Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 06:33

Les drones aériens :

passé, présent et avenir. Approche globale.

Centre d'études stratégiques aérospatiales

Une véritable somme ! A ce jour, l’indiscutable référence en la matière ! Avec cet ouvrage collectif de plus de 700 pages, qui rassemble plus de 40 contributions, voici dans tous les domaines un point de situation complet sur le sujet.

L’avant-propos du général Mercier, CEMAA, est une leçon d’intelligence dont quelques technocrates et autres « petits marquis » pourraient utilement s’inspirer : « Une place a également été laissée à certaines approches controversées. Cela est important. Nous ne devons pas rejeter le débat, mais au contraire l’accepter, le favoriser. A la base de toute création de connaissance, seule cette posture permettra à chaque lecteur de se construire une opinion solide et éclairée ». Les parcours antérieurs et les spécialités des différents intervenants témoignent qu’il ne s’agit pas que d’une affirmation de principe : officiers et universitaires, chercheurs et opérationnels, alternent au fil des pages dans une perspective résolument transdisciplinaire.

Cette volumineuse synthèse est structurée selon un plan très pédagogique : « Qu’est-ce qu’un drone ? » (pp. 21-213), « Les systèmes de drones : de l’emploi aux effets » (pp. 215-398), « L’avenir des systèmes de drones » (pp. 399-650). Au fil des articles, sont abordées toutes les questions historiques (Océane Zubeldia), morales (Emmanuel Goffi), économiques (Jean-Jacques Patry ou Bertrand Slaski), juridiques (Laurie R. Blank), tactiques, etc. qui agitent aujourd’hui le monde de la sécurité et de la défense sur ces matériels, dont l’importance est confirmée lors de chaque engagement (voir la récente opération Serval). Beaucoup d’éléments concrets et actualisés sur ces « systèmes aériens opérés à distance », jusqu’à une réflexion sur « L’organisation des unités de drones », et deux « analyses-témoignages » sur « Le drone MALE français à l’épreuve du combat » en Afghanistan et pendant l’opération Harmattan. Les chapitres 5 et 6 en particulier sont consacrés à des problématiques assez peu développées par ailleurs : « Les drones sur le territoire national : entre missions intérieures et usages civils », et « Aspects juridiques, éthiques et sociologiques ». Globalement, s’ils émettent ici et là des réserves, la plupart des contributeurs sont persuadés de l’intérêt et de l’importance de ces « engins volants non-habités » et certains n’hésitent pas à envisager un « avenir radieux » pour les drones (« Drones solaires : la quête du vol perpétuel », par Olivier Montagnier, ce qui ouvre avouons-le d’assez incroyables -et inquiétantes ?- perspectives ; ou « Systèmes automatisés capables de raisonnement éthiques », par Ronald C. Arkin, où l’on se dit que Le meilleur des mondes n’est peut-être pas si éloigné…).

En un mot comme en 100 : absolument indispensable pour quiconque veut se mettre au courant et souhaite s’intéresser au dossier.

La Documentation Française, Paris, 2013, 706 pages, 24 euros.

ISBN : 978-2-11-009376-9

La question du jour ?
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Stratégie et principes de la guerre
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 06:30

Airborne Forces at War

From Parachute Test Platoon to the 21st Century

Robert K. Wright Jr. et John T. Greenwood

A mi-chemin entre le livre d'histoire et l'album, ce volume est divisé en 11 chapitres qui permettent de suivre chronologiquement la montée en puissance et l'engagement des troupes aéroportées américaines.

Ce n'est qu'en 1940, alors que les Occidentaux "découvrent" les succès allemands du début de la guerre (Danemark, Norvège, Belgique) que le général Marshall autorise la création d'une unité expérimentale d'infanterie de l'air, une simple section, née à la fin du mois de juin à Fort Benning. En octobre, un premier bataillon est mis sur pied, et en 1945 on comptera cinq divisions ! Quand les Etats-Unis décident de créer quelque chose, ils ne le font pas à moitié ! Nous suivons ensuite ces unités tout au long de la guerre (chap. 3 à 6), de Méditerranée en Normandie, pendant la libération de l'Europe comme dans le Pacifique. Le chapitre 7 est essentiellement consacré à la guerre de Corée (à partir de Sukch'on et Sunch'on en octobre 1950). Le livre se poursuit avec la période de la guerre dite "froide", avec ses réorganisations, les redéfinitions des missions, les immenses manoeuvres des années 60 et quelques opérations ponctuelles. Le chapitre 9 s'attache naturellement à la guerre du Vietnam (1961-1975), et insiste en particulier sur le rôle croissant dévolu à l'hélicoptère et sur l'organisation en brigades, Quelques opérations dans le "jardin" centre-américain des USA marquent simplement les années 1980-2000 et c'est à partir de la guerre du golfe que les engagements se succèdent à nouveau rapidement.

Il s'agit bien sûr d'une histoire américaine par des Américains. Pas de "thèmes qui fâchent" donc, mais de très nombreuses photos illustrent ce livre, chaque description d'une opération est accompagnée d'une (petite) carte, et une bibliographie finale en anglais se révèlera utile pour tous ceux qui veulent travailler ce sujet. 

Naval Institute Press, Annapolis (USA), 2007, 214 pages.

ISBN : 978-1-59114-028-3.

Histoire des parachutistes américains
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Armes unités services
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 06:25

Inventions des continents

Monde(s)  -  n° 3

Faut-il dire que nous n'avons pas été entièrement convaincus par ce numéro de l'été 2013 ? Partant du constat (du principe ?) que "le caractère artificiel d'un découpage du monde en continents ne fait plus débat" et que "la notion de continent est aujourd'hui unanimement considérée  ... comme une invention européenne, voire européocentrée", les auteurs s'interrogent sur l'origine de la représentation du globe, sur ce que sugggèrent ou induisent les représentations figurées (la cartographie), sur l'origine et l'usage du mot "Asie", sur le "classement" ou la "hiérarchisation" qui seraient induits par cette description du monde, sur "l'afrocentrisme des Africains-Américains", sur la perception de la planête par les Chinois, sur les liens entre espaces continentaux et espaces maritimes, etc. Bref, une grande diversité, mais après tout, chaque peuple n'a-t-il pas toujours vu et représenté le monde à partir de son propre ciel (l'empire du Milieu ou celui du Soleil levant) ? Le processus est-il bien différent pour les Indiens des grandes plaines américaines, les Hutus de la région des Grands Lacs ou les Japonais du mont Fuji ? Pourquoi cette idée toujours présente "en fil rouge" : nous utilisons encore (idiots que nous sommes !) une "création des temps modernes consécutive à la mondialisation européenne". Et quand bien même, c'est mal ? ? ? Bien sûr, à Paris, Berlin ou Londres on a une conception ou une représentation du monde qui ne peut pas être celle de La Paz, de Monrovia ou d'Oulan-Bator... A vouloir intellectualiser par plaisir la moindre étude susceptible d'être à la mode, la cible n'est pas atteinte. C'est dommage.

On apprécie davantage le "Débat autour d'un livre" (L'histoire à parts égales : récits d'une rencontre Orient-Occident, XVIe-XVIIe s., de Romain Bertrand) et l'article en varia de Laurent Berger sur "La place de l'ethnologie en histoire globale".

Une invention européenne ?
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Défense"
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 06:35

Des mathématiciens et des guerres

Histoires de confrontations (XIXe-XXe siècle)

Antonin Durand, Laurent Mazliak et Rossana Tazzioli (Dir.)

Voici les actes d'un colloque qui s'était tenu en février 2012 au CNRS sur la place et le rôle des mathématiciens dans les conflits des XIXe et XXe siècles. Une dizaine de contributions très variées abordent des sujets aussi différents que "La participation des mathématiciens aux guerres d'indépendance italiennes" (Antonin Durand), "Painlevé et la guerre (1908-1933)" (Anne-Laure Anizan), le management mathématique de l'incertitude pendant la Seconde guerre mondiale par les Britanniques et les Américains ( William Thomas) ou "Laurent Schwartz et le Vietnam : la perte de l'innocence" (Pierre Journoud).

Au carrefour d'analyses effectuées par des historiens de différentes spécialités, de l'engagement d'un groupe à la prise de position d'un homme, ce petit volume permet indiscutablement d'élargir nos horizons et nos réflexions, de la guerre "chaude" à la guerre "froide", sur l'histoire des pratiques scientifiques et leur(s) rapport(s) avec la guerre. Extrêmement intéressant.

CNRS Editions, Paris, 2013, 124 pages, 16 euros.

ISBN : 9768-2-271-07668-7.

Mettre la guerre en chiffres
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire économique et technique
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 06:33

Géopolitique de l'eau

Les enjeux de l'or bleu

Diplomatie  -  juin / juillet 2013

Un dossier très complet sur le thème de l'eau dans la revue francophone de référence. Six articles de géopolitique (Proche-Orient, Quatar, Egypte, territoires kurdes, Inde, Espagne), six articles de géoéconomie (Chine, les opérateurs en France, les questions juridiques) et six articles de stratégie (les scénarios pour l'avenir de la maîtrise de l'eau). Dans cette dernière rubrique, j'aborde la question du rôle de l'eau dans la tactique, en offensive comme en défensive ou dans les déplacements, qu'il s'agisse des cours d'eau, de l'eau potable, etc.

Un ensemble cohérent et complet sur un sujet qui est déjà de première importance.

 

Que d'eau ! Que d'eau !
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Défense"
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 06:30

La Chouette

et l'actualité de la presse et de l'édition en Histoire

Avec les mois de juillet et d'août, le nombre de publications ne cesse de diminuer. Par ailleurs, la Chouette elle-même commence à se fatiguer (près de 1.500 billets mis en ligne en 18 mois environ)...

Le rythme de parution va donc diminuer tranquillement au cours des deux prochaines semaines, pour atteindre un niveau d'étiage pendant le mois d'août (1 ou 2 articles par semaine). N'hésitez pas à continuer, de temps en temps, à consulter le site, et surtout continuez à "liker", "twitter" et faire suivre les deux adresses (http://guerres-et-conflits.over-blog.com/ et https://www.facebook.com/pages/Guerres-et-Conflits-XIXe-XXIe-s/407256039354632) auprès du plus grand nombre d'amateurs.

Mais, le "combat" pour l'histoire, et en particulier pour l'histoire militaire est loin d'être terminé. Dès le 28 août, l'activité reprendra à 100 km./h ! Avec au programme quelques publications dès à présent annoncées et qui devraient marquer la fin de l'année. 

Bonnes vacances, bonnes lectures, bonnes visites à tous nos amis.

Merci pour votre fidélité et à très vite "en fréquence" !

Baisse saisonnière de régime
Repost 0
Published by guerres-et-conflits
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 06:30

Les soldats oubliés de la 1ère DFL

Pierre Granier

Dans ce livre émouvant, Pierre Granier, lui-même ancien officier de la 1ère DFL, rend hommage à ces (ses) hommes venus des quatre coins de la métropole et de l'empire : "Sénégalais, Tchadiens, Algériens, Marocains, Tunisiens, Indochinois, Antillais, Tahitiens ou Polynésiens, ils étaient doublement français, et par leur origine et par le sang versé, et souvent meilleurs patriotes que beaucoup de Français de souche qui les regardaient passer dans les villes et villages libérés par l'armée d'outre-mer". Le ton est donné, avec ce rappel : "Les hommes sont tels qu'on les fait : il n'y a pas de mauvaise troupe, il n'y a que des mauvais chefs"...

Préfacé par le général Magendie, compagnon de la Libération, le livre s'ouvre sur l'explication de l'engagement du jeune Pierre Granier ("Le refus de la défaite"), son "trajet" de Libourne en Indochine puis au passage en Chine pour rejoindre les FFL et arriver au terme d'un quasi tour du monde en Tripolitaine. C'est ensuite le détail de la campagne d'Italie, à l'assaut de la Ligne Gustav dans "les djebels des Apennins" : une histoire au niveau de la section, voire de la compagnie. Une "histoire d'hommes" : les engagements locaux, les combats difficiles, les blessés et les morts, "des bonds de 10 mètres entre les obus", puis le débarquement de Provence, de nouveaux combats tout aussi durs (et dont finalement on parle proportionnellement assez peu), la famille brièvement retrouvée, la bataille des Vosges et les combats d'Alsace. Fait prisonnier au bord du Rhin, il ne pense qu'à s'évader et parvient finalement à rejoindre un poste de l'armée américaine. C'est la fin de la guerre en Europe, et Pierre Granier repart presque aussitôt pour l'Indochine, dans le "bourbier" de la fin de l'année 1945. Il devient l'un des officiers de renseignement de Salan durant cette difficile période de réinstallation en Extrême-Orient. Et en Indochine, il retrouve "ses" tirailleurs... La boucle est bouclée.

Un véritable hommage aux soldats de l'empire et un récit authentique sur le parcours d'un homme, jeune officier subalterne, à une époque extrêmement confuse. Où l'on comprend mieux l'importance du facteur "moral" et la puissance de la volonté individuelle. 

Les Presses du Midi, Toulon, 2004, 414 pages, 18 euros.

ISBN : 2-87867-627-0.

Soldats de l'empire
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 06:25

Decision at Strasbourg

David P. Colley

Dans ce livre, aussi détaillé que critique à l'égard d'Eisenhower, l'auteur, journaliste et auteur spécialisé sur les questions militaires, cherche à déterminer pourquoi la décision a été prise à l'hiver 1944-1945 d'interdire à la VIe Armée US d efranchir le Rhin et en quoi cette décision fut une faute.

Le livre est divisé en plus de 32 chapitres de quelques pages, qui détaillent tout le processus de prise de décision, les planifications, les hésitations, le pour et le contre, la décision finale du commandant en chef américain, etc. L'ouvrage détaille en particulier les travaux préparatoires de l'état-major du général Denver, commandant la VIe Armée, auxquels il accorde visiblement un solide crédit Au fil des pages, Eisenhower n'est pas épargné et l'image du chef militaire en sort bien écornée. Le dernier chapitre (pp. 207-210) s'intéresse rapidement à l'hypothèse (cependant rapidement évacuée) d'un franchissement de vive force par les seuls Français de De Lattre. Plus de 30 pages de bibliographie, notes et index donnent à ce livre "engagé" une capacité à convaincre qui n'est pas négligeable. Mais on ne refait pas l'histoire et, contrairement à ce que l'auteur semble considéré comme possible, la guerre en Europe ne s'est pas terminée en février ou en mars 1945.

Naval Institute Press, Annapolis, USA, 2008, 251 pages.

ISBN : 978-1-59114-133-4

1944 : la "halte sur le Rhin"
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 06:20

Deux expositions au

Centre Mondial de la Paix de Verdun

Si vous êtes cet été de passage en Meuse, deux expositions vous attendent dans l'ancien palais épiscopal de Verdun, au coeur de la ville, où est installé le Centre mondial de la paix :

- La Fayette, nous voici !, du 28 juin au 15 septembre 2013, sur l'importance de l'engagement américain pendant la Grande Guerre.

- Les couleurs de l'argent, à partir du 16 juillet, sur la représentation de l'effort de guerre financier des différents belligérants à travers les affiches.

Contacts et renseignements : ici.

Expositions pour l'été
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Débats et actualité
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 06:33

Introduction à la géopolitique

Histoire, outils, méthodes

Olivier Zajec

Excellent ! En moins de 200 pages denses et petit format, Olivier Zajec parvient à synthétiser des dizines d'ouvrages. 

Après avoir défini le terme lui-même de "géopolitique", il revient dans le chapitre 1 sur l'histoire (complexe et critiquée) de la géopolitique à partir des principaux auteurs français, allemands et anglo-saxons. Puis, après s'être rapidement intéressé aux formes politiques des Etats et à la question des frontières, il traite des différents paramètres physiques et objectifs qui influent sur l'analyse géopolitique (géographie, insularité, population, religion, etc.), avant d'aborder les questions énergétiques (pétrole et "terres rares"). En résumé, un tour d'horizon de la question, agrémenté d'encarts, cartes, tableaux et graphiques et complété par une bibliographie indicative de qualité. Un texte sobre, des phrases courtes, des définitions en quelques mots, si nécessaire imprimés en caractères gras pour attirer l'attention et faciliter la mémorisatio : un manuel de travail qui sera très utile à tous les étudiants ou à ceux qui débutent dans la discipline.

Rédigé par l'une des meilleures plumes de la jeune génération, ce volume se révèle être dès à présent un "outil", un "usuel" indispensable.

Editions Argos, Paris, 2013, 172 pages. 13,90 euros.

ISBN : 978-2-36614-003-3.

Comprendre le monde
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Stratégie et principes de la guerre
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile