sur les passages par l'Espagne et les services gaullistes, sur l'entrée en résistance armée des communistes et sur les arrestations et les prisons. La cinquième traite des différents niveaux de collaboration, politique et policière, mais aussi économique et industrielle, et sur les spoliations antisémites. La sixième focalise l'attention du lecteur sur la transition 1942-1943, qui après l'opération Torch de débarquement anglo-saxon en Afrique du Nord, marque la montée en puissance des résistances et le début de la reconquête (Corse). Dans le prolongement, la septième partie analyse la mise en place d'une configuration de guerre civile en 1943-1944, avec de véritables "fronts intérieurs" contre des maquis qui s'organisent et s'étoffent et une répression qui s'accélère. La dernière partie enfin, met en exergue quelques points particuliers comme l'épuration (commencée au printemps 1944 à Alger), la fiction d'un gouvernement français à Sigmaringen, la question des poches de l'Atlantique ou la justice d'exception et les nationalisations (sanctions) dans le domaine industriel.

Une trentaine de pages de bibliographie et quelques 90 pages de notes et références complètent utilement cette volumineuse étude, qui constitue indiscutablement une synthèse de référence sur le sujet. 

Folio Histoire, Paris, 2020, 749 pages. 11,50 euros.

ISBN : 978-2-07-284214-6.

VICHY

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2020 2 21 /07 /juillet /2020 00:01

L'autre terreur après la foudre

Christophe Lafaye

Nouveau très bel album régimentaire sous la signature de Christophe Lafaye, qui donne indiscutablement un "coup de jeune" à ces publications.

Le livre s'ouvre sur une frise chronologique de l'histoire du régiment qui a toujours été stationné en Bretagne, frise qui commence en 1929 avec la création du 11e RACLHMM (régiment d'artillerie coloniale lourde hippomobile mixte malgache, ouf !). Il se divise ensuite en quatre parties d'importance inégale. La première, purement historique, rappelle en un peu moins d'une vingtaine de pages l'histoire de l'artillerie de marine entre 1622 et 1929. La seconde couvre l'entre-deux-guerres, la Seconde guerre mondiale (dont la campagne de France en détail) et les années 1950-1970. La troisième partie correspond au renouveau des opérations extérieures et à la professionnalisation du régiment et une planisphère permet de positionner les près de 25 engagements du 11e RAMa d'Albanie en Afghanistan, du Liban au Comores, du Rwanda au Sahel et à l'Irak. En bref, presque un tour d'horizon des OPEX des trente dernières années. La quatrième partie enfin, sur une quarantaine de pages, présente le régiment aujourd'hui sous tous les angles, par unité élémentaire, de la batterie de commandement et de logistique aux deux batteries de réserve, sans oublier les batteries dissoutes. Au fil des chapitres, les principaux matériels en dotation sont présentés. Le livre se termine sur un large ensemble de photographies classées par thèmes (les hommes, les matériels, etc.), et il faut insister ici sur la grande qualité de l'iconographie, absolument exceptionnelle et particulièrement bien mise en valeur. Parmi celle-ci d'ailleurs, de nombreux insignes et autres "patchs" parfois peu connus qui raviront les amateurs. Ceci nous permet de préciser également le caractère très humain du volume, qui accorde une large place aux hommes composant le régiment.

On apprécie les nombreux encarts qui précisent le texte courant avec notamment des portraits "d'anciens" du régiment et on remarque l'insertion au fil des chapitres de quelques pages de BD, fort agréables, qui donnent un autre style à l'ensemble. Un album de grande qualité qui permet de faire un point très précis de l'évolution de ce beau régiment.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2020, 287 pages, 39,- euros.

ISBN : 978-2-36445-162-9.

11e RAMa

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2020 1 20 /07 /juillet /2020 00:01

Crises de l'armée française avant guerre

et grippe espagnole

14 / 18 Magazine  -  n° 89

Plusieurs articles qui traitent de l'environnement de la Grande Guerre au sommaire de ce numéro, dans une approche globale du conflit (avant, pendant, après). Un long article de Jean-Pascal Soudagne revient sur la grippe espagnole, Yann Lagadec s'interroge sur les rapports des poilus à leur province ("entre la France et leur petit pays"), Benoit Bodart analyse la participation de la promotion Marchand de l'ESM à la guerre, et Frédéric Médard présente les préparatifs des obsèques du général Gallieni tandis que Henri Ortholan évoque la perception allemande du traité de Versailles. Je contribue pour ma part avec un article d'une dizaine de pages sur les crises successives auxquelles l'armée française est confrontée entre 1894 et 1908.

 

Toute la presse magazine est aujourd'hui confrontée à de très graves difficultés, du fait de la crise sanitaire et à cause des problèmes de la société chargée de la diffusion des titres auprès des points de vente. Pensez à soutenir vos journaux, soit en les achetant toujours chez le même kiosquier ou libraire, soit en vous abonnant directement.

Pour s'abonner à 14/18 Magazine : ici.

Environnement de la guerre

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 00:01

Gueules cassées

et blessés de la Grande Guerre

Christophe Thomas

Nouveau volume dans la collection des brochures sur la Première Guerre mondiale chez OREP. Après une rapide présentation des adaptations du Service de santé aux nouvelles formes de la guerre et aux nouveaux armements, l'auteur dresse un tableau très complet des blessés de tous types.

Il s'intéresse successivement aux amputés avec la problématique de la réinsertion éventuelle, les pieds gelés (par milliers), les gueules cassées et les incroyables efforts de chirurgie réparatrice du visage, les aveugles que l'on a trop souvent tendance à oublier, les gazés dont de nombreux mourront des années après la fin de la guerre, et enfin les mutilés volontaires et la question de la "fine blessure". Il termine par les blessures psychologiques ("La souffrance des âmes"), les soldats concernés restant finalement "les victimes cachées" que les médecins même les plus motivés ne savent pas très bien comment soigner. Les extraordinaires progrès réalisés entre 1914 et 1918 témoignent de l'investissement massif du Service de santé et de l'engagement de son personnel (presque 170.000 personnels au total).

Un petit volume bien illustré, dont le texte courant est émaillé de citations, qui constitue une bonne synthèse sur le sujet et une première approche pour les néophytes. Une réalisation très pédagogique à laquelle il ne manque que quelques chiffres pour chaque catégorie.

OREP Editions, Bayeux, 2020, 33 pages. 5,70 euros.

ISBN : 978-2-8151-0509-5.

Souffrances

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile