Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2022 4 20 /01 /janvier /2022 00:01

Le dernier commanditaire du Moyen-Âge

L'amiral de Graville

Vers 1440-1516

Mathieu Deldicque

Superbe livre, qui s'intéresse à un personnage à peu près totalement oublié de notre histoire, alors qu'il a été l'un des conseillers les plus proches et les plus importants de trois rois de France, Louis XI, Charles VIII et Louis XII. Mathieu Deldicque aborde son histoire sous un angle original : celui de la commande (privée mais aussi publique) nobiliaire d'oeuvres d'art.

Durant cette période de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, qui voit le Moyen-Âge s'effacer pour laisser la place à la Renaissance, cet héritier de seigneurs normands dont le château domine l'estuaire de la Seine appartient à une vieille famille au service de la Couronne. Son grand-père fut compagnon de Jeanne d'Arc et son père chambellan de Charles VII. L'ascension de celui qui devient l'amiral de Graville commence pendant le règne de Louis XI, qui lui confie des missions sensibles auprès des grands féodaux et le nomme capitaine des Cent gentilshommes de la maison du roi. Pendant la régence d'Anne de Beaujeu, il participe régulièrement au Conseil du roi, au point qu'il est parfois présenté comme le troisième personnage du royaume. Nommé amiral de France en 1487, "l'un des plus grands offices de la Couronne", il joue un rôle important lors de la guerre de Bretagne à la tête du parti royal. Son influence diminue après le mariage d'Anne de Bretagne avec le roi de France, il est hostile à l'expédition d'Italie, participe au gouvernement du royaume pendant que Charles VIII est en campagne et retrouve l'essentiel de ses prérogatives après le semi-échec de l'intervention. Il perd progressivement ses responsabilités officielles sous le règne de Louis XII, sans que cela ne corresponde à une défaveur royale. Remplacé par des conseillers plus jeunes, il revient cependant aux affaires pour redresser les finances publiques après l'échec d'une nouvelle campagne en Italie et meurt en 1516. Après cette présentation biographique, l'essentiel du livre est consacré à la commande de réalisations artistiques par l'amiral de Graville, en tant que grand seigneur, à titre privé, et au titre de ses fonctions officielles. Une attention particulière est portée aux commandes pour son château de Marcoussis ("une architecture et un décor grandioses") et ses autres résidences (châteaux de Malherbes et de Milly-la-Forêt), mais aussi au bénéfice d'églises, collégiales, abbayes et autres institutions religieuses. Enfin, on s'arrêtera sur les pages consacrées à la splendide bibliothèque de l'amiral (avec de superbes reproductions en couleur de riches ouvrages). 

L'auteur termine cette belle étude d'histoire de l'art, mais aussi d'histoire tout simplement, en dressant le constat que l'amiral de Graville fut bien "l'un des plus grands commanditaires laïcs des années 1500 ... Il employa sa fortune comme un instrument à la fois politique, religieux et artistique" et qui, à ce titre au moins, mérite d'être mieux connu. De solides annexes listent et localisent notamment les manuscrits de sa bibliothèque et une riche bibliographie permettra aux amateurs d'aller plus loin dans la connaissance de ces années de transition à la fin du Moyen-Âge.

Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, 2021, 496 pages, 36,- euros.

ISBN : 978-2-7574-3359-1.

Pour commander directement le livre : ici.

Oublié de l'histoire
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 00:01
Monumental !

Communisme

Une histoire mondiale

Thierry Wolton

Réédition en format poche de la monumentale trilogie du grand journaliste spécialiste de l'histoire du communisme, parue pour la première fois entre 2015 et 2017. Une exceptionnelle synthèse d'un siècle d'histoire à l'échelle planétaire, un ensemble absolument indispensable pour quiconque s'intéresse à l'histoire du XXe siècle.

Vol. 1  Les bourreaux

Ce premier volume commence avec l'incapacité du régime tsariste puis du gouvernement provisoire à s'opposer aux révolutionnaires bolcheviques et se termine avec "l'apothéose asiatique" et "l'Afrique nouvelle terre de conquête". Au fil des quelques 1.300 pages, nous suivons la mise en place du régime communiste dans l'URSS naissante avec l'imposition d'une dictature de plus en plus lourde et d'un parti unique de plus en plus violent d'abord, sclérosé ensuite. Après l'instauration du "socialisme dans un seul pays", Thierry Wolton s'intéresse au pacte germano-soviétique : "Staline, meilleur allié d'Hitler ; l'aide de l'URSS à la machine de guerre allemande". Il s'attache ensuite à relever les hypocrisies soviétiques et la myopie occidentale avec l'imposition de gouvernements communistes en  Europe orientale, avant d'élargir son tour d'horizon (Chine, Vietnam, etc.) et aux évolutions après la mort de Staline. Il consacre le chapitre 14 aux crimes de masse du maoïsme, avant de traiter du régime cubain, et enfin des évolutions en Europe sous Khrouchtchev et Brejnev.

Vol. 2  Les victimes

Le deuxième tome nous entraîne à la recherche des innombrables victimes des polices politiques et des camps de concentration communistes. Thierry Wolton s'intéresse successivement au processus de "fabrication" de l'ennemi intérieur et aux conditions d'enfermement de masse ("Les cimetières pour vivants", "Le châtiment collectif", "Les affamés", "Les enfants d'abord"). Il identifie ensuite les l'homme communiste idéalisé, l'homme nouveau que le régime s'efforce de créer par la contrainte, la mise en condition, l'Etat policier. Il continue son raisonnement en distinguant entre les élites communistes de la Nomenklatura, gonflées de privilèges et vivant sur une "organisation de type mafieux", et le peuple soumis et enfin évoque ceux qui résistèrent à ces régimes, des paysans ukrainiens aux ouvriers polonais, des marins de Kronstadt aux syndicats libres, des guerres civiles souvent prolongées aux Eglises et aux dissidents.

Vol. 3  Les complices

Le troisième volume enquête sur ceux qui aidèrent au fil du temps à la mise en place et à la consolidation des régimes communistes, "cannibalisés", vidés de leur substance, dénigrés dès lors qu'ils cessent d'être utile. La grande faiblesse des socialistes européens irrigue la plupart des différents chapitres, inconscients de la télécommande des différents partis communistes par Moscou, en Allemagne, en Italie, en Espagne, dans les différents pays d'Europe de l'Est. On lira avec intérêt les pages consacrées aux rapports entre Staline et Thorez, mais aussi a Aragon, "le saigneur des lettres françaises", et aux divers et multiples compagnons de route et autres idiots utiles. Il termine avec "Les dix ans qui ébranlèrent le monde communiste", en URSS et dans les pays satellites comme en Chine , avec l'échec de tous ceux qui essayèrent de réformer le système de l'intérieur et les débats autour de la réunification allemande pour arriver à Poutine (histoire vs mémoire). Avec "Le dernier carré des pays communistes" nous passons de Cuba en Chine et le livre se termine sur la situation de "drôle de guerre" qui prévaut , les conflits d'influence et la concurrence des puissances.

Une somme absolument essentielle, synthèse indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du XXe siècle dans ses aspects les plus troubles et les plus meurtriers.

 

Monumental !Monumental !
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 00:01

Le fascisme japonais

(1931-1945)

Masao Maruyama

Paru au Japon dès le lendemain de la Seconde guerre mondiale mais publié en France pour la première fois, ce volume est un classique de la science politique nippone. Survivant du bombardement d'Hiroshima et penseur majeur du Japon d'après-guerre, Maruyama cherche à déterminer dans quelle mesure son pays a été un régime fasciste et selon quelle voie il a évolué au cours de l'entre-deux-guerres.

Le livre est organisé en trois grandes parties, qui correspondent à des publications successives : "Logique et psychologie de l'ultranationalisme" (en mai 1946), "L'idéologie et les mouvements fascistes au Japon" (en mai 1947), et "Le profil psychologique des dirigeants de guerre japonais" (en mai 1949). La première, la plus courte, s'interroge sur la nature de l'Etat impérial ainsi que le rôle et l'influence de l'armée : "Etre les remparts de la Maison impériale, voilà ce qui faisait la fierté de la pairie. Et si l'armée tenait la prérogative du commandement suprême pour absolument vitale, c'est qu'elle tenait  se représenter elle-même comme conduite par l'empereur en personne". La seconde partie étudie, à partir de la fin du XIXe siècle pour le fond idéologique et de 1919 pour l'aspect organisationnel, les particularités d'un fascisme japonais qui, formellement, n'est jamais arrivé au pouvoir. La troisième enfin, la plus longue, dresse un tableau à la fois terrible et risible de l'incurie des dirigeants militaires japonais : "La déclaration de guerre contre les Etats-Unis ne fut pas la conclusion réfléchie d'une analyse minutieuse de la situation internationale, des capacités de production des différents pays et de leurs situations intérieures. Elle fut décidée au contraire par des hommes de pouvoir si peu au courant des affaires du monde qu'ils ignoraient jusqu'aux accords de Munich ... On comprend que les Alliés, qui en arrivant au Japon étaient persuadés qu'on ne pouvait avoir entrepris de faire la guerre aux deux premières puissances mondiales sans une organisation et un plan fondés sur des prévisions tant soit peu claires, soient tombés des nues lorsqu'ils découvrirent petit à petit la réalité". L'auteur va finalement conclure sur "un gigantesque système d'irresponsabilité que fut le pouvoir fasciste au Japon" et remettre en cause le système hiérarchique en vigueur et son fonctionnement.

Le livre se termine sur un utile glossaire et sur un rappel du parcours professionnel et intellectuel de l'auteur ainsi que la genèse de son analyse politique. Un livre indispensable pour tous ceux qui s'intéressent au Japon du XXe siècle.

Les Belles Lettres, Paris, 2021, 300 pages, 27,- euros.

ISBN : 978-2-251-45240-1.

Pour commander directement le livre : ici.

Japon
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 00:01

Quelle armée pour Moscou ?

Lever le brouillard de la guerre

Samson Perthuisot

Voici un ouvrage, issu d'un travail universitaire, tout à fait utile pour quiconque s'intéresse à l'armée russe, sa doctrine, ses fondamentaux intellectuels, d'autant que la question ukrainienne fait l'actualité.

L'auteur procède à une analyse précise de la situation stratégique russe et remonte dans le temps pour identifier les tendances lourdes et les perceptions anciennes. Le livre est organisé en trois grandes parties : "Les guerres de Moscou dans l'espace post-soviétique : analyse des éléments opérationnels de projection des forces russes dans une géographie proche", "Reformer l'armée russe dans une optique de remontée en puissance : développer des outils tactiques et stratégiques tournés vers l'avenir", et "Réfléchir à la Gibridnaya Voyna dans la culture stratégique russe : un brouillard de guerre entre transition et continuité". Il s'intéresse ainsi à la doctrine militaire russe classique, aux enseignements de la guerre d'Afghanistan, aux conflits récents dans "l'étranger proche" avec le cas particulier de la situation ukrainienne et l'engagement en Syrie. Il fait donc le bilan de plus de 20 ans de régime Poutine et évalue la notion de "guerre limitée" et sa place dans l'art opératif russe. Il s'interroge enfin sur la notion e "guerre hybride", une notion occidentale réinterprétée.

C'est donc une étude à la fois sur la grande armée d'un pays pauvre à la longue histoire et aux fortes ambitions. Ponctuellement, ici ou là, certains émettront naturellement des réserves sur telle ou telle affirmation ou conclusion partielle, mais l'ensemble est tout à fait utile alors que l'OTAN multiplie les déclarations inquiétantes et que la question ukrainienne refait parler d'elle.

L'Harmattan, Paris, 20201, 214 pages, 22,- euros.

ISBN : 978-2-343-24190-6.

Pour commander directement le livre : ici.

Armée russe
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2022 7 16 /01 /janvier /2022 00:01

Au coeur de Barkhane

Face aux terroristes

Raphaël Bernard

Alors que l'opération Barkhane connaît une profonde évolution et que certains s'interrogent même sur un repli pur et simple, il est utile de se replonger dans la réalité de cette longue et importante opération.

Raphaël Bernard, jeune retraité depuis peu, a été sous-chef Opérations du 7e mandat Barkhane de mars à octobre. Il nous raconte tous les détails de la phase préparatoire (y compris sur le théâtre). Du chapitre 3 au chapitre 17, il nous raconte son séjour, ses journées de 15 à 20 heures sans week-end, dans le plus dur des opérations conduites que dans les heures de relative détente, dans les moments de grande tension comme dans ceux de convivialité. Très souvent, les horaires sont indiqués : 12h15, 12h30, 12h45... Les réactions des uns et les commentaires des autres... : "Je finis en général avec le CEM vers minuit et demi et quand j'arrive à 7 heures du matin au bureau, le chef du J2 (Renseignement) est déjà à ses lectures et analyses depuis deux heures et le chef du J35 avance ses concepts d'opération (conops) depuis une heure". Nous suivons les réunions de crise, le processus de prise de décision d'un engagement majeur sur renseignements, le soulagement lorsque la victoire est au rendez-vous, le plus souvent dans un environnement climatique difficile et dans des conditions souvent rustiques : "Nous déjeunons avec le chef de corps dans sa popote de campagne. Au menu, coquillettes et sauce. Pas de viande ni de fruit. C'est frugal, mais ça reste suffisant en glucides et lipides". Au fil des pages, des commentaires personnels sur l'évolution générale des armées (questions budgétaires, formation, équipements, etc.).

Le livre, qui en apprendra indiscutablement beaucoup aussi bien à ceux qui n'ont jamais participé à une OPEX qu'à ceux qui ignore la réalité du travail d'état-major, se termine par un très utile glossaire, indispensable au regard du nombre de sigles utilisés dans les armées. Un livre qui doit figurer dans toute bonne bibliothèque sur les opérations de l'armée française aujourd'hui, et au-delà pour tous ceux qui souhaitent mieux connaître et comprendre le quotidien en OPEX.

Editions JPO, Saint-Mandé, 2021, 255 pages. 24,35 euros.

ISBN : 9782373011579

Pour commander directement le livre : ici.

Sahel
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2022 6 15 /01 /janvier /2022 00:01

Devota

Itinéraire d'une martyre, de la Corse à Monaco

Allali, Bertorello et Stoffel

Sainte particulièrement populaire non seulement en Corse et à Monaco mais aussi dans la région niçoise, l'histoire dans le temps long de sainte Dévote fait l'objet du dernier volume des éditions 'Plein Vent'.

Le récit nous entraîne du règne de l'empereur Dioclétien à Monaco aujourd'hui. Il nous raconte la vie et le martyre de la jeune chrétienne Devota, l'arrivée de sa dépouille sur la plage du vallon des Gaumates, à un jet de pierre du "rocher" de Monaco, où elle fut enterrée et où une église fut construite. Il revient ensuite sur l'influence de la sainte sur l'histoire de la principauté au fil des siècles, dans des moments cruciaux, et se termine par les commémorations actuelles, dont la fameuse procession et ses confréries de Pénitents (n'oublions pas qu'à Monaco la religion catholique est religion d'Etat).

Une BD coloré, au dessin clair, qui raconte une belle histoire. Idéal pour les enfants.

'Plein vent', éditions du Rocher, Monaco, 2022, 64 pages. 15,90 euros.

ISBN : 978-2-492-54744-7.

Pour commander directement le livre : ici.

Sainte méridionale en BD
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 00:01

De Léningrad à la Courlande

Le Heeresgruppe Nord, 1941-1945

Batailles  -  hors-série n° 14

Rédigé par Benoît Rondeau, ce numéro hors-série s'intéresse à une partie moins fréquemment traitée du front de l'Est, celle située la plus au nord de l'immense front germano-soviétique.

Les cinq parties correspondent aux années successives d'engagement du groupe d'armées du Nord, entre 1941 et 1945. Les deux premières sont plutôt centrées sur les combats pour Léningrad, dont il faut bien admettre en 1942 que la ville ne sera jamais conquise. L'année 1943 voit la Wehrmacht passer sur la défensive et il faut finalement lever le siège de Léningrad et entamer un lent mais inéluctable repli. Le soldat allemand fait ici preuve d'une solide capacité à s'accrocher au terrain en dépit de la supériorité numérique et matérielle croissante des Soviétiques. La défense à outrance coûte cher en 1944 : "Le 15 juin, n ne compte que 81 Panzer opérationnels au sein des deux Panzer-Division et Panzer-Grenadier Division". En juillet, "la situation semble alors désespérée". A partir du mois d'août les survivants du Groupe d'armées sont isolés dans la péninsule de Courlande, transformée en "forteresse". Finalement, les premiers mis de 1945 sont ceux de l'anéantissement en Courlande et en Prusse-Orientale (combats de Königsberg et de Pillau). Au fil des années, des encarts permettent de faire ponctuellement le point sur tel ou tel aspect plus précis.

Un numéro dense, précis, sur un secteur du front rarement traité et par ailleurs fort bien iconographié, sans compter quelques cartes tout à fait précises. A conserver dans sa documentation.

Pour s'abonner à Batailles : ici.

Front de l'Est
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2022 4 13 /01 /janvier /2022 00:01

Les Dardanelles

Kemal vs Churchill

Tranchées  -  hors-série n° 22

Beau numéro hors-série qui en cinq grandes parties aborde cette opération périphérique majeure de l'année 1915 en accordant une place importante à deux protagonistes essentiels : Churchill, Premier Lord de l'Amirauté britannique, et Mustafa Kemal, commandant la 19e division d'infanterie turque et futur "père" de la Turquie moderne. La carrière militaire de chacun avant 1914 fait l'objet d'une partie, ce qui permet de les replacer dans le contexte social de leur temps. Les deux parties suivantes sont consacrées aux deux principales phases de la campagne : exclusivement navale jusqu'en avril, puis terrestre sur la péninsule de Gallipoli jusqu'à l'évacuation définitive aux premiers jours de janvier 1916. La dernière partie enfin dresse le triste bilan de la campagne pour Churchill obligé de démissionner et qui commence une longue traversée du désert.

Un numéro qui se distingue également par la qualité de son iconographie et quelques cartes pertinentes, parfaitement lisibles. Une bonne synthèse à conserver.

Pour s'abonner à Tranchées : ici.

 

1915
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 00:01

De l'ALVF aux BCC

GBM  -  n° 139

Après un éditorial de François Vauvillier très engagé contre "les wokes" et le "wokisme", le sommaire nous propose une succession d'articles très différents sur les matériels français de la première moitié du XXe siècle. Relevons immédiatement la deuxième partie de la présentation par Christophe Aknouche de son étude sur Gamelin et la motorisation, concernant ici les années 1936-1939. L'artillerie est représentée par le projet d'une pièce d'ALVF de 240 étudié en novembre 1918 ; et l'arme du train par le parcours de Marcel Robin au sein de la compagnie 242/7 pendant la campagne de 1939-1940. Pour la composante "combats", relevons la première partie d'un travail sur le 44e BCC dans la campagne de France (de Suze-la-Rousse à Abbeville) ; et l'article consacré au 70e bataillon alpin de forteresse contre les Italiens à la Redoute Ruinée.

Pour s'abonner à GBM : ici.

Matériels français
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 00:01

Combattants réguliers et irréguliers

Militaria  -  n° 436

Combats et combattants des guerres du XXe siècle au sommaire de ce numéro de début d'année, avec cette particularité qui fait l'originalité et le charme de Militaria : à partir d'objets et grâce à des recherches approfondies, pouvoir reconstituer l'histoire et le parcours des combattants, de l'objet à l'homme.

Nous retrouvons la suite de l'étude sur les tirailleurs avec le parcours de deux officiers, l'un à titre indigène, l'autre métropolitain ; portrait d'un médecin appelé en Algérie de 1957 à 1959 avant l'ancien bataillon de Corée ; mais aussi le parcours d'un SAS français fin 1944-1945 ; une présentation des sapeurs britanniques de la Grande Guerre ; et enfin (reconstitution) des résistants français de l'automne 1943 (homme et femme) avec l'opportunité de retrouver la mode de l'époque !

N'oublions pas les copieuses rubriques consacrées aux reconstitutions et à l'histoire vivante comme aux bourses et ventes aux enchères spécialisées.

Pour s'abonner à Militaria : ici.

Combattants
Partager cet article
Repost0

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile