Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 06:00

Un art de l'éternité

L'image et le temps du national-socialisme

Eric Michaud

Réédition d'un volume paru en 1996, ce livre vise davantage à évaluer la place fondamentale de certaines conception de l'art et de son importance pour la collectivité dans l'idéal national-socialiste, qu'à rechercher les traces matérielles de leur réalisation.

Dans un régime de parti unique qui devait durer mille ans, tenu d'une main de fer par un aquarelliste austro-bavarois ayant échoué à vivre de sa peinture, les arts ne peuvent qu'avoir une fonction essentielle. Le terme, d'ailleurs, doit être compris au sens large : tout ce qui est création, y compris le travail quotidien, contribue à illustrer les capacités de la "race élue" et à préparer ses réussites futures. Entre histoire de l'art et philosophie politique, le livre nous entraîne donc sur les traces d'Hitler et des dirigeants du Reich dans leurs rapports à la question de l'art ("une mission sublime et qui exige le fanatisme" !) comme instrument au service de la communauté populaire, dans ses différentes manifestations (peinture, poésie, architecture, musique, etc.), y compris dans les activités les plus prosaïques de chaque jour, dont les réussites sont célébrées à l'égal de triomphes sportifs ou des plus grands chefs d'oeuvre.

Le discours est dense, les références sont nombreuses (près de 50 pages de notes et biblio.) et les aller-retour (temporels en particulier) fréquents, ce qui rend parfois le texte un peu difficile à suivre et demande une vraie concentration pendant la lecture. Il en reste une définition de l'art national-socialiste à la fois très ample et assez floue : l'art est création et toute création devient artistique. L'art est "la puissance vitale" de l'homme nouveau. L'art seul peut traduire la réalité, la force du régime et de ses idées. Une étude de fond qui permet d'aller plus loin dans l'analyse, intellectuelle et presque psychanalytique, des fondamentaux du régime nazi.

Folio Histoire, Paris, 2017, 424 pages. 7,70 euros.

ISBN : 978-2-07-270119-1.

Quand j'entends parler de 'Kultur'...
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire sociale et culturelle
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:00

La violence de l'action

La bataille pour l'avant-poste de Keating

Clinton Romesha

Les éditions Nimrod viennent de traduire en français et de publier une nouvelle pépite pour tous ceux qui s'intéressent aux combats conduits par l'armée américaine depuis une quinzaine d'années. Ils nous entraînent cette fois en Afghanistan, sur les pas d'une poignée de soldats isolés dans un avant-poste de la province du Nouristan, très violemment attaqué par les Taliban.

Les différents personnages sont soigneusement décrits, la vie quotidienne (dominée par les tours de garde) est globalement ennuyeuse même si les alertes sont assez fréquentes. Par ailleurs, le poste lui-même, peu (ou mal) protégé, est souvent la cible d'opérations de harcèlement des rebelles afghans. Le commandement américain vient de prévoir son évacuation, mais rien n'a encore été fait et tous n'attendent que l'ordre d'abandonner définitivement ce site dangereux. La description des conditions de vie extrêmement sommaires de ces soldats ne surprendra ps ceux qui connaissent de telles OPEX, mais elle passionnera sans aucun doute tous ceux qui veulent en savoir davantage sur l'hébergement, l'alimentation, l'hygiène, etc., tous éléments particulièrement spartiates et rustiques loin des grandes bases. L'ennui, surtout, règne sur ce coin de terre désolé, dont le commandement a finalement pris la décision de retirer ce détachement. Et au matin du 3 octobre, 5h58, tout bascule lorsque 300 Taliban attaquent le poste avec roquettes et armes lourdes (p. 115). La suite du livre est donc le récit de cette bataille durant laquelle les Américains sont menacés d'être submergés. On retrouve les militaires et gardes afghans, entre courage et abandon, dont le chef est incapable de commander efficacement ses hommes ; la question de l'appui aérien et des difficultés de communications précises air-sol ; l'angoissante question des munitions qui s'épuisent ou qui manquent ; la gestion des blessés ; etc. Certaines phrases éclairent sur l'organisation et le fonctionnement de l'armée américaine : "Si l'on devait faire un parallèle entre une bataille et un match de football -ce qui n'est pas une mauvaise comparaison-, alors le rôle joué par un sergent de section ressemble à celui de l'entraîneur : un homme qui participe au jeu sans se trouver pour autant sur le terrain. Son travail consiste plutôt à se tenir en retrait, à observer et à faire en sorte que son équipe ait à sa disposition tout le nécessaire pour accompagner le ballon jusque dans la zone adverse". D'autres traduisent "à chaud" des réflexions sur des initiatives instinctives, mais peut être non adaptées, au combat : "Bien qu'ils fussent tous cloués au sol par les tirs ennemis, Jones se redressa, mit sa mitrailleuse en batterie et ouvrit un feu continu. Ce n'était sans doute pas la meilleure chose à faire en termes de gestion des munitions dans la perspective inévitable où les Taliban se décideraient à submerger la tranchée", ou "Ce repli, qu'ils effectuèrent l'un après l'autre en se couvrant mutuellement, illustrait une réalité particulièrement inquiétante. Au lieu de mener l'offensive pour reprendre les positions que nous avions abandonnées, ... nous avions fait l'inverse et nous continuions à nous retrancher dans un espace de plus en plus restreint". Les renforts arrivent finalement en fin de journée et la petite garnison de 50 hommes (27 blessés, 8 tués), dont tous n'étaient pas sur un poste de combat, est sauvée. La question de la fiabilité des recrues afghanes reste posée (refus de combattre, vols de matériel, désertions) et celle de l'importance des défenses accessoires à aménager dès le début et à améliorer en permanence sert en quelque sorte de conclusion.

Un livre qui s'inscrit parfaitement dans la collection de témoignages édités chez Nimrod, et qui au-delà de son aspect "aventure vécue" donnera à tous l'opportunité de réfléchir à des sujets essentiels en opération. Un affrontement intense de quelques heures, mais une expérience inoubliable pour ses participants et un cas concret intéressant pour tous.

Editions Nimrod, Paris, 2017, 378 pages, 21,- euros.

ISBN : 978-2915243789.

Combats en Afghanistan
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Récits et témoignages
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 05:55

Bouvines, Murat, guerre civile en Grèce et combats des Apaches

Guerres & Histoire  -  n° 35

A échéance régulière, la lecture du nouveau numéro de Guerres & Histoire constitue le petit plaisir privilégié du week-end. Cette dernière livraison n'échappe pas à la règle, avec en particulier le beau dossier sur la bataille de Bouvines, qui présente à la fois le déroulement des combats mais aussi le cadre géopolitique du temps dans l'opposition entre Plantagenêts et Capétiens et les conséquences de la victoire de Philippe Auguste : quand l'histoire rejoint le roman national. On retiendra également le beau portofolio sur la guerre civile en Grèce entre 1943 et 1949, le très intéressant article sur les éléphants comme animaux de combat, celui original sur la petite guerre des Apaches dans l'Ouest américain, une présentation de Murat, cavalier hors norme mais piètre politique, et l'article sur les combats entre Ramsès III et les peuples de la mer dans l'Egypte antique.

Variété des thèmes, sérieux sans se prendre inutilement au sérieux : une réussite !

1214
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 06:00

Quand les Européens découvraient l'Afrique intérieure

Afrique occidentale, vers 1795 - 1830

Olivier Grenouilleau

Spécialiste du XIXe siècle et de l'histoire de l'esclavage, à laquelle il a déjà consacré de nombreux ouvrages, Olivier Grenouilleau nous propose ici une étude sur la période "pré-coloniale", celle qui, de la Révolution à la Monarchie de Juillet, voit un nombre croissant d'Européens, explorateurs, commerçants, scientifiques et militaires, pénétrer de plus en plus profondément vers le centre du continent noir, à partir des côtes d'Afrique occidentale.

C'est l'époque des débuts de l'abolitionnisme, mais aussi celle où l'on a en Europe une vision fantasmée d'une Afrique "fabuleuse aux richesses immenses ..., image mythique où, à l'instar de sa végétation, tout ne serait en Afrique que naturelle luxuriance". Français et Britanniques sont alors à la pointe de ces expéditions de découverte, et au fil des pages nous suivons les traces de Clapperton et de Lander, remontant du golfe de Guinée vers le Niger ; de Gray et Dochard, de Mollien, de Park et de Laing, partant des côtes du Sénégal et du Sierra Leone, de René Caillié, qui à partir de la côte atlantique remonte jusqu'au Maroc et à Tanger par Tombouctou. Pour les uns, il s'agit déjà, effectivement, d'ouvrir la voie à la colonisation européenne, pour d'autres de partir à la recherche de voies commerciales et de débouchés, pour d'autres enfin les préoccupations sont essentiellement scientifiques, mais tous manifestent à l'égard des régions qu'ils traversent et des populations qu'ils rencontrent une curiosité de bon aloi, qui n'est pas encore marquée par cette forme de mépris condescendant que l'on retrouvera à la fin du XIXe siècle. Olivier Grenouilleau nous présente les personnalités et les tempéraments souvent assez exceptionnels de ces explorateurs et s'efforce de préciser leurs motivations pour partir ainsi à l'aventure. Il raconte leur quotidien, leurs rencontres, leurs rapports avec les chefs locaux, les difficultés de déplacement, etc. ; mais aussi l'organisation sociale des nations et tribus au sein desquelles ils séjournent pendant parfois de longues périodes, ainsi que les circuits d'échanges qui préexistent et le potentialités économiques (réelles ou supposées) qu'ils identifient. Enfin, la troisième grande partie est consacrée tout à la fois à la question de l'esclavage africain intérieur, avec le paradoxe de sa condamnation avant que l'abolitionnisme n'ait triomphé en Europe, et à la question de la position de ces explorateurs, aussi bien vis à vis de ces sociétés qu'à leur retour dans leur métropole européenne.

Un livre à la fois riche d'informations sur une période et des événements généralement mal connus, qui replace sans a priori à leur juste place des campagnes de découverte, et qui présente honnêtement les "visiteurs" comme les "visités".

Tallandier, Paris, 2017, 349 pages. 23,90 euros.

ISBN : 979-10-210-0335-4.

Exploration et découverte de l'Afrique
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Mondes coloniaux
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 05:55

De Mossoul au golfe de Guinée et à la mer Noire

DSI  -  n° 127

Le numéro de janvier-février de DSI est aussi riche que les précédents. Dans un esprit résolument interarmées et avec le souci d'aborder aussi bien les questions de matériels et de budgets que celles de l'entraînement ou de la réflexion doctrinale, le magazine nous présente à la fois les marines roumaine et bulgare en mer Noire, les chars ukrainiens, les regrets et difficultés (équipement, entraînement, emploi) de la réserve opérationnelle sur le territoire national, le concept d'Action terrestre future ou celui de "combat multi-domaine", ou la place du bombardier B-2 Spirit dans la doctrine américaine. On n'oublie pas, bien sûr, la chronique de C. v. C., qui revient sur les "Gégés" qui s'autoproclame "experts" sans avoir lu autre chose (dans le meilleur des cas) que le sommaire d'un manuel scolaire : "Au vrai, la solution (pour en venir à bout) existe depuis quelques siècles et s'appelle la méthode. Seulement c'est plus long et ça implique des efforts. Or Gégé a encore pas mal de vidéos de chats rigolotes à visionner encore aujourd'hui, ce qui l'empêchera de devenir un véritable expert sur la Syrie ou tout autre crise à venir"... Un seul conseil : lisez, lisez le plus possible !

 

Europe orientale et monde russe
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Défense"
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 06:00

Henri Gouraud

Photographies d'Afrique et d'Orient

Julie d'Andurain

Travaillant aussi bien sur les mondes coloniaux que sur la Grande Guerre, Julie d'Andurain (qui a publié en 2012 La capture de Samory, ici) a soutenu une thèse sur le général Gouraud (4e Armée en 1918) pendant la Première Guerre mondiale, et connaît donc parfaitement les fonds d'archives. Des trésors des dépôts du ministère des Affaires étrangères, elle a extrait 200 photos qui retracent la carrière du général, parmi les quelques 10.000 qui figurent dans son important fonds privé.

Les dix premières pages présentent rapidement la jeunesse de Gouraud, puis l'ouvrage est divisé en quatre grandes parties qui correspondent aux principales étapes de sa carrière : l'Afrique, la Grande Guerre, le Levant, le Gouverneur militaire de Paris. Souvent présentées en grand format, parfois en double-page, les photos sont d'une exceptionnelle qualité, régulièrement complétées par des cartes, des dessins, des reproductions de documents privés ou officiels. Elles sont accompagnées par un texte courant qui décrit avec soin les événements de la même époque et l'évolution parallèle de la vie et de la carrière de Gouraud, à la fois officier et diplomate, qui connu souvent le feu (il perd un bras à Gallipoli) mais rencontra également les plus hautes autorités françaises et étrangères de son temps. Ce texte est lui-même enrichi par de nombreux extraits de correspondances, qui apportent une complément d'âme à l'ensemble. Pour les amateurs d'analyse des photos et de leur rôle dans la construction d'un récit historique, il y a là une belle matière, puisque la sélection présentée s'échelonne sur l'ensemble d'une vie professionnelle. Enfin, une mise en page classique et la dominante ocre ou sépia des photos anciennes donnent au volume une allure très soignée, un style presque "discrètement luxueux".

Un beau livre-album qui a dès à présent sa place dans toute bibliothèque bien tenue.

Editions Pierre de Taillac, Paris, 2016, 240 pages, 35,- euros.

ISBN : 978-2-36445-083-7.

Une carrière en photos
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Mondes coloniaux
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 06:10
Premier et Second empire

Café historique de la Chouette

Mercredi 22 février  -  19h00

Le prochain café historique de la Chouette se tiendra, comme d'habitude, de 19h00 à 21h00 à la brasserie 'Le Concorde' (239 boulevard Saint-Germain, Paris 7e, métro Assemblée nationale) sur le thème du Premier empire, avec la participation de David Chanteranne, jeune et brillant historien et journaliste, auteur des récents "L'Insulaire, les neuf vies de Napoléon" et "Les dix rendez-vous qui ont changé le monde" ; rédacteur en chef des magazines "Napoléon Ier" et "Napoléon III".

Nous vous attendons nombreux !

Merci de relayer et de faire suivre !

 

Premier et Second empirePremier et Second empirePremier et Second empire
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 06:05

Centenaire de la Voie sacrée

Train Magazine  -  n° spécial

Le magazine de l'arme du Train propose un numéro consacré au rappel de l'importance de la fonction logistique dans le cadre de la bataille de Verdun, et à un bilan des manifestations, activités, commémorations, organisées au cours de l'année 2016 qui vient de se terminer. La voie sacrée est bien sûr au coeur de ce numéro, mais ni le chemin de fer, ni les convois hippomobiles ne sont oubliés. Une mise en page agréable et largement illustrée pour une solide synthèse.

Renseignements, contacts, commandes :

Auprès du musée de l'arme : ici, ou auprès de la Fédération nationale du Train : ici.

Voie sacrée
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 06:00

L'encrier du Poilu

n° 62 et 63

Cette belle revue associative, présentée avec soin, poursuit son bonhomme de chemin. Chaque numéro présente une vraie variété d'articles dans tous les domaines (vie quotidienne au front ou à l'intérieur, principales opérations, portraits de civils ou de militaires, questions diplomatiques, etc.). Au sommaire des deux derniers numéros de l'année 2016 par exemple : "La bataille de la Somme autour de Faÿ", "Argonne d'hier et d'aujourd'hui", "Le télégramme Zimmermann", "Les papiers personnels des poilus", etc. Par ailleurs, de très copieuses rubriques d'actualité (extraits de presse, nouveaux livres, expositions, etc.) permet de suivre avec davantage de précision de nombreuses manifestations ou publications liées au centenaire de la Grande Guerre. Des animateurs sympathiques et une belle réalisation. Le magazine est adressé aux adhérents de l'association.

Les pages du site consacrées aux derniers numéros :

n° 62 = ici, n° 63 = ici

Pour renseignements, contacts, adhésion :

http://lencrierdupoilu.free.fr/

Presse associativePresse associative
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 06:00

Les Français sous l'occupation en 100 questions

Fabrice Grenard et Jean-Pierre Azéma

La jeune collection 'En 100 questions' s'enrichit d'un volume sur l'histoire des Français entre 1940 et 1945 (voire au-delà), d'autant plus justifié que les débats sont toujours nombreux sur cette période.

Ces 100 questions, auxquelles il est généralement répondu en brefs chapitres de trois pages, sont organisées en neuf grandes parties chrono-thématiques : "Le traumatisme de la défaite, 1940", "Vichy, la Révolution nationale et la collaboration d'Etat, 1940-1941", "Occupants et occupés", "Vivre et survivre en France sous l'occupation", "Les débuts de la Résistance, 1940-1941", "Basculements, printemps 1942-1943", "Radicalisation, fin 1943-printemps 1944", "Libérations, épuration reconstruction, 1944-1950", et "Mémoires". Au regard du nombre et de la diversité des sujets traités, il s'agit d'une bonne première approche, d'un accès facile, à cette période complexe. Le propos est généralement mesuré (comme la distinction entre l'accueil réservé à Pétain lui-même et les appréciations portées sur les autres représentants du régime : "Ce soutien à Pétain ne se traduit nullement par un soutien à son gouvernement"), et l'on peut d'autant plus regretter, parfois, une forme de discours trop convenu ("un véritable complot tramé contre la République" en juillet 1940 ?). C'est finalement un tableau en demi-teinte que brosse ce livre, celui d'une population longtemps déboussolée au sein de laquelle les résistants, très divers, restent largement minoritaires et où une forme de "fronde" (campagne des "V" en 1941) marque une opposition sans pouvoir pour autant être assimilée à une résistance active. Le STO (auquel plusieurs chapitres sont consacrés) favorise indiscutablement une rupture ("99% de la population des villes et des campagnes sont pour les défaillants, leur apportant une aide matérielle et morale" peut-on lire dans un rapport de gendarmerie), mais une rupture progressive ("L'opinion se montre de plus en plus réceptive à la contre-propagande résistante"). De même, les premiers maquis mettent plusieurs mois à se structurer, à s'organiser et à être équipés, et les maquisards eux-mêmes reflètent la diversité sociologique de la population. Toujours entre ombre et lumière, la période de la libération est également traitée à travers plusieurs chapitres, qui font ressortir la complexité de la situation : "Alors que la guerre se prolonge jusqu'en mai 1945, que des régions entières sont détruites et que la reconstruction s'annonce difficile, les Français comprennent que, s'ils ont retrouvé la liberté, le temps des sacrifices n'est pas encore terminé".

Un bon volume de synthèse pour tous ceux qui voudraient commencer à s'intéresser à ces questions. 

Tallandier, Paris, 2016, 330 pages. 15,90 euros.

ISBN : 878-19-219-2065-8.

Vie (extra)ordinaire sous l'occupation
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile