Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 09:00

 Sous l'oeil de l'occupant

La France vue par l'Allemagne

1940-1944

Cécile Desprairies

Couverture-de-l-ouvrage--Sous-l-oeil-de-l-occupant-.jpg

Cet album permet de retrouver presque 200 photos prises en France par la propagande allemande durant la Seconde guerre mondiale, classées chronologiquement et par thèmes. Pour chaque double page, la photo figure sur la droite et le commentaire (organisé en trois parties : "Ce que la propagande veut montrer", "Ce que l'on peut en lire aujourd'hui", "L'oeil allemand") sur la gauche. On suit ainsi l'armée allemande, de son entrée sur le territoire national à l'occupation progressive des différentes régions, à la collaboration, la vie quotidienne des soldats, les difficultés des Français, la Résistance, etc. Chaque fois que cela a été possible, les clichés sont référencés (date et lieu de la prise de vue, description, nom du photographe -dont un index final récapitule sommairement la carrière).

Quelques images sont particulièrement marquantes, comme cette photo de l'hémicycle du Palais Bourbon totalement occupé par des militaires allemands et des membres du NSDAP à Paris, écoutant un discours radiodiffusé d'Hitler ; ce défilé de membres "français" de la Deutsche Volksgemeinschaft à Thionville (Diedenhofen) ; ou les affiches allemandes utilisant le "V" de la "Victoire", détourné par l'occupant.

Les commentaires "techniques" démontant les mécanismes de propagande par la photo sont parfois sommaires, mais l'ensemble contitue un petit livre fort utile.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:20

Le sacrifice

Dien Bien Phu, 1954

DBP-FILM.jpg

Projection du film de Philippe Delarbre, en présence du réalisateur et du colonel J. Allaire (alors lieutenant au bataillon Bigeard) le mardi 10 avril 2012 à 19h00, en amphithéâtre Foch de l'école militaire.

Il est demandé de réserver soit par téléphone (06 14 21 64 65 ou 06 76 73 41 71), soit par courriel : philraudel@gmail.com

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Indochine
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:15

Cycle de conférences

de l'Institut Historique Allemand (IHA)

iha paris

Dans le riche programme proposé par l'IHA pour le mois d'avril, nous relevons en particulier trois conférences :

- De Gaulle avant son discours d'Oxford du 25 novembre 1941 (par Julian jackson), le mardi 10 avril à 18h00 ;

- Militarisme et pacifisme, recherches en cours, avec la participation deJörg van den Heuvel ("Le mythe du militarisme. La planification militaire et le primat du politique en Allemagne et en France à la veille de la Grande Guerre") et d'Elisa Marcobelli ("Qu'est-ce que le pacifisme pour les Socialistes ?"), le mardi 24 avril à 18h00 ;

- Le syndrome de l'encerclement allemand. Vers une nouvelle histoire culturelle de l'avant 1914, par Ute Daniel, le jeudi 26 avril à 18h00.

Toutes les réunions se tiennent dans les locaux de l'IHA, Hôtel Duret de Chevry, 8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris.

Métro Chemin vert ou Saint-Paul.

L'entrée est livre, mais il est souhaitable de réserver : event@dhi-paris.fr

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:10

1914-1919 

Ceux qui protestaient

Galit Haddad

  linkCouverture-de-l-ouvrage--1914-1919-Ceux-qui-protestaient-.jpg

Je sais trop, comme auteur, ce que représente d'efforts et de travail la patiente rédaction d'un ouvrage, et j'ai trop le respect du livre pour me laisser aller à un anodin commentaire rapide. Mais, voilà un ouvrage qu'il est bien difficile de chroniquer car, si les faits (reconnus comme marginaux par l'auteur) évoqués sont bien réels et toujours référencés, leur interprétation laisse perplexe.

 

En effet, Galit Haddad livre ici une étude "qui s'affranchit de la politique et de l'idéologie en questionnant la protestation en tant que phénomène culturel" (Ouf ! Pourquoi semble-t-il indispensable de s'exprimer en faisant en sorte que le vulgus ne puisse pas comprendre ?). Membre du Conseil scientifique de l'Historial de la Grande Guerre, elle ne cache pas son appartenance à "l'école de Péronne" dans le débat franco-français sur la "contrainte" et le "consentement". Sa bibliographie en témoigne, comme de nombreuses notes infrapaginales et la préface de Stéphane Audoin-Rouzeau qui parle d'un "livre limpide et subtil" et cite des "découvertes d'importance" : la protestation des soldats est "bien moins idéologique que celle qui s'est progressivement déployée sur le 'front intérieur'" et "quand la victoire se dessine ... les soldats français font taire toute critique". Des découvertes majeures, on vous le dit. Ainsi, on peut difficilement parler de "lutte idéologique" sur le front ("Il peut y avoir une protestation factuelle sans doctrine aucune : pour les combattants, bien souvent, ce sont les conditions matérielles de vie dans les tranchées qui poussèrent à protester") d'une part ; et des soldats vainqueurs (les Français comme les autres d'ailleurs) supportent mieux les privations et les souffrances qu'ils ne le feraient dans la défaite d'autre part. Une vraie nouveauté : que pensaient donc les légionnaires romains de Marius survivants de la bataille d'Arausio le 6 octobre 105 av. J.C. au soir, après avoir été battus par les Teutons ? Etaient-ils enthousiastes ?...

Il suffit d'avoir vécu dans le monde réel des engagements récents, pourtant infiniment moins durs mais tout simplement "délicats", pour savoir que, dans l'épreuve, le moral d'une troupe -quelle qu'elle soit- est toujours fragile et que des "décompressions" ponctuelles se manifestent sous des formes aussi inévitables qu'indispensables. Quant au poids social de l'environnement familial, national et médiatique sur les soldats français (et les autres) d'hier, voire d'avant-hier, et d'aujourd'hui, qui pourrait le nier ?  Il fallait donc bien 390 pages pour aboutir à cette "découverte" que, dans le cadre du gigantesque maelström de la Grande Guerre, "il s'agit bien de protestation combattante et non de pacifisme combattant ; son motif n'a jamais été ni idéologique ni politique, même si, ici et là, il est évidemment permis de relever certains points communs entre les deux". Parmi les millions de conscrits, statistiquement représentatifs de la France de ce temps, certains pouvaient légitimement être plus ou moins sensibles aux thèses socialisantes, voire pacifistes. Il apparaît même que les instituteurs auraient été en proportion plus nombreux à "protester" que les paysans ; mais que dans la quasi-totalité des cas ils ont "fait leur devoir", ... comme leurs camarades qui, eux aussi, ont pu "protester" contre des conditions de (sur)vie que l'homme de 2012 ne supporterait sans doute plus aussi longtemps. Bref, des vraies "découvertes" : plus la guerre est dure et longue, moins elle est populaire ; le moral est aussi fonction des résultats obtenus ; on peut se dépasser si l'on a le sentiment d'être reconnu et soutenu ; etc.

Ce mouvement "d'humeur raisonnée" exprimé (je n'ai jamais considéré la sculpture de fumée comme un art majeur), soulignons que ce livre apporte de nombreuses informations factuelles intéressantes, même si l'étude est conduite "à la marge" de la Grande Guerre (aucun cas signalé en août 1914, 3 à l'automne, plusieurs milliers à la fin du printemps 1917, amélioration sensible à partir de juillet 1918). Chapitre par chapitre, le corps de l'ouvrage se développe chronologiquement : "1914-1915 : le socle du pafisme du 'front intérieur'" (pp. 31-102), "1916 : le temps des grandes batailles" (pp. 103-173), "Face à la crise militaire et sociale, 1917" (pp. 175-262), "Au souffle de la défaite ? (mars-juillet 1918)" (pp. 263-330), "Au souffle de la victoire (18 juillet-armistice 1918)" (pp. 331-368). Au fil des pages, alternent les paragraphes consacrés aux évolutions de l'Intérieur et aux correspondances issues des armées, que Galit Haddad distingue avec soin, tout en notant les porosités qui existent entre ces deux mondes si différents. Les exemples donnés sont précis et utiles (sous réserve de ne jamais perdre de vue leur caractère représentatif : on ne peut pas définir une règle à partir de rares cas isolés). Un ultime chapitre ("Epilogue. La sortie de guerre : démobilisation et protestation après l'armistice") se limite toujours à la situation des soldats dans l'hexagone, avant qu'une conclusion ne résume en quelques lignes chaque partie antérieure et ne fasse le lien avec le pacifisme de l'entre-deux-guerres. Je m'attendais à ce que la situation des poilus d'Orient ou des marins de la mer Noire, maintenus plus longtemps sous les drapeaux, soit légitimement évoquée, mais l'ouvrage ne s'intéresse qu'au front du Nord-est.

Pour ceux, de plus en plus nombreux, qui considèrent que la guerre picrocholine franco-française entre "Nordistes" et "Sudistes" sur les interprétations culturelles de la Première Guerre mondiale est devenue un facteur de "glaciation intellectuelle" à la veille du centenaire, ce livre peut être considéré comme emblématique : indispensable pour une thématique très particulière, mais inutile pour comprendre la guerre elle-même ; excellent comme étude à caractère moral, psychologique ou sociologique d'une frange limitée des combattants pris individuellement, mais à peine moyen pour une réflexion sur la collectivité par méconnaissance du "fonctionnement interne" réel des groupes militaires. Je le disais en introduction : bien difficile à chroniquer..., mais intéressant et à lire, par tous ceux qui souhaitent avoir l'approche la plus large et la meilleure compréhension possible du monde combattant dans sa diversité et sa complexité.

R. PORTE

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 16:47

Périodiques du groupe Routledge


On trouve au catalogue de cet éditeur, spécialisé dans les publications à caractère académique, plusieurs titres qui peuvent intéresser, en tout ou partie, de nombreux lecteurs anglophones travaillant sur les questions militaires aux XXe et XXIe siècles. Les volumes sont assez chers, mais il est possible (comme sur la plupart des sites anglo-saxons) d'acheter par voie électronique un seul article ou de bénéficier d'une durée de consultation limitée. Parmi les derniers numéros parus, nous relevons en particulier :

small wars 

Small Wars & Insurgencies

mars 2012

On note l'article de Marc R. De Vore, de l'université de Saint-Gall (Suisse), sur "A more complex and conventional victory : revisiting the Dhofar Counterinsurgency, 1963-1975".

strategic-studies.jpg

The Journal of Strategic Studies

février 2012

L'article de JeffreyH. Michaels, "Managing Global Counterinsurgency : the Special Group (CI), 1962-1966", sur les réflexions des conseillers des présidents Kennedy et Johnson à l'époque de la guerre du Vietnam.

defence-studies.jpg

Defence Studies

décembre 2011

Etude d'Eric Jardine, "The influence of Military Material on Tactics and Strategy in Counterinsurgency : a Case of British Malaya", sur les rapports entre "effectifs" et "matériels", et leur influence relative, en contreinsurrection.

civil-wars.jpg

Civil Wars

mars 2012

Ce numéro, articulé autour du thème général des atrocités (diverses) dans les combats de rébellion / contre-rébellion compte un article du professeur Jacques Frémeaux (Paris IV Sorbonne) sur "The French Experience in Algeria : Doctrine, Violence and Lessons Learnt".

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 00:45

3e Festival international du livre militaire

Festival-International-du-Livre-Militaire_medium.jpg

Cette manifestation se tiendra les vendredi 20 et samedi 21 juilet 2012, sur le site des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan (Guer, 56), parallèlement aux manifestations et cérémonies du Triomphe.

Tous les renseignements sont disponibles sur : http://www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr/index.php/Les-ecoles-de-Saint-Cyr-Coetquidan/Actualites/Festival-International-du-Livre-Militaire, site qui sera mis à jour au fur et à mesure que les modalités pratiques seront précisées.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 00:40

Le soldat et le marin français

dans la guerre d'indépendance américaine

SAR-2.jpg

Grand colloque organisé par la société Sons of the American Revolution - France, le samedi 9 juin 2012, en amphithéâtre des Vallières de l'Ecole militaire (Paris), de 09h30 à 18h30. La journée se tiendra sous la présidence du duc de Noailles.

Le programme (consultable ici) fait intervenir d'excellent spécialistes (Gilbert Bodinier par exemple) et les communications devraient être riches d'enseignements. La participation aux frais est de 35 euros pour la journée, incluant le café d'accueil, le déjeuner et le verre de l'amitié en fin d'après-midi.

Renseignement et inscription auprès de : Sons of the American Revolution / Société des Fils de la révolution américaine, 20 rue Bosquet, 75007 Paris et sur le site de l'association : http://www.sarfrance.net/home/Navsar.htm

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 00:35

Nivelle

Laon, 14 avril 2012

RollandNivelle

La publication du livre de Denis Rolland, que nous présentions le 17 février dernier, permet de (ré)ouvrir de nombreuses pistes de recherche, et en particulier sur la question des relations entre décideurs politiques et responsables militaires.

Le samedi 14 avril, se tiendra à Laon une présentation du livre, suivie d'un débat entre l'auteur et quatre historiens : Antoine Prost, André Loez, Jean-Noël Grandhomme et Julie d'Andurain.

Auditorium du conservatoire de musique de Laon

Ruelle de Classon (proche avenue maréchal Foch)

17h30 - 20h00

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 00:30

  La marine marchande française

1914-1918

L'approvisionnement de la métropole et des armées en guerre

Marc Saibène

linkCouverture-de-l-ouvrage--La-marine-marchande-francaise-191.jpg

Voilà un sujet important, et pourtant si rarement pris en compte.

Jamais (les Anglais -eux- en avaient une forte conscience et l'ont souvent écrit) les Alliés n'auraient pu tenir et finalement gagner la guerre sans la participation aussi discrète qu'efficace des marines marchandes. Pourtant, la mémoire nationale française à occulté le souvenir de ces "forçats de la mer", qui n'étaient sans doute pas assez identifiables aux Poilus. Dans ce volume extrêmement documenté et fort bien illustré paru chez Marine-éditions, Marc Saibène prouve de main de maître ce que fut leur importance.

Ce livre de 190 pages (dont bibliographie, références des sources et index) traite chronologiquement de l'ensemble de l'action et des missions des navires de la flotte marchande entre 1914 et 1919, des réquisitions des premiers jours de guerre à la dernière explosion d'un navire, le Félix Touache, le 10 novembre 1918. Tous les thèmes sont abordés : le transport des soldats à partir de l'Afrique du Nord ou du Royaume-Uni, l'approvisionnement de la métropole, le soutien des fronts extérieurs, la guerre sous-marine bien sûr. A la fin de chaque chapitre consacré à une année (1914, 1915, 1916, etc.), une chronologie très précise des évènements maritimes et des pertes navales permet aussi de prendre conscience de l'ampleur des difficultés rencontrées.

Un beau livre, intéressant et utile.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 13:20

1830-1962

L'Algérie

De la conquête française à l'indépendance

GEOHISTOIRE

Couverture--Geo-Histoire-.jpg

Le nouveau numéro de Géohistoire revient non pas seulement sur la guerre d'Algérie elle-même, mais sur 132 ans de présence française outre-Méditerranée. Plus que le texte (qui reprend souvent trop rapidement des idées générales), le volume vaut par la qualité de l'iconographie. De splendides photos, souvent en pleine page, scandent en effet ce numéro. On apprécie également à la fin du volume l'article "Deux Américains au pays des Soviets" très abondament illustré par un reportage de Robert Capa datant de 1947.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile