Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 14:09

Affiche salon livre ST REMYPour la deuxième année consécutive, la petite commune de Saint-Rémy-la-Calonne organise, sous le nom de "Printemps du Grand Maulnes", les 12 et 13 mai prochain un salon du livre spécialisé autour des écrivains combattants, de la littérature, des écrivains et des historiens traitant des conflits.Une cinquantaine d'auteurs étaient présents l'an dernier, on peut parier qu'ils seront plus nombreux encore cette année.

A proximité de Verdun et de Fresne-en-Woëvre, le site se prête particulièrement (surtout s'il fait beau temps) à une très agréable balade culturelle.

Pour tous contacts : 03 29 87 32 85 ou eleport@codecomfresnes.com

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 16:19

Combats et Opérations

 

Nouveau

 

combats-opex.jpgLe groupe Hommell, qui diffuse déjà plusieurs magazines spécialisés d'histoire a modifié en décembre la formule de l'ancien Guerre d'Algérie Magazine, puis Guerre d'Indochine - Guerre d'Algérie, devenu Combats et Opérations.

 

Avec un premier dossier consacré aux parachutistes en Indochine, le trimestriel se veut le périodique de toutes les interventions extérieures des armées françaises depuis deux siècles, des corps expéditionnaires aux OPEX en passant par les TOE. Se référant à "cet héritage aux visages multiples", l'équipe rédactionnelle souhaite "donner un sens nouveau à l'engagement " des soldats français.

 

Prochain numéro : mars 2012. Prix : 9,90 euros.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 15:47

L’Envers des parades. Le commandement allemand, 1914-1918.

Jean-Claude Laparra et Pascal Hesse, Editions 14/18 SOTECA, 2011, 387 pages.

 

laparraLe général Laparra, bien connu pour ses travaux antérieurs (en particulier déjà avec Pascal Hesse en 2006 chez le même éditeur La machine à vaincre. De l’espoir à la désillusion, l’armée allemande 1914-1918), signe là un ouvrage de référence sur les structures de commandement de l’armée de Guillaume II, que l’on connaît en fait fort mal en France.

 

En décrivant le « corps de professionnels » qui exerce effectivement le commandement et la conduite des opérations sur les différents fronts, les auteurs ne rédigent pas seulement une série de brèves biographies mais présentent, du cabinet militaire de l’empereur au niveau des commandants de corps d’armée, les responsabilités propres à chaque échelon hiérarchique et le fonctionnement des différents états-majors. L’ouvrage vaut également par son caractère presque exhaustif : les quartiers-maîtres généraux, les principaux officiers de l’OHL, les ministres de la Guerre, les gouverneurs de Belgique, de Pologne et d’Ukraine comme les généraux détachés auprès de l’armée turque font également l’objet de fiches relativement précises.

 

Au total, un volume indispensable pour quiconque souhaite mieux connaître « de l’intérieur » les sphères dirigeantes de l’armée de Guillaume II, non pas pour d’éventuelles analyses (qui ne sont pas l’objet de ce livre) mais pour la synthèse des très nombreuses informations qu’il contient.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 15:43

Armes en guerre XIXe – XXIe siècle. Mythes, symboles, réalités

François Cochet, CNRS Editions, 2012.

 

Cochet-Armes en guerreComme l’auteur le précise dans son introduction, il s’agit à la fois « de ramper au ras du sol avec les combattants qui utilisent leurs armes, qui cherchent à éviter les effets de celles de leurs adversaires » et de s’élever au niveau de « la guerre des bureaux d’étude, des chefs et des décideurs, tant civils que militaires », tout en prenant en compte les processus de fabrication et la question des munitions aussi bien que la formation individuelle et collective des soldats aux nouveaux systèmes d’armes.

 

Illustrant toujours son propos d’exemples très concrets, François Cochet aborde à la fois des questions d’histoire militaire stricto sensu, mais aussi d’histoire industrielle, d’histoire sociale et des mentalités, ce qui donne à l’ensemble une grande richesse. Il a divisé son étude en trois parties, qui lui permettent de traiter son sujet à partir de points d’observation très différents : « Les armes disent les évolutions guerrières » (aspects technologiques, expériences du champ de bataille, traumatismes, etc.), « Les armes disent la guerre des chefs » (conception, fabrication, mise en dotation et doctrine d’emploi, etc.), « Les combattants disent leurs armes et celles de l’adversaire » (le rapport individuel à l’armement, les avis portés par l’utilisateur sur le matériel, les bricolages locaux non prévus initialement, etc.). Il pose en conclusion une question qui nous intéresse tous : « Les technologies militaires du futur permettront-elles de sortir de ce qui semble, depuis le néolithique, une équation fondamentale, à savoir que malgré la possibilité de tuer au-delà de l’horizon et de plus en plus loin et précisément, il n’en demeure pas moins que, dans un grand nombre de cas, c’est le fantassin qui doit terminer le travail de près ? ».

 

Actuellement l’un des meilleurs connaisseurs de la « chose militaire » dans le monde universitaire, François Cochet propose ici un ouvrage qui s’inscrit dans la continuité de ses travaux antérieurs et les complète. Un ouvrage qui doit figurer dans toute bibliothèque bien tenue.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire économique et technique
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 15:32

Dans l’ombre de Joffre : le général Pellé, militaire, diplomate, artiste

 

Expo Pell-366Organisé au Mémorial de Verdun à partir du 14 février 2012, cette exposition temporaire exceptionnelle permet de retracer la carrière, pendant la Grande Guerre, d’un général qui fut non seulement major-général auprès de Joffre en 1915 et l’un des artisans de la victoire en 1918 puis chef de la puissante Mission militaire française en Tchécoslovaquie à partir de 1919, mais qui était aussi un dessinateur et caricaturiste hors pair, un polyglotte amoureux des langues étrangères et curieux de tout, un poète parfois, un esprit libre toujours.

 

Carnet croquis Pell-367On se reportera également au superbe album de dessins, croquis et photographies (tous documents issus des archives privées familiales) publié par sa petite-fille Isabelle Sandiford-Pellé à Prague en 2010 (ministère de la Défense de la république Tchèque), Le général Pellé. Carnet de croquis.

 

Contacts : secretariat.direction@memorial-verdun.fr

 

 

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 14:48

remy-porte--2011-zzludt424.jpgOfficier d’active, j’ai poursuivi à partir de 2001 une double spécialisation (Relations internationales et Histoire militaire), sanctionnée en 2004 par une thèse de doctorat et en 2009 par l’habilitation à diriger des recherches. Parallèlement, je me suis efforcé de contribuer au débat historiographique à partir de sujets ou d’angles d’approche aussi originaux que possible, par la publication (en propre, en direction ou en collectif) de différents ouvrages et de nombreux articles dans la presse spécialisée ou généraliste.

J’ai la conviction que la recherche sur l’histoire des conflits ne peut être raisonnablement développée, et le résultat des travaux mis à la disposition du grand public, que par le biais d’une étroite association, dans le respect mutuel, entre historiens de la société civile et officiers spécialistes. Chacun apporte en effet une contribution originale et complémentaire, du fait d’expériences personnelles et professionnelles antérieures différentes.

 

Quelques axes de recherche :

 

Mes travaux personnels m’orientent le plus souvent vers les guerres et conflits des IIIe et IVe Républiques, sans m’interdire pour autant de m’intéresser à d’autres périodes, plus anciennes ou plus récentes. A titre personnel et professionnel, les campagnes ultramarines de la colonisation et de la décolonisation, tout comme les nombreuses opérations conduites depuis le début de la Ve République (« Du corps expéditionnaire aux OPEX ») me semblent particulièrement intéressantes à étudier. Elles résonnent en effet souvent de manière très actuelle. De même, la Première Guerre mondiale, par les questions qu’elle pose encore aujourd’hui aux historiens, mérite plus qu’une journée annuelle de commémoration le 11 novembre. Dans cet ensemble, et sans exclusive, quelques grandes problématiques se dégagent :

  • Sur le contexte :

-         Le poids des nécessités politiques intérieures (équilibres parlementaires et gouvernementaux).

-        Les réalités économiques, financières et budgétaires, qui conditionnent fondamentalement la mise en œuvre de la force armée.

-         Les contraintes induites par la présence des moyens d’information, la censure et les opinions publiques.

-         etc.

  • Sur les opérations :

-         Organisation du commandement et rapports politico-militaires (cette étroite frange supérieure de la hiérarchie où les décisions sont prises).

-         Le renseignement en amont (que connait-on du territoire sur lequel une opération va être engagée ?), pendant la campagne (pertinence de l’organisation, recherche, centralisation et analyse, prise en compte), et en aval (quels enseignements peut-on en tirer ?).

-         La place de la logistique, indispensable lorsqu’il s’agit de soutenir plusieurs milliers d’hommes engagés à des milliers de kilomètres de l’hexagone.

-         Les plans de campagne (planification amont), les effectifs (quel type et quel volume de troupes), les opérations (déroulement et capacité d’adaptation en conduite), les matériels (nombre et capacité, rusticité/modernité, saut technologique).

-         etc.

 

Ce blog a donc pour vocation de présenter, le plus largement possible, les évolutions et l’actualité de la recherche sur ces différents sujets.

 

Pourquoi ce blog ?

 

Plusieurs raisons militent depuis quelques mois en faveur du lancement de ce blog spécialisé Guerres et Conflits XIXe-XXe s.

-         D’une part, la croissance rapide du nombre de sites sur la toile ouvre statistiquement la place au meilleur comme au pire. De même que la publication raisonnée d’articles référencés semble s’imposer pour ne pas laisser des informations erronées se répandre, de même la mise en relief des activités et des travaux les plus actuels doit aider les chercheurs comme les amateurs et les curieux à retrouver dans le foisonnement des initiatives les thématiques qui les intéressent.

-         D’autre part, la spécialisation accrue de nombreux historiens conduit parfois à un véritable émiettement de la discipline, alors qu’il serait au contraire nécessaire que les chercheurs soient mieux informés les uns les autres de l’avancement et des évolutions de leurs recherches respectives. Dans une compréhension globale du phénomène militaire et des opérations de guerre, une certaine transdisciplinarité s’impose.

-         Enfin, dans un environnement hélas trop souvent marqué par les querelles de chapelles (pour ne pas dire de personnes), il est indispensable de créer des passerelles, des lieux de rencontre. La complexité des sujets qui nous rassemblent exige, pour que chacun puisse en approcher les causes, les évolutions subtiles et les conséquences, le débat (respectueux) et la confrontation (amicale) des idées.

 

L’histoire des conflits sera abordée en tant que phénomène militaire (il s’agit d’abord de guerres), dans sa diversité et sa complexité (de la prise de décision politico-militaire à l’indispensable soutien logistique en passant par les problématiques du renseignement tactico-opératif, de l’emploi des armes, des idées et doctrines, du rôle et de la place des individus et des réseaux, etc.) ; tout en tenant étroitement compte des contraintes d’environnement (politiques, diplomatiques, techniques, financières, sociales).

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
26 juin 14 2 26 /06 /juin /14 04:29

Destins

Quatre poilus originaires de Collorgues

dans la Grande Guerre

Claude Mazauric

Dès l'introduction, l'auteur pose son livre comme "une condamnation de ce qui blesse encore aujourd'hui notre mémoire". Il s'agit globalement de retrouver les traces dela vie d'un village à travers les expériences de quatre soldats. Dans un premier temps (chap. 1 et 2), Claude Mazauric resitue le cadre de vie de ces quare poilus dans le contexte de leur petit village gardois à la veille du conflit et présente leurs parcours familiaux.

Lucien, Armand, Albin et Georges entrent donc en campagne, "les trois premiers dès le déclenchement des hostilités, le dernier un peu plus d'un an après eux", et c'est au chapitre 4 que l'on trouve la description sommaire de leur(s) guerre(s), à partir de la reconstitution de l'itinéraire de chacun, sur la base des quelques souvenirs personnels, des JMO et de divers témoignages. Ces années de guerre sont toutefois réduites à un résumé, et il ne faut pas chercher dans le livre le moindre récit des opérations. Le dernier chapitre enfin évoque le retour et la réinstallation au village après la démobilisation, les traumatismes personnels et l'école des mutilés de Nimes, pour "la rééducation professionnelle des mutilés de guerre". Evoquant en conclusion les conséquences sociales et familiales du conflit, faisant des poilus "les servants, les victimes ou les promus", témoins et acteurs "de la vie et de la mort, de la paix et de la guerre, qui sont l'une des figures de l'humaine condition".

L'étude d'un petit village à partir de quatre cas particuliers, une image de la province profonde avant, pendant et après la guerre, des aller-retour permanent entre l'individuel et le collectif, que d'utiles annexes complètent et précisent. Un volume sans prétention mais qui donne indiscutablement d'utiles précisions. De la "micro" à la "grande" histoire.

Editions de la Fenestrelle, Nimes, 2014, 125 pages, 15 euros.

ISBN : 979-10-92826-08-1.

Histoires au village
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile