Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 00:05

Le bataillon de Chambarand

Secteur 3 de l'Armée secrète de l'Isère

Pierre Deveaux

Troisième édition depuis 1986 pour ce témoignage qui raconte l'histoire de l'une des formations de la résistance sans doute les plus emblématiques.

Après quelques pages de présentation ("La Résistance, quand, comment, pourquoi ?"), le récit est organisé en deux grandes parties. La première traite de l'organisation et des actions entreprise, autour du docteur Georges Valois, maire de Tullins, jusqu'à la dispersion des maquis du Vercors ; la seconde de la Libération à proprement parler, des combats pour Lyon à l'intégration au sein de la 1ère DFL jusqu'à la fin de la campagne de France et aux derniers combats dans les Alpes. Notons que le docteur Valois, qui refuse de recevoir de l'argent des Anglais, est d'abord remercié pour son action par des parachutages de … médicaments ! Entre actions de résistance et répression par les services allemands, la progression par la vallée du Rhône des Franco-Américains permet aux membres du maquis de Chambarand, devenu bataillon, de rejoindre les troupes régulières. Le 4 septembre 1944, ils défilent devant de Lattre, le 14 ils rendent les honneurs au général De Gaulle. Suivent les campagnes des Vosges, d'Alsace au nord de Colmar, et enfin des Alpes, dans le massif de l'Authion. Les derniers morts du bataillon tombent dans ces combats oubliés, à la mi-avril 1945. "Dans cette guerre atroce, menée dans l'ombre de 1940 au 3 septembre 1944, puis dans les rangs de la 1ère DFL jusqu'à la victoire du 8 mai 1945, les résistants du secteur 3 de l'Isère et de Chambaran ont perdu 65 hommes sur un effectif d'environ 200. Ils ont eu 80 blessés et reçu 180 citations pour faits de guerre".

Un récit à hauteur d'hommes. Les vrais.

Editions Campus ouvert, Meylan, 2019, 211 pages, 18,- euros.

ISBN : 979-10-90293-52-6.

Résistance et libération

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 00:05

Les poilus de Haute-Savoie

Conscription, mobilisation, réinsertion sociale

Sébastien Chatillon

Les excellentes Presses universitaires de Rennes publient une nouvelle et très bonne étude régionale sur la période de la Grande Guerre. Un livre dense et précis qui fait honneur à la recherche.

Le livre s'ouvre sur une citation que les Alpins d'aujourd'hui ne peuvent qu'approuver : "Si donc le Savoyard est bon soldat, c'est parce qu'il sait allier à la vigueur du corps la calme bravoure et un profond esprit d'abnégation. Avec de tels soldats, la France est bien défendue". En sept grands chapitres ("La société haut-savoyarde et l'armée, 1889-1914", "La Haute-Savoie face à la conscription, 1889-1919", "Le destin du poilu : choix personnel et fatalité, 1914-1918", "L'expérience combattante, 1914-1918", "Le soutien de l'arrière", "Redevenir un civil", "La guerre en héritage, entre revendications et recueillement, 1919-1939") qui couvrent largement le champ de recherche, Sébastien Chatillon aborde tous les aspects de la vie et de l'engagement du poilu haut-savoyard. Il le fait sur la base d'une exploitation sans doute exhaustive ou presque des archives nationales, départementales et municipales, et accompagne son texte, toujours référencé et argumenté, d'une trentaine de croquis et graphiques tout à fait explicites (typologie des blessures, évolutions des incorporations par arme, pertes par secteur géographique, etc.). L'auteur s'appuie également sur plusieurs témoignages de poilus haut-savoyards globalement inédits (au moins pour le grand public), qui apportent des éléments très intéressants sur les motivations et le moral des soldats, mais aussi par exemple, plus rare, sur les premiers temps d'occupation en Allemagne après la victoire. L'analyse poussée du monde "anciens combattants" de l'entre-deux-guerres est également très enrichissante et complète notre connaissance de cette population, de ses associations et réseaux et de son influence.

En résumé, une très solide étude régionale qui mérite d'être largement connue et doit figurer dans toute bonne bibliothèque sur la Grande Guerre. 

Presses, universitaires de Rennes, 2019, 317 pages, 28,- euros.

ISBN : 978-2-7535-7803-6.

Une génération du feu

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 00:05

La Normandie occupée

Olivier Sierra

Très bel album qui présente l'intérêt tout à fait exceptionnel d'être réalisé à partir d'albums photos privés de soldats allemands en occupation.

Le livre est organisé en cinq chapitres chronologiques, de "La percée allemande (1940)" à "Ce qui reste et ceux qui restent (1945-1947)". Le texte courant est réduit au minimum pour laisser toute sa place à la puissance des images. Au fil des pages, nous suivons d'abord la progression de l'armée allemande à partir des frontières du nord-est en direction du sud avec des soldats de l'armée de Terre et de la Luftwaffe, et à partir de la page 31 nous arrivons en Seine Maritime et dans l'Orne. Dès lors, les photos concernent des villes et villages de toute la Normandie, du Calvados à la Manche (et même en Bretagne avec le Finistère). Des scènes de la vie quotidienne, des loisirs et de détente (y compris bien sûr l'indispensable "Mademoiselle française"), d'entraînement et de manœuvres, des défilés et des concerts, des clichés pris après des bombardements ou des combats, des déplacements, des matériels, bref une très grande diversité de vues qui séduira indiscutablement les amateurs. Intérêt accru par le fait que la plupart des photos sont inédites. Parmi les différentes scènes, une revue des troupes par Göring, une colonie de l'Association des camps de vacances et d'éducation physique et morale, un exercice de débarquement (en prévision de l'Angleterre) à Fécamp en septembre 1940, un convoi d'artillerie hippomobile, etc.

Un bel album qui ne dépareillera pas (au contraire !) dans toute bonne bibliothèque. 

OREP éditions, Bayeux, 2019, 160 pages. 29,90 euros.

ISBN : 978-2-8151-0455-5.

Iconographie

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2020 7 19 /01 /janvier /2020 00:05

David Crockett

Trappeur, député et défenseur d'Alamo

Jérôme Louis

Véritable héros du XIXe s. américain, avec sa tenue de trappeur et son chapeau avec la queue de raton laveur, devenu un véritable personnage de roman (et de cinéma), David Crockett est à la fois très et mal connu. Cette biographie nous fait découvrir un personnage plus ambitieux et plus complexe.

Né dans une très modeste famille nombreuse, sans éducation et presque exclusivement autodidacte sur le tard, David Crockett est un trappeur, un pionnier qui sert comme éclaireur de la milice du Tennessee dans la guerre contre les Creeks avec le général Jackson en 1813-1815. Déjà, on constate que son autobiographie est sévèrement remise en question, car il aurait quitté l'armée très vite et se serait comporté plus en pleutre qu'en guerrier. Installé ensuite sur la "frontière" (mouvante), cette zone sans cesse repoussée vers l'ouest et le Mississipi, il y est juge de paix, tout en étant élu lieutenant-colonel, puis colonel, dans le régiment de la Milice. "Politicien régional", il est élu au parlement du Tennessee, mais continue de chasser les ours et les loups sur la frontière et d'exercer différents petits métiers, car il reste cruellement désargenté. Elu au parlement fédéral en 1827, "il devient un opposant virulent au président Jackson, défend les Indiens, s'oppose à des indemnisations injustes à ses yeux et se forge une image de défenseur des oubliés de l'Etat fédéral". Sa notoriété devient telle qu'il ambitionne bientôt de plus hautes responsabilités et à partir de 1834 est candidat potentiel à la Maison-Blanche pour les élection de 1836. C'est à cette époque que paraisse les premiers grands textes (largement inspiré et en partie écrit par lui) vantant ses qualités et ses exploits ! Une fonction que l'on n'imagine pas au premier abord pour notre trappeur ! Battu, il décide de partir pour le Texas, qui relève nominalement toujours du Mexique, mais où le sentiment indépendantiste des colons américains est très fort. De la révolte à la guerre contre Santa Anna, il n'y a qu'un pas, franchi en 1836 et Crockett rejoint fort Alamo avec quelques compagnons. Il y trouve la mort et cet accrochage marque le début de sa légende. Une légende que l'auteur remet sérieusement en cause, en confrontant des témoignages très différents, et s'interroge sur "la fabrication du mythe".

Un livre passionnant, qui se lit d'une traite, entre regret de voir déflorer la légende cinématographique de notre enfance et plaisir de découvrir un autre aspect de cette formidable épopée américaine vers l'ouest. 

Editions SPM, Paris, 2019, 203 pages, 19,- euros.

ISBN : 978-2-37999-009-0.

Héros texan

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 00:05

Les artilleurs français en Irak

Eric Mauger (Dir.)

Même s'il est évident qu'un livre sur une opération extérieure très récente préfacé par le CEMAT ne peut pas être critique (on se souvient des mésaventures récentes d'un autre colonel artilleur pour un article dans la RDN), on ne peut que se féliciter de voir publié ce type d'ouvrage.

Le volume est divisé en trois chapitres d'ampleur différente : "Le temps de la montée en puissance", "Le temps des combats" et "Science et art du commandement". Le premier revient sur la décision politique d'engager des troupes et sur la préparation opérationnelle des artilleurs. Le second (le plus long) détaille l'emploi du détachement français dans la bataille de Mossoul puis les différentes poches résiduelles de Daech jusqu'au désengagement. Le troisième enfin élargit le spectre en s'intéressant plus largement à l'emploi et au rôle de l'artillerie, à sa présence aux différents niveaux de commandement, à la coordination avec les autres moyens (alliés et 3e dimension) et enfin à un éventuel particularisme français. Le tout s'appuie essentiellement sur des témoignages des acteurs, longuement cités.

On note en fin de volume un utile glossaire, entre sigles et anglicismes, et une bibliographie indicative (où l'on retrouve Jünger ?), qui comporte entre autres quelques Cahiers du RETEX (Merci !). Indispensable pour quiconque veut s'intéresser dès à présent à cette OPEX "de haute intensité", sur laquelle il n'y a pas réellement de littérature.

Economica, Paris, 2020, 110 pages, 19,- euros.

ISBN : 978-2-7178-7097-8.

Chammal

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 00:05

Elles ont suivi De Gaulle

Histoire du Corps des Volontaires Françaises

Sébastien Albertelli

Ouvrage tout à fait original que cette imposante étude sur la première formation militaire française purement féminine. Pour la première fois en effet, une unité de l'armée régulière ne comportant que des femmes est inscrite à l'ordre de bataille.

Sébastien Albertelli organise son propos en une vingtaine de brefs chapitres (entre 10 et 20 pages) qui suivent globalement un ordre chronologique, mais abordent le plus souvent une thématique particulière. Il s'appuie sur un volumineux corpus d'archives et des entretiens avec les survivantes (près de quarante pages de notes référencées). Outre les motivations à rejoindre Londres et à l'engagement, l'auteur s'intéresse à l'expérience d'une hiérarchie exclusivement féminine, à la vie en caserne, à la diversité des origines et des parcours, à leurs rôles dans les formations de la France Libre et à la difficile construction d'un esprit de corps, du fait de la répartition géographique et de la diversité des emplois au sein des armées de Terre, de l'Air et de la Marine. Il éclaire également les méfiances britanniques et françaises libres sur les risques d'infiltration d'espionnes par les services allemands. Il consacre également de belles pages à la rupture que marque le débarquement anglo-saxon en Afrique du Nord, puis l'opposition De Gaulle - Giraud à Alger ; ainsi qu'à leur contribution (finalement réelle mais marginale en réalité) à l'action clandestine de la France Libre. Le livre aborde enfin la question du retour en France à partir de 1944, les derniers recrutements, les dernières fonctions avant la dissolution administrative alors que les volontaires ont progressivement été versées dans le nouveau corps des AFAT. Une vingtaine partiront pour l'Indochine, mais, la paix revenue, la place des femmes dans l'armée reste encore à construire.  

Le livre se termine sur la liste nominative (autant que l'état de la documentation permette de le confirmer) de ces 700 volontaires. Un ouvrage très intéressant qui apporte une réelle plus-value à notre connaissance de la France Libre et de sa présence dans la Seconde guerre mondiale.

Perrin, Paris, 2020, 542 pages, 25,- euros.

ISBN : 978-262-07588-0.

Première unité féminine

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2020 4 16 /01 /janvier /2020 00:05

Des troupes coloniales à l'US Navy

Militaria  -  n° 412

Un numéro qui met bien en valeur le principe rédactionnel de la revue : "évoquer l'histoire militaire à travers l'objet, et surtout l'homme derrière l'objet".

Au sommaire de ce numéro, relevons en particulier la deuxième partie de l'article consacré aux Groupes nomades coloniaux entre 1894 et 1930, et la première partie d'une originale étude (une première en France ?) sur les tenues camouflée de l'armée soviétique. On note également la triste histoire de deux volontaires géorgiens dans l'armée allemande, exécutés en Bretagne en 1944 et pour la Grande Guerre la reconstitution du parcours d'un marsouin fait prisonnier en 1915 à la Main de Massiges. Ajoutons à ce sommaire toutes les rubriques habituelles sur les bourses et les activités de reconstitution.

L'histoire derrière l'objet

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 00:05

Voitures de la poste militaire, camions citernes,

FT-17 et automitrailleuses

GBM  -  n° 131

Le magazine confirme la qualité de ses études et sa spécialisation sur les matériels militaires français des deux guerres mondiales. Parmi les huit articles de ce numéro, on relève notamment celui consacré aux chars FT de l'armée d'Orient (par Jean Tartare) et celui qui traite de l'artillerie de campagne 75 portée outre-mer entre 1925 et 1940 (par Guy François). Dans la rubrique 'Terrain et opérations', Stéphane Bonnaud s'intéresse aux combats du 12e BCC en juin 1940 : "Chacune des trois compagnies combattra de manière séparée, dispersée par sections pour le profit immédiat d'une infanterie soumise à rude pression, sans qu'une action d'ensemble puisse, à aucun moment, changer le sort des armes". Un enseignement que l'on pourrait porter sur toute la période.

Notons enfin que plusieurs pages sont consacrées à la préparation des commémorations, dans les prochains mois, des combats de 1940.

Un numéro aussi divers que complet.  

1914 ... 2020

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 00:05

Un As et un Groupe de reconnaissance

Avions  -  n° 233

L'éditorial annonce une évolution du magazine, avec moins d'articles "à suivre" et désormais davantage de textes complets. Le journal revendique également l'originalité des sujets traités, ce qui est exact. Pour ce numéro, cela se traduit par deux articles novateurs, consacrés pour l'un à la carrière d'Amaury Montfort, As français inconnu de la Seconde guerre mondiale, et pour l'autre au Groupe de reconnaissance II/14, tardivement mis sur pied en mai 1940 et qui participe aux derniers engagements du mois de juin. On note aussi un très original article sur l'origine et la carrière d'un avion oublié, et pourtant performant, de la Grande Guerre, le Salmson-Moineau SM-1. Enfin, une synthèse utile sur les armées de l'Air de l'Inde et du Pakistan (depuis les conflits de 1965 et de 1971), alors que la situation est très tendue au Cachemire.

1940

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 00:05

Rue sans joie

Indochine (1946-1962)

Bernard Fall

Heureuse idée que de rééditer en format poche ce livre qui retrace, avec acuité, la guerre française d'Indochine et le début de la guerre américaine du Vietnam, vues par un observateur de terrain qui multiplie les séjours sur place et finalement va mourir en patrouille avec des Marines.

Son récit alterne la description de situations au Vietnam et au Laos, mais c'est à une étroite (et stratégique) zone de l'Annam central que le livre doit son titre, région stratégique, de passage, d'où le Viet-Minh ne sera jamais éradiqué et où il multiplie les embuscades. Au fil des pages, on croise le commandant Bigeard et le 6e BPC, on séjourne dans les postes isolés du Haut-Laos lors de l'offensive communiste de 1953, on retrouve avec le GM 100 les anciens du bataillon de Corée. Les maquis du GCMA mais aussi les camps de prisonniers au terrible taux de mortalité sont également largement évoqués. On lira avec intérêt le chapitre "Pourquoi Dien Bien Phu ?" (avec une réhabilitation des artilleurs), dans lequel l'auteur parle des opération Vautour et Damoclès. Enfin, on appréciera la dernière partie ("La leçon") qui s'efforce de tirer (presque) à chaud les enseignements du conflit, et qui replace les responsabilité au bon niveau : politique.

Un livre que l'on peut aujourd'hui, avec l'afflux d'archives et de témoignages, contester sur certains points, mais qui reste un incontournable absolu pour quiconque s'intéresse à ces conflits.

Les Belles Lettres, Paris, 2019, 453 pages, 15,- euros.

ISBN : 978-2-251-45036-0.

Synthèse sans fard

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile