Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 00:01

Atlas de la France médiévale

Hommes, pouvoirs et espaces

Antoine Destemberg

Chaque nouveau volume de cette collection est un plaisir de découverte. Avec ce nouveau volume, nous plongeons aux origines de notre pays, de la naissance du regnum francorum au royaume de France.

L'auteur nous entraîne sur près de dix siècles d'histoire politique et militaire, mais aussi économique, culturelle, religieuse, sociale. Les cartes, plans et graphiques, parfaitement lisibles, sont d'une grande précision (plans des abbayes de Cluny et de Fontenay par exemple). De l'empire de Charlemagne à la Francie occidentale, de la fondation des universités au Languedoc cathare, des sépultures royales de Saint-Denis à la peste noire, tout est expliqué et parfaitement illustré par la cartographie.

Un volume dès à présent indispensable à tous les amateurs de la période (l'esthétique couverture me rappelle certaines fresques du Palais des papes en Avignon).

Autrement, Paris, 2020, 95 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5592-5.

Moyen-Âge

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 00:01

La guerre franco-allemande de 1870

Une histoire globale

Nicolas Bourguinat et Gilles Vogt

Une approche très large d'un conflit que, finalement, la plupart des Français connaissent très mal, allant des rapports franco-"allemands" au milieu du XIXe siècle à la mémoire entretenue du conflit par la IIIe République.

Les deux auteurs adoptent bien sûr une démarche chronologique, ou plutôt chrono-thématique, et privilégient à la fois les aspects internationaux (et plus largement européens). Pour appuyer leur discours, il font un ample usage des fonds privés, des journaux personnels et des correspondances familiales. Le livre est divisé en sept grandes parties, dont les deux premières sont indispensables pour ouvrir ce genre de volume et camper le décor : "Aux origines de la guerre", "De la guerre du Second empire à la guerre de la République" avec notamment un chapitre sur les leçons de la guerre. La troisième partie s'intéresse à la vie du pays en guerre, en particulier dans les régions occupées (quelques pages sur les francs-tireurs) ; et la quatrième au rôle de la presse et aux efforts gouvernementaux pour mener une "guerre d'opinions". La cinquième revient sur les négociations de paix jusqu'à la signature du traité de Francfort (on apprécie les pages consacrées au rôle et aux attentes des Etats neutres). La sixième évoque le retentissement international de la guerre et de la défaite française, avec les volontaires étrangers pendant le conflit mais aussi la nouvelle puissance allemande en Europe. La septième enfin est surtout centrée sur la France de la IIIe République naissante, soulignant en particulier qu'au-delà du discours sur la Revanche, les responsables politiques français souhaitent surtout maintenir la paix.

Si la place accordée aux opérations militaires est finalement limitée, l'ensemble est non seulement tout-à-fait cohérent, référencé, précis, et donnera à tous les amateurs, pour une somme modique, de la période une compréhension non seulement du conflit lui-même mais aussi des relations franco-allemandes et des évolutions européennes.

Coll. Champs histoire, Flammarion, Paris, 2020, 521 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-0815-1055-5.

1870

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 00:01

Atlas géopolitique du monde global

Pascal Boniface et Hubert Védrine

Dans un monde en rapide et permanente évolution, où l'apparition d'un virus en Chine dégénère en quelques mois en crise sanitaire mondiale, ce type de publications s'impose comme étant du plus grand intérêt pour décrypter les cascades d'évènements. Cette quatrième édition mise à jour en est un bel exemple.

En quatre parties de tailles différentes ("Les grands repères du passé" en une vingtaine de pages, "Les diverses interprétations du monde global" en une douzaine de pages, "Les données globales" en trente-cinq pages et "Le monde vu par..." en plus de soixante-et-dix pages), les deux auteurs nous présentent le monde tel qu'il est : "Connaître le monde hier était un choix. Connaître le monde global aujourd'hui est une nécessité". En ce sens, les approches thématiques des premières parties sont tout à fait utiles, d'autant que la cartographie est particulièrement pertinente et illustrative. La quatrième partie nous semble toutefois la plus novatrice, car elle présente successivement, généralement en 2 ou 4 pages, un pays (ou une région) dans son rapport au monde. Outre les principaux pays européens, les "incontournables" (Etats-Unis, Russie, Chine, Japon, Inde, Brésil) sont bien sûr présents, mais on lit avec intérêt les pages consacrées à la Suisse, à la Turquie, à Israël, au Mexique ou à l'Indonésie par exemple. Elles nous permettent de mieux aborder les problèmes régionaux ou les domaines particuliers dans lesquels ces pays jouent un rôle non négligeable.

Réussi aussi bien sur le plan formel que sur le fond, cet atlas géopolitique ne peut que s'adresser à un large public.

Armand Colin / Fayard, Paris, 2020, 160 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-200- 62790-4.

Le monde change

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 00:01

Dimitri Amilakvari

Un prince combattant

Jean-Paul Huet

"Nous, étrangers, n'avons qu'une seule façon de prouver à la France notre gratitude pour l'accueil qu'elle nous a fait, c'est de mourir pour elle". Une telle déclaration mériterait d'être rappelée... Elle figure en tête de l'introduction que Jean-Paul Huet a rédigé pour son livre.

Bien connu pour ses publications antérieures (ici, ici et ici par exemple), l'auteur nous propose ici la première biographie du prince Amilakvari, officier de la Légion étrangère, mort en octobre 1942 à la tête de la 13e DBLE. Admis à Saint-Cyr (promotion 1924-1926) à titre étranger après que sa famille ait été contrainte de quitter la Géorgie face à l'occupation soviétique, sa carrière commence en Afrique du Nord, au Maroc puis en Algérie. Au détour d'une page, on apprend que son frère ainé, Constantin, a également servi dans la Légion, comme sous-officier, mais que son parcours pendant la Seconde guerre mondiale fut tout autre puisqu'il fut grièvement blessé sur le front de l'Est au sein de la LVF. Familles brisées dans le grand tourbillon d'une guerre totale. Affecté à la 13e DBLE dès sa création pour la campagne de Norvège en 1940, avec notamment Koenig et de Sairigné, sous les ordres de Magrin-Vernerey (le futur Monclar), il y est cité et fait chevalier de la légion d'honneur. Ralliant l'Angleterre dès le mois de juin 1940. Après l'échec de l'opération sur Dakar, il participe au ralliement du Gabon avant d'embarquer pour l'Afrique orientale. (et se lie notamment à Susan Travers pendant le voyage). Les campagnes se succède : Erythrée au printemps 1941, Syrie en juin, Libye à partir de l'hiver 1941-1942, avec en point d'orgue la victoire défensive de Bir-Hakeim en mai-juin et son exfiltration épique. Replié avec la 13 au sein de la 1ère brigade française libre vers la frontière égyptienne, il est notamment fait compagnon de la Libération par le général De Gaulle puis participe aux batailles d'El Alamein, qui bloque la progression des Germano-Italiens mais il est alors tué au combat. Sa disparition provoque une intense émotion, aussi bien dans la troupe que parmi les chefs de la France Libre. En 1955, la 141e promotion de Saint-Cyr est baptisée de son nom.

Dans un style enlevé, agréable et facile à lire, Jean-Paul Huet retrace ainsi avec brio la carrière aussi brillante que fulgurante d'un officier exemplaire, un prince géorgien qui avait choisi de devenir fils de France par le sang versé. Une biographie vivement recommandée, au-delà du cercle traditionnel des amateurs d'histoire de la Seconde guerre mondiale.

Lemme Edit., Chamalières, 2020, 199 pages, 21,- euros.

ISBN : 978-2-917575-90-1.

Prince légionnaire

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 00:01

La cavalerie

XVIIe - XXe siècle

Eric Labayle

Nouvelle parution dans la série des "Guides historiques Lamarque" avec cette brochure consacrée à l'histoire de la cavalerie française au cours des derniers siècles.

Après une rapide présentation de l'arme ("elle est l'arme de tous les extrêmes ... La cavalerie est partout avant, pendant et après la bataille, mais aussi à la peine comme à l'honneur"), et un bref historique à partir du Moyen-Âge, les différentes subdivisions de l'arme sont présentées, généralement sur une double page : carabiniers, cuirassiers, dragons, lanciers, hussards, chasseurs à cheval, chasseurs d'Afrique et spahis aux splendides uniformes ; et plus rapidement les formations éphémères comme les mamelouks, les guides ou les cent-gardes. Au fil des pages, sont évoqués des combats mémorables ou des chefs prestigieux. La brochure comporte un glossaire et se termine sur les indispensables métiers qui entourent les unités de cavalerie (vétérinaires, maréchaux-ferrants, etc.) puis sur un rapide survol de leur mémoire.

Une petite brochure facile à lire et fort bien illustrée qui, pour un coût modique, constitue une bonne première approche pour le néophyte.

Editions Lamarque, 1 La maison Rouge, 37220 Avon-les-Roches.
2020, 32 pages, 6,- euros. ISBN : 978-2-490643-40-0.

L'arme du panache

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 00:01

Isabelle de France

Reine d'Angleterre

Sophie Brouquet

Fille de Philippe IV le Bel, surnommée "la Louve de France", Isabelle de France règne de fait sur l'Angleterre entre son mari, Edouard II, le plus mal aimé des rois d'Angleterre, qu'elle est (injustement) soupçonnée d'avoir fait assassiner, et son fils, Edouard III, pendant la minorité de celui-ci.

Loin des idées reçues véhiculées par la série "Les rois maudits", Sophie Brouquet, professeure d'histoire du Moyen-Âge, dresse le portrait d'une princesse capétienne dont le souvenir a été noirci par les romanciers populaires et utilise tout en les critiquant les sources disponibles. Pour l'auteure, "le retour aux sources médiévales permet de dessiner la personnalité beaucoup plus complexe et l'existence inouïe d'une femme placée au centre de la politique de son temps". En seize chapitres chronologiques, elle nous décrit non seulement la vie d'Isabelle, mais aussi l'Angleterre et moins directement la France de l'époque. D'une plume alerte, elle nous raconte également l'histoire compliquée des campagnes d'Ecosse et d'Irlande menées par les souverains anglais tendis que la misère et les calamités poussent le peuple à la révolte. Dans ce contexte très particulier, la jeune reine, par ailleurs très pieuse, commence à jouer son propre jeu politique, au milieu d'une cour non seulement itinérante mais en perpétuel déplacement. Elle remplit une importante et longue mission diplomatique auprès de son frère Charles IV à la cour de France, au terme de laquelle elle se sépare de son mari, soumis à l'influence néfaste de favoris. A partir du début de l'année 1326, elle complote effectivement contre son (ex)mari et prépare l'invasion de l'Angleterre, réalisée en septembre avec environ 1.500 hommes. Isabelle et son fils rallient les nombreux mécontents  et après moins de deux mois d'une campagne qui ressemble plus à une promenade militaire, la victoire est totale, ses ennemis défaits et exécutés, et Edouard II accepte sa déposition en faveur de son fils, âgé de 14 ans : "Désormais, Isabelle tient les rennes du pouvoir tout en préservant les apparences". La mort de son (ex)mari, les difficultés avec l'Ecosse et avec la France (toujours à propos de l'Aquitaine), la rébellion du comte de Lancastre jusque-là fidèle de la reine, marquent cette période, jusqu'à ce qu'Edouard III, à l'automne 1330, se révolte à son tour contre sa mère en faisant arrêter puis juger et exécuter son conseiller et amant et en assurant désormais la réalité du pouvoir. Retirée dans ses propriétés, elle décède en août 1358.

Une biographie tout à fait intéressante, complétée par d'utiles annexes, une chronologie, un état des sources et une bibliographie, etc.  L'histoire méconnue d'une princesse de France devenue reine d'Angleterre.

Perrin, Paris, 2020, 427 pages, 23,- euros.

ISBN : 978-2-262-07722-8.

REINE MAUDITE

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 00:01

A coups d'épée

Charles De Gaulle 

Texte composé par le général Nicolas Le Nen

Ouvrage tout à fait original, sous-titré "Et si le général De Gaulle réécrivait Vers l'armée de métier" et que le général Le Nen explique ainsi : "J'ai composé cette nouvelle version de Vers l'armée de métier à partir de deux études écrites par le capitaine De Gaulle en 1921 et 1929 et des discours et messages que le général prononça entre le 18 juin 1940 et son retrait définitif de la vie politique le 28 avril 1969". Le titre lui-même fait directement référence à la célèbre formule selon laquelle "la France fut faite à coups d'épée". Le projet, on le voit, est à la fois original et risqué. Faire en quelque sorte parler le général De Gaulle n'est pas une mince ambition.

Le livre est organisé en deux grandes parties : "Pourquoi ?" et "Comment ?", chacune comprenant trois chapitres : "Unité", "Souveraineté" et "Politique" pour la première partie, "Stratégie", "Dissuasion" et "Commandement" pour la seconde. On reste impressionné devant la réelle cohérence des textes "recomposés". Outre l'intelligence de réalisation du "co-auteur", on a réellement le sentiment d'une grande cohésion dans le temps long de la pensée du général De Gaulle. Finalement (mais est-ce surprenant ?), il en ressort l'importance de la nation, de sa grandeur et de son unité ; le caractère essentiel de sa défense dont les capacités doivent être au niveau des risques et des menaces du temps présent ; l'impérieuse nécessité de l'indépendance politique et de la souveraineté, seules garanties du maintien de nos libertés : "Nous pouvons et, par conséquent, nous devons avoir une politique qui soit la nôtre. Laquelle ? Il s'agit avant tout de nous tenir en dehors de toute inféodation".

Un texte qui devrait interpeller plus d'un décideur parmi les responsables actuels... Un exercice périlleux disions-nous, mais un exercice réussi.

Editions du Rocher, Monaco, 2020, 165 pages. 14,90 euros.

ISBN : 978-2-268-10421-8.

Voix d'outre-tombe

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 00:01

Jacques & Lotka

Un amour dans la tempête de l'histoire

Aude Yung-de-Prévaux

Ce livre est le fruit d'une longue recherche personnelle et familiale. L'auteure, adoptée tout bébé, est en effet partie à la recherche de ses parents naturels. Le résultat est remarquable.

Le livre est organisé en trois grandes parties. Les deux premières, "Un brillant officier" et "Lotka" présentent la vie et le parcours des deux principaux protagonistes, devenus amants dans l'entre-deux-guerres et marié peu avant le début de la Seconde guerre mondiale. Lui, officier de la Royale, a connu une belle carrière depuis la Grande Guerre et commande en 1938-1940 le croiseur Duguay-Trouin, qui appartient à la Force X bloquée à Alexandrie. Il est tombé follement amoureux. Elle, polonaise devenue mannequin à Paris, s'est finalement laissée conquérir avant de partager sa passion. La troisième partie raconte leur action dans la résistance, après que Jacques de Prévaux ait été rapatrié en zone libre pour problèmes de santé. Tôt engagé en faveur des résistants sans l'être encore lui-même, il est renvoyé de la marine à l'été 1941. Il intègre le réseau franco-polonais F2, devient "Vox", et se met à l'oeuvre comme gaulliste convaincu (on y découvre aussi quelques manoeuvres peu honnêtes des services anglais), tandis que Lotka assure le passage de la ligne de démarcation : "réseau composé d'amateurs, F2 a fonctionné avec un professionnalisme que beaucoup de SR pourraient envier". A l'automne 1942, l'occupation de la zone libre par les Allemands rend la situation rapidement très difficile, d'autant que le chef de F2 est arrêté. Devenu chef du sous-réseau "Anne" qui couvre le sud-est méditerranéen au printemps 1943, Prévaux est arrêté à son tour, ainsi que son épouse, en mars 1944. Transféré de prison en prison jusqu'à Lyon, ils apprennent le débarquement de Provence, qu'ils ont tant contribué à aider les Alliés à préparer ; mais ils sont exécutés, sans avoir parlé, le 19 août, "quatre jours plus tard, le fort de Montluc est abandonné par la Gestapo et les huit cents survivants sont libérés".

Particulièrement bien documenté, facile à lire, ce livre nous en apprend beaucoup sur la carrière d'un officier de Marine dans la première moitié du XXe siècle d'une part, sur l'organisation et le fonctionnement d'un réseau d'autre part. Il est par ailleurs un bel hommage filial et mérite d'être connu des amateurs de la période.

Editions du Félin, Paris, 2020, 262 pages. 11,90 euros.
ISBN : 978-2-86645-918-5.

UN COUPLE EN RESISTANCE

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 00:01

Sekigahara

La plus grande bataille de samouraïs

Julien Peltier

Qualifiée par l'auteur, spécialiste du Japon médiéval, "[d']apogée tragique d'une époque troublée", la bataille de Sekigahara, en octobre 1600, est pour son époque la bataille de tous les superlatifs, et marque le début d'une ère de paix pour un empire réunifié.

Dans un style simple, dynamique, agréable à lire, Julien Peltier organise son livre en quatorze brefs chapitres rassemblés en quatre grandes parties : "Le siècle de fer", "Une saison de plomb", "Le jour d'acier", et "L'âge d'airain". Après avoir présenté le contexte général au cours des décennies qui précèdent et expliqué les réseaux complexes (pour nous) des généalogies claniques et des liens de vassalité, l'auteur présente "l'art japonais de la guerre" à la fin du XVIe siècle. Il en vient ensuite à présenter es moyens et l'organisation des deux principaux protagonistes, Ieyasu et Mitsunari.

La campagne qui commence embrase l'ensemble du Japon et commence par une série de sièges pour s'assurer des fidélités ou amoindrir les forces de l'ennemi. Les effectifs concernés sont absolument considérables pour l'époque : au total, plus de 170.000 hommes vont s'affronter lors de la plus importante bataille de samouraïs de l'histoire et 35 à 40.000 d'entre eux vont y mourir. L'auteur nous en livre tous les détails jusqu'à la victoire de l'armée de l'Est et à l'installation durable sur le trône des Tokugawa, "la dernière, la plus puissante et la plus pérenne dynastie shogunale". Le livre se termine sur les conséquences, à brève et longue échéance, de la bataille.

Le livre se termine sur un utile glossaire, des notices présentant les principaux personnages et une très solide bibliographie. Au bilan, un livre (parfois un peu complexe car les noms et les titres nous sont pour la plupart étrangers) passionnant, qui restitue avec brio une période, une campagne et une bataille pour lesquelles nous n'avions dans la littérature française récente que quelques articles. Une belle découverte.

Passés/Composés, Paris, 2020, 288 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-3793-3042-1.

JAPON

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 00:01

Avions mythiques

Avions  -  n° 236

Le magazine spécialisé nous propose en ce mois de septembre plusieurs articles tout à fait passionnants, en particulier celui consacré au Messerschmitt Bf 110 G-4 spécialisé dans la chasse de nuit qui se posa en Suisse suite à un problème moteur en avril 1944, ce qui cause une véritable crise entre la IIIe Reich et la Confédération Helvétique. Parmi les autres articles, la fin de l'étude très détaillée sur les F6F Hellcat dans la Seconde guerre mondiale, la présentation des appareils "de tourisme" britanniques engagés sous les couleurs françaises en 1939-1940, et celui qui clôture le travail sur le Salmon-Moineau SM1 de la Grande Guerre, "l'étrange triplace des escadrilles de corps d'armée".

Une toujours intéressante production des éditions Lela Presse. Pour s'abonner : ici.

Guerre aérienne

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile