Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 06:25

Les guerres secrètes du Mossad

Yvonnick Denoël

Réédition mise à jour, en format poche, du livre paru en 2012 et nous nous avions chroniqué lors de sa sortie (ici), recension que nous vous invitons à relire.

Il n'a rien perdu de son intérêt, bien au contraire, et, selon un plan chronothématique nous entraine de la création de l'Etat d'Israël et de ses services spéciaux aux récentes révolutions arabes, à la Libye et à la Syrie. La question de l'arme atomique iranienne ocupe (souvent au conditionnel, bien sûr) le dernier chapitre et l'auteur laisse entendre qu'un rapprochement assez actif serait en cours entre services israéliens et saoudiens (ce dernier pays posséderait de fait déjà l'arme atomique semble-t-il).

Un livre dense et prenant. Comme le sujet dont il traite.

Nouveau Monde Editions poche, 2014, 397 pages, 8 euros.
ISBN : 978-2-36583-887-0.

Plongée au coeur du Mossad
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Renseignement - Espionnage
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 06:20

Le maquis des Glières

Mythe et réalité

Claude Barbier

L'ouvrage pourrait également être sous-titré de la mémoire construite et entretenue à l'histoire trouvée.

Comme pour de nombreuses autres périodes, ou d'autres territoires pendant la Seconde guerre mondiale, l'historiographie récente revient sur les idées reçues et les "quasi-dogmes" enseignés depuis des lustres. L'histoire de la résistance et des maquis n'échappe pas à ce mouvement, toujours nécessaire dès lors qu'il prend appui sur des documents nombreux, de sources différentes, croisés et critiqués. Bref, dès lors que les règles de la méthodologie sont respectées : "Notre ambition vise à sortir Glières de ce que Pierre Nora appelle 'l'histoire-mémoire', où se mêlent représentations et reconstitution historique". L'auteur propose dans une histoire reconstituée du maquis des Glières en 6 grandes parties : "De la guerre de Thônes aux évènements de Haute-Savoie", "Le maquis jusqu'à Glières", "Avant Glières, une répression en trompe-l'oeil", "Glières", "Les derniers jours de Glières", et "Répressions", avant un ultime chapitre titré "Souvenirs et mémoires". Au fur et à mesure du texte, est sur le fond illustrée cette phrase de Malraux, qui figure à la fin de la conclusion : "Dans la Résistance, la France reconnaissait ce qu'elle aurait voulu être, plus que ce qu'elle avait été". Cela ne doit pas vouloir dire que les résistants manquaient de courage ou que des actes particulièrement héroïques ne furent pas accomplis en ces lieux, et l'auteur prend bien soin de préciser les actions réelles des volontaires présents sur le plateau. Mais il n'hésite pas à mettre en relief les mises en scène, les contradictions, les erreurs d'interprétations plus ou moins volontaires, qu'il s'agisse d'ailleurs de Vichy et des médiocres capacités de sa Milice ou de la légende construite autour de l'assaut supposé du plateau par une division allemande. C'est une véritable enquête, qui s'appuie sur plus de 40 pages de notes et 27 pages (en petits caractères) de sources et bibliographie.

Ce n'est en rien dénigrer l'engagement exceptionnel d'une minorité d'hommes qui voulaient échapper à Vichy et à l'occupant que de rétablir la vérité des faits. Leurs faiblesses (militaires) furent réelles, et cela contribue au contraire à valoriser leur courage. 

Perrin, Paris, 2014, 465 pages. 24,50 euros.
ISBN : 978-2-262-04009-3.

Vie et mort d'un maquis
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 12:00

La vallée perdue

Philippe de Maleissye

La mention portée en sous-titre du volume, "roman-vécu", porte en elle toute l'ambiguité de ce type d'ouvrage.

De nombreux personnages cités dans le livre sont d'authentiques combattants de Dien Bien Phu et leurs photos figurent à la fin du livre. Mais l'ouvrage, rédigé à la première personne ("je") par un contrôleur générald es armées né au début des années 1960 ne peut être qu'un roman. Un roman qui intègre certes les souvenirs de nombreux témoins et acteurs interrogés, mais qui reconstitue les dialogues. L'ouvrage s'ouvre sur l'arrivée du jeune héros en Indochine et son affectation au 5e Bawouan, il se termine par la vision du champ de bataille de Dien Bien Phu à la fin de combat et la constitution des sinistres colonnes de prisonniers. L'objectif est louable : entraîner le lecteur "au coeur des combats, des affres qu'ils suscitent, des actes de courage ou de lâcheté qui les jalonnent". Il y a donc quelques belles pages, la mise en relief de fortes qualités humaines, le récit d'actions "quotidiennes" presque normales dans la bataille et pourtant si exceptionnelles. De Gabrielle à Eliane, de la Nam Youn à Dominique, le récit est à hauteur d'hommes, et à la gloire de tous les combattants, en particulier parachutistes, et d'abord indochinois. Il faut simplement le savoir en ouvrant le livre.

Une histoire romancée ou un roman réaliste qui se lit aisément (avec parfois quelques longueurs) et qui plonge le lecteur au coeur des problématiques les plus graves. 

Indo-Editions, 2013, 391 pages, 29 euros.
ISBN : 978-2-914086-43-1.

Dien Bien Phu
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Indochine
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 11:40

La société guerrière

Pratiques, discours et valeurs militaires

dans le Rio de la Plata, 1806-1852

Alejandro Martin Rabinovich

A partie de sa thèse soutenue en 2010, l'auteur nous invite à un étonnant parcours dans un monde en proie à la guerre presque sans discontinuer pendant un demi-siècle.

On sait que l'indépendance des colonies américaines de l'Espagne est une des conséquences directes des guerres de la Révolution et de l'empire, mais on ignore souvent que le débarquement d'un petit contingent de troupes britanniques à Buenos Aires en juin 1806 marque le début d'une longue période de conflits pour cette région du Rio de la Plata, dont une partie constituera ensuite l'Argentine. Dans ce travail extrêmement détaillé, l'auteur analyse ce demi-siècle en s'attachant successivement, en trois grandes parties, aux individus, à l'organisation et à l'équipement des troupes, puis aux campagnes elles-mêmes. Il étudie dans un premier temps les évolutions de la société américo-hispanique, au départ quasi étrangère aux questions militaires et qui va rapidement devenir sur-armée et particulièrement violente. Il s'intéresse tout autant aux populations urbaines que rurales, aux hommes qu'aux femmes, aux gens du peuple qu'aux élites. Dans la deuxième partie, il aborde la question de l'organisation des unités au sens large, du recrutement à la formation, de l'équipement à la création d'un esprit de corps, essentiellement pour l'infanterie et la cavalerie, sans oublier la question des troupes irrégulières et des bandes plus ou moins locales. Dans la dernière partie enfin, il termine par la guerre elle-même, sa conception (difficile pourtant d'employer ce terme), sa conduite, le déroulement des batailles et les tactiques mises en oeuvre.

Un livre qui paraitra peut-être un peu ardu à certains non-spécialistes, et où l'on a parfois le sentiment de certains "hispanismes" trop rapidement transposés dans la construction des phrases, mais d'une extrême richesse et d'une très grande qualité sur le fond. Un livre qui passionnera, au-delà des amateurs d'histoire de l'Amérique latine, tous ceux qui s'intéressent à l'évolution des combats et aux formes de guerres.

Presses universitaires de Rennes, 2013, 348 pages, 22 euros.

ISBN : 978-2-7535-2792-8.

Guerres argentines
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Amériques
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 07:10

Histoire militaire des guerres puniques

264-146 av. J.-C.

Yann Le Bohec

Paru pour la première fois en 1996, ce livre devenait presque introuvable. Il est donc heureux qu'il soit réédité en format poche.

En quelques 300 pages, Yann Le Bohec met à la portée de tous les clefs de compréhension d'un conflit absolument essentiel dans l'histoire antique, un conflit long et à mort, entre l'ancienne et riche cité carthaginoise et la nouvelle puissance romaine, "une guerre de l'Europe contre l'Afrique". Le plan naturellement chronologique n'oublie aucune étape et permet des digressions bien venues au-delà des seules questions militaires, sur les sujets diplomatiques, économiques, techniques, etc. Des origines de la guerre entre deux impérialismes à l'intégration de l'Afrique du Nord dans l'empire romain naissant, il aborde toutes les grandes campagnes, les batailles, la guerre navale, l'armement des deux armées et leur recrutement, l'élargissement de la zone de conflit à l'Espagne, à la Gaule et même aux Balkans, les principaux personnages politiques et militaires, les conséquences immédiates et ultérieures des défaites et des victoires qui alternent.

La bibliographie est excellente et plus qu'une cinquantaine d'illustrations, tableaux et cartes ponctuent le texte courant. Un volume à petit prix indispensable ! 

'Texto', Tallandier, Paris, 2914, 345 pages. 10,50 euros.
ISBN : 979-10-210-0450-4.

Delenda est Carthago
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Antiquité
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:25

Conférence-débat

Joffre, adulé, calomnié, oublié

Conférence-débat le mercredi 19 mars prochain à 18h00, organisée par 'Le Kiosque Citoyen', à l'Institut de gestion de Rennes, 11 rue Jean Macé, amphi 1.

Merci de relayer ! Venez nombreux !

Joffre
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:15

Le cinéma et la guerre de 14-18

Patrick Brion

Jusqu’à la généralisation de la télévision, le cinéma a tenu une place extrêmement importante dans l’espace public. Ce constat d’évidence explique les liens forts qui existent entre une société et les films qu’elle suscite ou produit.

Dès lors, il a paru pertinent à Patrick Brion, en cette période préliminaire du centenaire de la Première Guerre mondiale, d’étudier le cinéma qui, par des biais divers, se rapporte à ce conflit. Il ne s’agit toutefois ni d’un ouvrage universitaire, ni d’une étude des documentaires d’époque. L’auteur a en effet délibérément choisi de s’en tenir aux œuvres de fiction. Soucieux d’éviter le travers de la recension systématique (et toujours incomplète), il a également préféré présenter un éventail des réalisations les plus caractéristiques. En historien confirmé du 7e Art, il s’est efforcé de les classer de façon logique et a distingué, de la guerre jusqu’à nos jours, cinq périodes successives, caractérisées chacune par une inspiration différente.

Chronologiquement, les premiers films sont marqués du sceau du patriotisme (voire de la volonté propagandiste). Ils sont remplacés par des œuvres davantage inspirées par le courant pacifiste apparu à l’issue du conflit. Puis la Grande Guerre sert d’arrière-plan à une intrigue. Vient enfin le temps du cinéma dénonciateur, désormais abandonné par les réalisateurs, qui préfèrent mettre en avant le thème de la victimisation ou traiter prioritairement de l’intime.

Le principal intérêt de l’ouvrage réside sans doute dans ce souci d’éviter le simple catalogue. Retenant 206 films (français pour plus de la moitié), Patrick Brion s’est efforcé de présenter un éventail des œuvres les plus caractéristiques de chaque période. Cela suppose bien évidemment d’éviter les « doublons » mais, lorsqu’il le juge nécessaire, l’auteur n’en exclut pas pour autant les diverses versions d’une même œuvre majeure (ainsi de L’adieu aux armes, présenté dans les réalisations de 1932 et 1957). Chaque film fait l’objet d’une fiche signalétique, mentionnant notamment la date et le pays d’origine, le scénariste, le réalisateur, le producteur et les principaux acteurs. S’y ajoutent le synopsis, des commentaires toujours pertinents et, souvent, un ou deux plans photographiques caractéristiques. L’ensemble des œuvres évoquées dans cet ouvrage offre un tableau complet de la guerre sous tous ses aspects : les combats, l’arrière, les traumatismes psychiques ou physiques des uns et des autres, la réinsertion des soldats enfin.

Ces films ont aussi pour point commun de constituer des fictions plus ou moins réalistes se rapportant à la Première Guerre mondiale. Ces dernières nous renseignent sur la perception évolutive que l’on a eue de ce conflit durant un siècle, davantage que sur sa réalité brute. Au final, on à là un livre fort intéressant, très bien documenté, qui ravira cinéphiles et amateurs avertis, et qui pose, en arrière-plan, toute la question de la distance scientifique qui sépare histoire et mémoire.

Jean-François Brun

Editions Riveneuve, Paris, 2013, 223 pages, 34 euros.

ISBN : 978-2-36013-195-2

Cinéma et guerre
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Première Guerre mondiale
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 06:25

Les guerres balkaniques

1912-1913

Jean-Paul Bled et Jean-Pierre Deschodt (Dir.)

Dans la belle tradition des presses universitaires, ce volume correspond aux actes du colloque tenu en décembre 2012 à l'Institut catholique d'études supérieures, avec 20 intervenants (les contributions en anglais auraient cependant pu être traduites).

Il est heureux qu'il soit publié assez rapidement, en cette veille de commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Après une triple introduction présentant à la fois l'Europe à la veille des guerres balkaniques et les opérations militaires sur le terrain en 1912 et 1913, le volume est divisé est divisé en deux grandes parties. La première s'intéresse aux différents belligérants, y compris au modeste Monténégro. On apprécie en particulier, plus originaux par leurs approches, le texte de Joëlle Dalègre ("Rêves grecs et guerres balkaniques") et celui de Tancrède Josseran ("L'empire assailli. La Turquie face aux guerres balkaniques"), qui présente pour une fois l'état de la situation et les opérations sous l'angle de l'empire ottoman. La seconde traite des deux grandes alliances européennes face aux conflits, les empires centraux d'une part (dont trois articles sur la Double-Monarchie) et l'Entente d'autre part (dont, parmi les trois textes sur la France, l'un relatif au général Herr, observateur français).

Une excellence présentation de la situation dans les Balkans à la veille de la Grande Guerre, tant du point de vue de la situation de chaque Etat que de la situation européenne générale. On apprécie la riche bibliographie classée par pays. Au total, un très bon volume d'actes qui apporte une véritable plus-value à la connaissance générale des amateurs francophones. 

Presses universitaires Paris-Sorbonne, 2014, 255 pages, 22 euros.

ISBN : 978-2-84050-920-2.

La poudrière des Balkans
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Balkans
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 06:20

Rwanda : un génocide en questions

Bernard Lugan

Grand connaisseur de l'Afrique et expert auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda, Bernard Lugan livre ici un volume de démonstration qu'exprime la dernière phrase de l'introduction : "C'est à la déconstruction d'une histoire officielle frappée d'obsolescence qu'est consacré ce livre".

Il est difficile de résumer en quelques lignes un livre d'une telle densité. Les détails accumulés, les chiffres cités, les références données sont innombrables et le plan de l'ouvrage suit un raisonnement démonstratif, question après question, apportant élément après élément des réponses généralement très précises. Après avoir abordé "Comment l'histoire officielle du génocide fut-elle écrite ?" (remise en cause par différents auteurs à partir du début des années 2000), il s'interroge sur les origines, les acteurs, la planification éventuelle, le rôle des militaires et bien sûr l'éventuelle responsabilité de la France : "En près de vint années d'existence du TPIR, au terme de milliers d'heures de témoignages et de la production de plusieurs tonnes d'archives, aucune des parties n'a produit le moindre document pouvant, ne serait-ce que laisser entendre, une implication française dans le génocide" (et le démontage des "témoignages" est souventréellement convaincant). Les nombreuses annexes méritent d'être lues avec soin et la douzaine des cartes très lisibles qui accompagnent le volume sont bien utiles.

Un livre qui revient avec détermination et méthode sur un épisode douloureux de l'histoire récente, et se termine par une "condamnation" de la justice internationale au profit des vainqueurs : "Le jugement de l'histoire sera très sévère pour le TPIR". Les historiens de demain attendront avec impatience que toutes les pièces classées dans les archives soient disponibles ! 

Editions du Rocher, Monaco, 2014, 278 pages, 22 euros.

ISBN : 978-2-2687-579-2.

Remise en questions
Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 06:15

Beria

chef de la police secrète stalinienne

Thaddeus Wittlin

Paru en 1972 aux Etats-Unis, il s'agit de la réédition en format 'poche' du volume que nous avons chroniqué en mars 2013 (ici).

Le texte date un peu, il est marqué par certaines libertés avec les archives et ne tient pas compte de toutes les sources, mais il s'agit néanmoins d'un ouvrage intéressant, qu'il sera par exemple utile de croiser avec les livres récents de Jean-Jacques Marie (Beria, le bourreau politique de Staline, Tallandier, 2013) et de Françoise Thom (Beria, le Janus du Kremlin, CERF, 2013), et avec celui un peu plus ancien d'Amy Knight (Beria, Aubier, 1993).

Nouveau Monde Poche, Paris, 2014, 487 pages, 9 euros.

ISBN : 978-2-36583-890-0.

Vie et mort d'un bourreau
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Europe orientale et monde russe
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile