Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:59

Le livre des espions

Bruno Fuligni

Livre-des-espions.jpg

Même si i le contenu ne répond pas directement au titre de l'ouvrage, voilà un petit livre facile à lire et d'un réel intérêt.

L'introduction s'ouvre sur la fameuse citation du colonel Nicolaï selon laquel "Le renseignement est un métier de seigneur", que l'historien s'empresse de moduler : la traduction exacte serait "un métier au service du Seigneur" (sous-entendu le Kaiser, "Seigneur de la guerre"). Quoi qu'il en soit, toute la première partie (pp. 11-274), sous le titre "L'argot des espions", est en fait un dictionnaire alphabétique de l'espionnage, de A comme "A1" à Z comme "ZSGS". Vous y retrouverez en particulier les grands noms, les lieux, les organismes, les affaires célèbres, les centres d'entraînement, les expressions propres au métier ou à certains organismes, les techniques et (peut-être surtout) les sigles explicités, etc.  A cet égard, il est non seulement utile, mais encore plaisant par l'insertion d'illustrations variées, de citations, de fiches biographiques ou d'encarts thématiques ("Les mots de James Bond").

La seconde partie, "Les fondements de l'espionnage en huit leçons", des différentes catégories d'espions à la conduite d'un interrogatoire en passant par les agents doubles et "La fabrication d'encre sympathique", est à la fois plus anecdotique et à bien des égards dépassée. Le qualificatif de "Manuel de l'espionnage" donné par l'éditeur est excessif, mais, me diriez-vous, les fondamentaux demeurent : même si le port d'une fausse barbe pour se grimer est sans doute moins courant aujourd'hui, les principes généraux mis en oeuvre pour manipuler un agent ou assurer le passage transfrontalier illégal de documents (quoi que, avec l'informatique...) restent d'actualité.

Bref, on l'aura compris, un petit volume qui cultive conjointement, ce qui est en soi agréable, la densité des informations et (selon nous) une aura "vintage". A lire.

Editions L'iconoclaste, Paris, 2012, 355 pages, 17 euros.

ISBN : 978-2-91336-651-0

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Renseignement - Espionnage
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:15

Revenons, comme promis, sur quelques manifestations particulières dans le cadre des

Rendez-vous de l'Histoire

Blois  -  18 / 21 octobre

BLOIS 2012

 Vendredi 19 octobre, dans le cadre du café littéraire à la Halle aux grains, de 11h00 à 12h00, Dominic Lieven (dont nous avons chroniqué  La Russie contre Napoléon  le 4 juin dernier) interviendra sur le thème : "La campagne de Russie corrigée par de nouvelles sources".

Couverture de l'ouvrage 'La Russie contre Napoléon'

Vendredi 19 octobre, sur le stand des éditions Vuibert à la Halle aux grains, Rémy Porte présentera ses  Secrets de la Grande Guerre de 12h00 à 16h30.

couverture secrets

Samedi 20 octobre, Inflexions organise une table ronde en amphithéâtre Rouge de la CCI, de 11h30 à 13h00, sur le thème "Des paysans des tranchées aux jeunes des banlieues : qui sont les soldats français ?", avec Eric Deroo, François Lagrange et le général B. Royal.

logo-inflexions

 

Plan de la ville et accès aux différents lieux des manifestations :

http://www.rdv-histoire.com/-Plan-de-Blois-et-du-festival-.html

Programme complet des quatres journées de ces 15e Rendez-vous de Blois :

http://www.rdv-histoire.com/-Le-journal-2012-.html

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:10

La prosopographie : objets et méthodes

ENS - Lyon et Archives nationales

archives-nationales.gif

Organisé pour la première fois cette année, mais appelé à s'inscrire dans la durée, ce séminaire est ouvert à tous les étudiants (Master et doctorants) ainsi qu'aux jeunes chercheurs. Il se tiendra alternativement pour le premier semestre à l'ENS de Lyon et pour le second semestre aux Archives nationales, sur le site de Pierrefitte-sur-Seine. Ce cycle 2012-2013 portera sur le thème "Construire une population" (définition du sujet, de l'objet d'étude, méthodologie et choix des données). Lorsque l'on connait l'importance que peuvent prendre les études prosopographiques en Histoire, il y a là une opportunité tout-à-fait intéressante.

Le programme complet est accessible sous format PDF à l'adresse :

http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Agenda_fr.php?ID=745

Contacts et renseignements complémentaires auprès d'Armelle Le Goff et d'Emmanuelle Picard

armelle.le-goff@culture.gouv.fr ou emmanuelle.picard@ens-lyon.fr

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Séminaires universitaires
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:00

Gaule et France

Alexandre Dumas

img179.jpg

Ce petit volume est une pure merveille d'écriture : ou, quand un géant de la littérature ne connaissant rien à la science historique se pique de diffuser une certaine vision de l'histoire.

Le débat récurrent sur les moyens à utiliser pour intéresser le grand public et la jeunesse à l'histoire trouve ici matière à de profondes réflexions. En effet, en 1833, le jeune auteur Alexandre Dumas, dont la notoriété naissante repose sur quelques succès au théâtre, tente (dans le cadre plus large d'un phénomène de mode) de populariser une histoire de la France, des origines au Moyen-Age. Sans la moindre formation (et sans doute fort peu de connaissances solides) en histoire, et avant de se lancer dans les romans (Les Trois Mousquetaires, etc.) qui le rendront célèbre, il se dit impressionné par les succès de Walter Scott ("Après avoir lu Ivanhoe, Le château de Kenilworth, Richard en Palestine, nous fûmes forcés de reconnaître la supériorité de ces romans sur les nôtres" ) et précise en introduction : "Nous substituerons la forme de la chronique à celle de l'annale, et nous abandonnerons la concision pour le développement pittoresque" ! Tout est dit.

Outre le plaisir (parfois extrêmement savoureux) qu'il y a à lire un texte aussi connoté "XIXe s." (style, vocabulaire, idées, etc.), il est également extrêmement intéressant de s'attarder sur le but poursuivi et la (re)construction d'une identité mythifiée (et mythique) au lendemain de l'épopée révolutionnaire et impériale, en partant de "l'histoire" de la "monarchie franco-romaine" ! L'épilogue, dans lequel Alexandre Dumas tente de brosser en quelques pages un résumé (sic !) de l'histoire de France entre Louis XI et la monarchie de Juillet mérite également que l'on s'y attarde (à propos de la retraite de Russie : "Dieu retire donc sa main de Napoléon, et pour que l'intervention céleste soit bien visible cette fois dans les choses humaines, ce ne sont plus des hommes qui combattent des hommes, l'ordre des saisons est interverti, la neige et le froid arrivent à marches forcées : ce sont les éléments qui tuent une armée").

Un petit bijou de l'édition. Un livre qui séduira tous les amateurs d'histoire et de littérature.

Editions Vendémiaire, Paris, 2012, 280 pages, 16 euros.

ISBN : 978-2-36358-037-5

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire sociale et culturelle
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:10

Face aux blessures invisibles

Une approche psychosociale des traumatismes psychologiques de guerre

23 et 24 octobre 2012

BLESSURES-PSY.jpg

Le Centre de recherche des écoles de Coëtquidan et la revue Inflexions organisent sur ce sujet important et cependant encore méconnu un important colloque les 23 et 24 octobre prochain, de 9h00 à 17h30 avec la participation d'une vingtaine de spécialistes, chercheurs et praticiens (quatre thèmes principaux seront développés : "Blessures invisibles : une réalité", "Renforcer la résilience", "Quel rôle pour le commandement ?" et "Les chemins du retour"). Ces journées seront ouvertes le 23 / 10 à 09h00 par le général de corps d'armée Margueron, major-général de l'armée de terre, et clôturées le 24 / 10 à 17h10 par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.

Le programme complet est téléchargeable ici.

Renseignements et inscriptions : colloquetraumas@st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr ou 02 90 40 40 40

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Tables rondes et colloques
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:05

Sociétés en guerre

Ethnographie des mobilisations violentes

Rémy Bazenguissa-Ganga et Sami Makki (dir.)

img177.jpg

Ouvrir des champs nouveaux et aborder par d'autres itinéraires des horizons que l'on croit connus, tel pourrait être l'objectif de ce volume. Les directeurs de l’ouvrage s’efforcent de préciser en introduction ce qu’ils entendent par « situations de guerre » et définissent l’objet de leurs travaux : « les études régionales et locales des lieux d’affrontement et des conflits armés d’un côté ; les études à portée globale sur la modernisation des moyens et des doctrines concernant les questions de la sécurité internationale et de l’humanitaire de l’autre ». Une approche très large du sujet donc.

Les onze contributions qui constituent le livre sont réunies en trois grandes parties : « Mobilisations violentes », qui étudie les milices (Côte d’Ivoire, Congo-Brazzaville et Centrafrique) ; « Vivre entre guerre et paix », qui s’attache aux capacités mises en oeuvre plus ou moins empiriquement par les populations civiles prises dans le conflit pour survivre (Nouvelle-Calédonie, Afghanistan, Colombie) ; et « Transformations globales », qui s’intéresse aux aspects administratifs et gouvernementaux (milices nord-américaines, sécurité globale, migrants vers l’Europe et « paix humanitaire »). On le voit bien, le champ d’investigation des auteurs est bien plus large que celui des seules « zones de guerre » et aborde des problématiques qui relèvent aussi bien des forces qui dépendent des différents ministères de l’Intérieur et chargées du maintien de l’ordre public que des organisations internationales et non-gouvernementales. Il pourrait y avoir, ici, un risque de "confusion des genres" (toute situation de violence n'est pas nécessairement une situation de guerre) auquel le lecteur doit prêter garde.

Il n'en demeure pas moins que chacun apprendra beaucoup de choses sur les trafics transfrontaliers des hommes et des armes, sur la question des zones humanitaires, sur les ambitions et les limites des agences de l’ONU, etc. On apprécie également les trente pages de bibliographie, bien actualisée et qui comporte une large proportion d’articles généralement peu cités. Un livre qui peut être parfois un peu difficile à aborder, mais qui repose sur l’observation de réalités avérées et qui fournit des données précises sur des situations particulières. A lire et à utiliser en complément d’autres études.

Editions de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 2012, 293 pages, 25 euros.

ISBN : 978-2-7351-1441-2

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Afrique
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:00

La Corse à l'épreuve de la guerre (1939-1943)

Hélène Chaubin

img178.jpg

Après l’ouvrage de Jean-Louis Panicacci, En territoire occupé. Italiens et Allemands à Nice, 1942-1944, que nous avions chroniqué il y a quelques mois, les éditions Vendémiaire proposent aujourd’hui une nouvelle étude consacrée à un département du Sud-est pendant la Seconde guerre mondiale : la Corse. Parlant d’un « ouvrage qui fera assurément référence », Francis Pomponi précise dans sa préface : « Nous sommes en présence d’une synthèse, d’une mise à jour sur une époque où le sort de la Corse entre France et Italie est resté longtemps incertain, suspendu à la conjoncture internationale ».

Hélène Chaubin commence par expliquer l’importance, dans un département insulaire dont l’économie souffre des désorganisations imposées en septembre 1939 par la mobilisation, du « coup de poignard dans le dos de juin 1940 », lorsque Mussolini entre en guerre à l’ultime minute en espérant récolter à peu de frais de substantiels avantages territoriaux. Elle observe également que le souvenir, dans les mémoires, de ces événements est sans rapport avec leur relative brièveté : dix mois sous autorité italienne, quatre mois sous autorité allemande. Après avoir exposé les conditions qui précèdent et entourent l’arrivée des Italiens (on se souvient du discours irrédentiste fasciste sur la Corse, la Tunisie et Djibouti), l’auteure s’intéresse à l’état d’esprit des élites locales et de la population (chap. 3, « La Corse maréchaliste »), tout en faisant la part d’une certaine « corsitude » et d’un système resté clanique. Les réorganisations administratives et syndicales sont également détaillées, tout comme la création, le développement et le poids relatif de la Légion Française des Combattants.

L’arrivée de l’armée italienne le 11 novembre 1942, parallèle à l’invasion de la ‘zone libre’ par les Allemands à la suite du débarquement anglo-saxon en Afrique du Nord, et le début de l’occupation ne sont marqués par aucun désordre significatif. L’armée d’armistice de Vichy est dissoute à la fin de l’année et, au début de 1943, se pose la double question de l’exercice de l’autorité administrative et de l’avenir de la Gendarmerie. Mais la situation se dégrade rapidement et le printemps est également marqué par le développement progressif de la Résistance, et donc consécutivement par l’accroissement de la répression. Hélène Chaubin rappelle également très justement les difficultés économiques, puisque « l’occupation italienne a accru de 40 % la population de l’île » et que la Corse connaît alors « le programme d’exploitation économique qui caractérisa le dernier sursaut de l’impérialisme fasciste en France ». Elle s’attarde sur les déportés politiques (« Les déportés de l’île d’Elbe ») et le rôle des services alliés dans l’équipement et l’armement de la Résistance corse (où le sous-marin Casabianca déjà se distingue).

L’arrivée de contingents allemands de plus en plus nombreux précède de peu la capitulation italienne alors que le Front national corse envisage de lancer une insurrection locale, dans l’attente (crainte des uns, espoir des autres) d’un débarquement allié. La situation intérieure se dégrade encore, jusqu’aux combats de septembre (de nombreux Italiens rejoignent les résistants dans leur lutte contre les Allemands). On ignore, très généralement, qu’ils furent particulièrement durs et meurtriers. Le 3 octobre, la Corse est totalement libérée, mais les traces de la guerre seront longues à cicatriser et l’auteure revient en conclusion sur « la complexité des relations avec les Italiens pendant les années de guerre. Il y a eu réellement deux Italies, et l’antifascisme s’est révélé activement en 1943 ». Finalement, dans l’île, « l’esprit de résistance n’a pas été unanime, mais il l’a emporté ».

Un livre passionnant, complété par de nombreuses annexes et une riche bibliographie. Une étude comme on aimerait en voir beaucoup au sujet d’autres situations locales et régionales.

Editions Vendémiaire, Paris, 2012, 286 pages, 20 euros.

ISBN : 978-2-36358-039-9

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 07:00

Prochain café historique de La Chouette,

en partenariat avec INFLEXIONS

LA-CHOUETTE-OCTOBRE-2012.jpg En arrivant, chaque participant commande sa consommation au comptoir

avant de se diriger vers la salle mise à notre disposition au premier étage.

La réunion commence à 19h00 précise pour se terminer à 21h00.

Faites circuler l'information et venez nombreux !

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 07:15

La musique militaire,

compagne du soldat de la caserne aux champs de bataille

Thierry Bouzard

MUSIQUES-MILI.jpg

Conférence prononcée par cet excellent spécialiste des chants des soldats et de la musique militaire, animateur du blog Canticum Militare, le 8 octobre 2012 à 13h30 en l'auditorium Austerlitz du musée de l'Armée (Invalides).

Renseignements et inscriptions : histoire-ma@invalides.org

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 07:10

Dog Flight :

Les As du ciel de la Première Guerre mondiale

arte-tv.png

A voir sur Arte pour la fin du mois d’octobre (en particulier le 23, à 23h15, mais multidiffusions à vérifier dans les programmes de la chaine), ce documentaire britannique de Peter Nicholson sur les combats aériens de la Grande Guerre et leurs héros des différentes nationalités.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile