Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2019 3 10 /04 /avril /2019 06:00

Et si la 'Drôle de guerre' s'était poursuivie jusqu'au printemps 1941...

Batailles & Blindés  -  n° 90

Quel aurait été le visage de l'armée française si les opérations actives de la campagne de France s'étaient déroulées non pas en mai-juin 1940 mais l'année suivante ? Qu'en aurait-il été de la mécanisation et des divisions cuirassées ? Quels nouveaux chars avec une industrie de guerre fonctionnant à plein régime ? Quelles évolutions doctrinales ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles tente de répondre le dossier de ce numéro. Autre article original, celui retraçant le parcours de Joseph Beyrle, seul Américain ayant porté successivement pendant la Seconde guerre mondiale l'uniforme de l'US Army puis celui de l'Armée Rouge. Enfin, on relève un texte présentant le rôle et les combats de la 1ère DB polonaise en Normandie (en particulier autour de la poche de Falaise).

Un numéro qui retiendra sans aucun doute votre attention.

Uchronie

Partager cet article

Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 06:00

Du Pacifique en Provence

Aéro Journal  -  n° 70

Le magazine d'histoire de la guerre aérienne du groupe Caraktère propose dans son numéro d'avril plusieurs articles originaux, dont un intéressant historique de l'aéronautique belge, une étude sur les raids américains préalables au débarquement de Provence à l'été 1944 et un article complet sur les As allemands en Afrique du Nord dans les années précédentes. Un texte également qui tente de répondre à une question : rôle et efficacité relative des bombardements alliés sur l'Allemagne, avec des dizaines de villes détruites. Une question récurrente.

Un numéro bien agréable à lire.

Guerre aérienne

Partager cet article

Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 06:00

Cavalerie rouge

Isaac Babel

Jeune juif rallié à la révolution bolchevique, Isaac Babel rejoint l'Armée rouge naissante sur les conseils de Gorki en 1920, et participe durant cinq mois à la guerre polono-bolchevique au sein de la cavalerie de Boudienny. Il y trouve l'inspiration pour ce recueil de trente-quatre brèves histoires.

De deux à six pages en moyenne, elles s'articulent autour d'une anecdote, d'un personnage atypique, d'une situation exceptionnelle. C'est parfois excessif (les trois nuits d'ivresse de Prichtcépa après son retour dans son village du Kouban), mais toujours étonnant (la description de l'armée de Makhno déployant "le drapeau noir de l'anarchie" et exigeant "des autorités qu'elles livrent les bourgeois, les prolétaires, du vin et de la musique"). De l'histoire de Jésus s'unissant à Déborah racontée par le père Apolek à la mort d'un vieux général blanc, des combats de Lechniouv à la surprenante lettre d'adieu du divisionnaire Savitski, tout n'est que sang, mort, fange.

Des histoires truculentes qui racontent, à leur façon, ce qu'étaient en ces temps oubliés l'armée révolutionnaire mais aussi les populations "arriérées" de Volhynie. 

Gallimard, Paris, 2019, 216 pages. 9,50 euros.

ISBN : 978-2-07-283729-4.

Contes réalistes

Partager cet article

Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 06:00

Les Chrétiens dans Al-Andalus

De la soumission à l'anéantissement

Rafael Sanchez Saus

Le mythe d'une vie harmonieuse et apaisée des différentes communautés religieuses dans l'Espagne musulmane du calfat de Cordoue et des monuments de Grenade est ici sérieusement mis à mal.

L'auteur est un éminent universitaire espagnol, son livre est préfacé par deux membres de l'Académie royale d'histoire d'Espagne, toutes ses affirmations sont soigneusement référencées : il ne s'agit donc pas d'un ouvrage polémique, mais bien d'une étude de fond qui mérite d'être lue soigneusement, même si l'on en partage pas toutes les conclusions. De la conquête du royaume wisigoth à la Reconquête, la situation des chrétiens est détaillée, y compris les différentes révoltes locales, l'exil d'un très grand nombre et les pressions exercées sur ceux qui restent pour qu'ils abandonnent leur religion au bénéfice de l'islam. Plus que par la violence, s'est sans doute par les pressions politiques, administratives, financières et sociales que les chrétiens sont combattus. Si cohabitation il y a, elle est décrite comme "discriminatoire et inique" à travers le statut de la dhimma "qui reposait sur des contenus beaucoup plus restrictifs et dégradants qui se sont eu à peu imposés à partir de l'établissement définitif de la doctrine coranique". Le processus s'est accéléré avec la dynastie des Omeyyades, avec un processus de révoltes et de répressions, avec le rôle ambigu des convertis récents, les muladis "lesquels ont souvent été aidés par les chrétiens mozarabes". L'arabisation poussée se traduit finalement par l'oubli des racines hispaniques : "En d'autres termes, pour les habitants d'al-Andalus, qui se croyaient et s'imaginaient arabes, leur point de repère dans le passé n'était plus l'Hispanie mais l'Orient et plus précisément l'Arabie elle-même". Finalement, même la chrétienté mozarabe "n'a eu d'autre choix que la soumission la plus totale", témoins impuissants "victimes du rigorisme religieux qui s'est emparé d'al-Andalus avec l'arrivée des Nord-Africains". L'auteur rappelle enfin que le statut des dhimmis "n'était pas de configurer un cadre de cohabitation et de tolérance entre les fidèles des religions monothéistes mais de garantir la soumission des protégés".

Un ouvrage qui remet en cause une doxa soigneusement reprise depuis le XIXe s. et qui mérite que l'

Editions du Rocher, Monaco, 527 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-268-10128-6.

Le mythe d'Al-Andalus

Partager cet article

Repost0
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 06:00

Journal de guerre

1939-1943

Albert Memmi

Témoignage étonnant et original que celui d'Albert Memmi, dont le Journal (en deux parties : journal de guerre et journal d'un travailleur forcé) est ici reproduit. En effet, l'intéressé est juif tunisien : il est donc à la fois menacé et protégé (statut de protectorat), plus par les Italiens que par les Allemands.

Protectorat et non pas colonie, la Tunisie protège ses ressortissants et Albert Memmi vit donc en partie la guerre de loin, sinon par procuration. Jusqu'en juin 1940, en dehors de l'hostilité croissante de l'Italie (et de la peur qu'inspire la minorité italienne), la Drôle de guerre semble bien loin des plages méditerranéennes, même si la question de l'antisémitisme est au cœur des inquiétudes... Cela n'empêche pas ce pacifiste (comme la plupart de ses coreligionnaires) de participer à partir de l'été 1940 aux activités d'organisations qui soutiennent la politique de Vichy, jusqu'à la parution des lois antijuives. Au fil des pages, nous avons également ponctuellement quelques observations sur les relations avec la population arabe : au-delà des apparences, elles sont souvent tendues et les Européens sont toujours mal acceptés. L'antisémitisme s'accroit sur le territoire, mais l'auteur ne trouve pas beaucoup d'espoir du côté des Britanniques ("On dit que les Anglais combattent pour nous. L'argument est faux. Les Anglais et les autres combattent pour eux. Nos intérêts se trouvent par hasard liés aux leurs ... La guerre finie, la bagarre reprendra. Le sioniste devra de nouveau reprendre la lutte contre l'impérialisme anglais"). Avec le débarquement allié en Afrique du Nord et le repli des Allemands sur la Tunisie, la situation se tend : des rafles sont organisées pour réunir des travailleurs forcés et l'auteur fait le choix de rejoindre volontairement un des sites de regroupement. Nous en apprenons alors beaucoup sur la vie dans ces camps de travail tunisiens.

Un témoignage original sur un aspect très généralement méconnu de la Seconde guerre mondiale.

'Biblis', CNRS Editions, 2019, 302 pages, 10,- euros.

ISBN : 978-2-271-09421-6.

Témoignage original

Partager cet article

Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 06:00

Indochine et Vietnam

35 années de guerre : 1940-1975

Dennis Wainstock et Robert L. Miller

Considérant que les guerres française d'Indochine et américaine du Vietnam constituent en fait un seul et même conflit (à la limite pourquoi ne pas l'étendre au conflit sino-vietamien qui va clore le cycle ?), les auteurs affirment s'appuyer sur l'ouverture de nouvelles archives (en particulier nord-vietnamiennes) pour rédiger une histoire cohérente dans le temps long.

L'ouvrage, qui prend en compte les problématiques politiques, diplomatiques et bien sûr militaires,  se divise en trois grandes parties : "La conquête impériale" (période française jusqu'à la conférence de Genève), "Le Vietnam dans la guerre froide (présentation des deux Etats, nord et sud, et relations avec les Etats-Unis jusqu'à la crise de 1963), "La guerre américaine" (du golfe du Tonkin à l'offensive du Têt, la "vietnamisation" , les bombardements aériens et les accords de paix), sans oublier bien sûr les mouvements d'opposition à la guerre sur le sol des USA. Une utile chronologie complète le volume, tandis que les sources et la bibliographie comportent presque exclusivement des références américaines.

Un volume format poche qui malgré sa densité procède parfois par phrases un peu rapides. Mais au total, en particulier pour les étudiants, une première approche bien utile à l'ensemble de la période dans le sud-est asiatique. 

'Chronos', Nouveau Monde éditions, 2019, 326 pages. 9,90 euros.

ISBN : 978-2-36942-634-9.

La guerre de 35 ans

Partager cet article

Repost0
4 avril 2019 4 04 /04 /avril /2019 06:00

Du PM au R40

GBM  -  n° 128

Le numéro d'avril-juin du magazine GBM offre une large place à la campagne de France de 1940, avec un bel article retraçant l'historique des pistolets mitrailleurs français pendant l'entre-deux-guerres jusqu'à leur mise en dotation en 1940, la suite de l'étude sur le 41e BCC à Stonne et un texte très intéressant sur le parcours du 2e bataillon de chars polonais (armée polonaise reconstituée en France). Original également l'article sur les voitures de mitrailleuses de cavalerie avant 1914.

Un beau et riche sommaire, comme d'habitude. 

Campagne de France

Partager cet article

Repost0
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 06:00

Pantalons rouges... ou bleus ?

Militaria  - n° 403

Le bientôt vénérable mais toujours dynamique Militaria nous propose dans son numéro d'avril un nouvel article qui annonce la fin des pantalons rouges de 1914 dès l'automne avec la mise en fabrication et la distribution d'un "surpantalon" de toile bleue, dans un contexte de pénuries diverses. Nous retenons également deux autres articles : la suite de celui sur les "guides touristiques" non officiels destinés aux soldats américains de la Seconde guerre mondiale, et les combats entre Américains et Allemands en Sicile en 1943.

Sans oublier les riches chroniques sur les activités de reconstitution et les bourses.

Uniformologie

Partager cet article

Repost0
2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 06:00

Vichy contre Vichy

Une capitale sans mémoire

Audrey Mallet

Le terme "régime de Vichy" est tellement connoté que la municipalité fait tout son possible dès l'automne 1944 pour faire oublier que le gouvernement du maréchal Pétain en a fait la capitale provisoire de la France.

La prestigieuse ville d'eau, "capitale mondiale du thermalisme" avant la guerre, a certes profité de son statut de "capitale" mais elle en a aussi payé un prix important (aussi bien dans le domaine de la répression policière que pour les conditions de vie de la population et l'économie de la ville) et a connu lors de la Libération des épisodes marquants d'épuration plus ou moins sommaire. En tout état de cause, une partie non négligeable de la population regrettera qu'elle n'ait pas été plus sévère. Dès le début des années 1950 toutefois, il ne s'agit plus que de revaloriser le patrimoine, thermalisme et tourisme : "Selon e récit local, les Vichyssois auraient été triplement victimes de la guerre. Victimes de malchance tout d'abord, puisqu'en 1940 c'est leur ville qui a été choisie comme capitale de substitution. Victimes des Allemands et du régime de Vichy ensuite. Et enfin victimes d'injustice puisque le détournement du nom 'Vichy' pour signifier le régime collaborateur de Pétain aurait porté préjudice à la ville". Il faut donc tourner la page, effacer toutes les traces visibles de cette période et littéralement "oublier" la guerre, même si une forme de nostalgie se manifeste dans un cercle privé à l'égard de la personnalité du maréchal Pétain, qu'ils ont été nombreux à croiser régulièrement.

Le livre se termine sur les dernières évolutions et les tendances actuelles. Finalement, Vichy est assez largement resté à l'écart des grands courants nationaux et ne veut plus se définir que comme une ville thermale, "n'ayant aucun devoir d'histoire et de mémoire face à cet héritage", constituant ainsi "une anomalie dans le paysage mémoriel français".  

Belin, Paris, 2019, 304 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-410-00961-3.

Vichy, la ville et le régime

Partager cet article

Repost0
1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 06:00

L'école de rame

Scènes du folklore onusien au Sud-Liban

Nicolas Decoud

Etonnant roman (à lire au deuxième degré, sinon c'est grave !) rédigé sous la forme d'un témoignage personnel. Un lieutenant peu apprécié de ses chefs est désigné pour un séjour au sein de la FINUL, une façon de se débarrasser de lui en régiment. L'aventure commence...

Devenu officier communication du contingent français, au sein d'une équipe chargée de l'influence opérationnelle, il a la possibilité de rencontrer beaucoup de monde et de se déplacer sur le terrain. Sur la base vraisemblable d'une expérience personnelle et d'anecdotes vécues ou racontées, Nicolas Decoud nous décrit un déploiement international presque ubuesque (quoi que...), brosse des portraits au vitriol d'un certain nombre de cadres, présente des descriptions (tordantes) de préparations de visites d'autorités ou d'exercices, les unes et les autres aussi inutiles. Pris au premier degré, le livre serait à la fois cruel et injuste ("Vous avez dix jours pour monter un projet CIMIC génial qui changera à jamais la face du Liban. Dix jours pour un projet qui rendra fous de jalousie les Italiens et les Espagnols ... Et ne venez pas me faire chier avec un projet éducatif !"... ), et c'est bien comme un récit parodique qu'il faut le prendre. Englués dans l'impossibilité d'agir, la Force et ses contingents vivent pour eux-mêmes, entre ennui et inutilité réelle. Chacun tente de s'adapter, de passer le temps, d'y vivre le mieux possible, simplement, et les petits défauts sont amplifiés. Derrière la caricature, reconnaissons que certaines pages ne manquent pas de pertinence... "On aura fait que ça, aujourd'hui. Attendre ! C'est un savoir faire militaire de base".

Un condensé de micro-évènements souvent ridicules et qui font sourire. A lire en repensant à des expériences personnelles, mais sans en faire une retranscription de la réalité car le trait serait alors beaucoup trop grossi.

Médiapop éditions, Mulhouse, 2019, 379 pages, 18,- euros.

ISBN : 978-2-918932-63-5.

Roman onusien

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile