Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2022 3 22 /06 /juin /2022 00:01

L'ancrage politique

Jean-Louis Briquet et Laurent Godmer (Dir.)

Les récentes échéances électorales, tout en fournissant parfois des résultats contradictoires, mettent en relief dans de très nombreux cas l'importance absolument essentielle pour un homme politique de pouvoir disposer d'un solide ancrage électoral. Ce volume collectif permet de revenir sur les parcours de six hommes politiques majeurs de ces dernières années et à travers plusieurs cas internationaux sur le rôle et l'action des partis dans ce contexte.

Les hommes politiques français qui font l'objet d'une communication appartiennent à tous les partis : André Labarrère, maire de Pau ; Jacques Peyrat, maire de Nice ; Dominique Estrosi-Sassone aux cantonales à Nice ; Jean Arthuis, en son fief de Mayenne ; Jean-Yves Le Drian, "ministre de la Bretagne" ; Martine Aubry et le fief socialiste de Lille. A titre strictement personnel, j'aurais bien aimé une étude sérieuse sur quelques municipalités (si contrôlées qu'on a pu parfois les qualifier de quasi-mafieuses) méridionales comme Marseille sous Gaston Deferre... Pour les contributions internationales, relevons un texte sur le parti communiste italien en Sicile dans les années 1943-1948 ; une sur l'évolution des "bastions" rouges de banlieue parisienne, une sur le Hezbollah au Sud-Liban, etc.

Au bilan, un intéressant ensemble sur un phénomène qui imprègne notre vie politique (se souvenir des fréquentes références à "la prime aux sortants", ou a contrario au "dégagisme") et qui permet d'y voir plus clair dans nombre de processus récents d'implantation ("parachutages" réussis). Une contribution utile aux travaux d'histoire politique.

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2022, 280 pages, 26,- euros.

ISBN : 978-2-7574-3681-3.

Pour commander directement le livre : ici.

Ancré dans un fief
Partager cet article
Repost0
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 00:05

Edouard Brémond

L'anti-Lawrence d'Arabie

Merci à la revue Conflits pour la publication, à la suite de la parution de sa biographie, de ce long entretien sur la personnalité et les missions du général Brémond au cours de sa carrière. Pour lire l'ensemble :

L’anti-Lawrence d’Arabie : Edouard Brémond. Entretien avec Rémy Porte | Conflits : Revue de Géopolitique (revueconflits.com)

N'hésitez pas à relayer et à faire suivre !

BREMOND (4)
Partager cet article
Repost0
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 00:01

La paix dans la guerre

Espoirs et expériences de paix (1914-1918)

Jean-Michel Guieu et Stéphane Tison (Dir.)

Dès 1914, la question de la paix a été l'objet de discussions, et durant plus de quatre ans elle va être instrumentalisée, manipulée, utilisée. Mais le mot paix peut aussi recouvrir d'autres définitions, comme celle d'un instant de répit. Ce volume collectif revient sur les différentes formes et manifestations de cet espoir, de cet "horizon".

En quatre grandes parties, les vingt-cinq auteurs  abordent des thématiques très différentes (y compris le chant, le CICR ou le président Wilson) parmi lesquelles nous pouvons retenir : "Ils maudissent la guerre mais ils la font. French Pacifists at War, 1914-1918" (Michael Clinton) à "L'armistice de Focsani et la paix séparée de Bucarest au miroir de ceux de Brest-Litovsk, décembre 1917-mai 1918" (Jean-Noël Grandhomme), en passant par "Action et espoirs des Unions chrétiennes de jeunes gens (YMCA) durant la Grande Guerre" (Valérie Lathion) ou "L'hivernage des tirailleurs sénégalais, un héliotropisme du temps de guerre" (Julie d'Andurain et Antoine Champeaux). On le voit, le panel couvert est extrêmement large : Rémy Cazals s'intéresse à "La paix dans les Carnets de guerre de Louis Barthas", et Stanislas Jennesson traite de "Les diplomates veulent-ils la paix ? Le Quai d'Orsay et les projets de paix en 1917".

Un approche kaléidoscopique du thème qui rend ces sujets tout à fait abordables, même les plus ardus. Un volume qui nous rappelle que la paix reste, pour tous, un "horizon à atteindre". 

Editions de la Sorbonne, Paris, 2022, 429 pages, 34,- euros.

ISBN : 979-10-351-0669-0.

Pour commander directement le livre : ici.

La paix, sous toutes ses formes
Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 00:01

Les femmes de l'ombre

Rémy Kaufer

Voici une histoire des femmes dans le renseignement depuis celle qui fut à l'origine, au XVIIe s., du personnage romanesque de Milady de Winter.

En 26 chapitres, sur un rythme soutenu, Rémy Kaufer suit un fil chronologique, et nous passons des conflits de cour en Angleterre à la France de Louis XIV, puis de Louis XV (avec un petit détour pour confirmer que le chevalier d'Eon était bien un homme). Pas de femmes à retenir sous la Révolution et l'Empire, et nous voici fin XIXe - début XXe, y compris pendant la guerre de Sécession aux Etats-Unis. La période suivante voit les femmes impliquées dans l'opposition croissante entre la France et l'Allemagne, jusqu'à Mata Hari, "vrai mythe et fausse grande espionne", dont la notoriété abusive cache de nombreuses femmes effectivement engagées sur le front de la guerre secrète. On pense bien sûr immédiatement à Edith Cavell. De Londres à Moscou, ce premier XXe s. voit des femmes de plus en plus nombreuses participer à des opérations de renseignement sous tous les cieux, y compris avec Gertrude Bell au Moyen-Orient, ou pour le recrutement et le contrôle des agents de Staline. Le "métier" n'est toutefois pas exempt de risques et les morts violentes sont relativement nombreuses. Avec l'Occupation à partir de 1940, les Françaises sont également nombreuses à se lancer au titre de la Résistance dans le renseignement, mais parallèlement les femmes sont tout aussi présentes au sein des services allemands comme des services anglais ou américains (chapitres 13 à 19). Avec le retour de la paix, le monde de l'espionnage redevient très majoritairement masculin, mais certaines personnalités jouent néanmoins un rôle important, à Washington comme à Londres. Avec la naissance d'Israël, voici un retour en force du personnel féminin, avant une généralisation progressive à tous les services occidentaux comme orientaux (services chinois et des Etats voisins), jusqu'à la DGSE : "Dans les services secrets, la résistance au changement s'avère souvent beaucoup plus puissante qu'on ne l'imagine. Ainsi est-ce seulement au début des années 1990 qu'en rupture avec la tradition née des guerres coloniales d'antan, les femmes ont commencé à investir vraiment la 'piscine'. La chose, à vrai dire, ne s'est pas faite toute seule".

Un récit agréable, facile à lire, qui s'appuie sur une longue bibliographie finale. Un format poche peu onéreux. Il n'y a aucune raison de se priver de cette synthèse dans le temps long.

'Tempus', Perrin, 2022, 632 pages, 10,- euros.

ISBN : 978-2-262-10076-6.

Pour commander directement le livre : ici.

Espionnes...
Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 00:01

Tranchées

Le "système-tranchées" pendant la Grande Guerre

Magnifique ouvrage du musée de la Grande Guerre de Meaux, accompagnant l'exposition éponyme.

Le volume est organisé en quatre parties de volume différent. Il s'ouvre sur un texte de François Cochet, cheville ouvrière de ce volume et commissaire de l'exposition, "De la guerre pensée à l'enlisement" qui présente la bascule factuelle et intellectuelle du deuxième semestre 1914. Il signe par ailleurs les articles d'ouverture des deux plus grandes parties, "Le système-tranchées" et "Mythe et légendes de la tranchée". Celles-ci regroupent près de 25 contributions très diverses et qui permettent d'aborder le thème sous toutes ses facettes. Parmi ces auteurs, tous de qualité, relevons les textes d'Erwan Le Gall ("Saisir les tranchées dans la Grande Guerre à travers les journaux des marches et opérations"), Johanne Berlemont ("Les outils du fantassin français" et "Les barbelés"), Jean-Paul Amat ("La tranchée sous le signe du bois"), Yannick Marques ("La guerre des tranchées ou la renaissance d'une arme en déclin : la grenade"), Gilles Aubagnac ("Canevas de tirs et plans directeurs : une géographie de guerre"), Paul Malmassari ("L'artillerie d'assaut : de l'enfer des tranchées au terrain libre"), etc. Pour ma part, je contribue avec deux textes : "Doctrines et règlements sur la fortification de campagne avant la guerre", et "Le bond technologique des transmissions dans la Grande Guerre : histoire d'un aller-retour civilo-militaire".

Un superbe album, aussi solide sur le fond qu'esthétiquement réussi, et qui ne doit manquer dans aucune bibliothèque consacrée à la Première Guerre mondiale.

Silvana Editoriale, Milan, 2022, 219 pages, 29,- euros.

ISBN : 9788836650798

Pour commander directement le livre : ici.

Tranchées
Partager cet article
Repost0
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 00:05

Enigma

ou comment les Alliés ont réussi à casser le code nazi

Dermot Turing

L'histoire est désormais bien connue des amateurs, mais la réédition de cette synthèse publiée pour la première fois en France en 2019 est bienvenue, puisqu'elle offre au grand public et à petit prix le récit complet de cette aventure humaine et technique.

Les codes de la célèbre machine à chiffrer allemande Enigma furent cassés par le laborieux travail de militaires et mathématiciens français et polonais à partir de 1932, puis après le début de la Seconde guerre mondiale la participation des services britanniques. Les noms du commandant Gustave Bertrand, du polonais Marian Rejewski et du britannique Alan Turing émergent ainsi au fil du récit. Des recherches d'avant-guerre à la campagne de Pologne, à la "drôle de guerre" puis à la campagne de France jusqu'aux mystères de Bletchley Park, vous saurez tout de cette extraordinaire histoire de décryptage dans laquelle la France, c'est trop souvent oublié, joua un rôle majeur.

Un livre format 'poche' bienvenu, et dont tout amateur d'histoire de la cryptologie, du renseignement, ou de la Seconde guerre mondiale doit disposer.

'Chronos', Nouveau Monde éditions, Paris, 2022, 374 pages. 10,90 euros.

ISBN : 978-2-38094-300-9.

Pour commander directement le livre : ici.

Renseignement
Partager cet article
Repost0
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 00:01

PM inconnu et "couteaux pliants politiques"

Gazette des Armes  -  n° 553

Le magazine des collectionneurs d'armes anciennes, du haut de ses respectables 553 numéros, trouve toujours des sujets originaux. C'est ainsi qu'avec ce numéro de juin, il nous propose en particulier, outre les chroniques sur la législation des armes, une série d'articles tout à fait novateurs. Parmi ceux-ci, relevons en particulier l'analyse d'une épée de la maréchaussée d'Alsace au XVIIIe s., avec l'inscription "Vive le roy Louis XV" ; une étude sur les pistolets mitrailleurs SODAMEC, armes des années 1950 qui ne déboucheront pas sur des fabrications en série ; et un article surprenant sur les "couteaux pliants politiques", particulièrement en vogue dans la deuxième moitié des années 1930 et jusque dans les années 1950 (couteaux des Camelots du roi ou des Jeunesses socialistes par exemple). Enfin, concernant la létalité des armes, deuxième partie de l'analyse de la Kalachnikov.

Pour s'abonner à la Gazette des Armes : ici.

ARMEMENT INDIVIDUEL
Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 00:05

Edouard Brémond

L'anti-Lawrence d'Arabie

Une présentation de la biographie du général Brémond par une lectrice inconnue sur le site 'Grégoire de Tours'. Pour lire l'ensemble du texte : ici.

BREMOND (3)
Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 00:01

Fin tragique de l'Algérie française

Jean-Baptiste Ferracci

Journaliste et grand reporter, déjà auteur de plusieurs ouvrages dont deux consacrés à la guerre d'Algérie, Jean-Baptiste Ferraci livre ici ses souvenirs des années 1944 à 1964, en insistant en particulier sur les années durant lesquelles, comme journaliste à L'Aurore puis comme appelé, d'abord parachutiste puis journaliste, en Algérie, il a été à la fois témoin et acteur de cette guerre : "J'ai donc été le témoin direct de ce qui se passait alors sur le terrain, partageant le quotidien des soldats et de leur encadrement qui servaient la France avec courage et abnégation même si, parfois, la conviction faisait défaut".

Après avoir consacré les trois premiers chapitres aux années qui précèdent le début de la guerre d'Algérie, l'auteur entre dans le vif du sujet avec "Premier voyage en Algérie avec De Gaulle" (Alger, Oran, Mostaganem et le célèbre "Vive l'Algérie Française"), puis avec son incorporation au 1er bataillon parachutiste de choc. Après sa formation, il connaît pendant plusieurs mois le quotidien des opérations de ratissage au sud de Sétif, en appui d'une unité du 15e Tirailleurs. Il est ensuite affecté comme reporter à l'hebdomadaire Bled : "En fait, dans ce journal militaire, auquel collaborent aussi plusieurs civils sous contrat, il y a les professionnels, arrivés là après un parcours dans des unités combattantes, et plusieurs fils de famille que l'on a voulu surtout éloigner des risques du combat, et qui n'ont jamais vu le terrain". Le terrain, Jean-Baptiste Ferracci ne va pas le quitter, sillonnant l'Algérie dans tous les sens pour de très nombreux reportages aux côtés des populations civiles européennes comme musulmanes, aussi bien qu'au sein d'unités en opérations. Rendu à la vie civile en avril 1961, le retour est un peu compliqué par le putsch (qu'il couvre en photos) : "La guerre d'Algérie est terminée pour moi, du moins sur le terrain. Sur les 28 mois de mon service militaire, j'en ai passé 22 là-bas, découvrant ce pays avec passion. Pour l'avoir parcouru dans toutes les directions, je le connais davantage que beaucoup de ceux qui y sont nés. Je l'ai aimé, comprenant mieux que quiconque le sens du mot 'colonisation' avec ses innombrables aspects positifs et ses multiples côtés détestables". De retour à L'Aurore, il continue à couvrir la guerre d'Algérie (il apporte sa version de l'affaire Si Salah), en particulier dans ses formes métropolitaines (manifestations FLN, actions OAS, Charonne, etc.), et il va suivre de près le double drame des Pieds Noirs et des Harkis : "Les tueurs des factions diverses qui sont souvent des résistants de la dernière heure, pratiquant une violence exacerbée pour se faire reconnaître comme combattants, ne paraissent craindre aucunes représailles". Et il ajoute un peu plus loin : "Qui, 60 ans plus tard, s'il n'a pas vécu ces évènements, n'en a pas été témoin ou n'est pas historien, peut-il comprendre ce qui s'est passé alors en  France à l'égard de nos compatriotes d'Algérie ? Heureusement que certains sont encore là pour témoigner, car, vous le verrez, le récit de cette incompréhensible veulerie des dirigeants de l'époque réserve encore bien des surprises". Il termine ainsi son témoignage  avec les massacres, l'exode, les attentats contre De Gaulle, les milliards fournis à l'Algérie de Ben Bella et la "remarquable assimilation" des Pieds Noirs.

Un récit à hauteur d'homme, réaliste, qui apporte un éclairage supplémentaire sur ces années de souffrances.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2022, 303 pages. 24,90 euros.

ISBN : 9782364452084

Pour commander directement le livre : ici.

Reporter militaire
Partager cet article
Repost0
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 00:05

Les grands généraux de Rome...

et les autres

Yann Le Bohec

Meilleur spécialiste de l'armée romaine et auteur de nombreux ouvrages de référence (ici, ici et ici par exemple), Yann Le Bohec nous propose une approche dans le temps long du commandement des légions, avec quelques présentations étonnantes.

En onze chapitres, logiquement et pédagogiquement chronologiques puisque Rome change et que l'environnement évolue, le professeur Le Bohec nous entraîne, après avoir tenté une définition du "grand général" dans la Rome ancienne, des premiers combats de la Ville de sa création à 338 av. J.-C., "c'est ce que nous avons qualifié de 'struggle for life', une lutte pour la vie", à la crise finale des IVe et Ve siècles, de Valentinien Ier à Théodose II. Au fil des chapitres, sur les différentes périodes de la république puis de l'empire, quelques vingt-cinq notices de grands généraux sont présentées (de Coriolan à Stilicon) et leurs carrières replacées dans le contexte du moment. Il apparaît d'ailleurs au fil des pages que la notion de "pax romana" est toute relative, notamment sur les marges de l'empire et l'on découvre au sens strict du terme des conflits ou des campagnes dont on n'avait pas entendu parler, sans parler des guerres civiles. De même, il fait le récit des "triomphes" qui permettaient d'honorer les généraux victorieux, et qui évoluent eux-mêmes au fil du temps. Enfin, il n'oublie pas qu'un "mauvais" général (à la suite d'une défaite) a souvent auparavant remporté plusieurs victoires pour parvenir à ce niveau de commandement : à partir de quel moment est-on "grand", quand et pourquoi cesse-t-on de l'être ?

Un livre dont la qualité témoigne de la maîtrise et de la connaissance de l'histoire des armées romaines et de leurs évolutions par son auteur. Une réflexion riche et d'accès aisé. Un ouvrage qui séduira indiscutablement tous les amateurs.

Tallandier, Paris, 2022, 348 pages. 21,90 euros.

ISBN : 979-10-210-5035-8.

Pour commander directement le livre : ici.

Généraux et campagnes
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile