Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2019 2 28 /05 /mai /2019 06:00

Penser l'évènement

1940-1945

Pierre Laborie

Voici en quelque sorte un volume en hommage à l'historien Pierre Laborie, décédé en 2017, par la réunion d'une série d'articles et de communications.

L'ensemble est organisé en trois grandes parties, regroupant une vingtaine de textes sur le thème du travail de l'historien, des Français dans la guerre et de la mémoire qui en a été conservée ("L'historien et l'évènement", "Les Français dans la guerre", et "Ecrire l'histoire, récits et enjeux mémoriels"). Nous y trouvons donc des très intéressants éléments sur la méthodologie de l'historien, l'évolution de ses recherches et la relativité des conclusions. Mais il y a, bien sûr, beaucoup d'autres éléments, sur les évènements de mai-juin 1940 ("La défaite : usages du sens et masques du déni", "Mai-juin-juillet 1940 : un nouveau trou de mémoire ?"), sur la Résistance ("La notion de Résistance à l'épreuve des faits : nécessité et limites d'une approche conceptuelle") et sur la réécriture gaulliste de la période.

Folio Histoire, Paris, 2019, 535 pages. 9,50 euros.

ISBN : 978-2-07-283403-5.

Synthèse d'une vie d'historien

Partager cet article

Repost0
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 06:00

Un été d'espoir et de sang

Chronique de cinquante jours

20 juin - 10 août 1792

Pierre-Louis Roederer

Présenté et annoté par Thierry Lentz, ce volumineux ouvrage est essentiellement constitué par les souvenirs personnels de Pierre-Louis Roederer. Rédigés plusieurs années après les faits, publiés en 1832, ils constituent néanmoins un témoignage de premier plan sur les dernières semaines de la monarchie (la république sera proclamée le 21 septembre).

La première partie est consacrée aux prolégomènes de la journée du 20 juin, avec la pression de la rue et la confusion entre "les pétitionnaires", l'assemblée, la municipalité et les Tuileries : "la journée du 20 juin … fit s'évanouir le prestige de l'inviolabilité du palais, et de la personne du roi, et de la majesté royale. Le trône était encore debout mais le peuple s'y était assis". La seconde partie détaille pratiquement jour par jour les évènements qui se déroulent jusqu'à la veille de la fête de la Fédération, le 13 juillet. Le chroniqueur s'intéresse à tous les discours, à toutes les prises de position, qu'il s'agisse du parti de la Cour ou des "Jacobins", mais aussi des vœux de la province, alors qu'apparaissent dans différentes sections parisiennes les premiers appels à la déchéance de Louis XVI. Les interventions (Lafayette, Condorcet, Desmoulins, Brissot, etc.) se multiplient, faisant alterner (brefs) moments d'apaisement et reprises des tensions, tandis que l'intervention étrangère aux frontières se fait plus inquiétante. La troisième partie, entre le 14 juillet et le 8 août, où l'on trouve en quelque sorte l'origine de "la grande muette" avec l'obligation de réserve imposée aux généraux et aux militaires et l'interdiction qui leur est imposée d'adresser à l'autorité politique des pétitions collectives. La période est caractérisée par les priorités militaires (recrutement, organisation, etc.) et par la crise politique entre royalistes et Jacobins, sur fond de menaces du duc de Brunswick. Enfin, les deux dernières parties s'intéressent à la journée du 10 août en elle-même et au rôle particulier de Roederer, qui accompagne presque en permanence le roi et espère lui éviter l'arrestation. Il ne cessera d'ailleurs pas de défendre le monarque déchu jusqu'à son procès. Fin août / début septembre la France (ou Paris ?) bascule. La monarchie millénaire vit ses derniers jours.

Un livre-témoignage très intéressant, absolument à connaître par tous ceux qui s'intéressent à la période révolutionnaire.

Perrin, Paris, 2019, 432 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-262-97748-8.

Souvenirs d'un témoin

Partager cet article

Repost0
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 06:00

Cinq siècles d'opérations extérieures

des armées françaises

François Cailleteau

On connaît la formule du général De Gaulle selon laquelle "la France s'est faite à coups d'épée". En un sens, ce nouveau livre de François Cailleteau en apporte la confirmation en traitant d'un nombre impressionnant d'interventions militaires françaises au-delà des frontières.

Si le qualificatif d'OPEX est un peu abusif pour un certain nombre de ces campagnes (mais les premières pages sont consacrées à un heureux effort de définition de ce qu'est une OPEX), force est de reconnaître que l'outil militaire des gouvernements successifs a toujours su répondre, et l'auteur d'évoquer une certaine légèreté dans la prise de décision d'intervention et une grande résolution dans l'exécution et l'application des ordres reçus. Les sept premiers chapitres sont consacrés à une présentation chronologique des campagnes correspondant à la définition retenue depuis les XVe/XVIe s. avec les guerres d'Italie. Pour la Révolution et l'Empire par exemple, l'auteur retient l'expédition d'Egypte, celle de Saint-Domingue, la campagne de Dalmatie et la guerre d'Espagne, et quelques pages sont consacrées à la campagne de Russie de 1812. Au fil des pages, reviennent à l'esprit des engagements oubliés ("Opération navale sur le Tage" en 1831) ou d'autres méconnus (les modalités de la conquête de la Tunisie). Les expéditions coloniales jusqu'à l'entre-deux-guerres, puis la décolonisation (y compris l'expédition de Suez et l'opération de Bizerte), occupent naturellement une place importante, et le chapitre 8 est consacré aux OPEX de la Ve République depuis le Gabon en 1964. Les deux derniers chapitres ("Retour d'expérience" et "Bilan et perspectives") s'efforcent de tirer "la substantifique moelle" de cette impressionnante liste d'opérations militaires. Le nombre d'échecs n'est pas négligeable, en particulier pour les plus importantes, mais avec ou sans succès "les troupes françaises ont quasiment toujours fait preuve de courage et de cohésion … De la 'furia francese' à l'assaut du pont de Verbanja, il y a cinq siècles pendant lesquels ces qualités se sont presque continument manifestées". Il souligne par contre les déficits chroniques en matière d'équipements et de logistique, mais constate globalement que "l'outil militaire" est de qualité et permet à la France de maintenir son rang dans le monde.

Au bilan, un livre très intéressant, qui en s'efforçant de mettre à jour des tendances lourdes dans le temps long apporte une réelle contribution à la réflexion sur les rapports politico-militaires et sur le fonctionnement des armées elles-mêmes.

Economica, Paris, 2019, 319 pages, 29,- euros

ISBN : 978-27178-7071-8.

500 ans de corps expéditionnaires

Partager cet article

Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 06:00

La marine française

et la résolution de la question d'Orient

(1797-1922)

Christophe Mommessin

Si le rôle de la Marine pendant la Première Guerre mondiale est généralement mal connu du grand public, son action en Méditerranée orientale entre 1914 et 1918 est restée absolument confidentielle. Seuls peut-être les philatélistes connaissent encore les îlots de Rouad et de Castellorizo...

Après avoir rapidement brossé le tableau général de la place de la France et du rôle de sa marine dans l'Orient méditerranéen au cours des siècles passés (chap. 1) puis présenté la stratégie britannique dans la même région (chap. 2) et enfin s'être intéressé à l'Italie et à la Grèce face à un empire ottoman en déclin, Christophe Mommessin consacre l'essentiel de son ouvrage à la période de la Grande Guerre. Il met bien en relief que, contrairement aux accords antérieurs, Londres fait en sorte de se dégager du commandement en chef naval français pour faire cavalier seul en fonction de ses intérêts propres le long des côtes turques. Il détaille ensuite l'installation de troupes françaises sur les îles de Rouad et de Castellorizo, directement gérées par la Marine à partir de 1915. De là, des filières de renseignement en Syrie sont organisées, permettant le développement du Service d'information de la Marine au Levant, qui s'appuie localement sur les minorités catholiques et même les moines et abbés (mais remise en question de la personnalité et de l'action du père Jaussen). Ce faisant, l'opposition (discrète mais vive) entre Français et Britanniques est exacerbée dans la région et l'auteur nous livre quelques belles pages sur les manifestations de cette "mésentente cordiale". Christophe Mommessin évoque au fil des pages les rapports avec les communautés chrétiennes et plus largement syriennes, le drame arménien, la Légion d'Orient, toujours sur fond de rivalités entre Paris et Londres. La quatrième partie est consacrée à l'après-guerre avec l'extension des oppositions à la terre ferme : pour les Anglais, "le chaos chérifien plutôt que l'ordre français". On apprécie également qu'un chapitre (chap. 12) soit consacré à la Cilicie, à sa situation complexe et à ses évolutions entre 1919 et 1922. Enfin, les ambitions italiennes et grecques dans la région contribuent à sonner le glas de la présence française sur les îlots. La dernière partie ("Les stratégies") est consacrée à une présentation comparée, parallèle, des stratégies française et britannique, une stratégie faite de "tâtonnements" pour la France dans un rapport du faible au fort.

On apprécie particulièrement en fin d'ouvrage les nombreuses cartes et annexes qui apportent une réelle plus-value. Un volume solide, complet, qui mérite absolument d'être connu de tous les amateurs.

Tolbiac éditions, 2019, 724 pages, 26,- euros.

ISBN : 9781791639518

Guerre navale (secrète)

Partager cet article

Repost0
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 06:00

Iéna et Auerstedt

La Prusse humiliée

(14 octobre 1806)

Frédéric Naulet

Bien connu pour ses précédents ouvrages (ici par exemple) et ses nombreux articles dans différentes revues d'histoire militaire, Frédéric Naulet revient dans ce livre sur le terrible humiliation de la Prusse en 1806.

En sept chapitres, des prolégomènes diplomatiques aux derniers combats du mois de novembre, l'auteur dresse un tableau très complet de la campagne, allant bien au-delà des seules batailles du 14 octobre. Il nous présente de manière très méthodique les faiblesses de l'armée prussienne et de son commandement, puis les plans de campagne des deux armées. Les chapitres 4 à 7 sont consacrés aux opérations militaires, avec un double focus (chap. 5 et 6) sur les batailles pratiquement parallèles de Iéna (Napoléon) et d'Auerstedt (Davout). Au passage, il fait le point sur la non-intervention de Bernadotte dans la bataille, certains ayant même parlé de trahison. La poursuite des débris de l'armée prussienne, dans des conditions difficiles en cet automne, mène en particulier les Français à Berlin : "Pour Napoléon, son séjour à Potsdam se transforma en pèlerinage sur les pas de Frédéric II". Et l'empereur aura l'heureuse idée de faire entrer le IIIe Corps en premier dans la capitale prussienne, "hommage aux vainqueurs d'Auerstedt". La campagne n'est toutefois pas terminée et il faudra encore plusieurs mois pour venir à bout des dernières résistances à l'est de la Prusse. Enfin, on ne retient de Tilsit que la rencontre avec l'empereur de Russie, en oubliant qu'y fut enfin signée la paix, et donc la fin effective de la campagne.

Une étude complète qui, au-delà du titre un peu restrictif, fait honneur à "l'histoire campagne". A connaître par tous les amateurs du Premier empire.

Economica, Paris, 2019, 269 pages, 29,- euros.

ISBN : 978-2-7178-7065-7.

Double victoire

Partager cet article

Repost0
23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 06:00

Des Alsaciens-Lorrains internés civils.

Hélène et Albert Schweitzer dans la tourmente

de la Grande Guerre

Jean-Laurent Vonau

Si Albert Schweitzer est bien connu pour son action humanitaire en Afrique noire, on ignore que son parcours a été particulièrement difficile durant la Grande Guerre. A travers cet exemple emblématique, le livre revient plus largement sur l'histoire des internés civils alsaciens-lorrains.

Le livre s'organise ainsi en trois parties distinctes. "Les Alsaciens-Lorrains en France durant la Grande Guerre" présente le cadre général (évolutif au fil des années) du parcours des prisonniers et les conditions de détention, en fonction des différents statuts. "Le parcours particulier des époux Schweitzer" décrit leur itinéraire du Gabon à la Provence via les Pyrénées (en dépit des problèmes de santé), avant le retour en Alsace dans des conditions difficiles. "Vers une indemnisation" revient sur les difficultés rencontrées après novembre 1918 pour obtenir une indemnisation digne, qui ne sera effective que de très longues années plus tard. L'ouvrage enfin est complété par un état des sources, une bibliographie choisie et un ensemble d'annexes liées aux conditions d'internement et de surveillance du couple Schweitzer.

Accompagné de nombreuses photographies d'hier et d'aujourd'hui, le livre est tout à fait intéressant, sur un sujet rarement traité dans la bibliographie francophone.

I.D. l'Edition, Bernardswiller, 2019, 143 pages, 18,- euros.

ISBN : 978-2-36701-170-7.

Prisonniers exemplaires

Partager cet article

Repost0
22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 06:00

La grande invasion des Gaules

407-409

Iaroslav Lebedynsky

Deuxième édition de ce petit livre très complet sur un sujet rarement traité en détail, celui des invasions "barbares" de l'empire romain, qui auraient massivement commencé le 31 décembre 406.

En rassemblant l'ensemble des sources de tous types disponibles, et en comparant voire critiquant les auteurs précédents (en particulier les sources religieuses anciennes), Iaroslav Lebedynsky reconstitue cet évènement majeur, qui marque "le début de la fin" pour l'empire romain. Les Alains, les Suèves, les Vandales furent les premiers Barbares qui pénétrèrent massivement et en armes en Gaule (ou plutôt "Gaules" car le terme concerne un espace géographique étendu), globalement selon un axe nord-est / sud-ouest jusqu'aux Pyrénées. Ces tragiques évènements ont pour conséquence de déstabiliser l'empire romain, où les usurpateurs au trône impérial vont se succéder, multipliant les combats entre l'Espagne, le sud de la France le nord de l'Italie (Arles est longtemps au centre de l'action). Pour renforcer ces armées en campagne quasi-permanente, les "empereurs" auto-proclamés devaient recruter... des Barbares, ainsi progressivement intégrés, puis exerçant une partie du pouvoir réel (les Fédérés). Quelques années plus tard suivront les Wisigoths. Les invasions barbares marquent bien un tournant irréversible pour l'empire romain.

Un livre bien écrit, très clair, qui prend en compte et critique (positivement) de très nombreuses sources pour reconstituer une histoire de feu et de sang bien oubliée. A connaître. 

Lemme Edit., Clermont-Ferrand, 2019, 110 pages. 17,90 euros.

ISBN : 978-2-917575-81-9.

Fin d'un monde

Partager cet article

Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 06:00

Le plan-relief de Lille

Petite histoire d'un grand objet

N. Dereymaeker et F. Raymond

Superbe et excellente petite brochure consacrée à l'un des plus célèbres plans-reliefs, celui de Lille.

Bénéficiant de magnifiques photos qui illustrent en détail tout le réalisme, l'esthétique mais aussi la complexité de cette réalisation, le livre nous explique d'abord pourquoi les plans-reliefs ont été réalisés ("Un plan-relief sert d'abord à faire la guerre"), pour préparer une campagne militaire et former le Dauphin ; et comment ils ont été réalisés ("Bois, papier et soie"). Les auteures concentrent ensuite leur attention sur celui de Lille, dont l'histoire a été particulièrement mouvementée avec trois maquettes successives et un exil berlinois entre 1815 et 1948. Elles nous racontent ensuite l'importante réhabilitation qui a été conduite ces dernières années et nous présentent sa réinstallation "en majesté" avec l'appui des nouvelles technologies au palais des Beaux-Arts de Lille.

Les photos sont éblouissantes et restituent magnifiquement l'extraordinaire réalisme de ces plans-reliefs. Une brochure tout particulièrement recommandée.

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2019, 80 pages, 8,- euros.

ISBN : 978-2-7574-2463-6.

Aide pédagogique

Partager cet article

Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 06:00

Dien Bien Phu

La fin d'un monde

Pierre Journoud

Spécialiste de l'Extrême-Orient et en particulier des conflits indochinois, Pierre Journoud nous propose aujourd'hui une nouvelle étude sur Dien Bien Phu, qui aborde la célèbre bataille avec une focale élargie.

En collaboration avec une journaliste indépendante vietnamienne, et tout en insistant au début de l'ouvrage sur les difficultés à aller au-delà d'un discours officiel très normé (questions des archives, des témoignages, etc.), l'auteur brosse une vaste fresque qui n'oublie pas la bataille elle-même stricto sensu, mais revient également sur les références stratégiques et les principes mis en œuvre de part et d'autre, fait le point de l'aide chinoise pour le vietminh et du soutien américain pour la France, n'oublie la question de l'opération Vautour, et étend son propos en fin de volume sur les accords de Genève, la définition et la mise en œuvre de la guerre révolutionnaire et l'influence du conflit indochinois sur la question algérienne, jusqu'à la mémoire qui en a été conservée, aussi bien en France qu'au Vietnam. En conclusion, Pierre Journoud revient sur les relations entre les deux pays ces dernières années, avec le tournage du film éponyme mais aussi la reprise de rapports normalisés, pour ne pas dire apaisés, y compris entre les deux armées.

Un ouvrage passionnant qui se lit facilement et qui est d'une grande richesse.

Vendémiaire, Paris, 2019, 475 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-2-36358-325-3.

Cadre et conséquences

Partager cet article

Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 06:00

Commandement, trains blindés

2e Guerre Mondiale  -  n° 83

Une étude intéressante sur l'organisation et le fonctionnement du haut commandement allemand constitue le dossier central du magazine. On apprécie également la première partie d'un article consacré aux trains blindés russes puis soviétiques de la Première à la Seconde guerre mondiale. Exercice désormais assez classique, un article sur l'organisation et les évolutions des grandes unités blindées allemandes et soviétiques.

Un numéro à conserver.

Front de l'Est

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile