Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:35

Journal d'un médecin dans les tranchées

LABY.jpg

Vendredi 30 mars à partir de 19h00, projection à la mairie du 11e arrondissement de Paris

du film "Journal d'un médecin dans les tranchées" (durée 52 mn.),

suivie d'un débat avec André Loez.

Le Journal de l'aspirant Lucien Laby a été (ré)édité en 2003 chez Hachette Pluriels

(mais le titre semble aujourd'hui épuisé).

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:30

La première guerre d'Hitler

Thomas Weber

Couverture-de-l-ouvrage--La-premiere-guerre-d-hitler-.jpg

Que savait-on exactement du jeune Adolf Hitler pendant la Première Guerre mondiale ? Peu de choses finalement, pour l'essentiel présentées par les quelques pages (voire quelques lignes) qui évoquent cette époque de la vie du futur Führer et Chancelier dans les principales biographies. Or, la question n'est pas inintéressante, puisque la guerre de 1914-1918 avec ses conséquences et instrumentalisations ultérieures dans les discours ("sacrifice du soldat sur le front", "camaraderie", "coup de poignard dans le dos", "place des soldats et officiers juifs dans l'armée impériale", etc.) est très présente dans la propagande et l'idéologie du régime nazi.

Le livre de Thomas Weber est donc d'autant plus utile qu'il consacre effectivement une grande partie de sa pagination (279 pages sur 518) à la période comprise entre le 1er août 1914 et le 11 novembre 1918. Il aborde successivement toutes les phases de la guerre vue à partir du 16e régiment bavarois d'infanterie de réserve (régiment List), au sein duquel le 1ère classe Adolf Hitler va effectuer comme estafette du PC régimentaire la totalité de la guerre. Extrêmement fouillé, l'ouvrage suit chronologiquement tous les déplacements et tous les engagements de ce régiment, dès les premiers combats dans la région d'Ypres à l'automne 1914. Ceci permet d'ailleurs de lire le livre à trois niveaux : "la première guerre d'Hitler" elle-même d'une part, le rôle, la place et les missions du groupe des estafettes régimentaires d'autre part, la vie opérationnelle et quotidienne d'un régiment plus ou moins anonyme enfin (et l'on confirme ainsi que des périodes parfois assez longues de repos, de séjour dans des secteurs plus calmes ou d'aménagement défensif du front alternent avec les phases d'engagement actif). Pour appuyer son texte, l'auteur fait référence à un très volumineux corpus d'archives publiques et privées, d'articles et d'ouvrages (20 pages de bibliographie), ajoute de nombreuses précisions (50 pages de notes) et n'oublie jamais de remettre les questions militaires dans le contexte (en particulier politique et social) qui prévaut à Berlin ou à Munich.

Sa conclusion de cette partie est sans appel : "La guerre du première classe Hitler, en tant qu'estafette du QG régimentaire, avait été beaucoup moins dangereuse que celle des soldats de première ligne ... Dans la mesure où Hitler n'avait jamais subi la destruction de sa propre Frontgemeinschaft, contrairement à la majorité des soldats allemands, il lui fut beaucoup plus facile, par la suite, d'idéaliser la vie au front".

Les quatre derniers chapitres ("Révolution", "Le Kampf d'Hitler contre les anciens du régiment List", "Le Reich du première classe Hitler", "La seconde guerre d'Hitler") mettent en particulier en parallèle les constats et enseignements de la première partie, le texte de Mein Kampf (qui "formalise le mythe fondateur du nazisme : son expérience personnelle de la guerre, telle qu'il la racontait") et l'évolution politique du NSDAP au sein de la république allemande puis au coeur du Reich : "Hitler s'enfermait dans ses propres mensonges, auxquels il avait fini par croire".

En résumé, une étude extrêmement bien documentée sur la vie d'un régiment pendant la Grande Guerre (même si l'analyse de quelques questions spécifiquement militaires est approximativement maîtrisée par l'auteur) et un important apport à la compréhension de l'entre-deux-guerres allemand.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:20

A propos de l'inflation ...

dans le vocabulaire

 

Régulièrement, tel ou tel commentateur nous annonce la parution d'une étude présentée comme "définitive".

Comme dans de nombreux autres domaines, il faut savoir, sur le plan de la recherche historique, garder un minimum de mesure quant au vocabulaire. Récemment encore, de nouvelles trouvailles archéologiques dans les eaux du Rhône viennent d'apporter des compléments extrêmement utiles à la connaissance de la colonisation romaine en Provence. Si la mise à jour d'objets manufacturés et de statues permet de renouveler progressivement l'historiographie de la période antique, que dire pour les époques moderne et contemporaine de la publication régulière de "carnets", "souvenirs" et "témoignages" les plus divers ?

Un livre peut être "important", "novateur", "de référence". Mais il ne faut pas confondre "scoop" éphémère et travail d'historien. Il est important d'éviter l'inflation dans le domaine du vocabulaire car ce qui est définitif aujourd'hui le sera probablement beaucoup moins demain... L'abus de superlatifs tue. Sans compter qu'il peut y avoir un effet-boomerang...

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:15

Les traumatismes de l'Empire

Expressions, effets et usages des violences post-coloniales

  CNRS-CEPEL.jpgMONTPELLIER-3.jpg

Dans le cadre de la préparation de ce colloque, organisé par Sylvain Bertschy, François Buton et Eric Soriano et qui se tiendra à Montpellier en décembre 2012, un appel à communication est lancé, dans une approche très large et pluridisciplinaire de la notion de "traumatisme".

Renseignements et contact auprès de : traumatismesempirecolloque@gmail.com

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:10

La guerre d'Indochine

1946-1954

ELY.jpg

Le général Ely à la Une de Paris Match en juin 1954


Demi-journée de la Commission française d'histoire militaire, le samedi 7 avril 2012 de 09h30 à 12h30 autour du thème de la guerre d'Indochine. La réunion se tiendra amphithéâtre Louis de l'Ecole militaire (Paris, 7e). Au programme :

- 09h30 : Conférence d'Axel Rappolt sur Leclerc et l'Indochine, sujet de son récent livre aux éditions Economica

- 10h30 : Présentation d'Indochine 1946-1954. Témoignages inédits (éditions Giovanangeli) par Henri Ortholan

- 11h00 : Projection du film "Dien Bien PHu, le sacrifice" de Philippe Delabre, en présence du réalisateur et du colonel Allaire

Renseignements et inscription : secretaire-general.cfhm@club-internet.fr

LOGO-CFHM-SEULcoul.jpg

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:00

  Charles de Gaulle 

Leçons de commandement

 Bruno Jarrosson

  Couverture-de-l-ouvrage--Charles-de-Gaulle---Lecons-de-com.jpg

Homme de l'entreprise, mais aussi historien, Bruno Jarrosson livre ici un ouvrage original et passionnant.

En rappelant, en ouverture d'une première citation, que Charles de Gaulle n'est pas encore devenu le 30 juin 1940 "Charles le glorieux", mais qu'il n'est encore que "Charles le seul", l'auteur donne le ton. Cet ouvrage, qui semble destiné à tous les cadres civils et militaires, du secteur public comme du secteur privé, a pour ambition d'identifier les "leçons" léguées par celui qui fut le premier président de la Ve République, dans les domaines de la stratégie, de la prise de décision, du leadership, de l'aptitude à la négociation et de l'exercice du commandement.

Logiquement parsemé de citations et de nombreuses anecdotes, le livre ne se limite pas à l'action du chef de la France Libre pendant la guerre, mais l'intérêt de l'auteur s'étend à l'ensemble de la carrière et de la vie de Charles de Gaulle : le chapitre 7 ("Ne pas dévoiler ses intentions") commence par une évocation de la campagne électorale de 1967, le chapitre 12 ("Qu'il fût un chef, qu'il y eût un Etat") revient sur le sens profond de l'entretien entre de Gaulle et l'ancien président Lebrun à l'automne 1944, le chapitre 24 ("Un dialogue social vite réglé") s'interroge sur la rencontre de juin 1945 entre le chef du gouvernement provisoire et les représentatns des anciens prisonniers en colère, etc.

On le voit, l'organisation de l'ouvrage n'est pas chronologique, ce qui en la matière n'aurait guère de sens, mais thématique, et se termine par un extrait du fameux discours sur "Paris outragée !" avec cette appréciation : "Même ramenée à sa plus simple expression, la voix du gaullisme reste une source d'inspiration".

DE-GAULLE-2.jpg

 

Etant donné le caractère un peu atypique de ce livre, nous avons voulu en savoir plus :


Question : Pourquoi un cadre du secteur concurrentiel privé prend-t-il le temps et la peine de rédiger un livre sur "les leçons de commandement" du général de Gaulle ?

Réponse : Tout d'abord, écrire ne me "prend" pas du temps (cela m'en donne au contraire) et ce n'est aucunement une peine (c'est plutôt une joie). Cela étant :

- Pour une première raison personnelle : écrire est pour moi la façon privilégiée de penser un sujet.

- Pour une seconde raison qui tient davantage au sujet lui-même. Passionné d'histoire, j'ai aperçu dans les oeuvres et la vie du général de Gaulle beaucoup de propos et de circonstances qui résonnaient avec les "solutions" que l'on cherche et met en place pour les entreprises. Il y a donc là un matériaux riche. Cela m'a frappé. Par ailleurs, sur cette question du "commandement", de Gaulle se montre un acteur créatif, innovant, qui n'hésite pas à inventer.

Question : Quel est donc, dans ce cas, votre "public-cible", et y en a-t-il un ? Que pensez-vous lui apporter ?

Réponse : La notion de "public-cible" relève de la stratégie de la demande qui s'applique, me semble-t-il, mal aux livres d'idée (stratégie de l'offre). Ce livre intéressera les personnes qui réfléchissent sur le sens que prend l'histoire concrète et sur la façon dont un personnage historique peut ouvrir le champ des décisions en s'élevant au-dessus des préjugés de son époque.

Question : Quel "de Gaulle" vous semble le mieux illustrer les principes que vous mettez en valeur, le militaire ou le politique (sous réserve que l'on puisse distinguer entre les deux) ?

Réponse : Un des aspects intéressant chez de Gaulle est qu'il faisait de la politique comme un militaire et qu'en tant que militaire il était très politique. Dans des situations politiques comme le 18 juin 1940, il utilise les principes stratégiques appris à l'Ecole supérieure de guerre. C'est l'intégration des deux domaines, militaire et politique, l'utilisation de l'un à propos de l'autre, qui donne à l'action de Charles de Gaulle son exceptionnelle fécondité dont on suit la trace dans les différents épisodes de sa vie comme dans ses livres.

Question :Envisagez-vous éventuellement de vous intéresser désormais, dans le même esprit, à d'autres grands personnages ?

Réponse : Oui, je travaille actuellement sur les quatre décideurs de la Seconde guerre mondiale : Staline, Hitler, Churchill et Roosevelt (étude comparative), ainsi que sur la panne d'intelligence stratégique pendant la Première Guerre mondiale, illustrée par les généraux en chef français et allemands.

 

Bruno Jarrosson, merci pour ces réponses aussi directes qu'intéressantes et à très bientôt.

Amis lecteurs, voilà un petit livre à ne pas rater...

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Formation morale
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:20

DOCTORIALES 2012

L'engagement et l'image

DOCTORIALES.jpg

C'est sur ce double thème que le Centre d'histoire du XIXe s. organise le vendredi 30 mars prochain sa journée des doctorants. Parmi les huit interventions annoncées, on note en particulier : "Le sacerdoce laïque de l'enseignement primaire sous la IIIe République" (Jérôme Krop, entre 10h45 et 11h10) alors que l'on connaît l'importance du rôle des instituteurs dans la formation de l'identité nationale et des états d'esprit avant la Première Guerre mondiale ; et "Photographier la Grande Guerre : les soldats de la mémoire, 1915-1919" (Hélène Guillot, entre 15h10 et 15h35), sur une thématique qui nous tient à coeur.

La journée se tiendra à

La Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, salle D 630, galerie J.-B. Dumas (rez-de-chaussée)

de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h00.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Séminaires universitaires
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:10

Le métier d'historien à l'ère numérique

Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine

Supplément 2011

  rhmc-2011.jpg

Désormais disponible en ligne, le supplément 2011 de la RHMC consacre son dossier au thème de l'utilisation des nouveaux moyens informatiques en sciences sociales, et plus particulièrement en histoire. Ces études sont à rapprocher du séminaire dispensé àl'EHESS, que nous évoquions le 16 février dernier.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:00

 

Le manifeste du camp n° 1

Le calvaire des officiers français prisonniers du Viêt-minh

 

Jean Pouget

Couverture-de-l-ouvrage--Le-manifeste-du-camp-n--1-.jpg

Publié pour la première fois en 1969 chez Fayard, ce livre est littéralement poignant. Le ton est d'ailleurs donné dès les premières lignes de la préface par Christian Hoche, ancien grand reporter, qui explique : "Entre Jean Pouget et moi, c'est encore plus simple : cet homme, un matin de printemps, m'a sauvé la vie", lors de la chute du Sud-Vietnam en mai 1975. Par ailleurs, il ne s'agit pas à proprement parler du récit d'une histoire personnelle, puisque Jean Pouget a été fait prisonnier à Dien Bien Phu et que l'action du livre se déroule trois ans plus tôt, en 1950/1951.

Mais le récit de ce "vrai-faux" témoignage ou livre d'histoire traduit parfaitement la réalité des conditions de vie et du déroulement des journées pour les prisonniers français du Viet-minh.  En amont même, "l'élaboration du programme d'éducation politique" par les commissaires politiques ("Le discours dans la rizière") correspond à ce que d'autres témoins ont vécu. De même le calcul savant des quantités minimales de nourriture indispensables pour que les prisonniers ne meurent pas de faim tout de suite ("Le système") glace le sang. Le lavage de cerveau et les autocritiques, les maladies et la détresse physique, etc. : tout est à lire.

Un désormais "classique" qui n'entre exactement dans aucune catégorie mais qui raconte une histoire vécue avec un réalisme tout particulier.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Indochine
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 13:30

A propos de quelques commentaires récents

METHODOLOGIE.jpg

La recension, mise en ligne samedi 17 mars, du livre de Dominique Paganelli Ils avaient 20 ans. Ils ont fait la guerre d'Algérie, m'a valu plusieurs messages personnels très divers : pour les uns, les témoignages de ces célébrités sont "sans intérêt", pour les autres "ils ne sont pas représentatifs", pour les derniers "c'est un coup publicitaire".

Selon un éditeur avec lequel nous discutions la semaine dernière, il y aurait près de 240 livres sur l'Algérie et la guerre d'Algérie paru ou à paraître en ce premier semestre 2012 d'anniversaires douloureux. Il est donc matériellement impossible de tous les recenser et nous nous sommes efforcés de faire connaître ceux qui nous semblaient les plus originaux. Par ailleurs, en terme de démarche historique, il n'est jamais sain de condamner un ouvrage avant de l'avoir lu ou de nier une thèse à partir de positions pré-établies.

Pour en rester sur la guerre d'Algérie par exemple, on sait que certains historiens en font un véritable cheval de bataille. Le général (2S) Faivre, par exemple, défend des positions très marquées, il peut parfois être "urticant" par le caractère systématique de ses interventions. Mais il argumente toujours ses réponses, exemple contre exemple, cas concret contre cas concret, témoignage contre témoignage. Par ailleurs, cette thématique reste très sensible, du simple fait de ce que les témoins encore vivants ont personnellement vécu et connu, et qu'ils ont parfois du mal à exprimer.. Que quelques personnalités ayant effectivement été appelés en Algérie livrent leur témoignage n'a donc rien que de très naturel. A chacun ensuite, en toute connaissance de cause, après avoir pris en compte les différentes analyses et après avoir croisé ses sources, de faire ses choix.

Pour paraphraser une formule politique célèbre :

Tout ce qui est historique est nôtre !

Ou pour faire référence à la communication de quelques grandes marques :

Guerres et conflits XIXe - XXIe s., partenaire officiel de tous ceux qui veulent bien !

P.S. : Il est toujours possible (et souhaitable) de contribuer au débat, pour tous les articles publiés, en utilisant l'option "Commentaire" activée sous chaque texte mis en ligne. A vos claviers !

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Humeur
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile