Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 00:01

Dardanelles 1915

Navires & Histoire  -  n° 119

Deux gros articles historiques au sommaire de ce numéro. D'une part une présentation précise de l'opération des Franco-Britanniques aux Dardanelles en 1915 (on apprécie la qualité des cartes présentant les défenses turques), remise dans son contexte. D'autre part, la (difficile) naissance des (modestes) Forces navales françaises libres à l'été 1940 (là aussi, dans le contexte de Mers el-Kébir et de Dakar). Enfin, un article très pédagogique présente l'intérêt géostratégique de l'océan Indien et la place très particulière de la France, à la fois puissance internationale extérieure et Etat riverain important (grâce à la Réunion, Mayotte, Tromelin, les Eparses, Crozet, Amsterdam et Saint-Paul, et la base de Djibouti).

Un numéro de belle qualité et de grand intérêt.

Guerres mondiales

Partager cet article

Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 00:01

CVM

Les forestiers canadiens de la Grande Guerre

Militaria  -  n° 415

Avec le style et l'approche des sujets qui caractérisent le magazine, nous avons particulièrement apprécié l'original article sur le corps forestier canadien en France pendant la Grande Guerre ("un corps à part entière avec une hiérarchie propre"), ainsi que la présentation des parcours exceptionnels de quelques récipiendaires de la Croix de la valeur militaire pendant la guerre d'Algérie. Plusieurs articles traitent de l'équipement des soldats américains ou allemands de la Seconde guerre mondiale. Enfin, l'article consacré à la carrière d'un officier britannique des chars permet de belles illustrations pour les amateurs d'insignes en particulier.

Une qualité toujours maintenue.

CVM

Partager cet article

Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 00:01

Sur terre… et sur l'eau

GBM  -  n° 132

Dans le dernier numéro de Guerre Blindés & Matériel, un très solide dossier en trois articles (par Jacques Belle) sur les blindés français de 1940, avec le programme d'équipement des cinq mois (hiver 1939-1940, printemps 1940), les différentes unités à l'ordre de bataille (avec le détail des différents types d'engin) et les projets d'équipement pour 1940-1941. Du solide et de la référence. On retiendra également la présentation des péniches porte-canons de 1914-1918, en appui des unités terrestres sur le front du nord-est et la présentation de l'organisation des régiments d'infanterie pendant l'entre-deux-guerres. Enfin, Jean Tartare poursuit sa présentation des engins blindés outre-mer.

Par ailleurs, merci à GBM de citer Guerres-et-conflits dans sa chronique des nouveaux livres. Une courtoisie assez rare au regard du nombre de reprises de nos textes sans un seul mot pour en citer la source.

 

Blindés français

Partager cet article

Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 00:05

De Wagner à Hitler

Portrait en miroir d'une histoire allemande

Fanny Chassain-Pichon

Disons-le tout net, la thèse ne nous a pas convaincu et le propos de l'ouvrage paraît à bien des égards excessif : chaque période de la vie de Wagner aurait été, à l'âge équivalent, une inspiration pour Hitler.

L'antisémitisme de Wagner est une chose connue, et l'on sait qu'Hitler appréciait tout particulièrement le grand compositeur. Ceci étant dit, faut-il pour autant aller jusqu'à chercher à toute force dans la vie de celui qui deviendra le Führer un "copier-coller" de celle de Wagner ? 

Fanny Chassain-Pichon retrace chronologiquement et en parallèle les deux biographies, de la jeunesse ("Richard Wagner, l'enfance et le doute ; Adolf Hitler, l'angoisse du nom") à la mort ("Richard Wagner, la création du festival de Bayreuth ; Adolf Hitler, le crépuscule avril 1945"). L'auteure va loin dans ses affirmations : "La thèse que nous formulons ici c'est que ni la Maison brune de Munich, quartier général du NSDAP, ni la Chancellerie berlinoise ne formaient le centre du monde d'Hitler. Pour se dernier, tout se jouait, de manière secrète, intime, à la villa Wahnfried et au palais du festival de Bayreuth, creusets de tous ses rêves". On peut se demander qui rêve...

Alors admettons une forte influence des écrits antisémites de Wagner sur les écrits et discours d'Hitler, mais évitons de rechercher un hypothétique mimétisme systématique. Wagner (1813-1883) n'est pas Hitler (1889-1945), et réciproquement. Un livre que l'on conservera pour l'argumentation sur la filiation intellectuelle sans aller au-delà.

Passés/Composés, Paris, 2020, 300 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-3793-3069-8.

Excessif ?

Partager cet article

Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 00:01

Une île dans la guerre

La Corse, 1914-1918

Jean-Paul Pellegrinetti

Voici ne nouvelle étude régionale pour la période de la Grande Guerre, réalisée entre autres à partir d'un corpus de 10.000 documents privés, dont notamment les correspondances de 120 poilus insulaires.

Jean-Paul Pellegrinetti divise son livre en deux grandes parties. La première, "La Corse, les Corses et la guerre", s'intéresse à la société corse confrontée au conflit (y compris les difficultés économiques), tandis que la seconde, "Les Corses en guerre", revient sur les expériences du feu des poilus insulaires et leur vie au front. Il s'intéresse, tout en faisant de fréquents retours jusqu'au Second empire pour bien préciser le contexte, à travers les multiples cas individuels, à l'évolution générale de l'île qui s'ancre dans la république et à l'évolution du rapport entre "petite" et "grande" patries : "la construction du sentiment national se renforce en même temps que se diffuse l'idée républicaine à l'intérieur des communautés villageoises" et revient sur le rôle de l'école dans ce milieu insulaire. Pour la seconde partie, on retrouve et l'on confirme, avec quelques nuances, l'essentiel de ce que l'on sait des correspondances des poilus, et l'on peut ici regretter certaines affirmations un peu rapides, comme "Afin de ne pas reconnaître la fin d'une guerre de mouvement, l'inconfort des tranchées est volontairement entretenu par le haut commandement français" qui ne repose sur aucune donnée objective (on se reportera aux directives sur l'aménagement des tranchées diffusées dès le début de l'année 1915). Il fixe les pertes humaines entre 10 et 11.000 hommes, ce qui est l'un des taux les plus élevés, et termine son étude en traçant les grandes lignes du retour au village et dans l'île la paix retrouvée : "En 1919, la Corse attend et espère beaucoup d'une nation pour laquelle elle a payé le prix du sang le plus fort".

Une étude qui précise et complète utilement notre connaissance des différentes régions et de leurs soldats dans la Grande Guerre, et qui intéressera les amateurs bien au-delà des seuls lecteurs insulaires. 

Belin, Paris, 2020, 262 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-7011-9903-0.

Etude régionale

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 00:01

Atlas historique du Moyen-Orient

Florian Louis

L'importance et l'ancienneté des liens entretenus entre la France et les Etats / les populations du Proche-Orient rendent ce volume absolument indispensable à tous étudiant travaillant sur ces régions et présente un intérêt évident pour tous les amateurs.

Le volume remonte à "l'invention" de la civilisation urbaine et de l'écriture dans les cités de Mésopotamie, pour nous conduire aux lendemains des printemps arabes et à l'émergence de Daech. Selon la structure générale des volumes de la collection, chaque double page traite d'un thème particulier avec de une à trois cartes et éventuellement un graphique, un encart ou quelques statistiques complémentaires. L'ouvrage est divisé en cinq grandes parties : "Genèses" (la naissance de l'écriture et des cités-Etats), "Premières strates civilisationnelles" (de l'Egypte à la Perse, d'Alexandre aux Parthes, des Sassanides aux Romains), "Arabisation et islamisation" (les Etats musulmans, les Turcs, les Mongols, les croisades, les mamelouks, les Ottomans), "Le choc de l'Occident" (de l'expédition d'Egypte de Bonaparte aux conséquences de la Première Guerre mondiale), et "Les émancipations contrariées" (questions juive, palestinienne, kurde, le pétrole, la quête de l'unité, l'islamisme, etc.). La grande qualité de la cartographie, constante et point fort de ces volumes, permet de visualiser en un regard des notions ou des évolutions complexes.

Vivement conseillé pour tous ceux qui s'intéressent, sous un aspect ou sous un autre, à cette région de crises récurrentes. 

Autrement, Paris, 2020, 95 pages, 24,- euros.

ISBN : 978-2-7467-5507-9.

Outil de travail

Partager cet article

Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 00:01

Figures huguenotes dans les Amériques

De l'histoire à la mémoire

Mickaël Augeron (Dir.)

Voici un volume collectif qui aborde une thématique originale sous des angles variés et nous rappelle que les Français furent extrêmement présents sur le continent américain dès le XVIe s.

La douzaine de contributeurs internationaux rassemblés par Mickaël Augeron (qui rédige les introductions -générale et pour chaque partie-) permet de faire un large survol de la présence des huguenots français, avant comme après la révocation de l'édit de Nantes, dans le cadre des processus de colonisation sur le continent américain, grâce à une succession de brefs articles. Nous passons ainsi de Floride au nord du Québec et au Surinam, des Antilles à la Nouvelle-France et en Caroline et jusque dans l'Etat de New-York ("Préserver la mémoire de Louis Dubois, l'un des pères fondateurs de New Paltz"), sur fond d'oppositions coloniales entre Français, Britanniques, Espagnols et Hollandais. Si cette présence a été relativement nombreuse, elle est parfois douteuse, éloignée de la réalité historique voire franchement usurpée et parmi les articles très originaux, on relève celui de Gilles Havard sur "La légende huguenote de David Crockett" : "On retrouve dans cette généalogie fabriquée de David Crockett tous les ingrédients du mythe huguenot-américain : la figure du Français, donc du noble dans l'imaginaire états-unien"

Un volume qui remet à l'honneur des noms connus ou moins connus mais qui surtout nous rappelle non seulement l'importance de la présence française sur ces territoires mais aussi la mémoire qui en a été conservée, parfois très pieusement. Un véritable héritage culturel que leurs héritiers aujourd'hui tentent de retrouver et de remettre à l'honneur. Un volume original et très intéressant.

Presses universitaires de Rennes, 2020, 207 pages, 20,- euros.

ISBN : 978-2-7535-7801-2.

Huguenots d'outre-Atlantique

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 00:05

La guerre de Succession d'Espagne

La fin tragique du Grand Siècle

Clément Oury

Excellentissime ! La longue guerre de Succession d'Espagne, qui s'étend de 1701 à 1714, dispose enfin de son étude de référence.

Avec brio, Clément Oury nous entraîne à travers l'Europe et le monde du début du XVIIIe s. Après avoir présenté l'état des différents protagonistes et la constitution des alliances (autour des Habsbourg d'une part, autour des Bourbons d'autre part), il s'intéresse ensuite aux armées, à leur composition, leur organisation et aux missions des différentes armes et enfin aux stratégies mises en œuvre. Après cette première phase, il nous entraîne avec moults détails sur les différents champs de bataille, en Italie, en Bavière, en Espagne, en Europe centrale, aux Pays-Bas (espagnols) et à travers l'Allemagne, mais aussi sur les mers (c'est en 1711 que Duguay-Trouin s'empare de Rio de Janeiro). Il n'oublie pas de préciser les difficultés rencontrées par les soldats de l'époque, mal ravitaillés et soumis à tous les aléas. Au fil des pages, il précise la qualité de telle ou telle troupe, les mérites de tel ou tel général, les déficits de telle ou telle organisation, mais aussi (plus original) le rôle des populations locales. Les affaires françaises tournent mal, les frontières sont menacées, Toulon est assiégé, la "ceinture de fer" de Vauban est sur le point de céder. L'auteur passe avec aisance des champs de bataille aux conversations diplomatiques ("Dans les relations internationales de l'Europe d'Ancien régime, la négociation et l'action militaire ne sont pas des séquences séparées : elles se déroulent de concert durant toute la durée du conflit"), du niveau du soldat à celui du commandant d'armée, de Versailles à Londres, à Madrid, à Vienne ou Munich, ce qui contribue à donner à l'ouvrage un rythme soutenu. Les difficultés intérieures britanniques, l'affaiblissement de tous les belligérants, l'ultime victoire de Denain et l'accord formel sur la séparation des couronnes de France et d'Espagne permettent à Louis XIV de sauver in extremis l'essentiel de ses agrandissements territoriaux antérieurs. Une ère nouvelle s'ouvre en Europe, la France n'est plus considérée comme une menace à tendance hégémonique et une politique d'équilibre des puissances tend à s'instaurer.

Un excellent ouvrage, qui va sans aucun doute être immédiatement considéré comme une référence.

Tallandier, Paris, 2020, 519 pages. 25,90 euros.

ISBN : 979-10-210-3371-9.

Une référence !

Partager cet article

Repost0
9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 00:05

Le SA 330 PUMA

Fabrice Saint-Arroman

Il est sans doute l'un des hélicoptères les plus célèbres de l'armée de Terre française et, pour deux générations de militaires a été l'accompagnateur fidèle de toutes les OPEX, d'Afrique aux Balkans et au Moyen-Orient. Ce beau volume lui rend un légitime hommage.

En 10 solides chapitres, Fabrice Saint-Arroman nous décrit toute l'histoire du Puma, de l'expression de besoin par l'ALAT pour un nouvel hélicoptère de manœuvre au début des années 1960 à son emploi dans le secteur civil en passant par son utilisation par d'autres pays. Tout le processus de développement est détaillé et certaines caractéristiques techniques décrites, ainsi que les efforts de commercialisation (couronnés de succès). L'auteur présente ensuite les différentes missions confiées aux PUMA ("Les douze travaux du PUMA"), puis les nombreuses unités successivement dotées de cet hélicoptère, avec les insignes des formations et de superbes photos des appareils, en métropole comme outre-mer. Il revient ensuite sur son empli opérationnel en OPEX. Nous ne le contredirons pas : "L'histoire des Puma de l'Alat, c'est un peu celle de l'armée française de ces quarante dernières années, tant la carrière de l'hélicoptère de manœuvre est indissociable de la plupart des opérations extérieures (aux deux notables exceptions près du Liban et de l'Afghanistan)". Un chapitre est consacré à la présence de l'appareil au sein de l'armée de l'Air (avec présentations des différences et variantes), et au sein du centre d'essai en vol de la DGA. Quelques 80 pages sont ensuite consacrées au Puma dans les armées étrangères, Royaume-Uni bien sûr, mais aussi Roumanie, Afrique du Sud, et dans plus de 35 autres pays sur tous les continents, jusqu'au lointain Népal. L'album se termine sur l'emploi dans le secteur civil, qu'il s'agisse des grandes compagnies pétrolières, du transport de matériel, de la lutte contre l'incendie ou des missions humanitaires.

Au bilan, un très bel album, richement illustré (outre les photos, quelques très beaux profils), extrêmement précis, qui aura pour certains un petit air de nostalgie mais qui apportera de multiples informations sur l'ALAT et sera tout aussi utile à ceux qui s'intéressent aux matériels qu'à ceux qui étudient les OPEX.

Editions Lela Presse, Le Vigen, 2020, 335 pages, 55,- euros.

ISBN : 978-2-37468-027-9.

Hommage mérité

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 00:05

La mémoire perdue

Francis O'Gorman

Inédit en français, ce livre a été rédigé par un professeur de littérature anglaise de l'université d'Edimbourg. Il analyse les notions d'histoire, de mémoire, de souvenirs, et comment elles ont été dévalorisées jusqu'à quasiment disparaître : "Je décris ici l'émergence d'une culture de l'oubli … Ce livre plaide pour une mémoire active et analytique, pour qu'on prenne la peine de penser à ce qui a été accompli".

En six grands chapitres ("Cultures de la mémoire", "La fabrique de l'oubli contemporain", Cultures amnésiques contemporaines, "L'oubli dans les représentations contemporaines", "Apprendre le passé", et "Les conséquences de l'oubli de l'histoire nationale ou locale"), l'auteur s'efforce de démontrer que "l'effort inauguré par Homère mérite de ne pas être abandonné". Il fait pour cela appel à la sociologie comme à la psychologie, à la science politique comme à l'histoire des techniques, à la linguistique ou aux sciences de l'éducation et constate l'influence (sous le nom de progrès) de l'immédiateté, de la mondialisation et de la commercialisation : "la transformation des sociétés, des nations, des peuples et des cultures en agents économiques". Il regrette "l'appauvrissement de la culture populaire" et critique fermement les dérives récentes de certaines études historiques : "Ce qui importe [aujourd'hui] dans l'histoire , c'est ce qui préfigure les valeurs progressistes modernes, et que tout autre motif pour s'intéresser au passé est dévalorisé"... Triste constat, mais à bien des égards réaliste.

Défini par son auteur comme "un mélange de récits historiques, de critiques littéraire et culturelle, d'opinions personnelles et d'autobiographie", le livre nous invite "à revaloriser ce que l'histoire nous a légué", et ce n'est pas nous qui diront le contraire ! 

Editions du Rocher, Monaco, 2020, 243 pages. 17,90 euros.

ISBN : 978-2-268-10349-5.

Importance de l'histoire

Partager cet article

Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile