Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 07:05

Le feu

Journal d'une escouade

Henri Barbusse

  lefeu618.jpg

Un véritable classique, respectueusement encensé par la critique depuis son prix Goncourt en 1916.

Peut-on chroniquer un ouvrage presque unanimement considéré comme un chef d'oeuvre et un symbole ? Cette forte, prenante, évocation de la guerre au niveau du groupe élémentaire marquera profondément une génération au moins et reste un classique : les conversations entre camarades, les petites joies et les grandes horreurs, le réalisme (au moins apparent) des situations, le langage si particulier des poilus entre eux, les sentiments profonds et les réactions des hommes face aux événements petits ou majeurs de la vie individuelle, familiale et collective. On trouve tout dans Le feu. Mai on ne peut oublier également que son auteur, journaliste politiquement engagé (il sera l'un des grands militants du pacifisme et proche de la Section française de l'internationale communiste), n'est pas un simple observateur "neutre". Son récit, inspiré par des carnets tenus au front mais ensuite librement rédigé, porte un message contre la guerre (des puissants) et en faveur d'une profonde transformation (révolution ?) sociale.

La réponse n'est donc pas simple : oui, il faut avoir lu Le feu, journal d'une escouade. C'est indispensable, à la fois par les "descriptions" plus ou moins reconstituées de la réalité de la vie au front (cf. les critiques de Norton Cru) ou dans l'imédiat arrière-front mais aussi pour l'influence que le livre et son auteur exercent durant l'entre-deux-guerres. Mais en replaçant toujours le rédacteur et son oeuvre dans leur contexte. En tout état de cause, une nouvelle réédition bienvenue, permettant d'acquérir ce livre essentiel pour une somme tout-à-fait modique.

Petite bibliothèque Payot, Ed. Payot & Rivages, Paris, 2012 (Rééd.), 460 pages. 8,65 euros.

ISBN : 978-2-228-90805-4.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 06:55

Le Messerschmitt Bf 109E

Avions  -  n° 190

AVIONS-190.jpg

Suite et fin dans ce numéro de novembre-décembre de la longue étude de Christophe Cony sur ce fameux Messerschmitt, qui reste un des appareils emblématiques de la Seconde guerre mondiale. On apprécie également deux articles originaux (première partie, à suivre) : celui de Gregory De Smet sur "La bataille de la mer de Bismarck" et les combats de Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1942-1943, et celui Mateusz Kabatek et du révérend père Robert Kulczynski sur "Les avions français dans la Pologne en guerre", alors que Paris entretient à Varsovie une très importante mission militaire à l'issue de la Première Guerre mondiale.

Toujours aussi largement et magnifiquement illustré : très nombreuses photographies, dont certaines en couleurs, et superbes profils.

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 07:10

Souvenirs d'Alsace-Lorraine 1870-1923

Prince Alexandre de Hohenlohe

Introduction et notes de Laurent Schang

Elsass-Lothringen634.jpg

Chacun comprendra que nous classions cette recension sous le thème « Première Guerre mondiale », non pas au regard de la stricte chronologie, mais en considération de l'importance de ce sujet au début et pendant la Grande Guerre.

L'Alsace-Lorraine, voilà en effet un sujet fort intéressant, appréhendé qui plus est à partir d'une source très originale. À travers ses souvenirs rédigés après la Première Guerre mondiale, le fils du régent d' Alsace-Lorraine de 1894 à 1900, Chlodvig de Hohenlohe-Schillingsfürst, nous livre son analyse de l'administration impériale et de ce que Laurent Schang appelle « l'âme populaire » d'Alsace-Lorraine. Fruit de la conquête prussienne en 1870, dont la cession fut imposée par le traité de paix, cette « Terre d'Empire » devient tout à la fois le symbole de la nation et de la puissance allemande, et celui du rêve de revanche. Car, depuis le Traité de Francfort de 1871, les Français ne cessent d'espérer un retour de l'Alsace-Lorraine, même si le discours politique officiel évolue, alors que ce territoire est également revendiqué par le corps germanique depuis le XVIIe siècle, après la prise de Strasbourg. Entre le Second empire et la Grande Guerre, les Français « organisent » une propagande plus ou moins souterraine. Soutenus par le clergé catholique qui introduit progressivement la langue française dans l'enseignement, les Français tentent de renforcer un sentiment francophile déjà présent. Le conservatisme prussien, que dénonce le prince, a facilité selon lui cette action politique française revancharde. C'est l'une des causes de la sympathie éprouvée par les Alsaciens-Lorrains à l'entrée des troupes françaises sur le territoire en 1918.

Le prince Alexandre de Hohenlohe, qui se dit partisan d'une politique de pleine intégration de l'Alsace-Lorraine aux États confédérés allemands, en partie initiée par son père (ou présentée ainsi), regrette la rupture « germano-alsacienne-lorraine » et remet en cause l'administration impériale qui tend à considérer le peuple d'Alsace-Lorraine comme un peuple de deuxième classe. « Il s'agissait de contenter la population d'Alsace-Lorraine par une administration calme, persévérante et juste, de tenir compte de ses sentiments et de ses souvenirs ainsi que de ses coutumes, et d'amener peu à peu une adaptation à la situation existante jusqu'à ce que le moment fût venu de lui donner une autonomie complète et de lui confier le gouvernement du pays dans le cadre de l'Empire, comme l'a fait l'Angleterre avec l'Afrique du Sud ». Il nous brosse le portrait, parfois cruel, parfois ironique, toujours ponctué de détails précis et d'anecdotes, des principaux responsables allemands dans les provinces occupées, des députés alsaciens-lorrains et des élites locales, et même d'un empereur Guillaume II coupé des réalités. On jurerait presque que les déplacements officiels de nos autorités, aujourd'hui, soigneusement préparés et « millimétrés », sont ici décrits : « Quand on voulait étudier la profondeur des ravages que le byzantinisme produisait déjà en Allemagne, on n'avait qu'à assister à l'une des visites que l'Empereur faisait en Alsace-Lorraine tous les ans au mois de mai … En soi, la comédie que l'on donnait dans ces occasions aurait peut-être été inoffensive car la population s'y amusait. Mais ce qu'il y avait de grave, c'est que le souverain se faisait ainsi une fausse image de la vie et de l'état d'esprit de cette population ... Aussi bien les fonctionnaires responsables que le souverain lui-même perdaient de vue le but principal qui aurait dû être celui de la visite du monarque, à savoir de se renseigner à fond sur la situation, les besoins, les désirs et les sentiments de la population »...

Le Traité de Versailles rétablit les frontières d'avant 1871 et l'Alsace-Lorraine redevient donc française, ce qui est une véritable humiliation pour l'Allemagne et une surprise car nombreux étaient ceux qui pensaient que les liens entre le Reich et la « Terre d'Empire » étaient devenus indissolubles. Le témoignage précieux du prince Alexandre de Honhenlohe constitue, à cet égard, une source essentielle puisqu'il met en lumière la complexité non seulement de l'histoire de l'Alsace-Lorraine, mais aussi celle tout aussi réelle des sentiments de la population comme des élites allemandes.

YAMOUNI Mira

Éditions des Paraiges, Le Polémarque, Paris-Nancy, 2012, 73 pages, 10 euros.

ISBN : 978-2-9529246-7-2

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 07:00

La Marine française sur les mers du monde

1860-1939

Jean de Préneuf et Philippe Vial

Marine604.jpg

Pour ceux qui douteraient du rôle et de l'importance de la marine français, voici un magnifique album richement illustré à partir des magnifiques (et encore trop peu connues) collections photographiques du Service historique de la Défense.

En six chapitres thématiques ("La construction navale", "Les bâtiments", "Devenir marin", "En mer", "A la rencontre des autres" et "Au combat"), les deux auteurs présentent par l'image (essentiellement des photos noir et blanc ou sépia, issues des fonds publics et privés) près de 80 ans d'histoire de la marine, des innovations techniques au quotidien des marins, de la formation en école à l'entretien des puissants moteurs "en fond de cale", des visites officielles à caractère diplomatique aux compagnies de débarquement, à Kouang-Tchéou-Wan ou en Crète.

Bref, un très joli album, qui peut, en particulier, constituer un superbe cadeau pour tous les amateurs en cette fin d'année.

Gallimard, Paris, 2012, 163 pages, 35 euros.

ISBN : 978-2-07-013872-2

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Marine
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 06:55

Les grands espions du XXe siècle

Historia  -  numéro spécial

HISTORIA-SPECIAL.jpg

"Les grands espions du XXe siècle" ? J'achète ! Erreur (ou presque) ...

Ce numéro thématique est divisé en quatres grandes parties : "14-18 Héros malgré eux" (pourquoi malgré eux ?), "1939-1945 Sur tous les fronts" (et auparavant non ?), "Guerre froide : des élites à la manoeuvre" (avec les inévitables Rosenberg, Philby et Farewell), et "Aujourd'hui" (dont un entretien avec Yves Bonnet). Rien d'exceptionnel donc. Ni découverte, ni surprise ... sauf dans la reprise des lieux communs et des idées reçues : Lawrence "d'Arabie" aurait entrainé les tribus arabes dans la révolte contre les Turcs en 1916, alors qu'il arrive sur le terrain après le début de la rébellion. Pas un mot sur les sapeurs et les artilleurs français de la mission du Hedjaz du colonel Brémond pendant les opérations, leur rôle essentiel dans les attaques contre la voie ferrée du Hedjaz et le fait qu'ils aient tout simplement sauvé la vie et la carrière de Lawrence entre Maan et la Transjordanie.... Il va vraiment devenir nécessaire que je m'attache à la biographie de cet officier (photo ci-dessous en compagnie du capitaine Pisani).

Bremond et Pisani (1)

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 07:10

Comment Kennedy évita la troisième guerre mondiale

Octobre 1962 : journal de la crise des missiles

Vincent Touze

  img341.jpg

 

Nous voici entrainés au coeur du pouvoir, dans les coulisses de la guerre froide.

Le titre de cet ouvrage interpelle le lecteur potentiel et l'attire. En effet, Comment Kennedy évita la troisième guerre mondiale suscite le questionnement et attise la curiosité. Le monde a-t-il réellement failli plonger dans une guerre nucléaire mondiale ? Mais surtout comment Kennedy est-il parvenu à résoudre cette crise, après un bras de fer d'une semaine avec Krouchtchev ? Tout l'intérêt de cet ouvrage réside dans la mise en lumière d'un processus décisionnel complexe, à un moment de tension extrême. Vincent Touze se concentre uniquement sur la crise de Cuba du point de vue américain. Dès lors, il utilise les archives personnelles de Kennedy, lesquelles contiennent des enregistrements de conversations secrètes, dans le Bureau de la Maison Blanche, entre le président et ses conseillers. Cette source extraordinaire offre au lecteur l'étrange impression de pénétrer dans les coulisses du pouvoir et de percevoir la complexité engendrée par la nécessité d'une prise de décision à la fois prompte mais néanmoins réfléchie. Tout au long de la retranscription brute des archives orales, l'auteur insère des commentaires efficaces qui contextualisent le propos, l'éclaire, le précise et le synthétise.

Cet ouvrage soulève plusieurs questions essentielles. En effet, comment une décision est-elle prise ? Quelles sont les influences, les « forces profondes » qui s'exercent sur Kennedy ? Les avis contraires sont-ils pris en compte ou au contraire ignorés? Les discussions souvent tendues, l'évolution des réflexions et des stratégies imaginables pour résoudre cette crise livrent quelques réponses. De plus, un autre enjeu fondamental est posé par la question de l'information et sa (re)transmission. Enfin, le chemin parcouru par Kennedy durant cette semaine mouvementée qui aurait pu conduire à la troisième Guerre mondiale constitue une leçon de leadership. Conscient de la gravité du moment et de sa responsabilité devant son peuple et devant l'histoire, Kennedy tranche avec constance et pondération.

Ainsi, ce texte unique, aux sources inédites, éclaire une facette du pouvoir rarement étudiée, celle du processus de prise de décision au plus haut niveau du pouvoir. À cela s'ajoute, et pour notre plus grand plaisir, des photographies qui plongent le lecteur dans cette atmosphère pesante, dans l'intimité de ces moments historiques décisifs durant lesquels les acteurs ont les nerfs à vif.

Kathleen Simon

André Versailles éditeur, Paris, 2012, 223 pages. 19,90 euros.

ISBN : 978-2-87495-157-2

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Amériques
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 07:05

Les combattants de culture musulmane

dans les armées européennes au XXe s.

Séminaire EHESS

EHESS

Ce séminaire annuel, animé par Xavier Bougarel, Raphaëlle Branche et Cloé Drieu, se déroulera les 2e et 4e jeudis de chaque mois de 11h00 à 13h00 à l'IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bld. Raspail, 75006 Paris. La première séance s'est tenue le 8 novembre dernier, avec une conférence d'ouverture de Jacques frémeaux sur "Quarante ans en compagnie des combattants musulmans (1972-2012) : itinéraire d'un historien". Il se poursuivra jusqu'au 23 mai 2013.

Thèmes des prochaines séances : le 22 novembre, "Le religieux musulman et l'armée française (1914-1920)", par Michel Renard ; le 13 décembre "Les Tatars de l'armée allemande pendant la Seconde guerre mondiale", par Sebastian Cwiklinski.

Pour le détail de programme : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/141/

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Séminaires universitaires
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 07:00

Le conflit du Trône et de l'Autel

N.R.H.  -  n° 63

NRH-63.jpg

Au sommaire de ce numéro de novembre-décembre, un dossier (sept articles, pp. 37-62) sur les difficile relations au cours des siècles entre le pouvoir politique et l'Eglise (catholique essentiellement). On apprécie également l'article d'Yves Nantillé sur "La guerre anglo-américaine de 1812-1814" (voir notre billet du 5 novembre), et celui d'Emma Demeester sur "Charles X, le dernier roi".

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 06:55

La Première Guerre mondiale et les fronts orientaux

Séminaire EHESS

EHESS

Ce séminaire annuel, organisé par Cloé Drieu, a commencé le 13 novembre et se poursuivra jusqu'au 11 juin 2013 à raison de séances les 2e et 4e mardis de chaque mois de 11h00 à 13h00, à l'IISMM, salle des étudiants, 1er étage, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris.

La prochaine séance se déroulera le mardi 27 novembre sur les thèmes "Les conséquences de la Première Guerre mondiale au Turkestan : les révolutions multiples et l'établissement du pouvoir bolchevique" (Marco Buttino) et "Liberating the East Central Asia Intellectuals and the Meaning of the Bolshevik Revolution" (Adeed Khalid).

Le programme complet est diponible sur : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/1034/

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Séminaires universitaires
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 07:10

Les témoignages de Gaston Mourlot

1914-1919

Présentés par J.F. Jagielski, A. Lafon et M. Llosa

MOURLOT-EDHISTO.jpg

Un volume tout-à-fait exceptionnel, publié il y a quelques jours par la maison vosgienne Edhisto avec le soutien du CRID 14/18. Cet ouvrage rassemble non seulement l'intégralité des 10 carnets de souvenirs de Gaston Mourlot (entré en campagne comme soldat dans l'infanterie, promu sous-officier et passé dans le génie), mais aussi ses 315 photos, des dizaines de dessins, un herbier (mais oui !) et de très nombreux objets (du plus smple au plus complexe) "d'artisanat de tranchées" que cet artisan-ouvrier parisien a réalisé dans l'immédiat arrière-front durant la Grande Guerre. Un livre magnifique, et tout particulièrement intéressant.

Edhisto éditions, Moyenmoutier, 2012, 559 pages, 25 euros.

ISBN : 978-2-35515-012-8

Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile