Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 09:45

Après une semaine ...

 

Merci à tous les visiteurs du site ouvert depuis à peine une semaine, et surtout à ceux qui ont pris le temps de m'envoyer commentaires, avis, observations et conseils. La plupart des remarques ont été prises en compte : présentation plus aérée, disparition de la couleur orange en surbrillance, ouverture de nouvelles rubriques, etc...

Guerres et conflits XIXe - XXIe s. est désormais ouvert à vos articles et tous les billets peuvent faire l'objet de commentaires (tous les échanges sont libres, mais modérés).

Le référencement des sites sur la toile étant directement et mécaniquement lié au nombre de "clics" enregistrés, pensez à diffuser l'information autour de vous et à relayer cette adresse ( http://guerres-et-conflits.over-blog.com/ )auprès de tous vos amis et correspondants.

Toutes vos informations, annonces, publications et articles sont les bienvenus.

A très bientôt pour de nouvelles aventures.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:39

Le Kabul Airlift

décembre 1928 - février 1929

KBUL381.jpg

La question du départ d'Afghanistan des contingents internationaux à l'horizon 2013 - 2014 non seulement agite à nouveau les conversations, mais suscite également une littérature abondante dans la presse périodique quant aux modalités, aux délais, aux coûts, etc.

Cette actualité permet de rappeler les évènements de décembre 1928 - février 1929 en Afghanistan.A cette époque, les Britanniques organisent un véritable pont aérien à partir des Indes, afin de sauver quelques 600 Occidentaux assiégés par l'insurrection dans leurs locaux diplomatiques. On en trouve le récit dans Wings over Kabul, the first Airlift, publié par Sir Ronald Ivelaw-Chapman et Anne Baker chez Kimber (Londres) en 1975.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:56

L'image de l'aviateur

dans les films français de l'entre-deux-guerres

  Aviation-annees-20-30.jpg

Dans cet article extrêmement bien documenté, Patrice Gourdin s'efforce de décrypter l'image que le cinéma de l'entre-deux-guerres donne des aviateurs français. Un premier constat étonne : alors que les As ont été portés aux nues pendant la Grande Guerre, il ne relève 41 films se rapportant à l'aéronautique, dont 6 directement inspirés par la Première Guerre mondiale, sur une production totale de l'ordre de 2.360 productions. Des histoires d'amour ou d'espionnage sont étroitement associées à ces films, et une certaine représentation du courage individuel (dans une registre parfois mélodramatique, comme l'aime le cinéma du temps) est souvent présente. Ce n'est qu'à la veille de la Drôle de guerre que sont à nouveau diffusées quelques réalisations mettant en valeur l'aviation militaire française : les nuages qui s'amoncellent à l'horizon pousse à "raffermir" le moral de la population.

Professeur des universités, agrégé et docteur en histoire, Patrice Gourin enseigne à l'école de l'Air (Salon-de-Provence) et à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Il a en particulier publié chez Choiseul en 2010 Géopolitiques. Manuel pratique.

Pour lire l'article complet, cliquer ici.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Aviation
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 09:41

La guerre secrète

vol. 1 : Origine des moyens spéciaux et premières victoires alliées

vol. 2 : Le jour J et la fin du IIIe Reich

RENSEIGNEMENT-2-WW.jpg

En rééditant dans la collection 'Tempus' ces deux volumes (très denses), Perrin fait oeuvre utile. Publiée pour la première fois aux Etats-Unis en 1975 et ayant déjà fait l'objet de deux éditions françaises depuis 1981, cette véritable somme d'Anthony Cave-Brown reste, en dépit des années écoulées, une somme de référence (les deux livres totalisent quelques 1.440 pages !).

ESPION CANARIS

 

Le tome 1 (période 1938-1943) s'ouvre sur une longue liste d'interviews réalisés et de centres d'archives, suivie par un utile glossaire d'une quinzaine de pages. Cette entrée en matière donne le ton : l'étude est sérieuse et référencée. Le premier chapitre est consacré à la célèbre affaire Enigma, le dernier à l'action de Cicéron en Turquie. Au long du volume, le lecteur passe de Coventry au Vatican et d'El Alamein à Casablanca, croise l'amiral Canaris et Churchill. Bref, nous alternons entre l'aventure humaine vécue et la "grande histoire". Le livre se termine par 11 pages de bibliographie, 20 pages de sources et de notes et un index de 55 pages.

 

Le volume 2 (période 1944-1945) est essentiellement centré sur les longs mois de préparation puis de mise en oeuvre de l'immense opération de déception Fortitude, en amont du débarquement de Normandie (où l'on voit ainsi le général de Gaulle faire "l'objet d'une surveillance discrète mais serrée de la part des autorités de la Sûreté britannique pour s'assurer qu'il allait bien garder pour lui les secrets du jour J").

 

Certes, depuis quelques années, l'historiographie a progressé dans ce domaine sur différents sujets, mais ces volumes constituent toujours une excellente base, directement accessible aux non-spécialistes, permettant ensuite à ceux qui le souhaite d'aller plus loin.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 17:13

Des équipes dynamiques,

des publications de qualité

army-history-unit-copie-1.jpg

Le sacrifice des ANZAC sur les plages de Gallipoli reste un élément quasi-fondateur de l'Australie moderne, et dans ce pays jeune la connaissance de l'histoire nationale reste considérée comme une valeur sûre. Parmi les organismes dont les publications font référence dans le monde anglo-saxon, il faut citer l'Australian Army History Unit et les volumes publiés à l'issue des conférences nationales Army's Military History Conference.

 

australie-fromelles.jpgToutes les périodes de l'histoire militaire australienne (y compris de très intéressantes études sur la participation peu connue d'unités de ce pays à la campagne de Malaisie ou à la guerre du Vietnam) sont bien sûr traitées et le catalogue est désormais fort complet. A titre d'exemple, pour la Première Guerre Mondiale, relevons le livre publié en 2010 sur les combats de Fromell1917385es.

Intéressons-nous également aux actes de la conférence de 2007, publiés sous la direction de Peter Dennis et de Jeffrey Grey. En 11 communications, ce livre de 202 pages permet de faire un point extrêmement complet de l'organisation, du rôle et de la place du corps expéditionnaire australien en France en 1917, y compris dans la perception par ces alliés venus de l'autre bout du monde des "mutineries", ou dans les relations avec leurs camarades du corps canadien. Les articles sont signés d'auteurs de référence (Sheffield, Stephenson, Doughty, Prior, Foley, etc.) sur la période, ce qui assure la qualité de l'ouvrage. On relève que le lieutenant-général Leahy commençait son introduction par ces mots de T.E. Lawrence : "Les règls de la stratégie sont éternelles et toujours identiques, mais elles s'expriment à travers des procédés tactiques toujours changeants. Un général peut apprendre autant de Belisaire que de Haig, mais pas un soldat. Un soldat doit savoir son métier".

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 15:45

 

De l'URSS à la Russie :

les évolutions du renseignement russe au XXe siècle


 sciences po histoire 

Ce séminaire organisé par le groupe de recherche METIS/Renseignement du centre d'histoire de Sciences Po. Paris a en particulier pour objet de donner la parole aux chercheurs français les plus engagés dans le champ des études de soviétologie et de renseignement. Quelles sont les caractéristiques du renseignement soviétique depuis la fin de la Première Guerre mondiale, pendant la guerre froide, puis ses adaptations à un nouveau système international après 1989 ? Pour faire le point, la parole est donnée aux historiens.

 

METISLe programme du printemps 2012 se décompose ainsi :

- 30 janvier : Alexandre Sheldon-Duplaix, Espionnage naval et guerre froide

- 12 mars : Françoise Thom, Laurenti Beria et les services secrets, au coeur du pouvoir soviétique et de la politique extérieure russe

- 23 avril : Guillaume Bourgeois, L'Orchestre rouge : une réalité et un mythe au coeur des préoccupations du contre-espionnage occidental (1944-1975)

14 mai : (auteur réservé), Adapter les services de renseignement soviétiques de l'après-guerre froide

 

Toutes les réunions se tiennent à Sciences Po., 56 rue Jacob, 1er étage entre 18 et 20 h.

Pour informations complémentaires et contacts : http://chsp.sciences-po.fr/groupe-de-recherche/metis-le-renseignement-et-les-societes-democratiques

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Séminaires universitaires
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 14:22

EXPECOM 19-21

Expérience combattante du 19e au 21e siècles

 

universite-Lorraine.jpgLe programme de recherche EXPECOM 19-21 (acronyme d'Expérience combattante du 19e au 21e siècles) a été initié par leprofesseur François Cochet, professeur d'histoire contemporaine et spécialiste des conflits contemporains à l'université de Metz (aujourd'hui Université de Lorraine) en 2010. Le projet a été labelisé par la MSH Lorraine en 2011.

 

Ce programme de recherche porte sur quatre années au rythme suivant :

CRULH.jpg

 

2011 = Former les combattants au feu

2012 = Commander et obéir au feu

2013 = Les environnements du combattant

2014 = Les traumatismes du combattant

 

Au plan méthodologique, la démarche guidant le programme de recherche est constamment comparative, afin d'appréhender les différentes cultures et expériences nationales ; diachronique, de la "révolution des armements" au milieu du XIXe s. à nos jours ; et pluridisciplinaire. En effet, si le regard des historiens (tant civils que militaires) charpente le projet, les juristes, médecins et psychiatres, polémologues, spécialistes de l'armement, économistes, etc. sont les bienvenus.

Les actes des colloque annuels sont publiés chaque année dans la collection des 'Actes académiques' des éditions Riveneuve et constitueront à terme une collection de quatre ouvrages. Le premier volume est paru au printemps 2011, le second est attendu pour la fin du printemps 2012.

 

EXPECOM 1Le premier volume du programme EXPECOM, Former les combattants au feu, est paru à l'automne dernier aux éditions Riveneuve. En une vingtaine de contributions totalisant 395 pages, l'ouvrage aborde plusieurs problématiques : "La formation théorique des combattants" ; "La formation 'sur le tas' ou par transfert de compétences" ; "Les limites et les adaptations individuelles et institutionnelles" et la question des "Troupes d'élite et troupes conventionnelles : des formations spécifiques ?". La diversité des intervenants (civils et militaires, français et étranger) et des sujets abordés (à titre d'exemples : de Xavier Boniface, "Le camp du Nord et la préparation de la guerre de Crimée, 1854-1856", à Yves Tremblay, "Le retour d'expérience dans l'armée canadienne au début de la campagne d'Italie, 1943-1944" ; du lieutenant-colonel Rongier, "L'école militaire des Cadets de la France Libre, juin 1940-juin 1944" à Pascal Le Pautremat, "Les Forces spéciales dans les conflits contemporains : les exigences d'une formation spécifique axée sur l'interarmisation" ; d'Andrzej Nieuwazny, "Les officiers polonais, 1918-1921" à Philippe Chapleau, qui pose à propos de l'Afrique du Sud des années 1970-1980 la question-piège "Et si l'on ne formait pas les combattants au feu ?") donne à l'ouvrage une très grande richesse.

La très grande difficulté qu'il y a à prendre en compte la réalité du champ de bataille de la guerre future dans la formation "amont" des hommes est soulignée par de nombreux intervenants. François Cochet le souligne dans sa conclusion : "L'expérience du feu n'est pas modélisable et pourtant chaque armée essaie de le faire en permanence, y compris aujourd'hui à travers le concept de 'Retex'. Entre partisans d'une certaine tradition doctrinale et novateurs plus ou moins iconoclastes, il faut aussi (d'abord) prendre en compte l'individu. Ce qui ouvre la voie à des démarches multiples.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 09:54

Les rues de Paris

lors de la mobilisation

 

L'idée selon laquelle des foules enthousiastes auraient accompagné vers les gares d'embarquement les colonnes de soldats mobilisés en août 1914 a longtemps été présentée, sous l'action de la propagande, comme une réalité. Peu à peu, cette idée pourtant bien ancrée dans les esprits a été remise en cause, et l'on a souvent pu lire que, si dans les provinces rurales le premier souci était d'assurer les récoltes, ces manifestations populaires avaient cependant ponctuellement bien existé dans les grandes agglomérations et en particulier à Paris (voir la vidéo sur le site de l'INA). 

Paris387.jpg

(Photo parue dans le Monde Illustré du 9 août 1914 sous le titre "Les manifestations populaires à Paris")

 

Herrick384.jpg

Les Souvenirs de Myron T. Herrick (publié en français chez Plon en 1930), ambassadeur des Etats-Unis et fervent francophile, donnent une image plus mesurée encore des événements : "La soudaineté du fait, la violence du changement sont suivies d'un impressionnant silence qui demeure pour moi un des plus poignants souvenirs de Paris. Tout le monde semblait calme, mais c'était le calme d'une résignation prête, quoi qu'il arrive, à tout accepter. Les régiments en partance se rendaient aux gares au son du clairon. Nul bruit en dehors de cette musique scandant leurs pas lourds. Les hommes qui devaient bientôt être appelés faisaient leurs préparatifs sans manifester d'émotion, avec l'aide tranquille en apparence des femmes ; c'était comme la répétition d'un acte auquel tout le monde semblait préparé, mais quelle émotion intérieure ! Puis ce fut le vide et le silence des rues désertes" (chap.XIV, "Mobilisation"). Ni enthousiasme, ni refus, selon ce témoin. Dans le grand débat entre "consentement" et "contrainte", un récit non pas intermédiaire mais différent, qui fait plutôt référence au sens du devoir exprimé par les citoyens formés par l'école et le service militaire de la IIIe République.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 08:39

Le Kabul Airlift

décembre 1928 - février 1929

KBUL381.jpg

La question du départ d'Afghanistan des contingents internationaux à l'horizon 2013 - 2014 non seulement agite à nouveau les conversations, mais suscite également une littérature abondante dans la presse périodique quant aux modalités, aux délais, aux coûts, etc.

Cette actualité permet de rappeler les évènements de décembre 1928 - février 1929 en Afghanistan.A cette époque, les Britanniques organisent un véritable pont aérien à partir des Indes, afin de sauver quelques 600 Occidentaux assiégés par l'insurrection dans leurs locaux diplomatiques. On en trouve le récit dans Wings over Kabul, the first Airlift, publié par Sir Ronald Ivelaw-Chapman et Anne Baker chez Kimber (Londres) en 1975.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 08:14

1942-2012

70e anniversaire de l'arme des Transmissions

 

Créée en tant qu'arme autonome pendant la Seconde guerre mondiale, les Transmissions peuvent bien sûr faire remonter leurs origines aux "Signaleurs" des anciennes  armées, mais c'est avec l'apparition de forces militaires aux effectifs accrus par la conscription (le chef ne peut plus commander directement à chaque subordonné) et le développement de nouvelles techniques (l'ordre et le compte rendu sont transmis dans des délais extrêmement brefs) qu'elles prennent toute leur importance dans la bataille

Ferrie379.jpg

Claude Chappe et le général Ferrié dans une série de timbres en 1949

 

Le développement du télégraphe puis du téléphone à la fin du XIXe siècle, puis celui de la radio pendant la Première Guerre mondiale marquent des évolutions majeures. Avec l'amélioration des conditions de circulation des messages (fiabilité accrue), les contre-mesures se multiplient également (interceptions des communications navales pendant la guerre russo-japonaise dès 1905). On sait qu'Hindenburg doit en partie ses victoires de Prusse Orientale aux indiscrétions des opérateurs russes, qui dévoilent les déploiements des armées du tsar avec 24 à 48 heures de préavis ; on se souvient que, sur le front de France, les "postes d'écoute" sont poussés jusqu'à quelques mètres des tranchées ennemies ; on a oublié qu'en 1917 les Britanniques, grâce à une superbe intrusion, déroutent un dirigeable allemand en route vers l'Afrique Orientale où il devait apporter des munitions et des médicaments à von Lettow-Vorbeck.

 

Chaque campagne, chaque opération depuis n'a fait que renforcer l'importance de "l'arme du commandement" et c'est à l'aune de la capacité pour un Etat d'assurer les innombrables liaisons nécessaires à un PC multinational que l'on mesure en partie depuis les années 1990 sa capacité à diriger une coalition internationale.

TRS92380.jpg

En 1992, pour le cinquantième anniversaire des Transmissions, de très nombreuses manifestations avaient été organisées dans les différentes garnisons de province et à Paris (Champ de Mars). En 2005, le nouveau musée,  Espace Ferrié, a été inauguré. Il semble que cette année différentes initiatives puissent prochainement voir le jour à l'automne, en particulier autour de l'école d'arme de Cesson-Sévigné. Nous ne manquerons pas de vous alerter dès que ces projets seront finalisés.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Armes, unités, services
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile