Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2021 1 27 /12 /décembre /2021 00:01

Arme blindée allemande et chars français

TnT  -  n° 88

Près de 20 pages d'uchronie dans ce numéro pour imaginer ce qu'aurait pu devenir l'arme blindée allemande en 1943-1944 si les préconisations de Guderian avaient été suivies d'effets, avec une conclusion peu surprenante : il était de toute façon trop tard et le IIIe Reich n'aurait pu, au mieux (pour lui), que retarder de quelques mois l'effondrement final. On relève par contre une série d'articles sur les blindés français : le Renault NC-27 au Japon dans les années 1920, le char moyen Renault D-2 des années 1930 dans ses différentes variantes, la réutilisation par les Allemands des FCM-36 saisis en 1940 et utilisés jusqu'en 1944, et la présentation d'un précurseur : l'AMX-13 bitube de 30, char antiaérien des années 1960-1970. Enfin, suite de l'étude sur les blindés du 1er REC avec la période de la guerre d'Indochine, des jeeps blindées aux "crabes", aux LVT et aux trains blindés (mais pas seulement !).

Un numéro très riche pour tous ceux qui s'intéressent aux blindés tricolores.

Pour s'abonner à TnT : ici.

Uchronie et adaptations techniques
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 00:01

Les chasseurs de mines tripartite

Patrick Maurand et Jean Moulin

Navires récents mis en service à partir de 1984, les chasseurs de mines tripartite (pour les pays à l'origine du projet, Belgique, Pays-Bas, France) sont pour certains encore en service. Cette volumineuse étude spécialisée est donc d'autant plus méritoire que les archives ne sont pas encore accessibles.

Les auteurs ont fait appel à la documentation ouverte la plus large et aux témoignages, mais "de nombreux éléments, notamment des performances de matériel et certaines missions, sont naturellement laissées dans l'ombre". Par ailleurs, les très nombreuses photos sont pour la plupart issues de collections privées et donc inconnues du grand public. Patrick Maurand et Jean Moulin commencent par présenter l'historique du dossier, l'expression du besoin, la construction des navires. Puis ils s'attachent, sur une centaine de pages, à décrire l'histoire propre à chaque bâtiment, de l'Eridan, admis au service actif en 1984 au Capricorne, mis en service en 1987 sous pavillon belge et racheté par la France en 1997. Pour chaque navire, outre de nombreuses photos, reproduction de la tape de bouche, liste aussi complète que possible des commandants et bien sûr ensemble des opérations dans l'ordre chronologique (et parfois une carte comme pour le déminage au large des côtes du Koweït en 1991). Les 60 dernières pages sont consacres à une longue série d'utiles annexes, parmi lesquelles les exportations, les missions particulières conduites dans l'Océan Indien entre 1984 et 2021, les villes marraines, etc. 

Une solide étude digne de la belle collection "Navires et histoire des marines du monde", qui ne peut que séduire les amateurs, tout en offrant plus largement un panorama à jour de l'actualité de la lutte contre les mines. 

Editions Lela Presse, Le Vigen (87), 2021, 192 pages, 38,- euros.

ISBN : 978-2-37468-040-8.

Pour commander directement le livre : ici.

Bâtiments modernes
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 00:41

Guerre d'Indochine

Dictionnaire

Ivan Cadeau, François Cochet, Rémy Porte

Merci à la revue de l'ASAF Engagement, qui présente notre dictionnaire dans son numéro de décembre : "Fort des avancées historiographiques les plus récentes, ce riche dictionnaire vient combler un manque et apporte une contribution essentielle à l'histoire de cette guerre".

Pour lire l'ensemble de la chronique : ici.

Dictionnaire guerre d'Indochine (10)
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 00:01

Les bons mots de l'Histoire

Hubert Van Rie

Certains grands personnages de l'histoire sont restés célèbres pour leur sens aigu et toujours à propos de la répartie. On pense bien sûr à Talleyrand, à Clemenceau ou à Churchill. Mais l'auteur, journaliste, en a collecté quelques 200 autres pour nous offrir un panorama couvrant l'ensemble des périodes historiques.

L'art de la réponse adaptée du tac au tac, de la répartie qui crucifie l'importun n'est pas donné à tout le monde. Deux officiels britanniques se parlent à voix basse : "Il paraît que le vieux est en train de devenir gaga". Et Churchill de répondre : "Il paraîtrait même qu'il devient sourd !". A un cadet de Saumur qui s'exclame : "Mais c'est à la mort que vous nous envoyez, mon lieutenant !" ; le lieutenant de Galbert réplique : "Je vous fais cet honneur". Les auteurs de ces réparties sont issus de toutes les époques, mais aussi de tous les milieux, avec une surreprésentation statistique des artistes, écrivains, académiciens, en particulier pour la période récente ; mais on trouve par exemple à plusieurs reprises Frédéric II de Prusse, Louis XIV, Napoléon.  Au préfet de police Dubois qui lui rappelle "Vous avez tué un père de famille, Monsieur !", Georges Cadoudal, qui connaît le sort qui va lui être réservé, a l'audace de répondre : "Une autre fois, arrangez-vous pour me faire arrêter par un gendarme célibataire". On pourrait multiplier ainsi les exemples, dans les situations les plus diverses.

Un livre sans prétention, avec une citation par page, chaque étant illustrée par un dessin (noir et blanc) approprié. Une lecture en "picorant" d'un côté ou de l'autre, à la recherche de la phrase assassine ou du véritable mot d'esprit. Pour sourire sans arrière-pensée et se détendre.

Robert Laffont, Paris, 2021, 223 pages. 24,90 euros.

ISBN : 9782221253694

Pour commander directement le livre : ici.

Sourire
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 00:01

L'épopée du désert

La 8e Armée britannique

Benoît Rondeau

Belle présence éditoriale de Benoît Rondeau en cette année 2021 (ici et ici par exemple), avec ce nouvel opus consacré à la célébrissime 8e Armée britannique, celle de la guerre du désert et d'El Alamein.

Avec une vraie maîtrise de son sujet et dans un style soutenu, l'auteur présente d'abord cette 8e Armée, dans ses caractéristiques, son organisation, sa montée en puissance. Essentiellement composée de formations de l'empire britannique (Australiens, Néo-Zélandais, Indiens, Sud-Africains), elle accueille aussi un certain nombre de brigades étrangères, dont les Français (Bir Hacheim), les Polonais et les Grecs, son effectif total passant de quelques dizaines de milliers d'hommes à plus de 200.000. On en retient généralement quelques noms un peu mystérieux, ou "exotiques", comme le Long Range Desert Group ou les Jocks Columns, dont les missions et l'emploi sont bien précisés. Benoît Rondeau décrit par le menu les aller-retour le long de la côte libyenne et la succession d'opérations entre l'été 1940 et la campagne de Tunisie trois ans plus tard. Une grande partie de l'épopée tient bien sûr aux combats contre l'Afrika Korps de Rommel (mais l'auteur n'oublie pas la contribution essentielle des Italiens), avec la victoire si importante politiquement d'El Alamein. Le livre se termine sur un rapide chapitre consacré à la postérité et aux mythes véhiculés par la 8e Armée.

Quelques tableaux récapitulatifs et des cartes très lisibles complètent le texte courant, illustré par des nombreuses photos parfaitement légendées. Un coup de projecteur bienvenu sur une grande unité à la fois atypique et exceptionnelle, qui ne peut d'intéresser tous les amateurs de "la guerre du désert".

 

Ysec éditions, Louviers, 168 pages, 28,- euros.

ISBN : 9782846733731

Pour commander directement le livre : ici.

Machine de guerre
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2021 4 23 /12 /décembre /2021 00:01

Quand les socialistes français se souviennent de leurs guerres

Mémoire et identité (1944-1995)

Noëlline Castagnez

Voici un ouvrage tout à fait original et novateur qui nous plonge à la fois au coeur de l'histoire militaire de la deuxième moitié du XXe siècle et dans la mémoire que les socialistes français ont voulu mettre en avant et conserver.

Noëlline Castagnez prend en compte toutes les guerres, mondiales, étrangères, civiles : "guerres héroïques, guerres honteuses, 'leurs guerres' laissent aux socialistes des souvenirs très contrastés".  Elle les replace également dans leur contexte politique, entre deux mémoires reconstruites extrêmement fortes, celle du Parti communiste, le "parti des 75.000 fusillés", et la mémoire gaulliste, de la France Libre et de la grandeur retrouvée. Comme le disait Malraux : "Il y a nous, les communistes et rien"... De l'Union sacrée, acceptée en 1914 puis mise à mal dès 1915 pour renouer avec les manoeuvres de couloir, à l'attitude "attentiste" de juin 1940, au vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain, et à l'attitude pour le moins "évolutive" lors des guerres d'Indochine et surtout d'Algérie, le XXe siècle a mis à mal non seulement la cohésion du parti mais aussi son approche officielle des guerres de la France. Il faut que François Mitterrand prenne le contrôle de la vieille SFIO pour en faire le Parti socialiste pour que la réécriture soit menée tambour battant par celui qui fut le récipiendaire de la Francisque. Le dernier chapitre est ainsi titré "La mémoire au service du pouvoir mitterrandien", avec l'action en interne, au sein du parti, et à l'extérieur, face aux communistes et à la droite. La guerre d'Algérie reste cependant une blessure particulière, particulièrement marquée entre la jeune génération du PS et le Président (ancien ministre de l'Intérieur puis de la Justice au début de la guerre) qui ne refuse pas le soutien d'anciens Algérie Française et privilégie le "résistancialisme" des résistants de l'Intérieur au rôle des Français libres à l'extérieur. Il n'y a donc pas véritablement de "mémoire partagée" au sein du parti, même si une doxa minimaliste s'impose : "Chez les socialistes, le passé est certes souvent reconstruit, voire manipulé en fonction des enjeux politiques du présent, mais il s'impose parfois de manière irrépressible et balaye alors toute considération partisane"

Un volume excellent, en ce qu'il décortique par le menu le processus de réécriture de l'histoire auquel les gouvernants se livrent les uns après les autres. Une politique d'intoxication qui justifie, qui exige, que les historiens soient d'autant plus rigoureux dans leurs recherches et précis dans leurs références.

Presses universitaires de Rennes, 2021, 477 pages, 32,- euros.

ISBN : 978-2-7535-8255-2.

Pour commander directement le livre : ici.

Politique et mémoire
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 00:01

Le traumatisme de la Grande Guerre

et Louis-Ferdinand Céline

Yoann Loisel et Emeric Saguin

La blessure reçue par Louis Destouches à la tête et au bras devant Poelkappelle en octobre 1914 va être absolument fondatrice pour l'avenir de celui qui n'est pas encore Céline. Telle est la thèse à la base du livre.

Les auteurs ont réalisé une véritable enquête dans tous les domaines (médical, militaire, littéraire, etc.) et utilisent abondamment la correspondance de Louis-Ferdinand comme des extraits de ses textes, dont ils citent de très nombreux passages. Ils organisent leur ouvrage en huit parties principales qui suivent le cours de la vie du médecin-écrivain en s'interrogeant au fur et à mesure sur l'importance et l'influence de cette blessure initiale et du choc psychologique que constituent les hécatombes de la Grande Guerre. Céline est en quelque sorte "psychanalysé", au fur et à mesure de la rédaction de ses ouvrages les plus connus (Voyage au bout de la nuit, Bagatelles pour un massacreMort à crédit, Guignol's band, etc...), y compris les publications d'après-guerre. Ils consacrent naturellement une partie de leur ouvrage à la question des pamphlets, notamment antisémites, entre pacifisme, manque de reconnaissance, conséquences des traumatismes antérieurs et une forme d'effet de mode dans le contexte de l'époque. Entre puissance romanesque et violence des pamphlets, "cette co-présence souligne à nouveau, outre la division-fragmentation de l'homme, combien la veine pamphlétaire irrigue la créativité célinienne". La conclusion rappelle "[qu'] il faut donc revenir à 1914" et revient sur les effets "du choc premier, de ses rémanences et de ses embardées".

Le livre, qui se termine sur une chronologie précise et une belle bibliographie, est parfois assez difficile d'accès, au moins dans le vocabulaire, et s'adresse plutôt à un public ayant déjà une bonne connaissance de l'oeuvre de Céline. Un ouvrage qui nous semble de référence pour amateur déjà confirmé.

 L'Esprit du Temps, Paris, 2021, 303 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-2-84795-534-7.

Pour commander directement le livre : ici.

Cuirassier Destouches
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 15:05
DIFFICULTES TECHNIQUES

Recentrage sur le site

guerres et conflits

Une nouvelle fois, pour d'obscures raisons (non précisées) de "sécurité", notre page FB est bloquée d'autorité par la société Facebook. Il s'avère a priori impossible de la ré-initialiser et de mettre en ligne de nouveaux billets. C'est la troisième fois. Fin de série.

Dans un premier temps, nous allons simplement poursuivre sur le site les publications concernant les nouveaux livres et périodiques. Nous envisageons d'ouvrir un autre blog pour faire connaître les sujets d'actualité de l'histoire. Eventuellement de passer aussi sur twitter ? Qu'en pensez-vous ?

Merci de relayer largement et d'informer vos contacts.
Merci pour votre fidélité.

A très vite !

DIFFICULTES TECHNIQUES
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 00:01

Guerres, armées et épidémies

XVIIIe - XIXe siècle

Revue Historique des Armées  -  n° 303

Le dossier de ce numéro de la Revue Historique des Armées  télescope l'actualité du Covid-19 et, comme la reproduction en fin de volume d'une conférence prononcée en 1922 par le médecin inspecteur général Hyacinthe Vincent sur "La prophylaxie de la grippe dans l'armée" le montre à bien des égards, peut aider à guider notre réflexion sur la crise sanitaire que nous vivons. Pas moins de sept solides articles nous entraînent des épidémies à bord des vaisseaux de guerre français du XVIIIe s. au facteur épidémique dans l'échec de l'expédition franco-espagnole en Indochine sous le Second empire et à la question épidémiologique dans l'émergence du discours sur la Force noire à la fin du XIXe s. Nous passons par une histoire sanitaire du siège de Mantoue pendant la campagne d'Italie de 1796, par les épidémies de typhus dans le sud-ouest de la France sous le Ier empire ou les épidémies à la fin de la guerre de Crimée, "un véritable désastre sanitaire".

Un numéro solide, charpenté, qui permet de faire découvrir de nombreuses situations d'épidémies, qui met en relief toutes les difficultés à y faire face et insiste sur l'importance d'une réactivité adaptée.

Une rapide vérification sur Google permet de vérifier qu'aucun militaire ne signe d'article dans ce numéro, pas même issu du SSA où l'on compte pourtant de nombreux historiens militaires de la médecine de grande qualité. Si comme le précise l'éditorial il est extrêmement important que les jeunes chercheurs puissent trouver dans la RHA un vecteur pour publier et faire connaître leurs travaux, on peut s'étonner d'une phrase : "Les articles à vocation opérationnelle peuvent notamment être rédigés par des militaires" ? ? ? Les militaires historiens seraient donc éventuellement autorisés à publier dans la revue de leur ministère en se cantonnant aux articles opérationnels... Espérons qu'il ne s'agit que d'une maladresse de formulation. Enfin, pas d'héraldique dans ce numéro avec la disparition de la traditionnelle rubrique consacrée à la symbolique militaire. S'agit-il là d'évolutions durables ? A vérifier dans les prochains numéros.

Pour s'abonner à la RHA : ici.

 

 

Actualité et enseignements
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 00:01

Du terrain à l'atelier

L'artiste témoin du combat

XVIIe - XIXe siècles

Aude Nicolas

Avec ce très beau volume au format italien ("paysage"), Aude Nicolas, déjà auteure de plusieurs volumes (ici et ici), dont un remarqué L'art et la bataille relatif aux campagnes d'Italie des deux empires, nous propose avant les fêtes de fin d'année une superbe idée de cadeau !

Elle centre son étude sur la période XVIIe - XIXe siècle, de Louis XIII à Napoléon III, et nous transporte sur les différents champs de bataille que les peintres ont représenté avec souvent une très grande précision et un scrupuleux respect des réalités, non exempt toutefois de la volonté fréquemment exprimé de mettre en valeur le souverain. On y retrouve de grands noms de la peinture, mais aussi d'autres aujourd'hui bien oubliés du grand public, comme le général Lejeune, officier et peintre des campagnes du Ier Empire. Après une solide introduction, en deux grandes parties chronologiques : "Avec les armées du roi", et "L'Âge d'or du XIXe siècle". Au fil des pages, nous en apprenons beaucoup sur les peintres eux-mêmes, mais aussi sur leurs modes de travail, leurs techniques, ou la réception de leurs oeuvres. Aude Nicolas donne toutes les références concernant les tableaux, leur réalisation, précise où il est possible de les admirer et ajoute à ses compétences artistiques, dans ses commentaires, une fine connaissance des questions militaires. Les tableaux sont reproduits pleine page, en couleurs, sur un beau papier, ce qui fait du volume un produit particulièrement esthétique. Une frise finale très pédagogique permet de retrouver facilement chaque artiste et de le resituer dans son contexte comme dans son "école" de peinture. Au bilan, l'album redonne aussi, légitimement, toute son importance au Dépôt de la Guerre, ancêtre des archives de Vincennes.

Un très joli livre qui, en cette période de Noël, peut faire un cadeau très apprécié par les amateurs d'histoire militaire certes, mais bien au-delà par tous ceux qui apprécient les belles choses et ont le goût de notre histoire.

Editions Mémoring, Saint-Macaire (33), 2021, 207 pages, 30,- euros.

ISBN : 979-10-93661-27-8.

Pour commander directement le livre : ici.

La guerre, l'art, la propagande.
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile