Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 06:00

Jérusalem

Bâtir deux villes en une

Irène Salenson

Voici un livre tout-à-fait original, qui aborde les rapports israélo-palestiniens à travers l'analyse de la géographie urbaine de la ville sainte revendiquée comme capitale par les deux peuples.

A partir de sa thèse de doctorat de géographie, l'auteure, qui parle l'hébreu et l'arabe, analyse l'espace de cette ville unique et ses évolutions. Pour comprendre comment deux peuples différents (et opposés) peuvent revendiquer comme capitale une ville de moins d'un million d'habitants, Irène Salenson travaille sur l'aménagement urbain, les politiques mises en oeuvre de part et d'autre, mais aussi les décalage entre les discours officiels et la réalité sur le terrain, sans oublier les effets des initiatives de pays tiers. Elle présente successivement les politiques israéliennes, ses conséquences pour la population palestinienne, l'existence d'un urbanisme alternatif et les quelques (récentes et difficiles) initiatives palestiniennes. Le livre regorge d'informations précises, de chiffres, de projets immobiliers détaillés, etc., et malgré son caractère souvent technique pour le non-initié présente un réel intérêt. Ces politiques revêtent des aspects d'urbanisme, mais aussi démographiques et financiers, dont la conjonction contribue à entretenir un conflit (ou des oppositions), au point de faire écrire à l'auteure en conclusion que "le risque d'enlisement" reste "le scénario le plus probable", même si certaines formes de coopération peuvent apparaître au "micro-niveau".

Il faut parfois faire un effort pour suivre les raisonnements urbanistiques (ne serait-ce que pour les sigles et les procédures), et l'on peut regretter que certaines cartes soient un peu petites et dans des grisés peu contrastés, mais cet angle d'approche (les politiques publiques de deux entités opposées sur le même espace) mérite indicutablement d'être connu.

Editions de l'Aube, La Tour d'Aigues, 2014, 256 pages. 22,40 euros.

ISBN : 978-2-8159-1014-9.

Une ville unique
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Monde arabe et Moyen-Orient
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 06:15

France - Algérie

L'impossible divorce

Stéphane Babey

Un cri du coeur et un essai de synthèse tout à la fois. Fortement marqué par une histoire et par des convictions personnelles aussi.

La position de l'auteur s'exprime dès la première phrase : "L'Algérie est une chance pour la France et la France une chance pour l'Algérie". Considérant que les liens humains et personnels entre les deux rives de la Méditerranée sont exceptionnellement anciens et forts, il rêve à "une France et une Algérie qui ne seront jamais plus étrangères l'une à l'autre". A partir de ses voyages dans son deuxième pays, de ses rencontres, de ses conversations, de sa connaissance du système politique miné et épuisé de l'Algérie, il prêche son espérance en un nouvel avenir, en dépit d'une situation actuelle très critique : "Des images pathétiques d'Abdelaziz Bouteflika lors de son hospitalisation à Paris, il n'est qu'une chose à retenir : le pouvoir issu de l'Indépendance est plus usé encore que le peuple algérien désespéré". Un peuple algérien qualifié un peu plus loin "d'exsangue" et dont la jeunesse refuse (elle l'a montré dans un passé récent) l'islamisme et l'intégrisme. Tout, dans le parcours personnel de l'auteur explique et justifie cet ouvrage, qui ouvre par ailleurs sur de nombreuses réflexions (y compris sur l'incurie de certains médias métropolitains et leurs discours simplistes), mais doit-on pour autant accepter son raisonnement tel quel ? Ne peut-on pas considérer que sa double appartenance culturelle ou "nationale" peut aussi être un prisme déformant ?

Une histoire cahotique qui (ré)apparaît ponctuellement au fil des chapitres, des cicatrices mal refermées, une réelle proximité entre (certaines parties des) deux peuples, un engagement personnel par l'écriture, tout cela donne un livre intéressant, agréable à lire, qui interroge sur notre présent et notre avenir. Mais dont les réponses ne suscitent pas nécessairement l'adhésion. 

Editions du Rocher, Monaco, 2014, 219 pages. 17,90 euros.
ISBN : 978-2-26807-630-0.

Divorce impossible ?
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire politique
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 06:00

Démocraties sous contrôle

La victoire posthume de Ben Laden

Jacques Follorou

Petit volume, petit format, style direct, questions dérangeantes. Ce texte du célèbre journaliste du Monde dresse en quelque sorte le bilan de l'envers du tableau de la lutte contre le terrorisme entamée depuis 2001.

Se demandant finalement si les démocraties occidentales, et en particulier les Etats-Unis, ne payent pas chez eux, au plan des libertés individuelles, un prix trop lourd pour des résultats en demi-teinte, Jacques Follorou dresse un bilan sans concession des actions du JSOC, des drones, de l'utilité des "prisons spéciales", des dégats collatéraux. Il n'oublie pas que la Grande-Bretagne est plus que le meilleur élève des USA, la France étant qualifiée de "force supplétive". La "surveillance de masse" via les divers leviers de la NSA est finalement considérée comme "inefficace" et il appelle en conclusion à une "réflexion sur la vraie nature d'une violence politique ou religieuse (qui) se pose partout dans le monde".

Un côté "pamphlet" (sur un ton mesuré), qui, à défaut de convaincre en lui-même, a le mérite de poser des questions essentielles.

CNRS Editions, Paris, 2014, 55 pages, 5 euros.
ISBN : 978-2-271-08298-5.

A propos du livre, sur RFI : ici.

Délicate question
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire politique
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 06:15

La guerre totale à l'Est

Nouvelles perspectives sur la guerre germano-soviétique

Boris Laurent

Effet de mode ? Phénomène éditorial ? Voici en tout cas un nouvel imposant volume sur la Seconde guerre mondiale sur le front oriental.

Déjà à l'origine de deux ouvrages sur les Mémoires de Paulus et de Patton, il entend remettre en avant un certain nombre de vérités, ou présentées comme telles, comme le caractère de rupture dans l'histoire de la guerre de la bataille de Stalingrad. Relativement détaillé, l'ouvrage met en avant les premiers combats de Barbarossa, puis Stalingrad, Koursk, Bagration, l'offensive soviétique finale sur le coeur de l'Allemagne. Les commentaires seront probablement assez vifs à propos de telle phrase ou de tel paragraphe, qualifiant ici Manstein de "génial" ou affirmant là que "le corps des officiers de l'Armée rouge acquiert plus de liberté dans le jugement de la situation et dans l'action pour remplir une mission". Gageons que les tenants d'une thèse ou d'une autre y trouveront matière(s) à critique(s). Tant mieux, le débat argumenté est aussi une qualité en histoire. Une dizaine de pages de bibliographie, et dans les notes de bas de page des références assez fréquentes (mais non exclusives) à Ziemke, Glantz et Lopez parmi les noms qui nous semblent le plus souvent cités. Pour autant, les amateurs trouverons dans ce livre, au fil des pages et des notes, de très nombreux chiffres, des explications d'organigrammes, des précisions sur les matériels, etc. L'auteur n'hésite par ailleurs pas, à plusieurs reprises, à faire référence à des aspects plus diplomatiques de la guerre mondiale (comme à propos du refus des Japonais d'intervenir en 1941 contre l'URSS, ou au sujet de "second front" à ouvrir par les Occidentaux), ce qui donne quelques paragraphes intéressants. L'ouvrage se termine sur une série d'appréciations élogieuses sur l'Armée rouge, et la personnalité de Joukov est à plusieurs reprises mise à l'honneur.

En dépit de l'ampleur et de la complexité du sujet, un solide ouvrage pour aborder cette guerre germano-soviétique, qu'il sera ensuite facile de confronter aux autres livres récemment publiés pour se constituer sa propre analyse de la période.

Nouveau Monde éditions, Paris, 2014, 557 pages, 24 euros.

ISBN : 978-2-36583-846-7.

Front de l'Est
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 06:00

Sicut Aquila

Histoire des para-commandos de l'armée de l'air

Bernard Lart

Le livre commence par un "Avertissement" que chacun peut apprécier, sur le thème de la différence entre l'histoire et la mémoire : "Où se situe la ligne de crête entre ces deux termes ?", surtout en termes de "transfert" de mémoire(s) d'une génération à l'autre, et l'auteur s'attaque à un sujet sensible : l'histoire des commandos de l'air pendant la guerre d'Algérie.

"Rendre le passé présent est toujours d'actualité pour la formation morale des hommes et des femmes qui choisissent le métier des armes". Ce constat en introduction donne le ton d'un livre assez étonnant qui alterne récit général de la période dans ses différentes composantes politiques et stratégiques (pour poser le cadre) et détail de l'organisation et de l'emploi des unités. Il rappelle les grandes phases de la guerre d'Algérie, celle de l'emploi des hélicoptères, de l'adaptation des structures de l'armée de l'air, avant l'arrivée des premiers volontaires au camp de Mourmelon en 1956. Tout en décrivant la guerre d'Algérie telle que les commandos de l'air ont pu la vivre entre 1957 et le coup de force d'Alger, raconté en détails à travers trois chapitres, il émaille son discours d'exemples très concrets, d'anecdotes, d'un vocabulaire "interne" explicité au fur et à mesure, etc. Tous les commentaires de l'auteur ne seront pas appréciés de chacun, mais la franchise de ton est plus qu'intéressante, et pose souvent bien des questions. C'est ensuite le retour dans l'hexagone, la reconstitution dans la région de Nimes, le déploiement de la force aérienne stratégique et la nouvelle donne militaire européenne. Une autre époque commence

On observe (parfois avec un sourire) que les notes de bas de page sont très diverses dans leur nature et qu'au fil du texte, ponctuellement, quelques mots ou quelques lignes sont imprimé(e)s ...rayé(e)s, comme si l'auteur voulait faire savoir qu'il a hésité lors de la rédaction. Un livre assez atypique mais particulièrement plaisant par son ton original et la grande diversité des éléments particuliers qu'il apporte.

Editions du Panthéon, Paris, 2013, 476 pages. 27,40 euros.

ISBN : 978-2-7547-2161-5.

Commandos de l'air
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Armes unités services
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 06:15

Le visage des hommes

1914-2014

Marie-Dominique Colas

Sous-titré "Un face-à-face avec le blessé de guerre", ce livre du médecin en chef Marie-Dominique Colas interpelle.

Le récit commence par le témoignage d'une expérience très récente, "un jour de garde, un jour comme les autres dans un hôpital militaire", lorsque un grand blessé revenu d'Afghanistan risque de mourir : "chaque jour, nous serons à ses côtés, l'équipe pluridisciplinaire des soignants, sa femme, sa famille, mais aussi ses camarades et ses chefs qui se relaieront sans relâche". Le récit très personnel qui suit est à la fois celui de la psychiatre, de ses expériences et de son intéraire propre, de ses échanges et dialogues avec les blessés : "Pour les soignants du corps, le psychiatre aurait des outils plus spécifiques pour déchiffrer les signaux de la souffrance". C'est donc un voyage au coeur de l'intime, puisque le visage (défiguré), "c'est la première chose qu'on voit quand on rencontre quelqu'un". Les observations médcales et humaines sont nombreuses, autant que les retranscriptions de dialogues avec les patients, dans ce livre organisé en quatre grandes parties : "L'énigme du corps", "Le visage défiguré, les Gueules cassées", "Le corps médical face à l'homme mutilé" et, enfin, "Sourire quand même", devise de l'association de ces mêmes Gueules cassées depuis le lendemain de la Grande Guerre. Passant de la Première Guerre mondiale aux conflits les plus actuels via l'Indochine (en particulier Geneviève de Galard), elle n'oublie pas les enseignements d'autres disciplines (la philosophie), explique le traumatisme que constitue la "reconstruction faciale" (finalement, qui suis-je ?) et sait s'interroger avec des mots justes sur les fondamentaux du métier militaire (Pourquoi s'engage-t-on ? Pour quoi -ou pour qui- meurt-on ? La force des solidarité au sein du groupe de camarades, etc.) et met en valeur dans la dernière partie l'importance du réseau associatif constitué autour de l'association des Gueules cassées.

Un livre à la fois émouvant et puissant qui apporte une contribution très utile à notre compréhension de ces drames humains, profondément humains.

Lavauzelle, Panazol, 2014, 245 pages, 24 euros.

ISBN : 978-2-27025-1616-4.

Gueules cassées
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Histoire sociale et culturelle
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 06:00

La libération de l'Alsace

Septembre 1944 - mars 1945

Eugène Riedweg

Un nouvel ouvrage, d'excellente facture, sur les combats quis se pousuivent pendant six mois pour la libération totale de l'Alsace.

Très bon connaisseur de l'histoire régionale à laquelle il a déjà consacré plusieurs livres, Eugène Riedweg nous livre ici une synthèse générale parfaitement documentée et référencée de la libération de l'Alsace, dont il rappelle qu'elle dure à elle seule aussi longtemps que pour le reste du territoire national. Rattachée formellement sinon juridiquement au Reich, l'Alsace annexée connaît aussi une résistance, dont l'auteur nous présente les caractéristiques propres. Après avoir évoqué l'évolution politique et les conditions de vie dans la province entre 1940 et 1944, puis la remontée vers le nord par la vallée du Rhône des Américains et de l'armée française renaissante, il organise son propos en cinq grands chapitres chronologiques, de l'arrivée "Aux portes de l'Alsace (septembre-octobre 1944)", à "L'offensive de novembre", puis "Les opérations de décembre", "Les réactions allemandes (janvier 1945)" et enfin "La victoire (janvier-avril 1945)", chèrement payée. Les combats de Saverne et de la poche de Colmar sont bien sûr détaillés, mais l'auteur insiste aussi sur la remise en place d'une administration française, sur le rôle des comités départementaux de libération, sur la venue du général de Gaulle et ses oppositions (parfois très dures) avec le commandement interallié et les Américains, sur la vie quotidienne des Alsaciens et les pertes subies par la province, etc.

S'appuyant sur une riche bibliographie et utilisant aussi bien des archives communales que départementales et les archives allemandes, Eugène Riedweg nous propose ici un ouvrage solidement construit qui rappelle que les combats furent particulièrement acharnés jusqu'aux derniers jours.

Tallandier, Paris, 2014, 378 pages. 21,90 euros.

Alsace
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 06:00

Les deux guerres mondiales

GBM - n° 110

L'éditorial toujours passionné de François Vauvillier appelle à la réflexion sur le "roman national" ("en mesurant combien le discours est toujours enjolivé, mais en mettant dans la balance le substrat qu'il apporte"). Le numéro du dernier trimestre 2014 de GBM présente une pagination pratiquement équilibrée entre la Première Guerre mondiale et les périodes ultérieures. Pas moins de cinq articles sur des matériels très variés de la Grande Guerre : les taxis de la Marne, le canon de 75, les appareils de TSF, les chariots de parc du soutien et les mortiers de tranchées de 58. Parmi les autres articles, on relève la suite de l'impressionnante étude de Paul Malmassari sur "Les maxi-chars. Les chars de forteresse".

L'armée de 1914 et de 1940
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 06:25

Les prisonniers de guerre allemands

France, 1944-1949

Fabien Théofilakis

Ouvrage majeur, étude de référence, à ce jour (sans hésitation) la somme en langue française sur le sujet.

La question des prisonniers allemands en mains françaises après la Seconde guerre mondiale restait, jusqu'à la parution de ce livre, un sujet sinon occulté du moins mal connu. Voici indiscutablement LE volume de référence. Agrémenté et complété de graphiques, cartes et tableaux, très précis quant aux chiffres et aux lieux, il présente en trois grandes parties ("Les prisonniers de guerre allemands et la France", "Les prisonniers de guerre allemands dans les relations internationales", et "Les prisonniers de guerre allemands et l'Allemagne") une vision sans doute complète du dossier. Après avoir évalué leurs conditions de capture et leur nombre, Fabien Théofilakis s'intéresse aux différents aspects de leur vie dans les camps, à l'organisation mise en place pour les gérer, à leur rôle dans la reconstruction et sur le marché du travail. La seconde partie aborde cette questions en deux périodes : avant et après la chute du IIIe Reich, et se termine sur les difficultés qui surgissent entre Alliés occidentaux à partir de la fin de l'année 1945. La troisième enfin montre bien les sentiments et actions que ces prisonniers inspirent dans l'Allemagne vaincue et déjà en reconstruction, mais aussi (c'est plus original) les questions spécifiques que cela pose dans la zone d'occupation française de l'ancien Reich. Les amateurs seront impressionnés par l'ampleur des sources (nationales et départementales) consultées et de la "bibliographie raisonnée", dont la liste figure en fin de volume : pas moins de 60 pages ! Ajoutons à cela une série d'annexes judicieusement choisies, un style simple, clair et précis, et une grande cohérence dans l'articulation générale de l'ouvrage, et nous avons ici un livre qui doit impérativement figurer dans toute bonne bibliothèque sur la Seconde guerre mondiale et le retour à la paix, dans ses composantes individuelles et collectives.

Fayard, Paris, 2014, 762 pages, 32 euros.

ISBN : 978-2-213-66304-3.

Captivité oubliée
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Seconde guerre mondiale
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 06:15

1944 (et 1940)

Revue Historique des Armées - n° 275

Si le dossier annoncé en couverture est consacré à l'année 1944 à travers cinq articles très différents, le reste de la RHA est également structuré autour du thème de la Seconde guerre mondiale. Deux articles abordent des questions strictement militaires à l'Ouest et à l'Est (Kieffer et ses commandos, l'opération Bagration), deux autres traitent des représentations de la guerre (au Japon et à Hollywood), tandis qu'un dernier plus original s'intéresse à la garde personnelle de Pétain, mise sur pied par la gendarmerie à partir de la fin de l'année 1940. Parmi les autres articles, une présentation de la perception des forces et faiblesses de l'armée allemande en 1938-1939 par le haut commandement français, à travers le journal inédit du chef d'escadron de Villelume.

Seconde guerre mondiale
Repost 0
Published by guerres-et-conflits - dans Presse "Histoire"
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Guerres-et-conflits
  • : Guerres et conflits XIXe-XXIe s. se fixe pour objectif d’être à la fois (sans prétendre à une exhaustivité matériellement impossible) un carrefour, un miroir, un espace de discussions. Sans être jamais esclave de la « dictature des commémorations », nous nous efforcerons de traiter le plus largement possible de toutes les campagnes, de tous les théâtres, souvent dans une perspective comparatiste. C’est donc à une approche globale de l’histoire militaire que nous vous invitons.
  • Contact

  • guerres-et-conflits
  • L'actualité de la presse, de l'édition et de la recherche en histoire

Partenariat

CHOUETTE

Communauté TB (1)

Recherche

Pour nous joindre

guerres-et-conflits@orange.fr

Cafés historiques de La Chouette

Prochaine séance : pour la rentrée de septembre. Le programme complet sera très prochainement mis en ligne.

Publications personnelles

Livres

 

doumenc-copie-1.jpgLa Direction des Services automobiles des armées et la motorisation des armées françaises (1914-1918), vues à travers l’action du commandant Doumenc

Lavauzelle, Panazol, 2004.

A partir de ma thèse de doctorat, la première étude d’ensemble sur la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi, des ‘Taxis de la Marne’ aux offensives de l’automne 1918, en passant par la ‘Voie sacrée’ et la Somme.

 

La mobilisation industrielle, ‘premier front’ de la Grande Guerre ? mobil indus

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2005 (préface du professeur Jean-Jacques Becker).

En 302 pages (+ 42 pages d’annexes et de bibliographie), toute l’évolution industrielle de l’intérieur pendant la Première Guerre mondiale. Afin de produire toujours davantage pour les armées en campagne, l’organisation complète de la nation, dans tous les secteurs économiques et industriels. Accompagné de nombreux tableaux de synthèse.

 

colonies-allemandes.jpgLa conquête des colonies allemandes. Naissance et mort d’un rêve impérial

14/18 Editions, Saint-Cloud, 2006 (préface du professeur Jacques Frémeaux).

Au début de la Grande Guerre, l’empire colonial allemand est de création récente. Sans continuité territoriale, les différents territoires ultramarins du Reich sont difficilement défendables. De sa constitution à la fin du XIXe siècle à sa dévolution après le traité de Versailles, toutes les étapes de sa conquête entre 1914 et 1918 (388 pages, + 11 pages d’annexes, 15 pages de bibliographie, index et cartes).

 

 caire damasDu Caire à Damas. Français et Anglais au Proche-Orient (1914-1919)

 14/18 Editions, Saint-Cloud, 2008 (préface du professeur Jean-Charles Jauffret).

Du premier au dernier jour de la Grande Guerre, bien que la priorité soit accordée au front de France, Paris entretient en Orient plusieurs missions qui participent, avec les nombreux contingents britanniques, aux opérations du Sinaï, d’Arabie, de Palestine et de Syrie. Mais, dans ce cadre géographique, les oppositions diplomatiques entre ‘alliés’ sont au moins aussi importantes que les campagnes militaires elles-mêmes.

 

hte silesieHaute-Silésie (1920-1922). Laboratoire des ‘leçons oubliées’ de l’armée française et perceptions nationales

‘Etudes académiques », Riveneuve Editions, Paris, 2009.

Première étude d’ensemble en français sur la question, à partir du volume de mon habilitation à diriger des recherches. Le récit détaillé de la première opération civilo-militaire moderne d’interposition entre des factions en lutte (Allemands et Polonais) conduite par une coalition internationale (France, Grande-Bretagne, Italie), à partir des archives françaises et étrangères et de la presse de l’époque (381 pages + 53 pages d’annexes, index et bibliographie).

 

cdt armee allde Le commandement suprême de l’armée allemande 1914-1916, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général von Falkenhayn 

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Le texte original de l’édition française de 1921 des mémoires de l’ancien chef d’état-major général allemand, accompagné d’un dispositif complet de notes infrapaginales permettant de situer les lieux, de rappeler la carrière des personnages cités et surtout de comparer ses affirmations avec les documents d’archives et les témoignages des autres acteurs (339 pages + 34 pages d’annexes, cartes et index).

 

chrono commChronologie commentée de la Première Guerre mondiale

Perrin, Paris, 2011.

La Grande Guerre au jour le jour entre juin 1914 et juin 1919, dans tous les domaines (militaire, mais aussi politique, diplomatique, économique, financier, social, culturel) et sur tous les fronts. Environ 15.000 événements sur 607 pages (+ 36 pages de bibliographie et d’index).

 

 Les secrets de la Grande Guerrecouverture secrets

Librairie Vuibert, Paris, 2012.

Un volume grand public permettant, à partir d’une vingtaine de situations personnelles ou d’exemples concrets, de remettre en lumière quelques épisodes peu connus de la Première Guerre mondiale, de la question du « pantalon rouge » en août 1914 à l’acceptation de l’armistice par von Lettow-Vorbeck en Afrique orientale, après la fin des hostilités sur le théâtre ouest-européen.

 

Couverture de l'ouvrage 'Mon commandement en Orient'Mon commandement en Orient, édition annotée et commentée des souvenirs de guerre du général Sarrail

14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2012

Le texte intégral de l'édition originale, passé au crible des archives publiques, des fonds privés et des témoignages des acteurs. Le récit fait par Sarrail de son temps de commandement à Salonique (1915-1917) apparaît véritablement comme un exemple presque caricatural de mémoires d'autojustification a posteriori

 

 

Coordination et direction d’ouvrages

 

Destins d’exception. Les parrains de promotion de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr

SHAT, Vincennes, 2002.

Présentation (très largement illustrée, 139 pages) des 58 parrains qui ont donné leur nom à des promotions de Saint-Cyr, entre la promotion « du Prince Impérial » (1857-1858) et la promotion « chef d’escadrons Raffalli » (1998-2001).

 

fflLa France Libre. L’épopée des Français Libres au combat, 1940-1945

SHAT, Vincennes et LBM, Paris, 2004.

Album illustré présentant en 191 pages l’histoire et les parcours (individuels et collectifs) des volontaires de la France Libre pendant la Seconde guerre mondiale.

 

marque courageLa marque du courage

SHD, Vincennes et LBM, Paris, 2005.

Album illustré présentant en 189 pages l’histoire des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, à travers une succession de portraits, de la Première Guerre mondiale à la Bosnie en 1995. L’album comporte en annexe une étude sur la symbolique, les fourragères et la liste des unités d’active décorées.

 

  90e anniversaire de la Croix de guerre90-ANS-CROIX-DE-GUERRE.jpg

SHD, Vincennes, 2006.

Actes de la journée d’études tenue au Musée de l’Armée le 16 novembre 2005. Douze contributions d’officiers historiens et d’universitaires, français et étrangers, de la naissance de la Croix de guerre à sa perception dans la société française, en passant les décorations alliées similaires et ses évolutions ultérieures.

 

france grèceLes relations militaires franco-grecques. De la Restauration à la Seconde guerre mondiale 

SHD,Vincennes, 2007.

Durant cette période, les relations militaires franco-grecques ont été particulièrement intenses, portées à la fois par les sentiments philhellènes qui se développent dans l’hexagone (la France est l’une des ‘Puissances protectrices’ dès la renaissance du pays) et par la volonté de ne pas céder d’influence aux Anglais, aux Allemands ou aux Italiens. La campagne de Morée en 1828, l’intervention en Crète en 1897, les opérations en Russie du Sud  en 1919 constituent quelques uns des onze chapitres de ce volume, complété par un inventaire exhaustif des fonds conservés à Vincennes.

 

verdunLes 300 jours de Verdun

Editions Italiques, Triel-sur-Seine, 2006 (Jean-Pierre Turbergue, Dir.).

Exceptionnel album de 550 pages, très richement illustré, réalisé en partenariat entre les éditions Italiques et le Service historique de la Défense. Toutes les opérations sur le front de Verdun en 1916 au jour le jour.

 

DICO-14-18.jpgDictionnaire de la Grande Guerre

(avec François Cochet), 'Bouquins', R. Laffont, 2008.

Une cinquantaine de contributeurs parmi les meilleurs spécialistes de la Grande Guerre, 1.100 pages, 2.500 entrées : toute la Première Guerre mondiale de A à Z, les hommes, les lieux, les matériels, les opérations, les règlements, les doctrines, etc.

 

fochFerdinand Foch (1851-1929). Apprenez à penser

(avec François Cochet), 14/18 Editions - SOTECA, Saint-Cloud, 2010.

Actes du colloque international tenu à l’Ecole militaire les 6 et 7 novembre 2008. Vingt-quatre communications balayant tous les aspects de la carrière du maréchal Foch, de sa formation à son héritage dans les armées alliées par des historiens, civils et militaires, de neuf nations (461 pages + 16 pages de bibliographie).

Sur la toile